Jésus-Christ est éternel, il n'a pas de commencement 
Si Jésus-Christ est éternel, pourquoi lit-on dans la Bible Louis Segond qu'il est le commencement de la création de Dieu ? Examinons plus attentivement ce texte.

Ap.3:14 Ecris à l'ange de l'Eglise de Laodicée: Voici ce que dit l'Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement (archè en grec) de la création de Dieu

Notons tout d'abord comment le terme grec archè est traduit en français dans le Nouveau Testament.
À chaque fois qu'il désigne une personne (autre que Jésus), Louis Segond ne le traduit pas par "commencement". Dans sa version de la Bible, Louis Segond traduit "archè" dans Lu.12:11, 20:20, Ti.3:1 par "magistrats", dans Ro.8:38, Ep.1:21, 3:10, 6:12, Col.1:16, 2:10, 2:15 par "dominations".

Cela ne ferait pas de sens de remplacer ces termes par "commencement" dans ces passages, n'est-ce pas? Mais pourquoi l'a-t-il traduit alors par "commencement" dans Ap.3:14 ? Simplement parce que Segond ne croyait pas à la divinité de Jésus-Christ, c'est pourquoi il a fait cette traduction biaisée. Si Segond avait été conséquent dans sa traduction, il aurait au moins traduit "archè" dans ce passage par "le dominateur de la création" car c'est bien de que Jean affirme dans Ap.3:14, Jean se sert du mot "archè" pour enseigner l'église que Jésus est à la tête de la création, il en est le chef, celui qui en est l'auteur. La Bible en français courant a bien faire ressortir le sens de "archè" dans Ap.3:14 "Écris à l'ange de l'Église de Laodicée: "Voici ce que déclare l'Amen, le témoin fidèle et véritable, qui est à l'origine de tout ce que Dieu a créé". En présentant Jésus comme le créateur de toutes choses, Jean donne du poids au fait que Jésus est le témoin fidèle et véritable. Cela n'aurait rien ajouté à ce qu'il venait de dire si Jésus n'avait été que la première créature créée.

Ce n'était vraiment pas fort de la part de Louis Segond de traduire Ap.3:14 par "le commencement de la création de Dieu". La version Colombe qui est la Louis Segond revisée a corrigé la faute en traduisant par "l'auteur de la création de Dieu".

Cela est en harmonie avec Jn.1:1-3, Hé1:2 et Col.1:16 où Jésus est présenté comme le créateur de toutes choses. Cela concorde aussi avec Hé.1:8 qui dit que le trône de Jésus est éternel, il faut donc que Jésus soit aussi éternel sinon son trône ne le serait pas non plus. Et puisque Jésus est éternel, il est Dieu aussi puisque seul Dieu est éternel, c'est pourquoi l'auteur de l'épître aux Hébreux appelle Jésus "Dieu" dans ce passage :

Hé.1:8 Mais il a dit au Fils: Ton trône, ô Dieu, est éternel; Le sceptre de ton règne est un sceptre d'équité;

Certains pourraient se demander comment Jésus peut-il être éternel s'il est fils? Un fils est logiquement plus jeune que son père. En réalité, il ne s'agit pas ici de filiation biologique. Jésus n'est pas le fils biologique de Dieu, il n'est pas le fils engendré par Dieu comme le sont les humains. Les rois de l'époque étaient appelés fils de Dieu, comme si Dieu les adoptait quand ils devenaient rois. C'est comme si Dieu les avait engendrés. C'est ce qu'on lit dans le Psaume 2 quand Dieu a dit à David qu'il était son fils et qu'il l'avait engendré aujourd'hui alors qu'il avait 33 ans quand il est devenu roi.

Psaumes 2:7 Je publierai le décret ; L’Eternel m’a dit : Tu es mon fils ! Je t’ai engendré aujourd’hui.

