Priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent Mt.5:44


Pas facile à faire, en fait, cela ne nous tente pas du tout, c'est même une folie pour notre chair de même envisager une telle chose. Or quand nous sommes remplis du Saint-Esprit, cela vient naturellement sans forcer. C'est ce que je vais vous démontrer, preuves bibliques à l'appui.

Contexte:

Matthieu 5:43 Vous avez appris qu’il a été dit : Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi.
44 Mais moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent,
45 afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes.
46 Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous ? Les publicains aussi n’agissent-ils pas de même ?
47 Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d’extraordinaire ? Les païens aussi n’agissent-ils pas de même ?
48 Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait.

Jésus a rapporté qu'il avait été dit à leurs ancêtres : "Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi".

Remarquez bien que Jésus précise "il a été dit". Quand Jésus cite l'Ancien Testament, il commence plutôt par "il est écrit" (cf. Mt.4:4, 11:10, 21:13, 26:31, etc). Jésus commence par "il a été dit" car cela n'est pas écrit nulle part dans l'Ancien Testament, jamais vous n'allez lire "tu haïras ton ennemi". Jésus ne cite pas un verset ici mais un enseignement largement répandu depuis des générations de juifs puisqu'il précise que cela a été DIT aux ANCÊTRES des juifs.

Même Moïse disait de montrer de la bienveillance envers ses ennemis (Ex.23:4-5) et de laisser Dieu s'en charger (Ex.23:22):

Exode 23:4 Si tu rencontres le bœuf de ton ennemi ou son âne égaré, tu le lui ramèneras.
5 Si tu vois l’âne de ton ennemi succombant sous sa charge, et que tu hésites à le décharger, tu l’aideras à le décharger.

Exode 23:22 Mais si tu écoutes sa voix, et si tu fais tout ce que je te dirai, je serai l’ennemi de tes ennemis et l’adversaire de tes adversaires.

Salomon enseignait la même chose.

Proverbes 25:21 Si ton ennemi a faim, donne-lui du pain à manger ; s’il a soif, donne-lui de l’eau à boire.
22 Car ce sont des charbons ardents que tu amasses sur sa tête, et l’Eternel te récompensera.

Paul confirme la pérennité de cette attitude en citant ce même passage dans Ro.12 :

Romains 12:17 Ne rendez à personne le mal pour le mal. Recherchez ce qui est bien devant tous les hommes.
18 S’il est possible, autant que cela dépend de vous, soyez en paix avec tous les hommes.
19 Ne vous vengez point vous-mêmes, bien-aimés, mais laissez agir la colère ; car il est écrit : A moi la vengeance, à moi la rétribution, dit le Seigneur.
20 Mais si ton ennemi a faim, donne-lui à manger ; s’il a soif, donne-lui à boire ; car en agissant ainsi, ce sont des charbons ardents que tu amasseras sur sa tête.
21 Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais surmonte le mal par le bien.

David a eu le roi Saul comme ennemi toute sa vie (1S.18:29) et il a continué à lui faire du bien et à les aimer.

Ps.109:4 Tandis que je les aime, ils sont mes adversaires ; mais moi je recours à la prière.
5 Ils me rendent le mal pour le bien, et de la haine pour mon amour.

Dans ses prières, cependant, David demandait à Dieu de punir ses ennemis, c'est le thème de plusieurs de ses psaumes qu'on a appelé "psaumes imprécatoires", voir le Psaume 35, par exemple.

Comme il l'avait fait à plusieurs reprises déjà dans son Sermon sur la montagne, Jésus hausse la barre des standards de l'Ancien Testament. Il ne suffit plus de ne pas tuer le corps, il faut aussi se garder de tuer l'esprit par nos paroles (Mt.5:21-25). Il ne suffit plus de ne pas commettre l'adultère avec notre corps, il faut aussi garder notre coeur de l'adultère (Mt.5:26-27). Même si cela vient naturellement, il n'est plus acceptable de haïr son ennemi, il faut lui faire du bien et l'aimer concrètement par nos paroles, en le bénissant et en priant pour lui et par nos actions, comme on a lu dans Mt.5 et Ro.12. Jésus en rajoute, il n'est plus question de prier contre eux mais de prier pour eux ; au lieu d'appeler la colère de Dieu sur eux, il faut demander à Dieu de leur pardonner.

Et ce que Jésus enseigne, en bon maître, il le met toujours en pratique afin de nous donner le bon exemple. Sur la croix, Jésus a dit

Luc 23:34 Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu’ils font.

On pourrait penser, "oh, Jésus, il est Dieu, il peut bien prier ainsi, nous ne smmes que des hommes". Mais ce n'est pas seulement Jésus qui prie ainsi. Quand on est remplis du même Saint-Esprit que Jésus, ça peut même aller aussi jusqu'au point de prier en faveur de ceux qui sont en train de nous tuer !

Actes 7:55 Mais Etienne, rempli du Saint-Esprit ...
59 Et ils lapidaient Etienne, qui priait et disait : Seigneur Jésus, reçois mon esprit !
60 Puis, s’étant mis à genoux, il s’écria d’une voix forte : Seigneur, ne leur impute pas ce péché ! Et, après ces paroles, il s’endormit.

