iv>
 
   
 
.: Les sentiments de Jésus :.


La compassion

Jésus et le lépreux suppliant Mc.1:40-44

L'homme a un besoin, il a confiance que Jésus peut le combler

Mc.1:40 Un lépreux vint à lui; et, se jetant à genoux (comme le jeune homme riche 10:17), il lui dit d'un ton suppliant: Si tu le veux, tu peux me rendre pur. 41 Jésus, ému de compassion "splanknizomai", étendit la main, le toucha, (le contact avec Jésus purifie) et dit: Je le veux, sois pur. 42 Aussitôt la lèpre le quitta, et il fut purifié. 43 Jésus le renvoya "ekballô" (le même mot est traduit ailleurs par chasser, expulser les démons) sur-le-champ, avec de sévères recommandations "embrimamomai" (gronder, frémir, s'irriter), 44 et lui dit: Garde-toi de rien dire à personne; mais va te montrer au sacrificateur, et offre pour ta purification ce que Moïse a prescrit, afin que cela leur serve de témoignage.

Marc est le seul a mentionné que cette démonstration a ému de compassion Jésus. Les évangiles synoptiques nous rapportent que

1° Jésus a été ému de compassion aussi devant la grande foule;

Mc.6:34 Jésus voit la devant la grande foule = Mt.14:14,

a) Cause de la compassion de Jésus:

- parce qu'elle était en détresse et prostrée Mt.9:36 comme des brebis sans berger (manque de nourriture spirituelle)

- parce qu'elle avait été trois jours sans manger Mt.15:32 = Mc.8:2. (manque de nourriture physique)

b) Fruit de la compassion de Jésus:

Mt.14:14; Jésus les guérit

Mc.6:34; Jésus les enseigne

Lu.9:11; Jésus les enseigne et les guérit

2° Jésus a été ému de compassion aussi devant des cas particuliers:

a) Cause de la compassion de Jésus:

- devant la veuve qui avait perdu son fils unique Lu.7:13,

- devant Bartimée Mc.10:46 et son compagnon Mt.20:34.

b) Fruit de la compassion de Jésus:

- Jésus ressuscite le fils de la veuve Lu.7:14

- Jésus guérit Bartimée et son compagnon Mt.20:34.

Naturellement cette liste n'est pas exhaustive, Jésus a manifesté de la compassion (comme tous les autres sentiments d'ailleurs) bien plus souvent que les évangélistes le mentionnent explicitement.

3° 3 paraboles aussi illustrent la compassion de Dieu:

- le maître du serviteur impitoyable Mt.18:27

- le Père de l'enfant prodique Lu.15:20

- le bon samaritain Lu.10:33

Dans Mc.1:43, Marc emploie aussi un terme très fort pour illustrer les sentiments de Jésus avertissant le lépreux de n'en parler à personne, avec de sévères recommandations "embrimamomai" (gronder, frémir, s'irriter). L'emploi de ce verbe par Marc montre que Jésus était très émotionnel par rapport à ce qu'il disait au lépreux; il ne voulait vraiment pas que celui-ci fasse mention à personne de sa guérison. Il savait qu'il ne pourrait plus se présenter en public sans se faire harrasser continuellement si les gens apprenaient qu'il était un guérisseur.

Matthieu n'utilise pas ce verbe, alors que Luc se contente de dire que Jésus lui a commandé "parangellô", un terme au champ sémantique plus large, un ordre qui n'implique pas autant les émotions, cp. Mt.10:5 Jésus donne des recommandations à ses disciples avant de leur envoyer, Jésus ordonne à un démon de sortir Lu.8:29 (dans le même genre de situation, Lu.8:56 Jésus recommande aux parents de la fille ressuscitée de le taire et dans Lu.9:21 Luc associe le verbe "paraggellô" à "epitimaô" (reprendre, menacer) pour mettre du poids dans l'interdiction de Jésus à ses disciples de révéler qu'il était le Christ.)

Marc est le seul aussi à dire que les sévères recommandations de Jésus n'ont pas eu l'effet escompté puisque le lépreux s'est mis à raconter à tout le monde ce que Jésus avait fait pour lui Mc.1:45 (comme l'ex-démoniaque païen). Pourquoi Jésus enjoint-il à l'ex-démoniaque de parler de sa guérison alors qu'il le défend à l'ex-lépreux? Parce que, justement, Jésus n'ira plus dans la région de la Décapole, alors qu'il en a encore pour un bout de temps en Israel et il souhaitait avoir un peu de tranquilité. Par après, il a du se lever avant tout le monde, se déguiser Jn.7:10, aller dans les déserts, pour prier son Père et avoir la paix, et encore! C'est la rançon de la gloire, plus de vie privée, plus de repos, plus d'endroit pour se reposer la tête! Le tombeau a été le lieu où il a pu reposé sa tête, et encore ça n'a pas duré longtemps, Ep.4:8-10, 1Pi.3:21, 1Co.15:4! cp. Jn.5:17, 9:4.

La compassion est probablement le sentiment qui est le plus associé à Jésus dans les évangiles.

Autre texte sur la compassion de Jésus








Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes jeudi 23 novembre 2017