La grandeur de Jésus-Christ

« Moi, je suis l’alpha et l’oméga,
le premier et le dernier,
le commencement et la fin »
Apocalypse 22 :13.

Ce court verset, écrit avec des mots simples mais tellement frappants et qui requiert toute notre attention appelle à la louange et nous fait nous agenouiller en adorant. Ces choses décrivent quelques-unes des nombreuses et diverses gloires de Celui qui a captivé et gagné nos coeurs pour Dieu - pour Jésus!

Quel nom précieux ! Ce verset comprend son abaissement en grâce et son chemin d’infinie perfection, d’entière soumission en parfait accord avec la volonté de Dieu, la dévotion au Père et son excellente grâce envers les hommes. Ces mots d’adoration sont à propos :

« Ton Nom comprend toutes les grâces
Que Dieu fait homme a manifesté ;
Lui seul pouvait entièrement vivre
Une vie divine ici-bas. »

Le coeur, se réjouissant dans l'émanation de ce nom qui est comme « un parfum répandu », se plaît à contempler quelques-uns des plus grands mystères de la gloire de notre Seigneur Jésus Christ, le Fils unique du Père et le bien-aimé.

« l’alpha et l’oméga »

La première et la dernière lettre de l’alphabet grec, font référence au "parlé" de Dieu, et nous présentent la gloire de notre Seigneur, La Parole vivante. Celui qui au commencement était avec Dieu, une personne à part entière ; et qui était aussi Dieu, éternel et co-égal de Dieu, était parfaitement compétent pour exprimer la pensée de Dieu au moment opportun et de manière opportune. Dieu communiquait avec sa créature par La Parole. Si les prophètes furent utilisés de part le passé afin d’exprimer la pensée de Dieu, ils le faisaient par l’Esprit de Christ qui était en eux (1 Pierre 1:11 et 1 Pierre 3:19). Dans les derniers jours, Dieu a parlé à travers le Fils, et c’est ainsi que nous apprenons que Christ, en tant que l’alpha et l’omega, est Celui en qui Dieu est manifesté ; en Lui est la vie éternelle, par qui la vie de Dieu a été manifestée ; Il est La Parole (Jean 1:1), et Il est la Parole de la Vie (1 Jean 1:1).

Le Seigneur Jésus est celui par qui Dieu a été révélé dans la plénitude de sa Nature : Il est Lumière et Amour. La vie éternelle que tout croyant possède - la vie qui a le caractère distinctif de Celui qui est « avec le Père » - a été manifestée en Lui. L'entière bénédiction s'est approchée de l’homme, par révélation, à travers Lui qui est la Parole Eternelle.

Si nous contemplons la sainteté de Dieu qui commande que toute chose qui lui est contraire soit anéantie en jugement - tout ce qui a refusé la bénédiction divine de quelque façon quelle ait été présentée - ceci aussi est exprimé dans l’expression l’alpha et l’oméga. Apocalypse 19 :11-16 nous donne un aperçu du ciel ouvert pour que nous puissions contempler Celui qui est fidèle et véritable, qui juge et qui combat en justice, qui sort du ciel pour frapper les nations et fouler la cuve du vin de la fureur de la colère de Dieu le Tout-puissant, et son nom est appelé « La Parole de Dieu ». Que Dieu soit manifesté en grâce ou en jugement, il est manifesté en Celui qui est La Parole Eternelle, l’alpha et l’omega - Jésus.

« le commencement et la fin »

Ceci implique une action, une activité. L’oeuvre de la création est, dans les Écritures, attribuée au Fils. Il a toujours été l'artisan des conseils de Dieu. L’Univers a été créé par la Parole de sa Puissance.

« Car par lui ont été créées toutes choses, les choses qui sont dans les cieux et les choses qui sont sur la terre, les visibles et les invisibles, soit trônes, ou seigneuries, ou principautés, ou autorités : toutes choses ont été créées par lui et pour lui » (Colossiens 1 :16).

