.: Les paroles de Jésus :.


Femme, ta foi est grande ;
qu’il te soit fait comme tu veux


La rencontre de Jésus et de la femme cananéenne est l'une des histoires les plus touchantes dans les Écritures. Tout d'abord, situons-la dans son contexte. Jésus venait de vivre des temps intenses, il venait d'apprendre que Jean-Baptiste s'était fait décapiter (Mt.14:1-13). Il cherchait à prendre un peu de temps pour prier et se reposer. Il avait été dans un lieu désert pour cela mais la foule avait accouru vers lui et il en eut compassion et s'est retrouvé à lui enseigner et à faire la multiplication des pains (Mt.14:14-22). Finalement, il a eu un peu de temps pour prier pendant la nuit puis a rejoint ses disciples en marchant sur le lac (Mt.14:24-34). C'est là qu'il reproche à Pierre d'avoir manqué de foi.

Ensuite, après une discussion animée avec les pharisiens (Mt.15:1-20), Jésus décide de repartir en territoire païen avec l'idée bien arrêtée cette fois-ci de pouvoir se reposer un peu. Au lieu d'aller dans un lieu désert à la vue de tous, il entre dans une maison incognito pour s'y cacher. Marc est le seul à nous donner ce détail important (Marc 7:24). Une femme syro-phénicienne, une cananéenne, entendit parler de lui et vient se jeter à ses pieds pour lui demander de chasser le démon de sa fille (Marc 7:25-26). Voici comment Matthieu rapporte l'événement :

Matthieu 15:21 Jésus, étant parti de là, se retira dans le territoire de Tyr et de Sidon. 22 Et voici, une femme cananéenne, qui venait de ces contrées, lui cria : Aie pitié de moi, Seigneur, Fils de David ! Ma fille est cruellement tourmentée par le démon. 23 Il ne lui répondit pas un mot, et ses disciples s’approchèrent, et lui dirent avec instance : Renvoie-la, car elle crie derrière nous. 24 Il répondit : Je n’ai été envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël. 25 Mais elle vint se prosterner devant lui, disant : Seigneur, secours-moi ! 26 Il répondit : Il n’est pas bien de prendre le pain des enfants, et de le jeter aux petits chiens. 27 Oui, Seigneur, dit-elle, mais les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table de leurs maîtres. 28 Alors Jésus lui dit : Femme, ta foi est grande ; qu’il te soit fait comme tu veux. Et, à l’heure même, sa fille fut guérie. 29 Jésus quitta ces lieux, et vint près de la mer de Galilée.

À prime abord, l'attitude de Jésus pourrait choquer comme un refus de venir en assistance à une personne en difficulté. Jésus ne nous a vraiment pas habitués à cela ! J'ai pris la peine de vous situer dans le contexte pour vous montrer l'épuisement de Jésus. Il avait vraiment besoin de se reposer et il savait qu'en accédant à la requête de cette dame, il devrait parti de là car la nouvelle se répandrait très vite ensuite. Et effectivement, il n'a pas traîné là après.

Il y a un autre aspect à considérer pour comprendre la réaction étonnante de Jésus envers cette femme. Il faut regarder plus loin que les apparences car Jésus connaît les coeurs, il connaît toutes choses, il s'attendait assurément à ce que cette femme n'allait pas abdiquer facilement, il se rendait bien compte de la solidité de sa foi pour venir le trouver, entrer dans la maison, se jeter à ses pieds et continuer à crier après lui alors qu'il feignait l'indifférence.

Même après lui avoir servi l'argument qu'il avait été envoyé seulement vers les juifs, même après l'avoir comparé à un chien (ce qui était loin d'être un compliment), elle a tenu son bout, acceptant sa condition d'étrangère au peuple élu, mais faisant remarquer justement à Jésus que les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table.

