iv>
 
   
 
Peuple incrédule!
Jusqu'à quand devrai-je encore rester avec vous?
Jusqu'à quand devrai-je vous supporter?


Jésus venait de passer des moments exaltants dans la présence de son Père en discutant avec deux grands hommes de foi, Moïse et Élie, alors ce fut tout un contraste quand il est descendu de la montagne et qu'il a vu que ses disciples n'avaient pas assez de foi pour chasser le démon alors qu'il leur avait donné toute l'autorité nécessaire pour le faire.`

Les disciples ne comprenaient pas pourquoi ce démon résistait ainsi alors qu'ils avaient pu tous les chasser jusqu'à maintenant. Jésus leur a révélé que ce type de démon ne sortait que par la prière (Marc 9:29).

Alors les disciples avaient manqué aussi de discernement des esprits et ne s'y étaient pas pris de la bonne manière. Il y a des hirérarchies dans le monde démoniaque comme dans le monde angélique et le monde humain (Ep.6:12), cela demande une écoute du Saint-Esprit avec une attitude de foi pour savoir comment chasser ces démons.

Devant une résistance, celui qui manque de foi va abandonner comme les disciples l'ont fait ici, tandis que la bonne attitude dans ces circonstances est celle de la femme syro-phénicienne qui n'a pas accepté un "non" :

Matthieu 15:21 Jésus, étant parti de là, se retira dans le territoire de Tyr et de Sidon.
22 Et voici, une femme cananéenne, qui venait de ces contrées, lui cria : Aie pitié de moi, Seigneur, Fils de David ! Ma fille est cruellement tourmentée par le démon.
23 Il ne lui répondit pas un mot, et ses disciples s’approchèrent, et lui dirent avec instance : Renvoie-la, car elle crie derrière nous.
24 Il répondit : Je n’ai été envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël.
25 Mais elle vint se prosterner devant lui, disant : Seigneur, secours-moi ! 26 Il répondit : Il n’est pas bien de prendre le pain des enfants, et de le jeter aux petits chiens.
27 Oui, Seigneur, dit-elle, mais les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table de leurs maîtres.
28 Alors Jésus lui dit : Femme, ta foi est grande ; qu’il te soit fait comme tu veux. Et, à l’heure même, sa fille fut guérie.

Rien n'impression autant Jésus qu'une grande foi et à l'inverse, rien exaspère autant Jésus que l'incrédulité. Jésus connaît si bien Dieu et la puissance qu'il met à la disponibilité de celui qui croit. Cela l'énerve quand il constate que des gens se privent de cette puissance et se laissent impressionner par l'adversité.

Le père de l'enfant possédé pousse l'affront de demander à Jésus "si tu peux faire quelque chose..." La réponse de Jésus ne se fait pas attendre:

Marc 9:23 ---Si tu peux! répliqua Jésus. Tout est possible à celui qui croit.

Notre foi influence vraiment l'avenir. Jésus préférait bien plus dire "Qu'il te soit fait selon ta foi" ( comme au centurion à la grande foi dans Mt.8:13). Pour nous, combinons ces deux paroles de Jésus dans notre vie : tout est possible car ma foi repose sur le puissant nom de Jésus, alors il me sera fait en accord avec ce que je crois. Je crois que Jésus a pris mes péchés sur la croix, alors je suis sauvé même si je ne le ressens pas avec mes sens. Je crois que Jésus a porté mes maladies sur la croix, alors je suis guéri même si mon corps a encore des symptômes de la maladie.

Jésus est toujours le même, il n'a pas changé un poil depuis qu'il est retourné au ciel, il a autant le désir de guérir les gens maintenant que lors de son séjour terrestre. Puisque Jésus reste toujours le même (Hé.13:8), cela aussi qu'il est autant exaspéré quand il rencontre de l'incrédulité chez des personnes, en particulier chez ses disciples, car ce devraient être eux les champions de la foi, mais non, ce fut un centurion païen, avec une syro-phénicienne pas loin derrière en deuxième position (Mt.15:28).

Luc 18:8 Mais, quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ?




Voici le contexte de la citation de Jésus prise comme titre

Marc 9:14 Lorsqu'ils revinrent vers les disciples, ils virent une grande foule qui les entourait et des spécialistes de la Loi qui discutaient avec eux.
15 Dès que tous ces gens aperçurent Jésus, ils furent très surpris et se précipitèrent à sa rencontre pour le saluer.
16 ---De quoi discutez-vous avec eux? leur demanda-t-il.
17 De la foule, quelqu'un lui répondit: ---Maître, je t'ai amené mon fils car il est sous l'emprise d'un esprit qui le rend muet.
18 Partout où cet esprit s'empare de lui, il le jette par terre, de l'écume sort de la bouche de l'enfant, qui grince des dents; puis il devient tout raide. J'ai demandé à tes disciples de chasser ce mauvais esprit, mais ils n'ont pas pu le faire.
19 Jésus s'adressa à eux et leur dit: ---Peuple incrédule! Jusqu'à quand devrai-je encore rester avec vous? Jusqu'à quand devrai-je vous supporter? Amenez-moi l'enfant!
20 On le lui amena. Mais, dès qu'il vit Jésus, l'esprit mauvais agita convulsivement l'enfant et le jeta par terre. Celui-ci se roula sur le sol, de l'écume à la bouche.
21 ---Depuis combien de temps cela lui arrive-t-il? demanda Jésus à son père. ---Depuis qu'il est tout petit.
22 Souvent même, l'esprit mauvais le pousse à se jeter dans le feu ou dans l'eau pour le faire mourir. Si tu peux faire quelque chose, aie pitié de nous et viens à notre aide!
23 ---Si tu peux! répliqua Jésus. Tout est possible à celui qui croit.
24 Aussitôt le père de l'enfant s'écria: ---Je crois, mais aide-moi, car je manque de foi!
25 Jésus, voyant la foule affluer, commanda avec sévérité à l'esprit mauvais: ---Esprit qui rends sourd et muet, lui dit-il, je te l'ordonne, sors de cet enfant et ne rentre plus jamais en lui!
26 L'esprit poussa un grand cri, secoua l'enfant avec violence et sortit de lui. L'enfant resta comme mort, si bien que la plupart des témoins disaient: «Il est mort.»
27 Mais Jésus, prenant l'enfant par la main, le fit lever, et celui-ci se tint debout.
28 Jésus rentra à la maison; ses disciples, qui étaient seuls avec lui, lui demandèrent alors: ---Pourquoi n'avons-nous pas réussi, nous, à chasser cet esprit?
29 Jésus leur répondit: ---Des esprits comme celui-là, on ne peut les chasser que par la prière.






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes vendredi 24 novembre 2017