Il est le commencement, l’Origine de toutes choses. La création de l’homme était le résultat d’un conseil divin. Dieu, Elohim - Père, Fils et Saint Esprit - y participèrent de manière égale, mais l’acte de création est attribué au Fils. Il est le commencement et il est la fin. Il est l’objet pour qui tout est créé. Lui, le Fils, a été établi «héritier de toutes choses » dans un but divin ; ceci demandait que toutes choses soient alors créées. Il sera ensuite honoré par la création toute entière. De même, dans la Nouvelle Création, Il est le commencement, le premier-né d’entre les morts, afin « qu’en toutes choses il tienne, lui, la première place » (Colossiens 1 :16).

Entendez ses paroles en Jean 4:34, « ma nourriture est de faire la volonté de celui qui m’a envoyé, et d’accomplir son oeuvre ». En Jean 17:4, en anticipant l’accomplissement de l’oeuvre de rédemption, « … j’ai achevé l’oeuvre que tu m’as donnée à faire » et également en Jean 19 :30, quand cloué à la croix, « C’est accompli ». La Création, la rédemption et le jugement sont l’oeuvre de Celui qui est le Fils, Jésus, le commencement et la fin.

« le premier et le dernier »

L’expression de Dieu, le "faire" de Dieu, ont trouvé une réalité en Lui, et maintenant, dans cette expression nous considérons ce qui le met en avant dans la gloire et la majesté de sa personne. Il est le grand « JE SUIS » (Esaïe 41:4, Esaïe 44:6, Esaïe 48:12). Ce qu’il est en lui-même - au delà de ce qui a été révélé - est indiqué dans cette appellation, « le premier et le dernier ».

Quand il s’est abaissé en devenant homme, c'est à travers Lui que Dieu a parlé et agit, et le diable l’a attaqué et a essayé de l’amener, profitant de l'état de la créature, au niveau même de la créature! Certains le posséderont en tant que Créateur et Sauveur - mais comme créature! Quel blasphème! Le considérer comme tel, même s’il est dit de lui qu’il fut la plus grande créature de l’univers, est une dénégation des enseignements de la Parole de Dieu et une insulte à sa majesté. Il est le Christ, « qui est sur toutes choses Dieu béni éternellement. Amen ». (Romains 9 :5).

Il est le seul vrai, le tout puissant, L’Eternel. Dans son humanité, il est dit : « Ton trône, ô Dieu, est pour toujours et à perpétuité. » Dieu salue Dieu! Oh, quelle gloire et quel mystère que la personne de Jésus. Il dit de lui-même, « avant qu’Abraham fût, JE SUIS » (Jean 8 :58). Puis, également, l’Esprit Saint en Jean 12:41, relève : « Esaïe dit ces choses parce qu’il vit sa gloire et qu’il parla de lui. »

Lisez ces précieuses paroles de vérité - Jean 8,12 et Hébreux 1 - méditez sur leur triple témoignage de Celui que les hommes méprisent et traitent sans considération, le Fils de l’Homme, notre Seigneur Jésus Christ - « Le premier et le dernier ». Réjouissez vous en ce que La Parole ne peut être confondue!

Alors que tout ce qui le concernait était vrai et présenté en témoignage aux hommes - la gloire de sa personne, son oeuvre, et sa Parole - a-t-il reçu leur entière acclamation? Non! Jean 10:19 ; Jean 9:16 ; et Jean 7:43, témoignent qu’ils étaient divisés à cause de ses paroles, de ce qu’il faisait, et au sujet de qui il était.

Béni soit Dieu si par grâce nos yeux ont été ouverts comme ceux de l’homme en Jean 9. Etant présenté au Fils de Dieu par la foi, nous nous agenouillons à ses pieds, nous le louons - « l’alpha et l’oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin. »

Puisse l’Esprit de Dieu nous faire apprécier toujours plus profondément Christ comme celui en qui la parole, le faire et l’être de Dieu nous est présenté dans ces écrits prestigieux.

« La mention de ton Nom inclinera nous coeurs à te louer ;
Toi le chef de plusieurs dont l’amour nous a libéré »

- auteur inconnu






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes dimanche 25 juin 2017