Les deux généalogies de Jésus


Généalogie de Jésus dans l’évangile de Luc - manuscrit du livre de Kells, Irlande, vers 800




Un coup d'oeil rapide sur les deux généalogies de Jésus rapportées par Matthieu et Luc permet de noter qu'elles se suivent jusqu'au roi David mais qu'elles divergent par la suite jusqu'à Joseph, le père de Jésus. Ceux qui cherchent une raison de déblatérer sur la Bible sautent sur l'occasion pour clamer haut et fort que la Parole de Dieu n'est pas digne de confiance puisqu'elle contient des erreurs. Ils ne cherchent pas des solutions, ils ne cherchent que des problèmes. Mais plusieurs sont animés d'un autre esprit. Très tôt, des chrétiens respectueux du Seigneur et de sa Parole se sont penchés sur cette question. Établissons tout d'abord certains points.

  1. Mentionnons que nous ne pourrons jamais être certains à 100% à propos de l'explication sur les divergences des deux généalogies parce que nous ne pouvons contacter Matthieu et Luc pour leur demander comment ils ont procédé pour établir leurs généalogies respectives.
  2. Ajoutons que l'Apôtre Paul nous met déjà en garde que les généalogies "interminables" comme il les appellent sont dues pour créer de la contreverse et que notre appel est de regarder à l'avant et non à l'arrière. C'était un problème important dans l'église d'Éphèse au point que c'est la première chose que Paul mentionne à Timothée dans la première lettre qu'il lui adresse et qu'il rappelle le même avertissement à Tite (lire les passages concernés en cliquant ici).
  3. Toutefois, parce que nous sommes des êtres raisonnables à qui Dieu nous a donné le goût et une capacité limitée de sonder les choses, cf. De.29:29, je vous offre ici quelques tentatives qui ont été faites au fils des âges pour élucider cette divergence apparrente entre les deux généalogies.
De nos jours, plusieurs érudits ne tentent même plus de réconcilier les deux généalogies. Voici ce qu'on peut lire sur Wikipédia:
Pour les historiens modernes, ces deux généalogies n'ont pas un objectif historique, et il est illusoire de chercher à les concilier ensemble ou avec l'histoire d'Israël. Elles ont un objectif théologique commun qui est d'affirmer la foi en la messianité de Jésus : étant de la descendance de David il peut devenir « Roi des Juifs ». Leur divergence vient des différences entre les communautés chrétiennes au sein desquelles les deux évangiles ont été composés et pour lesquelles ils ont été écrits.

La généalogie de Matthieu implique le titre de Christ de Jésus, en tant que roi Oint du Seigneur. En conclusion Jésus identifié à un nouveau roi est appelé Christ.

La généalogie de Luc implique le titre de fils de Dieu pour Jésus, appliqué à Adam le premier de la lignée. Elle commence avec la voix divine disant au baptême de Jésus : « Tu es mon fils ».
source:

Cette approche a le mérite de souligner que les destinaires des deux évangiles différaient et que cela a influencé la manière de présenter le message. Pour ma part, cela ne me satisfait pas entièrement même s'il est vrai qu'on ne racontera pas le même événement dans les mêmes mots à notre meilleur ami et à notre mère.

Il y a des d'autres pistes à examiner. Par exemple, au IIIe siècle, Julius Africanus avance que la grand mère de Joseph (Estha) aurait épousé d'abord Matthan dont elle aurait eu Heli, puis, devenue veuve, Matthat dont elle aurait eu Jacob. Heli se serait marié et serait mort sans enfant. Sa veuve aurait épousé Jacob son frère utérin, selon la règle du Lévirat. Joseph serait alors le fils légal de Heli et le fils biologique de Jacob.

Il y a aussi une autre explication moins alambiquée mais pas nécessairement plus exacte. On en retrouve les premières traces écrites au 15 ième siècle chez A. de Viterbe qui propose que Joseph soit le fils de Jacob et le beau-fils d'Héli, celui-ci étant le père de Marie. Luc ferait donc passer la généalogie de Jésus jusqu'à David par sa mère, Marie alors que Matthieu la ferait remonter jusqu'à David par son père adoptif Joseph.
La lignée de Marie descend par Natham, le fils de Bathséba, la femme de Davd. Par conséquent, Jésus descendait de David physiquement à travers Nathan et légalement à travers Salomon
- Gleason Archer

C'est manière de voir me semble plus plausible d'autant plus qu'il y a des précédents bibliques dans cette manière de faire. Il faut comprendre que le terme "fils" en hébreu a un sens beaucoup plus large qu'en français. Alors qu'en français, nous ne pouvons être le fils que d'un seul homme au sens absolu, notre père biologique, la Bible appelle Jésus "le fils de David", lui faisant sauter plusieurs générations. Joseph aussi se fait appeler, "fils de David" (voir les passages concernées en cliquant ici. Une analyse plus appuyée montre que Matthieu saute quelques générations pour arriver seulement à trois sections de 14 générations entre Jésus, la déportation à Babylone, David et Abraham. Par exemple, pour la période royale entre David et l'exil à Babylone, Matthieu mentionne 14 rois, en suivant bien l'ordre de la liste des rois de l'Ancien Testament, mais il omet les noms de 3 rois bibliques (entre Joram et Ozias), pour maintenir son nombre de 14 générations.

