.: Les paroles de Jésus :.


Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu
Étudions de plus près cette parole bien connue de Jésus dans Mt.6:33. Pourquoi Jésus associe-t-il la justice au royaume ici ? On pourrait être porté à l'expliquer en tenant compte des révélations ultérieures accordées à l'apôtre Paul par Jésus, mais une saine exégèse exige que nous regardions le contexte dans lequel Jésus a prononcé cette parole. La justice a rapport dans le contexte du "Sermon sur la montagne" avec la manière d'obéir à la loi de Moïse, Mt.5:20 et 6:1. Jésus reprend plusieurs des commandements de la loi mosaïque et loin de les abolir, il met encore la barre plus haute pour ceux qui veulent entrer dans le royaume de Dieu, cf. Mt.5:20.

Mt.5:20 Car, je vous le dis, si votre justice ne surpasse celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez point dans le royaume des cieux.

Mt.6:1 Gardez-vous de pratiquer votre justice devant les hommes, pour en être vus ; autrement, vous n’aurez point de récompense auprès de votre Père qui est dans les cieux.

Au moment où le Sermon sur la montagne a été donné, on doit comprendre la pratique de la justice dans le royaume de Dieu comme étant une version bonifiée de l'observation minutieuse de la loi mosaïque, encore plus pointue que celle pratiquée par les scribes et les pharisiens. Jésus en donne des exemples dans Mt.5:21-28 quand il dit que de traiter son frère de "stupide" c'est aussi pire que de le tuer et que de convoiter une femme c'est aussi pire que de coucher avec elle sans l'avoir mariée. Si Jésus reprend 2 commandements dans la liste des 10 commandements, il ne s'y limite certainement pas puisqu'il dit expréssement que pas un iota de la loi ne va passer avant que tout soit accompli :

Mt.5:17 Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes ; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir.
18 Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu’à ce que tout soit arrivé.
19 Celui donc qui supprimera l’un de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux ; mais celui qui les observera, et qui enseignera à les observer, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux.

En une autre occasion, Jésus réitère l'importance dans la loi de la pratique de la justice :

Matthieu 23:23 Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous payez la dîme de la menthe, de l’aneth et du cumin, et que vous laissez ce qui est plus important dans la loi, la justice, la miséricorde et la fidélité : c’est là ce qu’il fallait pratiquer, sans négliger les autres choses.

Les apôtres (Matthieu inclus) et les premiers chrétiens juifs pratiquaient avec un zèle extrême la loi de Moïse, la justice, la miséricorde et la fidélité, sans négliger les autres choses, ils voulaient être grands dans le royaume des cieux. Le verset de Ac.21:20 nous montre les 12 apôtres glorifier Dieu pour le ministère de l'apôtre Paul mais ils lui rappellent en même temps que tous les milliers de chrétiens juifs depuis la Pentecôte sont très zélés pour la loi. Cliquez ici pour une étude détaillée à ce sujet.

Alors dans le contexte de Mt.6:33, il est bien clair que de chercher premièrement le royaume et la justice de Dieu c'est de mettre en pratique la loi mosaïque avec les standards encore plus élevés posés par Jésus dans le "Sermon sur la montagne". C'est ainsi que seraient rassasiés ceux qui avaient faim et soif de justice au point d'être persécutés à cause de leur zèle :

Matthieu 5:6 Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice, car ils seront rassasiés !

Matthieu 5:10 Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des cieux est à eux !

Comme je l'ai mentionné au départ, nous avons parfois tendance à faire de l'exégèse inversée en appliquant les principes de la nouvelle alliance à l'ancienne alliance. Par exemple, on pourrait sortir de son contexte la justice du royaume de Dieu dont parle Jésus et l'identifier à celle décrite plus tard par Paul dans Ro.14:17:

Romains 14:14 Je sais et je suis persuadé par le Seigneur Jésus que rien n’est impur en soi, et qu’une chose n’est impure que pour celui qui la croit impure.
15 Mais si, pour un aliment, ton frère est attristé, tu ne marches plus selon l’amour : ne cause pas, par ton aliment, la perte de celui pour lequel Christ est mort.
16 Que votre privilège ne soit pas un sujet de calomnie.
17 Car le royaume de Dieu, ce n’est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint-Esprit.
18 Celui qui sert Christ de cette manière est agréable à Dieu et approuvé des hommes.

L'apôtre Pierre avait eu toutes les misères du monde à saisir cette nouvelle réalité et Jésus a dû lui servir 3 fois la même vision pour lui faire comprendre que les règles avaient changé depuis sa mort et sa résurrection, cf. Ac.10:9-20.

