Jésus est ressuscité


"Mais maintenant Christ a été ressuscité d'entre les morts, prémices de ceux qui sont endormis." 1 Corinthiens 15:20

"Et il est le chef du corps, de l'assemblée, lui qui est le commencement, le premier-né d'entre les morts, afin qu'en toutes choses il tienne, lui, la première place." Colossiens 1:18

"Car ceux qu'il a préconnus, il les a aussi prédestinés à être conformes à l'image de son Fils, pour qu'il soit premier-né entre plusieurs frères." Romains 8:29

"Jésus Christ, le témoin fidèle, le premier-né des morts." Apocalypse 1:5


"Christ est ressuscité". A un moment déterminé de l'histoire du monde, le Fils de Dieu est sorti du tombeau! Sa résurrection était une réalité visible et tangible, non une vision de ses disciples. Ils ne s'attendaient pas du tout à la résurrection de Jésus, et lorsqu'ils en reçurent la nouvelle, ils n'y crurent même pas. Leurs espérances avaient disparu et tout était désespérément sombre à leurs yeux. A la nouvelle de sa résurrection ils furent donc fort étonnés (Luc 24:22-23).

Même lorsque Jésus se présenta personnellement au milieu d'eux, ils ne voulaient pas croire que ce fût Lui, ils croyaient voir un esprit. Jésus leur dit: "Voyez mes mains et mes pieds - que c'est moi-même - touchez-moi, et voyez; car un esprit n'a pas de la chair et des os, comme vous voyez que j'ai. Et comme de joie ils ne croyaient pas encore et s'étonnait, il leur dit: Avez-vous quelque chose à manger? Et ils lui donnèrent un morceau de poisson cuit et quelque peu d'un rayon de miel; et l'ayant pris, il en mangea devant eux" (Luc 24:39-43).

La résurrection de Jésus Christ est la base de l'Evangile, le fondement du christianisme. Notre salut reste debout ou tombe avec ce fait. Lorsque nous nous inclinons devant le témoignage irréfutable de la résurrection de Jésus Christ d'entre les morts, nous pouvons saisir par la foi les magnifiques résultats de sa mort et de sa résurrection: la victoire du Fils de Dieu sur la mort, sur Satan, sur le péché, ainsi que toutes les conséquences bénies de cette victoire.

"C'est la parole de la foi, laquelle nous prêchons, savoir que si tu confesses de ta bouche Jésus comme Seigneur, et que tu croies dans ton coeur que Dieu l'a ressuscité d'entre les morts, tu seras sauvé."
Romains 10:9-10

"Quand vous serez entrés dans le pays que je vous donne et que vous en aurez fait la moisson, vous apporterez au sacrificateur une gerbe des prémices de votre moisson; et il tournoiera la gerbe devant l'Eternel, pour que vous soyez agréés; le sacrificateur la tournoiera le lendemain du sabbat."
Lévitique 23:10-11

"Or sur le tard, le jour du sabbat, au crépuscule du premier jour de la semaine ... un ange du Seigneur vint et roula la pierre."
Matthieu 28:1-2

c'est Christ ressuscité qui, dans la belle prescription de la gerbe des premiers fruits, est typifié comme étant les prémices du pays de la promesse et du propos divin. Le lendemain du sabbat, au crépuscule du premier jour de la semaine, le Fils de Dieu sortit triomphant du tombeau ayant accompli une rédemption éternelle.

Le jour du sabbat, Jésus était couché dans le sépulcre de joseph d'Arimathée. Par la résurrection de Christ, il y a une nouveau commencement sur la base de la rédemption, de la grâce et plus sous la loi. Et sur cette base, Il est les prémices de l'accomplissement de toutes les promesses faites aux pères. Mais dans un sens plus large, et au-delà des limites du peuple d'Israël, Christ ressuscité est les prémices d'une multitude d'êtres qui vivront éternellement dans les nouveaux cieux, comme résultats et fruits de son oeuvre accomplie au Calvaire.

Les prémices, c'est un Homme ressuscité, et la cité céleste sera composée éternellement d'hommes nouveaux, ressuscités comme Lui.

