Rencontre avec Jésus
Avez-vous déjà remarqué que cela pouvait être bien frustrant et déroutant de rencontrer Jésus-Christ?

En voici quelques exemples

Frustant pour la personne qui cherche un bon spectacle

Hérode désirait depuis longtemps rencontrer Jésus. Il voulait avoir un divertissement de la part de Jésus et il voulait que Jésus satisfasse sa curiosité mais cela n'a pas marché. Jésus n'a pas répondu ses attentes parce que le coeur mauvais du roi Hérode n'avait aucune intention de se repentir. Dieu résiste aux orgueilleux, il ne jette pas ses perles aux pourceaux. Jacques décrit dans son épître cette mauvaise de s'approcher de Jésus.

Jacques 4:2 Vous désirez quelque chose, mais vous ne pouvez pas l’avoir, et alors vous êtes prêts à tuer; vous avez envie de quelque chose, mais vous ne pouvez pas l’obtenir, et alors vous vous lancez dans des querelles et des conflits. Vous n’avez pas ce que vous voulez, parce que vous ne savez pas le demander à Dieu. 3 Et si vous demandez, vous ne recevez pas, parce que vos intentions sont mauvaises: vous voulez tout gaspiller pour vos plaisirs. 4 Infidèles que vous êtes! Ne savez-vous pas qu’être ami du monde, c’est être ennemi de Dieu? Celui qui veut être ami du monde se rend donc ennemi de Dieu.

Si vous venez à l'église pour être diverti par des sensations fortes et des miracles, il y a des fortes probabilités que vous allez repartir sur votre faim, Jésus n'est pas un entertainer du genre David Copperfield, venu épater la galerie.

Décevant pour la personne qui fait passer sa famille avant Jésus

Jésus avait répondu que celui qui donnait plus d'importance à ses relations qu'à lui n'était pas digne d'être son disciple. Un maître ne tolère pas un disciple qui n'est pas engagé totalement, pas plus qu'un général va tolérer un soldat qui se laisse distraire sur le champ de bataille.

Luc 9:59 Il dit à un autre: Suis-moi. Et il répondit: Seigneur, permets-moi d’aller d’abord ensevelir mon père. 60 Mais Jésus lui dit: Laisse les morts ensevelir leurs morts; et toi, va annoncer le royaume de Dieu. 61 Un autre dit: Je te suivrai, Seigneur, mais permets-moi d’aller d’abord prendre congé de ceux de ma maison. 62 Jésus lui répondit: Quiconque met la main à la charrue, et regarde en arrière, n’est pas propre au royaume de Dieu.

Si vous n'êtes pas à l'église le dimanche parce que vous tenez à participer au brunch familial au resto en vogue de votre région, vous ne retirerez pas grand chose de Jésus.

Déstabilisant pour la personne qui cherche à se justifier lui-même ou pour qui les biens matériels sont son plaisir et sa sécurité.

Le jeune homme riche aspirait lui aussi vivement rencontrer Jésus (Matthieu 19:16-26), il s'est mis à courir après lui et s'est jeté à ses pieds sans tenir compte du mépris auquel il pouvait s'exposer de la part des autres pharisiens. Il voulait avoir l'approbation de Jésus mais il ne l'a pas eue. Jésus n'a pas répondu ses attentes parce que personne ne peut entrer dans le royaume par ses bonnes oeuvres ni ne peut suivre Jésus tout en ayant une idole dans le coeur ; il plaçait sa sécurité dans son argent au lieu de la placer en Dieu. On ne peut servir Dieu et Mammon en même temps; Judas a bien essayé et il a échoué lamentablement.

La tristesse du jeune homme riche accompagne tous ceux qui cherchent à plaire à Dieu en suivant une religion parce qu'ils ne pourront jamais avoir la certitude qu'ils en ont fait assez pour plaire à Dieu ; leur conscience leur rappelera toujours leur indignité. Seul le Saint-Esprit peut donner la joie du salut provenant de la paix avec Dieu retrouvée en mettant sa foi en Jésus.