Il est à noter que seulement deux fois Jésus a souligné la grande foi d'une personne et les deux fois ces personnes n'étaient même des juifs, les deux fois ce n'était pas pour elles-mêmes qu'elles demandaient un miracle (l'autre fois c'était le centenier romain qui avait un serviteur malade Luc 6:1-11).

La grande foi de cette femme qui ne connaissait Jésus que de réputation démontre tout un contraste avec la petite foi des disciples effrayés sur la mer, eux qui passaient tout leur temps avec Jésus !

La foi de cette dame dont on parle encore 2000 ans plus tard ne pouvait accepter un "non", elle a persévéré jusqu'à temps de recevoir l'exaucement, elle avait la foi que Jésus avait compassion, elle ne se fiait pas au mutisme de Jésus ni à la demande des disciples de la renvoyer.

Hébreux 11:1 Or la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas.
2 Pour l’avoir possédée, les anciens ont obtenu un témoignage favorable.

Cette femme était habitée par ce genre de foi, elle avait la ferme assurance que Jésus finirait par l'exaucer et que sa fille serait guérie dès que Jésus l'aurait décidé. Elle a reçu un témoignage favorable de la part du Seigneur Jésus-Christ lui-même ! Sa foi fut manifestée par ses paroles et ses actions. Jésus l'a reconnu :

Marc 7:29 Alors il lui dit : à cause de cette parole, va, le démon est sorti de ta fille.

Ce récit ne se retrouve pas dans les évangiles par hasard, il nous sert d'exemple pour fortifier notre foi afin que nous aussi quand nous passons par des situations difficiles où le Seigneur semble indifférent, que nous ne perdions pas courage, mais que nous continuions à le harceler dans la prière jusqu'à l'exaucement !

Il n'y a aucune promesse de Dieu nous disant que ce sera facile, la persévérance dans la foi sera la clé de notre victoire.

Hé10:32 Souvenez-vous de ces premiers jours, où, après avoir été éclairés, vous avez soutenu un grand combat au milieu des souffrances, 33 d’une part, exposés comme en spectacle aux opprobres et aux tribulations, et de l’autre, vous associant à ceux dont la position était la même. 34 En effet, vous avez eu de la compassion pour les prisonniers, et vous avez accepté avec joie l’enlèvement de vos biens, sachant que vous avez des biens meilleurs et qui durent toujours. 35 N’abandonnez donc pas votre assurance, à laquelle est attachée une grande rémunération. 36 Car vous avez besoin de persévérance, afin qu’après avoir accompli la volonté de Dieu, vous obteniez ce qui vous est promis.

La persévérance dans la prière manifestera aussi la grandeur de notre foi et le Seigneur pourra alors aussi s'exclamer devant Dieu et les anges "regarde un tel, regarde combien sa foi est grande !" Et il nous exaucera en son temps et pour sa gloire, amen !

- Le webmestre



Matthieu 14:13 A cette nouvelle, Jésus partit de là dans une barque, pour se retirer à l’écart dans un lieu désert ; et la foule, l’ayant su, sortit des villes et le suivit à pied.
14 Quand il sortit de la barque, il vit une grande foule, et fut ému de compassion pour elle, et il guérit les malades.
15 Le soir étant venu, les disciples s’approchèrent de lui, et dirent : Ce lieu est désert, et l’heure est déjà avancée ; renvoie la foule, afin qu’elle aille dans les villages, pour s’acheter des vivres.
16 Jésus leur répondit : Ils n’ont pas besoin de s’en aller ; donnez-leur vous-mêmes à manger.
17 Mais ils lui dirent : Nous n’avons ici que cinq pains et deux poissons. 18 Et il dit : Apportez-les-moi.
19 Il fit asseoir la foule sur l’herbe, prit les cinq pains et les deux poissons, et, levant les yeux vers le ciel, il rendit grâces. Puis, il rompit les pains et les donna aux disciples, qui les distribuèrent à la foule.
20 Tous mangèrent et furent rassasiés, et l’on emporta douze paniers pleins des morceaux qui restaient.
21 Ceux qui avaient mangé étaient environ cinq mille hommes, sans les femmes et les enfants.
22 Aussitôt après, il obligea les disciples à monter dans la barque et à passer avant lui de l’autre côté, pendant qu’il renverrait la foule.
23 Quand il l’eut renvoyée, il monta sur la montagne, pour prier à l’écart ; et, comme le soir était venu, il était là seul.

