Le film Risen !




Risen est un bon film à voir car il nous montre comment un romain pouvait percevoir la disparition du corps de Jésus.

Vraiment, c'est un bon film à voir, mais les juifs n'auraient jamais invité un romain à manger avec eux et l'appeler "frère" en plus. Quand on pense que ça prit plus ou moins 10 ans et une vision pour que Pierre se décide à entrer dans la maison du soldat romain Corneille... En analysant les indices dans les Actes des Apôtres , les exégètes, le centenier romain Corneille s'est converti autour de l'an 40.

C'était inconcevable et une abomination pour les juifs que Dieu aime les païens et veule leur salut. Regardons la réaction de la foule...

Alors le Seigneur m'a dit: ‘Vas-y, car je t'enverrai au loin vers les non-Juifs.'» (Actes 22.21) La foule l'avait écouté jusqu'à ces mots, mais ils se mirent alors à crier: «Fais disparaître de la terre un pareil homme! Il n'est pas digne de vivre.» (Actes 22.22)

Même les juifs sauvés étaient convaincus que Jésus était seulement venu les sauver eux, ils comprenaient Mt.28:19 et Ac.1:8 comme un commandement d'aller prêcher aux juifs qui avait été accompli le jour de la Pentecôte alors que des juifs dispersés dans toutes les nations s'étaient convertis et étaient retournés dans leur pays adoptif pour y répandre l'évangile aux autres juifs qui y habitent. Les apôtres doivent s'être dit quelque chose du genre : "Good job, les boys, mission accomplie ! Nous on peut rester tranquillement à Jérusalem et passer notre temps à louer Dieu dans le temple..."

Après tout ils avaient entendu de la bouche de Jésus lui-même dire à la syro-phénicienne lors de son ministère qu'il avait été envoyé seulement pour les brebis d'Israël.

C'était vrai pour son ministère terrestre mais alors qu'il s'apprêtait à entrer dans son ministère céleste, Jésus pensait à nous aussi sur la croix !

Quand Paul dit dans Ep.3:20 que Dieu peut faire infiniment au-delà de ce qu'on peut penser ou imaginer, on en a ici un bel exemple !

Quand même, pendant une dizaine d'années, la pensée que Dieu voulait aussi le salut des païens n'avaient même pas effleuré l'esprit des juifs chrétiens remplis du Saint-Esprit après la Pentecôte. C'est à se demander quelle conception du sort éternel réservé aux perdus, ils avaient. J'aurais bien aimé pouvoir leur poser la question, tiens ! On le saura un jour...

- Le webmestre





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes lundi 23 Octobre 2017