A trois reprises dans le Nouveau Testament, ce passage est cité et attribué à Jésus (Ac.13:33, Hé.1:5, 5:5). Jésus, en tant que Roi des rois, mérite plus que quiconque le titre de Fils de Dieu et comme il est éternel, son trône est aussi éternel, c'est ce qu'on vient de lire dans Hé.1:8. Sa résurrection est une preuve éclatante qu'il est le Fils de Dieu et que son règne n'aura pas de fin puisqu'il ne mourra plus jamais. Avant sa résurrection, quand Jésus veut prouver son affirmation « Je suis le Fils de Dieu » dans Jn.10:36, il n'apporte pas comme argument que Dieu le Père est son géniteur et qu'il est plus jeune que Dieu, mais il fait appel au sens allégorique de l'expression « Fils de Dieu »; il est le Fils de Dieu parce qu'il fait les œuvres de Dieu.

Jn.10 :36 celui que le Père a sanctifié et envoyé dans le monde, vous lui dites : Tu blasphèmes ! Et cela parce que j’ai dit : Je suis le Fils de Dieu. 37 Si je ne fais pas les œuvres de mon Père, ne me croyez pas. 38 Mais si je les fais, quand même vous ne me croyez point, croyez à ces œuvres, afin que vous sachiez et reconnaissiez que le Père est en moi et que je suis dans le Père.

C'est le même principe quand Jésus dit aux incrédules qui veulent le tuer qu'ils ont pour père le diable, ce n'est évidemment pas pour dire que le diable est leur géniteur et qu'ils sont une race d'hybrides! Ils ont pour père le diable parce qu'ils accomplissent la volonté du diable, comme Jésus a Dieu pour Père parce qu'il accomplit toujours la volonté de Dieu son Père.

Jn.8:44 Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fonds ; car il est menteur et le père du mensonge.

Nous qui accomplissons la volonté du Père en croyant en Jésus, nous sommes aussi des fils et des filles de Dieu (2Co.6:18) appelés à imiter notre Père (1Co.11:1, Ep.5:1)

Le Coran nie clairement que Dieu puisse avoir un fils parce que Mohamed n'a pas compris le sens du mot fils à l'époque biblique, il avait conclu avec raison que Dieu ne pouvait avoir de fils biologique mais il était complètement passé à côté du fait que c'était un titre messianique attribué au roi des juifs qui allait venir.
34. Tel est Hissa (Jésus), fils de Marie : parole de vérité, dont ils doutent. 35. Il ne convient pas à Dieu de s'attribuer un fils. Gloire et Pureté à Lui ! Quand Il décide d'une chose, Il dit seulement : "Sois !" et elle est."
L'évangile de Jean a pour but de nous faire croire que Jésus est le Fils de Dieu afin que nous ayons la vie éternelle. Donc ceux qui ne reconnaissent pas Jésus comme le Fils de Dieu, comme le Roi-Messie qui devaient venir, ne peuvent avoir la vie éternelle.

Jean 20:31 Mais ces choses ont été écrites afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu’en croyant vous ayez la vie en son nom.

Jésus est le Fils unique de Dieu, cela signifie que Jésus a quelque chose d'unique en tant que fils que personne d'autre que lui a pu avoir. Jésus est le seul qui a été conçu par l'action du Saint-Esprit dans une femme. Donc cela n'affecte en rien que Jésus soit éternel avant son incarnation via Marie.

Jean 1:18 Personne n’a jamais vu Dieu ; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l’a fait connaître.

Le Fils unique qui est dans le sein du Père (Jésus dit ailleurs qu'il est dans le Père et le Père est en lui), on voit bien encore que cette filiation n'a rien de biologique est passé 9 mois dans le sein de Marie pour devenir aussi le Fils de l'homme. L'expression « Fils unique » montre sa position unique de pleinement homme et pleinement Dieu ainsi que sa relation unique qu'il entretenait avec Dieu son propre Père.

Conclusion; une fois de plus, l'expression « Fils unique » ne signifie pas que Jésus ait eu un commencement mais souligne parfois le fait que Jésus a une relation avec Dieu unique en son genre.

Dans la même veine, lisez aussi l'étude biblique de Jn.1 pour d'autres preuves de l'éternité de Jésus et l'étude sur La Sagesse dans Pr.8:22 ne concerne pas Jésus de même que l'étude sur Col.1:15 Jésus, le premier-né de la création.









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner


Depuis le 29 décembre 2009, visites sur les pages de ce thème

Nous sommes samedi 27 mai 2017