La prière d'Étienne a été agréable à Dieu car il l'a exaucé au moins en partie de la manière la plus spectaculaire qui soit par la conversion de celui qui avait approuvé son meurtre et cela a donné l'apôtre Paul à l'humanité !

Ce n'est pas parce qu'on prie pour que Dieu pardonne à nos ennemis qu'on n'a pas besoin de prier que Dieu nous protège de nos ennemis, c'est ce que Paul lui-même nous enseigne:

2Thessaloniciens 3:1 Au reste, frères, priez pour nous, afin que la parole du Seigneur se répande et soit glorifiée comme elle l’est chez-vous,
2 et afin que nous soyons délivrés des hommes méchants et pervers ; car tous n’ont pas la foi.
3 Le Seigneur est fidèle, il vous affermira et vous préservera du malin.
4 Nous avons à votre égard cette confiance dans le Seigneur que vous faites et que vous ferez les choses que nous recommandons.
5 Que le Seigneur dirige vos cœurs vers l’amour de Dieu et vers la patience de Christ !

Quelle belle façon de terminer cette méditation !

- Le webmestre


s Psaume 35:1 De David. Eternel ! défends-moi contre mes adversaires,
Combats ceux qui me combattent !
2 Saisis le petit et le grand bouclier,
Et lève-toi pour me secourir !
3 Brandis la lance et le javelot contre mes persécuteurs !
Dis à mon âme : Je suis ton salut !
4 Qu’ils soient honteux et confus, ceux qui en veulent à ma vie !
Qu’ils reculent et rougissent, ceux qui méditent ma perte !
5 Qu’ils soient comme la balle emportée par le vent,
Et que l’ange de l’Eternel les chasse !
6 Que leur route soit ténébreuse et glissante,
Et que l’ange de l’Eternel les poursuive !
7 Car sans cause ils m’ont tendu leur filet sur une fosse,
Sans cause ils l’ont creusée pour m’ôter la vie.
8 Que la ruine les atteigne à l’improviste,
Qu’ils soient pris dans le filet qu’ils ont tendu,
Qu’ils y tombent et périssent !
9 Et mon âme aura de la joie en l’Eternel,
De l’allégresse en son salut.
10 Tous mes os diront : Eternel ! qui peut, comme toi,
Délivrer le malheureux d’un plus fort que lui,
Le malheureux et le pauvre de celui qui le dépouille ?
11 De faux témoins se lèvent :
Ils m’interrogent sur ce que j’ignore.
12 Ils me rendent le mal pour le bien :
Mon âme est dans l’abandon.
13 Et moi, quand ils étaient malades, je revêtais un sac,
J’humiliais mon âme par le jeûne,
Je priais, la tête penchée sur mon sein.
14 Comme pour un ami, pour un frère, je me traînais lentement ;
Comme pour le deuil d’une mère, je me courbais avec tristesse.
15 Puis, quand je chancelle, ils se réjouissent et s’assemblent,
Ils s’assemblent à mon insu pour m’outrager,
Ils me déchirent sans relâche ;
16 Avec les impies, les parasites moqueurs,
Ils grincent des dents contre moi.
17 Seigneur ! Jusques à quand le verras-tu ?
Protège mon âme contre leurs embûches,
Ma vie contre les lionceaux !
18 Je te louerai dans la grande assemblée,
Je te célébrerai au milieu d’un peuple nombreux.
19 Que ceux qui sont à tort mes ennemis ne se réjouissent pas à mon sujet,
Que ceux qui me haïssent sans cause ne m’insultent pas du regard !
20 Car ils tiennent un langage qui n’est point celui de la paix,
Ils méditent la tromperie contre les gens tranquilles du pays.
21 Ils ouvrent contre moi leur bouche,
Ils disent : Ah ! ah ! nos yeux regardent ! — 
22 Eternel, tu le vois ! ne reste pas en silence !
Seigneur, ne t’éloigne pas de moi !
23 Réveille-toi, réveille-toi pour me faire justice !
Mon Dieu et mon Seigneur, défends ma cause !
24 Juge-moi selon ta justice, Eternel, mon Dieu !
Et qu’ils ne se réjouissent pas à mon sujet !
25 Qu’ils ne disent pas dans leur cœur :
Ah ! voilà ce que nous voulions !
Qu’ils ne disent pas:
Nous l’avons englouti !
26 Que tous ensemble ils soient honteux et confus,
Ceux qui se réjouissent de mon malheur !
Qu’ils revêtent l’ignominie et l’opprobre,
Ceux qui s’élèvent contre moi !
27 Qu’ils aient de l’allégresse et de la joie,
Ceux qui prennent plaisir à mon innocence,
Et que sans cesse ils disent : Exalté soit l’Eternel,
Qui veut la paix de son serviteur !
28 Et ma langue célébrera ta justice,
Elle dira tous les jours ta louange.










Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner


Depuis le 29 décembre 2009, visites sur les pages de ce thème

Nous sommes vendredi 24 mars 2017