Pour nous chrétiens, chercher d'abord le royaume de Dieu et sa justice, ce n'est plus l'observation minutieuse de la loi mosaïque ; l'apôtre Paul a écrit une épître au complet pour nous le faire comprendre (celle aux Galates - il reprend même l'apôtre Pierre parce qu'il forçait les chrétiens d'origine païenne à observer la loi de Moïse, cf. Ga.2:14). Appliquer à notre réalité "Cherchez d'abord le royaume de Dieu et sa justice", c'est plutôt rechercher la plénitude de l'Esprit, comme Paul la décrit dans Ro.14:17 : la justice qui vient par la foi en Jésus-Christ qu'on ne voit plus parce qu'il est retourné au Père (Jn.16:7-11), la paix avec Dieu qui en résulte (Ro.5:1, Ja.3:18) et la joie de notre salut (Ph.4:4), c'est ainsi que nous plaisons au Seigneur Jésus-Christ et c'est ainsi que nous entrons dans le royaume de Dieu, qu'on soit d'origine juive ou païenne. Je conclus ici en vous laissant plusieurs passages de la Parole de Dieu pour fortifier votre foi dans la justice que nous a acquise notre Seigneur Jésus-Christ :

Romains 3:21 Mais maintenant, sans la loi est manifestée la justice de Dieu, à laquelle rendent témoignage la loi et les prophètes, 22 justice de Dieu par la foi en Jésus-Christ pour tous ceux qui croient. Il n’y a point de distinction.

Romains 8:1 Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ. 2 En effet, la loi de l’esprit de vie en Jésus-Christ m’a affranchi de la loi du péché et de la mort. 3 Car chose impossible à la loi, parce que la chair la rendait sans force, — Dieu a condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché, 4 et cela afin que la justice de la loi fût accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l’esprit.

Galates 2:21 Je ne rejette pas la grâce de Dieu ; car si la justice s’obtient par la loi, Christ est donc mort en vain.

Philipiens 3:8 Et même je regarde toutes choses comme une perte, à cause de l’excellence de la connaissance de Jésus-Christ mon Seigneur, pour lequel j’ai renoncé à tout, et je les regarde comme de la boue, afin de gagner Christ,
9 et d’être trouvé en lui, non avec ma justice, celle qui vient de la loi, mais avec celle qui s’obtient par la foi en Christ, la justice qui vient de Dieu par la foi, 10 afin de connaître Christ




Voici les autres passages cités dans cette méditation

Matthieu 5:21 Vous avez entendu qu’il a été dit aux anciens : Tu ne tueras point ; celui qui tuera mérite d’être puni par les juges.
22 Mais moi, je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère mérite d’être puni par les juges ; que celui qui dira à son frère: Raca ! mérite d’être puni par le sanhédrin ; et que celui qui lui dira: Insensé ! mérite d’être puni par le feu de la géhenne.
23 Si donc tu présentes ton offrande à l’autel, et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi,
24 laisse là ton offrande devant l’autel, et va d’abord te réconcilier avec ton frère ; puis, viens présenter ton offrande.
25 Accorde-toi promptement avec ton adversaire, pendant que tu es en chemin avec lui, de peur qu’il ne te livre au juge, que le juge ne te livre à l’officier de justice, et que tu ne sois mis en prison.
26 Je te le dis en vérité, tu ne sortiras pas de là que tu n’aies payé le dernier quadrant.
27 Vous avez appris qu’il a été dit : Tu ne commettras point d’adultère. 28 Mais moi, je vous dis que quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur.

Actes 10:9 Le lendemain, comme ils étaient en route, et qu’ils approchaient de la ville, Pierre monta sur le toit, vers la sixième heure, pour prier.
10 Il eut faim, et il voulut manger. Pendant qu’on lui préparait à manger, il tomba en extase.
11 Il vit le ciel ouvert, et un objet semblable à une grande nappe attachée par les quatre coins, qui descendait et s’abaissait vers la terre,
12 et où se trouvaient tous les quadrupèdes et les reptiles de la terre et les oiseaux du ciel.
13 Et une voix lui dit : Lève-toi, Pierre, tue et mange.
14 Mais Pierre dit : Non, Seigneur, car je n’ai jamais rien mangé de souillé ni d’impur.
15 Et pour la seconde fois la voix se fit encore entendre à lui : Ce que Dieu a déclaré pur, ne le regarde pas comme souillé.
16 Cela arriva jusqu’à trois fois ; et aussitôt après, l’objet fut retiré dans le ciel.
17 Tandis que Pierre ne savait en lui-même que penser du sens de la vision qu’il avait eue, voici, les hommes envoyés par Corneille, s’étant informés de la maison de Simon, se présentèrent à la porte,
18 et demandèrent à haute voix si c’était là que logeait Simon, surnommé Pierre.
19 Et comme Pierre était à réfléchir sur la vision, l’Esprit lui dit : Voici, trois hommes te demandent ;
20 lève-toi, descends, et pars avec eux sans hésiter, car c’est moi qui les ai envoyés.

Jean 16:7 Cependant je vous dis la vérité: il vous est avantageux que je m’en aille, car si je ne m’en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous ; mais, si je m’en vais, je vous l’enverrai.
8 Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement:
9 en ce qui concerne le péché, parce qu’ils ne croient pas en moi ;
10 la justice, parce que je vais au Père, et que vous ne me verrez plus ;
11 le jugement, parce que le prince de ce monde est jugé.

Romains 5:1 Etant donc justifiés par la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ,

Jacques 3:18 Le fruit de la justice est semé dans la paix par ceux qui recherchent la paix.

Ph.4:4 Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur ; je le répète, réjouissez-vous.

- Le webmestre









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner


Depuis le 29 décembre 2009, visites sur les pages de ce thème

Nous sommes vendredi 26 mai 2017