Seigneur attire mon coeur à toi !


Seigneur attire mon coeur à toi
Je te désire tout près de moi
Ma délivrance dans le danger
C'est ta présence divin berger



Beau cantique que je fredonne souvent, cependant la première strophe peut porter à confusion, car on y demande au Seigneur de nous attirer à Lui, comme s'Il ne le faisait pas déjà. La Parole de Dieu nous révèle que TOUS les hommes sont attirés vers le Seigneur depuis que Jésus a été crucifié !

C'est Jésus qui l'affirme lui-même dans Jean 12:32

«Et moi, quand j'aurai été élevé de la terre, j'attirerai tous les hommes à moi.»

Alors si Jésus attire à Lui TOUS les hommes, nous sommes donc tous inclus - pourquoi Le prier de faire ce qu'Il fait déjà depuis 2000 ans ? Si nous ne sommes pas près de Jésus, à Lui n'est pas la faute, c'est nous, en ne croyant pas à ses promesses qui se sommes éloignés, nous agissons contre sa volonté qui nous attire à Lui, cf. Lu.13:34 où Jésus s'écrie:

Luc 13:34 «Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble sa couvée sous ses ailes, et vous ne l'avez pas voulu!»

Le verbe «attirer» en grec «helkuô» dans Jean 12:32, est un terme très fort, comme le montre son emploi dans les passages suivants:

Jean 21:6 Il leur dit: Jetez le filet du côté droit de la barque, et vous trouverez. Ils le jetèrent donc, et ils ne pouvaient plus le retirer «helkuô», à cause de la grande quantité de poissons.

Jean 21:11 Simon Pierre monta dans la barque, et tira «helkuô» à terre le filet plein de cent cinquante-trois grands poissons; et quoiqu'il y en eût tant, le filet ne se rompit point.

Actes 16:19 Les maîtres de la servante, voyant disparaître l'espoir de leur gain, se saisirent de Paul et de Silas, et les traînèrent «helkuô» sur la place publique devant les magistrats.

Actes 21:30 Toute la ville fut émue, et le peuple accourut de toutes parts. Ils se saisirent de Paul, et le traînèrent «helkuô» hors du temple, dont les portes furent aussitôt fermées.

Jacques 2:6 Et vous, vous avilissez le pauvre! Ne sont-ce pas les riches qui vous oppriment, et qui vous traînent «helkuô» devant les tribunaux?

Le verbe (helkuô) attirer est irrésistible, on ne parle pas ici d'une attraction à laquelle on peut résister. L'épée de Pierre n'avait pas le choix de sortir de son étui quand il l'a tirée (Jn.18:10). Même chose quand Pierre a tiré le filet dans le bateau, quand Paul et Silas se sont faits traîner devant les magistrats (Ac.16:19). Les apôtres sont traînés en dehors du temple sans qu'on leur demande leur avis (Ac.21:30), les pauvres sont traînés devant les tribunaux par les riches contre leur gré (Ja.2:6). C'est donc une grande attraction que Jésus exerce sur les hommes en montant sur la croix et des millions de personnes ont été pris dans le filet tiré par le Pêcheur d'hommes. Le filet tissé de son amour est tiré et il vient ! Comment pourrait-on demander au Seigneur de nous attirer plus encore ? Présentement c'est à nous de ne plus y résister et à croire à sa Parole et à ses promesses, on s'approchera ainsi à nouveau de Lui.

Maintenant, pensons un peu COMMENT Jésus va attirer TOUS les hommes à Lui, ça ne peut pas concerner seulement le petit troupeau (Luc 12:32) qui croit en lui. Donc quand le Père attire quelqu'un, il n'est pas question qu'il résiste, il vient à Jésus (Jn.6:44). Mais ensuite, on lit que Jésus dit qu'il va tous les attirer à lui ! Manifestement, force est de constater que cela ne se réalise pas pour tous durant cette vie, alors quand cela se passera-t-il ... ?

Examinons le contexte de Jean 12:32 en lisant Jn.12:20-21 :

"Quelques Grecs, du nombre de ceux qui étaient montés pour adorer pendant la fête, s'adressèrent à Philippe, de Bethsaïda en Galilée, et lui dirent avec instance: Seigneur, nous voudrions voir Jésus."

Des grecs voulaient voir aussi Jésus. Jésus dit qu'après la croix, non seulement des juifs et des grecs mais des gens de toute race seraient attirés vers lui. On pourrait donc comprendre le terme grec "panta" (littéralement: tout) que Segond a traduit par «tous les hommes» par des hommes de toutes les races, pour s'harmoniser avec le fait que ce sont pas tous les êtres humains qui sont attirés par Jésus pendant leur vie, plusieurs n'en entendront même jamais parler.