Ce premier jour de la semaine, le dimanche de sa résurrection, une nouvelle période a commencé. Dans celle-ci les croyants peuvent jouir de nouvelles bénédictions spirituelles et célestes, dont Christ ressuscité en est les prémices. Tout ce qui concerne les relations de l'homme avec Dieu est placé dès cet instant sur cette base de la résurrection.

"Mais maintenant Christ a été ressuscité d'entre les morts, prémices de ceux qui se sont endormis. Car puisque la mort est par l'homme, c'est par l'homme aussi qu'est la résurrection des morts; car comme dans l'Adam tous meurent, de même aussi dans le Christ tous seront rendus vivants; mais chacun dans son propre rang: les prémices, Christ; puis ceux qui sont du Christ à sa venue ... En un instant, en un clin d'oeil, à la dernière trompette, car la trompette sonnera, et les morts seront ressuscités incorruptibles, et nous, nous serons changés."
1 Corinthiens 15:20-23 et 52

"Car le seigneur lui-même, avec un cri de commandement, avec une voix d'archange, et avec la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement, puis nous, les vivants qui demeurons, nous serons ravis ensemble avec eux dans les nuées à la rencontre du Seigneur, en l'air: et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur."
1 Thessaloniciens 4:14 et 16-17

"Ceux qui n'avaient pas rendu hommage à la bête ... régnèrent avec le Christ mille ans ... C'est ici la première résurrection ...Bienheureux et saint celui qui a part à la première résurrection: sur eux la seconde mort n'a point de pouvoir."
Apocalypse 20:4-6

Dans ces passages on discerne les différentes phase de la première résurrection. Premièrement la résurrection de Christ, ensuite celle des saints de l'ancienne alliance comme de la nouvelle. Aux prémices, Christ, sont ajoutés "ceux qui sont de Christ à sa venue". Bientôt le Seigneur va venir, et nous l'attendons, Lui, notre Espérance.

Sa venue comprend deux actes: d'abord Il viendra enlever l'Eglise, ensuite Il reviendra avec l'Eglise pour établir son Royaume.

Au premier de ces actes, deux compagnies de saints seront ressuscités: l'Eglise, épouse de Christ, et les saints de l'Ancien Testament. Alors seront célébrées les noces de l'Agneau dans le ciel. Ensuite aura lieu sa venue en gloire et, dans cette deuxième phase, ressusciteront les saints qui auront traversé la grande tribulation, citée en quatre passages de l'Apocalypse:
1° ceux qui sont mentionnés en Apocalypse 6:9, tombés pendant le première période de la grande tribulation;
2° ceux qui auront été mis à mort à Jérusalem, pendant la seconde période de la tribulation (Apocalypse 11);
3° les martyrs juifs qui auront refusé de rendre hommage à la Bête (apocalypse 18);
4° les martyrs d'entre les nations, qui auront remporté la victoire contre la Bête et son image (Apocalypse 15:2-4).

Toutes ces compagnies seront réunies et seront assisses sur des trônes pendant le millénium (Apocalypse 20).

"Le reste des morts ne vécut pas jusqu'à ce que les mille ans fussent accomplis."
Apocalypse 20:5

Christ en ressuscitant est sorti d'entre les morts car la mort ne pouvait le retenir.

Ainsi aussi tous ceux qui ont cru en Lui ressusciteront d'entre les morts; les croyant endormis seront réveillés par l'exercice de sa puissance et sortiront de leur tombeau. Le fait que Christ est sorti d'entre les morts et que les fidèles sortiront également d'entre les morts donne évidemment un caractère particulier à la première résurrection. Christ est les prémices, la vie était en Lui, et il est notre vie. Il avait le pouvoir de reprendre sa vie.

Cette résurrection n'est pas seulement une résurrection des morts. Comme Lui, les croyants endormis sortiront non seulement de la mort, mais D'ENTRE LES MORTS.

Lorsqu'immédiatement après sa transfiguration, notre Seigneur parla de sa résurrection d'entre les morts, les disciples se demandèrent ce que cela voulait dire (Marc 9). Tout juif orthodoxe croyait à la doctrine de la "résurrection des morts" (Anastasis nécrôn), mais l'idée d'une "résurrection d'entre les morts" (Anastasis ek nécrôn) ne pouvait être comprise par les disciples.

