Le trésor est en Jésus-Christ
La vie chrétienne ne peut être vécue en dehors de Dieu. Agir ainsi c'est compromettre notre existence même. C'est là que la puissance de l'intégrité commence. Pour vivre, souffrir, endurer et mourir comme Jésus, sans compromis, nous devons, vous et moi, tirer notre énergie de notre relation avec Jésus-Christ. Notre relation avec Christ est le coeur et l'âme du christianisme. Notre salut débute avec lui, notre sanctification progresse avec lui et notre glorification s'achève avec lui. Il est la raison de notre existence, et par conséquent, il a plus de valeur que quiconque ou quoi que ce soit, Ph.3:8.

- John MacArthur


L'apôtre Paul a abandonné tout son trésor religieux pour le trésor de connaître Christ profondément et intimement. C'est l'essence du salut - l'échange de quelque chose sans valeur pour quelque chose de valable. Jésus illustre cet échange dans Mt.13:44-46. Ces deux hommes ont trouvé quelque chose de bien plus grande valeur que quoi que ce soit en leur possession. Pour eux, la décision fut facile : vendre tout ce qu'ils pensaient avoir de la valeur pour ce qui en avait véritablement.

C'est ce qui se produit chez ceux que Dieu a choisi d'amener dans son royaume. La personne qui vient à Dieu est prête à payer n'importe quel prix, si élevé soit-il. Quand elle est confrontée avec son péché dans la lumière de la gloire de Christ - quand Dieu ôte les écailles de ses yeux - le pécheur repentant réalise soudainement qu'il n'y a rien parmi les choses auxquelles il était si attaché, qui mérite d'être gardé si cela signifie perdre Christ.

Jésus-Christ est notre trésor et notre perle. À un point dans notre vie, nous avons découvert qu'il avait bien plus de valeur que tout ce que nous possédions - que ce soit des possessions, de la popularité ou des désirs. Ils sont tous devenus sans valeur en comparaison avec Christ. Alors nous les avons envoyés à la poubelle et nous sommes tournés vers lui en tant que notre Sauveur et Seigneur. Il est devenu l'objet suprême de notre affection. Notre nouveau désir est de la connaître, l'aimer, le servir, lui obéir et être comme lui.

Est-ce encore vrai pour vous ? Y a-t-il quelque chose qui entre en compétition avec Christ ? Y a-t-il quelque chose dans ce monde qui capte votre allégeance, votre dévotion et votre amour plus que lui ? Avez-vous encore le désir de le connaître autant qu'au jour de votre conversion ? Si ce n'est pas le cas, vous avez compromis votre relation avec lui et vous pataugez dans les déchets du monde. Voilà le danger du compromis.

Si vous ne prenez pas soin de préserver et de protéger le trésor qu'est votre relation avec Christ, l'exubérance et la dévotion des premiers jours avec Jésus peuvent lentement et subtilement tournés en complaisance et indifférence. Éventuellement l'orthodoxie froide remplace l'obéissance amoureuse, et le résultat c'est une vie hypocrite qui fait des compromis avec le péché.

Heureusement pour nous, Dieu nous a donnés des ressources dans sa Parole pour combattre notre tendance au péché et restaurer notre relation avec Christ. L'apôtre Paul nous montre comment en nous aidant à voir ce que nous avons obtenu quand nous avons échanger les déchets pour Christ. Nous avons les bénéfices d'une vie nouvelle et d'une relation nouvelle, 2Co.5:17, Ga.2:20.

Cette nouvelle nature n'est pas ajoutée à la vieille nature, plutôt, elle l'a remplacée. La personne transformée est complètement nouvelle. Au lieu de l'ancien amour du mal, la nouvelle nature - la partie la plus profonde, véritable d'un chrétien - aime maintenant la loi de Dieu, aspire à rencontrer ses justes demandes, hait le péché et aspire à la délivrance de sa chair non rachetée. Le péché ne vous contrôle plus comme jadis, mais il cherche à vous soumettre à lui plutôt qu'au Seigneur.

C'est seulement quand nous construisons notre relation avec le Seigneur et puisons dans sa puissance que nous expérimentons la victoire sur le péché dans cette vie. Et c'est la seule manière que nous pouvons mener une vie d'intégrité.

- John MacArthur, traduction tirée de son livre «The Power of Integrity»









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner


Depuis le 29 décembre 2009, visites sur les pages de ce thème

Nous sommes mercredi 26 avril 2017