Si on prend l'expression "tous" comme englobant l'humanité dans son entier, alors on pourrait le comprendre dans le sens que tous les hommes seront attirés à Jésus pour le jugement, tous fléchiront les genoux devant lui (Ph.2:10). Le problème avec cette compréhension c'est que le contexte où Jésus parle d'attirer tous les hommes à lui n'est pas un de jugement mais de salut. La seule autre option si tous les êtres humains sont concernés c'est qu'ils seront attirés à Jésus par la repentance après avoir subi le jugement mérité par leur comportement du temps de leur vie sur terre. C'est une voie risquée à suivre parce qu'il n'y a pas de verset clair à ce sujet, seulement des passages qui disent que Dieu est le Sauveur de tous les hommes (1Ti.4:10) et qu'il fait miséricorde à tous (Ro.11:32). Encore là, on pourrait restreindre le mot "tous" pour l'adapter à notre théologie.

Jésus appelle ses brebis par leur nom :

Jean 10:27-28 "Mes brebis entendent ma voix; je les connais, et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main."

Cela exerce la même pression que l'aiguillon qu'on plantait vous savez où pour faire avancer les boeufs !

Ac.9:4 "Il tomba par terre, et il entendit une voix qui lui disait: Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu? 5 Il répondit: Qui es-tu, Seigneur? Et le Seigneur dit: Je suis Jésus que tu persécutes. Il te serait dur de regimber contre les aiguillons. 6 Tremblant et saisi d'effroi, il dit: Seigneur, que veux-tu que je fasse? Et le Seigneur lui dit: Lève-toi, entre dans la ville, et on te dira ce que tu dois faire."

Le monde aussi a ses attraits, ses attractions attirantes, d'où le tiraillement :

1 Rois 18:21 "Alors Elie s'approcha de tout le peuple, et dit: Jusqu'à quand clocherez-vous des deux côtés? Si l'Eternel est Dieu, allez après lui; si c'est Baal, allez après lui! Le peuple ne lui répondit rien."

Alors le Seigneur a besoin d'exercer une attraction encore plus forte avec ses brebis, comme avec Lot:

Ge.9:15 "Dès l'aube du jour, les anges insistèrent auprès de Lot, en disant: Lève-toi, prends ta femme et tes deux filles qui se trouvent ici, de peur que tu ne périsses dans la ruine de la ville. 16 Et comme il tardait, les hommes le saisirent par la main, lui, sa femme et ses deux filles, car l'Eternel voulait l'épargner; ils l'emmenèrent, et le laissèrent hors de la ville."

Quelle manifestation de grâce ! Ne résistons plus à son attraction !

1Pierre 2:1 Rejetant donc toute malice et toute ruse, la dissimulation, l'envie, et toute médisance,
2 désirez, comme des enfants nouveau-nés, le lait spirituel et pur, afin que par lui vous croissiez pour le salut,
3 si vous avez goûté que le Seigneur est bon.
4 Approchez-vous de lui, pierre vivante, rejetée par les hommes, mais choisie et précieuse devant Dieu;
5 et vous-mêmes, comme des pierres vivantes, édifiez-vous pour former une maison spirituelle, un saint sacerdoce, afin d'offrir des victimes spirituelles, agréables à Dieu par Jésus-Christ.

Jacques 4:7 Soumettez-vous donc à Dieu; résistez au diable, et il fuira loin de vous. 8 Approchez-vous de Dieu, et il s'approchera de vous. Nettoyez vos mains, pécheurs; purifiez vos coeurs, hommes irrésolus.
9 Sentez votre misère; soyez dans le deuil et dans les larmes; que votre rire se change en deuil, et votre joie en tristesse.
10 Humiliez-vous devant le Seigneur, et il vous élèvera.

Proche de Dieu ou proche du diable... L'attraction exercée par Dieu est très forte, comme l'emploi du verbe grec «helkuô» le souligne. Elle est bien plus forte que celle exercée par le diable car celui qui est en nous est plus grand que celui qui est dans le monde, cf. 1Jn.4:4, mais encore faut-il accepter de se laisser attirer à Lui, d'où les exhortations de la Parole de Dieu à venir goûter dans son intimité combien le Seigneur est bon. C'est ce que nous avons fait à notre conversion, cf. Ac.9:3-6 et nous sommes appelés constamment à demeurer dans son orbite attractionnelle, Jn.15:4-10.

Jean 15:4 Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s'il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi.
5 Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire.
6 Si quelqu'un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors, comme le sarment, et il sèche; puis on ramasse les sarments, on les jette au feu, et ils brûlent.
7 Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé.
8 Si vous portez beaucoup de fruit, c'est ainsi que mon Père sera glorifié, et que vous serez mes disciples.
9 Comme le Père m'a aimé, je vous ai aussi aimés. Demeurez dans mon amour.
10 Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, de même que j'ai gardé les commandements de mon Père, et que je demeure dans son amour.

Cessons donc de demander au Seigneur de nous attirer à Lui, croyons plutôt tout ce qu'Il nous enseigne dans la Bible et nous serons entraînés dans son filet d'amour pour notre plus grand bien et sa plus grande gloire. N'attendons surtout pas de voir après notre mort si Jésus a attiré tous les êtres humains sans exception à lui !

- Le webmestre










Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner


Depuis le 29 décembre 2009, visites sur les pages de ce thème

Nous sommes mardi 23 mai 2017