"Si l'Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d'entre les morts (ek nécrôn) habite en vous, celui qui a ressuscité le Christ d'entre les morts vivifiera vos corps mortels aussi à cause de son Esprit qui habite en vous."
Romains 8:11

La seconde résurrection

"Le reste des morts ne vécut pas jusqu'à ce que les mille ans fussent accomplis ... et je vis les morts, les grands et les petits, se tenant devant le trône ... et la mer rendit les morts qui étaient en elle; et la mort et le hadès rendirent les morts qui étaient en eux, et ils furent jugés chacun selon leurs oeuvres."
Apocalypse 20:5 et 12-13

Après les différents phases de la première résurrection vient le jugement des morts incrédules ressuscités devant le grand trône blanc, après les mille ans du royaume de Christ sur la terre. Cette résurrection de ceux qui n'ont pas cru en Christ est appelée, par le Seigneur lui-même, la résurrection de jugement (Jean 5:29).

Cette résurrection des incrédules aura donc lieu, non pas pour la communication de la vie, mais comme effet de la puissance du Christ: la destruction de la mort qui entraîne leur résurrection. "Ils sortiront ... ceux qui auront fait le mal, en résurrection de jugement" (Jean 5:29). Celle-ci aura comme terrible effet que tous seront précipités dans "l'étang de feu et de soufre"; c'est le châtiment éternel, appelé la seconde mort.

Ainsi, pour les incrédules, Christ ne déliera les liens de la première mort que pour les livrer à la seconde mort, une existence éternelle sous l'abandon de Dieu, dans l'éloignement de sa Présence.

Il y a donc deux résurrections distinctes mentionnées par Dieu; celle des saints comme conséquence au fait que l'Esprit habite en eux, et celle des incrédules comme un acte de puissance en vue du jugement final. Ces résurrections sont différents quant à leur caractère et à leur époque. Ainsi, le dogme dans le monde christianisé du "Jugement dernier" avec une seule résurrection générale des méchants comme des bons n'est pas conforme à la Parole de Dieu.

La vie de résurrection

"Car comme le Père réveille les morts et les vivifie, de même aussi le Fils vivifie qui il veut ... en vérité, en vérité, je vous dit que l'heure vient, et elle est maintenant, que les morts entendront la voix du Fils de Dieu, et ceux qui l'auront entendue vivront. Car comme le Père a la vie en lui-même, ainsi il a donné au Fils d'avoir la vie en lui-même."
Jean 5:21 et 25

"Mais Dieu qui est riche en miséricorde, à cause de son grand amour dont il nous a aimés, alors même que nous étions morts dans nos fautes, nous a vivifiés ensemble avec le Christ, vous êtes sauvés par la grâce, et nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir dans les lieux célestes, dans le Christ Jésus."
Ephésiens 2:4-6

"Car mon fils que voici était mort, et il est revenu à la vie."
Luc 15:24

Ces trois passages ont trait, non pas à la résurrection du corps, mais à la nouvelle naissance en Christ.

La vie de résurrection est donnée à ceux qui étant morts dans leurs péchés (morts quant à Dieu), sont vivifiés par la foi au Fils de Dieu. Quiconque croit en Lui est passé de la mort à la vie. Son âme était spirituellement morte, séparée de Dieu, morte dans ses fautes et ses péchés, et elle est sortie de cet état de mort par la puissance vivifiante du Sauveur.

Le Père a donné au Fils, comme Homme sur la terre, d'avoir la vie ne lui-même. La vie divine était en Jésus, et elle est maintenant dans l'Homme glorifié dans le ciel.

Celui qui croit est une nouvelle création. Le péché et la puissance de l'ennemi restent en dehors de cette création qui est le fruit de la puissance de Dieu.

Christ, en qui est la vie, communique la vie aux siens. Et c'est dans la puissance de la résurrection que cette vie est transmise aux rachetés, tous leurs péchés étant pardonnées à cause de leur mort avec Christ à la mort et de leur résurrection avec Lui pour la vie.