Matthieu 14:25 A la quatrième veille de la nuit, Jésus alla vers eux, marchant sur la mer.
26 Quand les disciples le virent marcher sur la mer, ils furent troublés, et dirent : C’est un fantôme ! Et, dans leur frayeur, ils poussèrent des cris.
27 Jésus leur dit aussitôt : Rassurez-vous, c’est moi ; n’ayez pas peur !
28 Pierre lui répondit: Seigneur, si c’est toi, ordonne que j’aille vers toi sur les eaux.
29 Et il dit : Viens ! Pierre sortit de la barque, et marcha sur les eaux, pour aller vers Jésus.
30 Mais, voyant que le vent était fort, il eut peur ; et, comme il commençait à enfoncer, il s’écria : Seigneur, sauve-moi !
31 Aussitôt Jésus étendit la main, le saisit, et lui dit: Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ?
32 Et ils montèrent dans la barque, et le vent cessa.
33 Ceux qui étaient dans la barque vinrent se prosterner devant Jésus, et dirent: Tu es véritablement le Fils de Dieu.

Luc 6:1 Après avoir achevé tous ces discours devant le peuple qui l’écoutait, Jésus entra dans Capernaüm.
2 Un centenier avait un serviteur auquel il était très attaché, et qui se trouvait malade, sur le point de mourir.
3 Ayant entendu parler de Jésus, il lui envoya quelques anciens des Juifs, pour le prier de venir guérir son serviteur.
4 Ils arrivèrent auprès de Jésus, et lui adressèrent d’instantes supplications, disant : Il mérite que tu lui accordes cela ;
5 car il aime notre nation, et c’est lui qui a bâti notre synagogue.
6 Jésus, étant allé avec eux, n’était guère éloigné de la maison, quand le centenier envoya des amis pour lui dire : Seigneur, ne prends pas tant de peine ; car je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit.
7 C’est aussi pour cela que je ne me suis pas cru digne d’aller en personne vers toi. Mais dis un mot, et mon serviteur sera guéri.
8 Car, moi qui suis soumis à des supérieurs, j’ai des soldats sous mes ordres ; et je dis à l’un : Va ! et il va ; à l’autre : Viens ! et il vient ; et à mon serviteur : Fais cela ! et il le fait.
9 Lorsque Jésus entendit ces paroles, il admira le centenier, et, se tournant vers la foule qui le suivait, il dit : Je vous le dis, même en Israël je n’ai pas trouvé une aussi grande foi.
10 De retour à la maison, les gens envoyés par le centenier trouvèrent guéri le serviteur qui avait été malade.

Marc 7:24 Jésus, étant parti de là, s’en alla dans le territoire de Tyr et de Sidon. Il entra dans une maison, désirant que personne ne le sût ; mais il ne put rester caché.
25 Car une femme, dont la fille était possédée d’un esprit impur, entendit parler de lui, et vint se jeter à ses pieds.
26 Cette femme était grecque, syro-phénicienne d’origine. Elle le pria de chasser le démon hors de sa fille.
27 Jésus lui dit : Laisse d’abord les enfants se rassasier ; car il n’est pas bien de prendre le pain des enfants, et de le jeter aux petits chiens.
28 Oui, Seigneur, lui répondit-elle, mais les petits chiens, sous la table, mangent les miettes des enfants.
29 Alors il lui dit : à cause de cette parole, va, le démon est sorti de ta fille.
30 Et, quand elle rentra dans sa maison, elle trouva l’enfant couchée sur le lit, le démon étant sorti.






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes jeudi 17 août 2017