Déroutant pour la personne qui cherche à faire étalage de son savoir

Nicodème craignait plus les hommes que le jeune homme riche, ce qui fait qu'il a attendu la nuit pour passer incognito (Jean 3:1-7). Lui aussi a été décontenancé par sa rencontre avec Jésus, lui qui avait envisagé une bonne discussion théologique avec un autre docteur, il s'est rendu compte qu'il avait passé à côté de l'essentiel. Il pensait pouvoir entrer dans le royaume de Dieu en suivant sa religion d'un coeur sincère et en l'étudiant à fond (Jean 5:39-42) mais Jésus lui a dit que le seul moyen c'était de naître une nouvelle fois (Jean 3:3-5); c'est ce qui se produit quand on se repent d'avoir été notre propre dieu et qu'on décide de mettre notre foi en Jésus, Jean 1:12, Jean 14:6.

Tu peux faire une maîtrise en théologie, mais cela ne servira à rien si tu n'as pas rencontré le Maître. Jésus veut des disciples et non des biographes.

J'ai moi-même fait des études théologiques avec SEMBEQ et aussi avec IBEM et le Collège Intégrité. Cela sert beaucoup quand on a décidé de devenir des disciples de Jésus, pas juste pour satisfaire notre curiosité.

Confondant pour la personne qui refuse le surnaturel

Les Sadduccéens étaient incrédules à bien des niveaux. Ils ne croyaient ni aux anges ni à la résurrection et ils pensaient bien pouvoir coincer Jésus avec des questions pièges, mais Jésus leur a démontré qu'ils ne connaissaient pas la puissance des Écritures et se trompaient pas des faux raisonnements.

De nos jours, bien des gens se disent chrétiens mais ne peuvent concevoir d'intervention divine dans la vie courante et pensent que des gens ont eu des hallucinations quand ils racontent des apparitions de Jésus. Plusieurs ne croient plus aux dons spirituels, les cessationnistes, comme on les appelle, s'imaginent qu'ils ne sont plus nécessaires maintenant qu'on a la Bible. Ils croient avec raison que Jésus n'a pas changé (Hébreux 13:8), mais il semblerait à les entendre que le Saint-Esprit a changé, lui... mais c'est de plus en plus difficile pour eux de nier l'évidence biblique avec toutes ces guérisons qui ont été captées sur vidéo et postées sur internet. J'ai entendu comme explication que les miracles se passaient dans les pays émergents parce qu'ils n'étaient pas évangélisés, ce qui ne tient pas la route parce que le pourcentage de chrétien y est souvent plus élevé qu'en occident. Et maintenant on voit aussi sur youtube des guérisons miraculeuses qui se sont produites en occident !

La bonne attitude pour s'approcher de Jésus

En fait les seuls qui n'étaient pas décontenancés par la réaction de Jésus à leur égard était ceux qui démontraient envers lui une foi empreinte d'humilité.

Comme chez la personne qui cherche humblement le pardon

Marie-Madeleine a senti sa misère, son insuffisance, son indignité (Jacques 4:6-10), elle n'a pas exposé ses accomplissements comme le jeune homme riche, elle n'a pas exigé une performance de la part de Jésus comme Hérode, elle n'a pas recherché seulement à avoir une discussion théologique avec Jésus comme Nicodème.

On peut prendre aussi exemple sur David, en demandant à Dieu d'abord de nous pardonner les fautes qu'on ignore (Psaumes 19:13) pour s'assurer que rien n'enrave la ligne de communication svec Dieu.

Ésaïe 59:1 Non, la main de l'Eternel n'est pas trop courte pour sauver, ni son oreille trop dure pour entendre. 2 Mais ce sont vos crimes qui mettent une séparation entre vous et votre Dieu; ce sont vos péchés qui vous cachent sa face et l'empêchent de vous écouter.

Comme chez la personne qui a compris l'autorité de Jésus

Le centurion avait senti son indignité au point de ne pas venir en personne vers Jésus, contrairement à Hérode qui voulait voir sans aucune intention de croire et aux saduccéens incrédules, le centurion avait une telle foi en lui, plus qu'aucun israélite, plus qu'aucun des apôtres mêmes qui suivaient constamment Jésus.

Croyons nous aussi que Jésus a reçu toute autorité dans le ciel et sur la terre (Matthieu 28:18) et que ce qu'il promet, il a pleine autorité de l'accomplir, personne ne peut l'en empêcher.

Jean 10:27 Mes brebis entendent ma voix; je les connais, et elles me suivent. 28 Je leur donne la vie éternelle; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main.

