.: Les paroles de Jésus :.


Aucun prophète n'est bien accueilli dans sa patrie
Vous pouvez lire le contexte de cette citation fort connue (Luc 4:24) à la fin de la méditation (Luc 4:14-30). Jésus fait remarquer ici que les gens sont vites pour appliquer des étiquettes et porter des jugements. Ici, les gens de Nazareth n'arrivaient pas à faire abstraction du passé. Leur connaissance de Jésus grandissant au milieu d'eux les empêchait de saisir la mission divine qui lui était confiée, malgré les explications de Jésus (Luc 4:14-21) et les rapports qu'ils avaient entendu au sujet de ses miracles. Ils refusaient d'y croire sans le voir (Luc 4:23). Mais Jésus n'a fait aucun miracle à Nazareth, et l'exemple biblique qu'il a été cherché comme appui les a mis en furie (Luc 4:25-28), au point de leur donner des idées de meurtre, mais ce n'était pas encore son heure (Luc 4:29-30).

L'incrédulité est un puissant frein à la manifestation des miracles, et dans le cas des gens de Nazareth, l'incrédulité était à son comble à cause de leur connaissance de Jésus depuis son enfance. Plus tard, il y est retourné et n'y a fait que peu de miracles et c'est précisé que c'était justement à cause de leur incrédulité (Mt.13:58) :

Mt.13:54 S’étant rendu dans sa patrie, il enseignait dans la synagogue, de sorte que ceux qui l’entendirent étaient étonnés et disaient : D’où lui viennent cette sagesse et ces miracles ?
55 N’est-ce pas le fils du charpentier ? n’est-ce pas Marie qui est sa mère ? Jacques, Joseph, Simon et Jude, ne sont-ils pas ses frères ?
56 et ses sœurs ne sont-elles pas toutes parmi nous ? D’où lui viennent donc toutes ces choses ?
57 Et il était pour eux une occasion de chute. Mais Jésus leur dit : Un prophète n’est méprisé que dans sa patrie et dans sa maison.
58 Et il ne fit pas beaucoup de miracles dans ce lieu, à cause de leur incrédulité.

Sans avoir vu grandir Jésus, nous aussi nous pouvons avoir notre idée sur lui sans avoir pris le temps de lire la Bible, particulièrement les évangiles. C'était mon cas, j'ai grandi dans un pays avec un arrière-plan catholique avec très peu de contact avec la Bible et une connaissance bien partielle de ses paroles et ses actions. Je m'étais imaginé pendant un temps que Jésus était un personnage très fort qui avait abusé de la crédulité des gens de son époque. Puis un jour, j'ai décidé de lire l'évangile de Luc et mon idée sur Jésus a changé radicalement ; au lieu de voir en lui un profiteur, une sorte de magicien, j'ai découvert un homme plein d'amour et de compassion, il est soudainement devenu crédible à mes yeux. J'ai décidé de croire tout ce qu'il disait, convaincu qu'un menteur n'irait pas jusqu'à mourir sur une croix pour ses mensonges. J'avais connu Jésus selon ma chair, mais le Saint-Esprit m'a fait la grâce de me le révéler sous un tout nouveau jour en novembre 1977 et je lui en serai éternellement reconnaissant !

2Corinthiens 5:16 Ainsi, dès maintenant, nous ne connaissons personne selon la chair ; et si nous avons connu Christ selon la chair, maintenant nous ne le connaissons plus de cette manière.
17 Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.

- Le webmestre


Lu.4:14 Jésus, rempli de la puissance de l'Esprit, retourna en Galilée. Sa réputation se répandit dans toute la région.
15 Il enseignait dans les synagogues et tous faisaient son éloge.
16 Il se rendit aussi à Nazareth, où il avait été élevé, et il entra dans la synagogue le jour du sabbat, comme il en avait l'habitude. Il se leva pour faire la lecture biblique,
17 et on lui présenta le rouleau du prophète Esaïe. En déroulant le parchemin, il trouva le passage où il est écrit:
18 L'Esprit du Seigneur repose sur moi parce qu'il m'a désigné par l'onction pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres. Il m'a envoyé pour proclamer aux captifs la libération, aux aveugles le recouvrement de la vue, pour apporter la délivrance aux opprimés
19 et proclamer l'année de grâce accordée par le Seigneur.
20 Il roula le livre, le rendit au servant et s'assit. Dans la synagogue, tous les yeux étaient braqués sur lui.
21 ---Aujourd'hui même, commença-t-il, pour vous qui l'entendez, cette prophétie de l'Ecriture est devenue réalité.
22 Aucun de ses auditeurs ne restait indifférent: le message de grâce qu'il leur présentait les étonnait beaucoup. Aussi disaient-ils: ---N'est-il pas le fils de Joseph?
23 Alors il leur dit: ---Vous ne manquerez pas de m'appliquer ce dicton: «Médecin, guéris-toi toi-même» et vous me direz: «On nous a parlé de ce que tu as accompli à Capernaüm. Fais-en donc autant ici, dans ta propre ville!»
24 Et il ajouta: Vraiment, je vous l'assure: aucun prophète n'est bien accueilli dans sa patrie.
25 Voici la vérité, je vous le déclare: il y avait beaucoup de veuves en Israël à l'époque d'Elie, quand, pendant trois ans et demi, il n'y a pas eu de pluie et qu'une grande famine a sévi dans tout le pays.
26 Or, Elie n'a été envoyé vers aucune d'entre elles, mais vers une veuve qui vivait à Sarepta, dans le pays de Sidon.
27 Il y avait aussi beaucoup de lépreux en Israël au temps du prophète Elisée. Et pourtant, aucun d'eux n'a été guéri. C'est le Syrien Naaman qui l'a été.
28 En entendant ces paroles, tous ceux qui étaient dans la synagogue se mirent en colère.
29 Ils se levèrent, entraînèrent Jésus hors de la ville, jusqu'au sommet de la montagne sur laquelle elle était bâtie, afin de le précipiter dans le vide.
30 Mais il passa au milieu d'eux et s'en alla.










Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner


Depuis le 29 décembre 2009, visites sur les pages de ce thème

Nous sommes vendredi 28 avril 2017