Lucifer, porteur de lumière
Satan ou Jésus ?
Un musulman m'a envoyé un email me demandant pourquoi dans la Bible Jésus est appelé "le Lucifer" (porteur de lumière) alors que c'est le diable qui est appelé ainsi dans le langage courant.

Ma première réaction fut "Voyons, cela ne se peut pas, Jésus n'est pas appelé Lucifer dans la Bible, ça fait plus de 30 ans que je la lis et je n'ai jamais lu cela dans un verset". J'ai quand même fait des recherches et voici ce que j'ai trouvé...


Jésus est appelé l'étoile du matin, en grec phôsporos, littéralement "porteur de lumière" dans 2Pierre 1:19 (donc "Lucifer" en latin dans la version Vulgate de Jérôme). Dans cette même bible latine, on retrouve Lucifer dans un autre passage, il s'agit de Es.14:12. Cependant le terme employé dans Esaïe 14:12 dans la traduction grecque est "eôsphoros" "porteur de l'aurore" au lieu de "phôsphoros".

Dans la Bible, l'apôtre Pierre n'a donc pas repris le titre attribué au roi de Bayblone qui avait le même orgueil que Satan, mais qui n'était pas Satan lui-même. L'erreur vient de Jérôme, qui avait traduit la Bible en latin pour que son peuple puisse la comprendre. La méprise se comprend mieux quand on prend connaissance de la mythologie grecque bien connue à l'époque ; la déesse de l'aube Eôs (Aurora en latin) avait deux fils, Hesperos et Eôsphoros. Or, Eôsphoros, dans la mythologie grecque, était appelé aussi Phôsphoros...

De toute façon, laissons de côté les mythes pour revenir dans la réalité, revenons à Jésus ! Porteur de lumière est un terme très positif et très représentatif de l'oeuvre de Jésus, car Jésus est venu apporter la lumière dans le monde :

Jean 1:1 Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. 2 Elle était au commencement avec Dieu. 3 Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle. 4 En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes. 5 La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont point reçue. 6 Il y eut un homme envoyé de Dieu : son nom était Jean. 7 Il vint pour servir de témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui. 8 Il n’était pas la lumière, mais il parut pour rendre témoignage à la lumière. 9 Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme. 10 Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l’a point connue. 11 Elle est venue chez les siens, et les siens ne l’ont point reçue. 12 Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, 13 lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu. 14 Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité ; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père.

On conviendra que c'est Satan l'usurpateur de titre "Lucifer", il n'a aucun droit de s'appeler "porteur de lumière", puisqu'il ne porte que des ténèbres en lui. Aucun titre ne lui va plus mal que celui-là, il est bien plus "Tenebrafer" que "Lucifer" ! D'ailleurs, il n'est écrit nulle part dans la Bible que Satan soit appelé porteur de lumière = Lucifer en latin et phôsphoros en grec. Comme je l'ai mentionné, c'est le roi de Babylone qui est appelé Lucifer en latin dans Es.14:12 ("eôsphoros" "porteur de l'aurore"). Mais parce que Lucifer est entré par erreur dans le folklore comme un des noms du diable alors on ne l'emploie plus pour Jésus qui est pourtant le seul à le mériter. Dommage car ce titre est très évocateur de la mission effectuée par Jésus.

Voici, dans la version Segond, le passage d'Esaïe concernant le roi de Babylone, c'est l'expression "fils de l'aurore" qui a été traduite par "Lucifer" en latin. Ce texte raconte la mort du roi de Babylone qui est accueilli dans le séjour des morts par les autres rois morts avant lui, cela ne peut donc s'appliquer au diable même si les sentiments manifestés par le roi de Babyole réflètent très bien ceux qui habitent Satan.

Es.14:9 Le séjour des morts s’émeut jusque dans ses profondeurs, pour t’accueillir à ton arrivée ; il réveille devant toi les ombres, tous les grands de la terre, il fait lever de leurs trônes tous les rois des nations. 10 Tous prennent la parole pour te dire : Toi aussi, tu es sans force comme nous, tu es devenu semblable à nous ! 11 Ta magnificence est descendue dans le séjour des morts, avec le son de tes luths ; sous toi est une couche de vers, et les vers sont ta couverture. 12 Te voilà tombé du ciel, astre brillant, fils de l’aurore ! Tu es abattu à terre, toi, le vainqueur des nations ! 13 Tu disais en ton cœur : je monterai au ciel, j’élèverai mon trône au–dessus des étoiles de Dieu ; je m’assiérai sur la montagne de l’assemblée, à l’extrémité du septentrion ; 14 Je monterai sur le sommet des nues, je serai semblable au Très–Haut. 15 Mais tu as été précipité dans le séjour des morts, dans les profondeurs de la fosse. 16 Ceux qui te voient fixent sur toi leurs regards, ils te considèrent attentivement : Est–ce là cet homme qui faisait trembler la terre, qui ébranlait les royaumes, 17 qui réduisait le monde en désert, qui ravageait les villes, et ne relâchait point ses prisonniers ? 18 Tous les rois des nations, oui, tous, reposent avec honneur, chacun dans son tombeau. 19 Mais toi, tu as été jeté loin de ton sépulcre, comme un rameau qu’on dédaigne, comme une dépouille de gens tués à coups d’épée, et précipités sur les pierres d’une fosse, comme un cadavre foulé aux pieds.

Le roi de Babylone était considéré de son vivant comme un astre brillant, comme le fils de l'aurore, mais cette gloire lui a monté à la tête et Dieu l'a humilié en le faisant descendre dans le séjour des morts. C'est tout le contraire des sentiments qui habitaient Jésus, doux et humble de coeur, qui s'est humilié lui-même, jusqu'à aller mourir sur la croix pour nos péchés :

Ph.2:3 Ne faites rien par esprit de parti ou par vaine gloire, mais que l’humilité vous fasse regarder les autres comme étant au–dessus de vous–mêmes. 4 Que chacun de vous, au lieu de considérer ses propres intérêts, considère aussi ceux des autres. 5 Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus–Christ, 6 lequel, existant en forme de Dieu, n’a point regardé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu, 7 mais s’est dépouillé lui–même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes ; 8 et ayant paru comme un simple homme, il s’est humilié lui–même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix. 9 C’est pourquoi aussi Dieu l’a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au–dessus de tout nom, 10 afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, 11 et que toute langue confesse que Jésus–Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père.

Gloire à Jésus qui est venu apporter la lumière dans nos coeurs et y a chassé les ténèbres mises par le diable !





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes dimanche 25 juin 2017