C'est là la résurrection de vie. Le Père a donné à Christ autorité sur toute chair afin qu'Il donne la vie éternelle à tous ceux qu'Il Lui a donnés (Jean 17:2). Christ est, en qualité de second Homme (les Saintes Ecritures donnent à Christ le titre de dernier Adam, le premier ayant faillit le second relève l'homme vers Dieu), spirituellement le chef d'une race nouvelle, ayant la vie en Lui.

"Dieu nous a donné la vie éternelle, et cette vie est dans le Fils; celui qui a le Fils a la vie, celui qui n'a pas le Fils de Dieu n'a pas la vie."
1 Jean 5:11-12

En tant que participants de la vie du dernier Adam, esprit vivifiant, nous avons part à tout ce qu'Il est comme Homme. Nous sommes tel que Lui, sa vie étant la nôtre.

De même que nous avons porté l'image du terrestre, puisque nous sommes tous pécheurs de nature, nous porterons aussi l'image du céleste, de Jésus Christ en l'image duquel nous sommes transformés de gloire en gloire (1 Corinthiens 15:49; 2 Corinthiens 3:18).

La puissance de sa résurrection

"Pour le connaître lui, et la puissance ce sa résurrection, et la communion de ses souffrances, étant rendu conforme à sa mort."
Philippiens 3:10-11

"Etant fortifiés en toute force, selon la puissance de sa gloire, pour toute patience et constance, avec joie."
Colossiens 1:11

"Pour que vous sachiez ... quelle est l'excellente grandeur de sa puissance envers nous qui croyons, selon l'opération de la puissance de sa force, qu'il a opérée dans le Christ, en le ressuscitant d'entre les morts."
Ephésiens 1:19-20

Dans ces passages il est question, non pas du fait historique de la résurrection du Christ, ni de l'événement futur de la résurrection des corps, mais de la puissance qui opère actuellement dans les croyants.

La résurrection de Christ est une puissance active qui opère aujourd'hui sur la terre. Paul voulait connaître cette puissance et il était prêt à tout sacrifier pour la connaître. Celle-ci est plus grande que la puissance de la création: elle est excellente, elle surpasse tout.

L'apôtre dit que cette "puissance" opère en nous (Ephésiens 3:20).

"Si donc vous avez été ressuscités avec le Christ, cherchez les choses qui sont en haut, où le Christ est assis à la droite de Dieu; pensez aux choses qui sont en haut, non pas à celles qui sont de la terre, car vous êtes morts, et votre vie est cachée avec le Christ en Dieu."
Colossiens 3:1-3

La puissance qui a fait sortir Christ du tombeau est celle qui opère actuellement dans le chrétien. Elle le fait vivre déjà dans les lieux célestes quoiqu'il soit ici-bas.

Cette puissance nous accorde d'être patients, contents, inébranlables et joyeux au milieu des tribulations. Dans cette puissance nous pouvons rendre culte à Dieu en commun avec tous ceux qui sont ressuscités avec Christ.

Paul pour vivre dans celle-ci abandonnait tout. Cette puissance, plus grande que celle qui tira le monde du néant, lui était vitale à son service ici-bas: "A quoi aussi je travaille combattant selon son opération qui opère en moi avec puissance" (Colossiens 1:29).

La puissance de la résurrection est victorieuse de la mort, de Satan, du péché, du monde et de la chair. Tout ce que la mort physique peut nous faire, c'est de nous soustraire à la scène où elle exerce son pouvoir, pour nous faire enter dans celle où elle n'a aucune puissance.

L'apôtre Paul demande pour les Ephésiens qu'il connaissent cette puissance, la puissance de l'Esprit, qui opère en nous, parce qu'elle caractérise la position de l'Assemblée (l'Eglise) dans son union avec Christ.

Christ ressuscité d'entre les morts est à la droite de Dieu. Et l'Eglise est unie à lui comme son corps. Les membres de ce corps sont des pécheurs sauvés et ressuscités par la même puissance avec laquelle le Chef ou la Tête du corps est ressuscité et exalté. Les membres sont vivifiés ensemble avec Christ.

Puissions-nous, par la foi, saisir et maintenir la position merveilleuse (assis en Lui dans les lieux célestes) et le glorieux partage que nous possédons comme corps de Christ.

D-J Christiaanse
Oran - 1947






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes samedi 19 août 2017