Comme chez la personne qui reconnaît ne pouvoir rien faire sans Jésus

La dame avec la perte de sang avait dépensé tout son argent avant de réaliser que les médecins pouvaient rien pour elle et que seul Jésus avait la puissance de la guérir. La personne qui saisit qu'elle est totalement dépendante de la grâce de Dieu se met en bonne position pour recevoir sa provision tant désirée.

Luc 18:1 Jésus leur adressa une parabole, pour montrer qu'il faut toujours prier, et ne point se relâcher. 2 Il dit: Il y avait dans une ville un juge qui ne craignait point Dieu et qui n'avait d'égard pour personne. 3 Il y avait aussi dans cette ville une veuve qui venait lui dire: Fais-moi justice de ma partie adverse. 4 Pendant longtemps il refusa. Mais ensuite il dit en lui-même: Quoique je ne craigne point Dieu et que je n'aie d'égard pour personne, 5 néanmoins, parce que cette veuve m'importune, je lui ferai justice, afin qu'elle ne vienne pas sans cesse me rompre la tête. 6 Le Seigneur ajouta: Entendez ce que dit le juge inique. 7 Et Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient à lui jour et nuit, et tardera-t-il à leur égard? 8 Je vous le dis, il leur fera promptement justice. Mais, quand le Fils de l'homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre?.

Comme chez la personne qui a la foi sans voir Jésus

L'aveugle Bartimée avait compris son incapacité à s'en sortir par lui-même, contrairement au jeune homme riche, il a crié son beson d'aide à Jésus au lieu d'étaler sa religiosité. Il n'a pas rendu Jésus responsable de son infirmité. Il a plutôt eu confiance que Jésus allait avoir pitié de sa condition et il a été exaucé. Paradoxalement, Thomas qui avait passé des années à voir Jésus de ses yeux n'avait pas la foi en Jésus autant que l'aveugle Bartimée.

Comme Bartimée, nous ne voyons pas Jésus de nos yeux, mais cela n'est aucunement un empêchement de lui faire totalement confiance qu'il veut et peut venir à notre secours si on lui demande nous aussi d'avoir pitié de nous avec instance.

Marc 10:46 Ils arrivèrent à Jéricho. Et, lorsque Jésus en sortit, avec ses disciples et une assez grande foule, le fils de Timée, Bartimée, mendiant aveugle, était assis au bord du chemin. 47 Il entendit que c'était Jésus de Nazareth, et il se mit à crier; Fils de David, Jésus aie pitié de moi! 48 Plusieurs le reprenaient, pour le faire taire; mais il criait beaucoup plus fort; Fils de David, aie pitié de moi! 49 Jésus s'arrêta, et dit: Appelez-le. Ils appelèrent l'aveugle, en lui disant: Prends courage, lève-toi, il t'appelle. 50 L'aveugle jeta son manteau, et, se levant d'un bond, vint vers Jésus. 51 Jésus, prenant la parole, lui dit: Que veux-tu que je te fasse? Rabbouni, lui répondit l'aveugle, que je recouvre la vue. 52 Et Jésus lui dit: Va, ta foi t'a sauvé. Aussitôt il recouvra la vue, et suivit Jésus dans le chemin.

Comme chez la personne qui avoue humblement son ignorance

L'aveugle-né a déclaré humblement son ignorance à Jésus quand celui lui a demandé s'il croyait au Fils de Dieu alors que Nicodème a étalé sa connaissance en disant "Nous savons que tu es un docteur envoyé de Dieu". L'aveugle-né était prêt à être enseigné et il a cru tout de suite alors que Nicodème était perplexe devant ce que Jésus lui amenait.

Quand on s'approche de Jésus, soyons plus prêts à l'écouter qu'à étaler ce qu'on sait de lui. On fera alors comme l'aveugle-né, et comme Marie aussi, qui avait choisi la meilleure part (Luc 10:42).

En conclusion

Si quelqu'un s'approche de Jésus en lui étalant ce qu'il sait (Nicodème), ce qu'il fait (le jeune homme riche) ou encore pour jouir d'un spectacle charismatique (Hérode), il sera déçu à coup sûr, car il a alors son regard centré sur lui-même au lieu d'être fixé sur Jésus et la grâce de Dieu lui échappe car Dieu accorde aux humbles mais résiste aux orgueilleux (1Pierre 5:5).



Compteur installé le 16 mai 2018

Nombre de visites - 42





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes mardi 17 juillet 2018