Non seulement, dans les Écritures, nous y lisons qu'on peut être le fils de n'importe quel ancêtre dans sa lignée directe, nous y lisons aussi qu'un beau-fils peut être aussi appelé fils :
Luc avait le droit d'appeler Joseph le "fils de Héli" parce que cela était en accord avec l'usage du mot "fils" à cette époque (Jaïr était un beau-fils éloigné de Manassé (1Chronique 2:21-23 et 7:14-15); cependant, il était appelé "le fils de Manassé" (Nombres 32:41, Deutéronome 3:14, 1 Rois 4:13)). De plus, avant Joseph, on retrouve dans les Écritures d'autres beaux-fils appelés "fils".
- source: http://www.lifeofchrist.com/life/genealogy/joseph.asp - traduit par le webmestre

Une autre source inattendue vient appuyer cette hypothèse. Le Talmud de Jérusalem indique que Marie est la fille de Héli (Haggigah, Livre 77, 4). Joseph était le beau-fils de Héli. Luc avait le droit d'appeler Joseph le "fils de Héli" parce que cela était en accord avec l'usage du mot "fils" à cette époque.

Nous sommes donc dans les Écritures la preuve que Jésus est vraiment le fils de David tant du côté de son père adoptif que de sa mère biologique.

Pour terminer, mentionnons que Jean-Baptiste et Jésus soulignent la vraie généalogie qui compte, c'est la lignée qui tient de la foi et non de la chair. Jean-Baptiste disait à ceux qui venaient à lui pour se faire baptiser :

Mt.3:8 Produisez donc du fruit digne de la repentance, 9 et ne prétendez pas dire en vous-mêmes: Nous avons Abraham pour père! Car je vous déclare que de ces pierres-ci Dieu peut susciter des enfants à Abraham.

Jésus argumentait de même avec les juifs qui venaient l'écouter:

Jean 8:39 Ils lui répondirent: Notre père, c'est Abraham. Jésus leur dit: Si vous étiez enfants d'Abraham, vous feriez les oeuvres d'Abraham.

Et en parlant de Zachée, le publicain retors qui s'était repenti, Jésus déclare :

Luc 19:9 Le salut est entré aujourd'hui dans cette maison, parce que celui-ci est aussi un fils d'Abraham.

L'apôtre Paul explique cette vérité essentielle dans ses épîtres, soulevant l'ire des juifs de son époque et même encore aujourd'hui :

Ro.9:5 les patriarches, et de qui est issu, selon la chair, le Christ, qui est au-dessus de toutes choses, Dieu béni éternellement. Amen! 6 Ce n'est point à dire que la parole de Dieu soit restée sans effet. Car tous ceux qui descendent d'Israël ne sont pas Israël, 7 et, pour être la postérité d'Abraham, ils ne sont pas tous ses enfants; mais il est dit: En Isaac sera nommée pour toi une postérité, 8 c'est-à-dire que ce ne sont pas les enfants de la chair qui sont enfants de Dieu, mais que ce sont les enfants de la promesse qui sont regardés comme la postérité.

Galates 3:7 reconnaissez donc que ce sont ceux qui ont la foi qui sont fils d'Abraham.

Galates 3:29 Et si vous êtes à Christ, vous êtes donc la postérité d'Abraham, héritiers selon la promesse.

Êtes-vous dans la généalogie d'Abraham ? Repassez les 4 lois spirituelles pour vous en assurer

- Le webmestre


1 ¶ Généalogie de Jésus-Christ, fils de David, fils d'Abraham.
2 Abraham engendra Isaac; Isaac engendra Jacob; Jacob engendra Juda et ses frères;
3 Juda engendra de Thamar Pharès et Zara; Pharès engendra Esrom; Esrom engendra Aram;
4 Aram engendra Aminadab; Aminadab engendra Naasson; Naasson engendra Salmon;
5 Salmon engendra Boaz de Rahab; Boaz engendra Obed de Ruth; (1-6) Obed engendra Isaï;
6 Isaï engendra David. Le roi David engendra Salomon de la femme d'Urie;
7 Salomon engendra Roboam; Roboam engendra Abia; Abia engendra Asa;
8 Asa engendra Josaphat; Josaphat engendra Joram; Joram engendra Ozias;
9 Ozias engendra Joatham; Joatham engendra Achaz; Achaz engendra Ezéchias;
10 Ezéchias engendra Manassé; Manassé engendra Amon; Amon engendra Josias;
11 Josias engendra Jéchonias et ses frères, au temps de la déportation à Babylone.
12 Après la déportation à Babylone, Jéchonias engendra Salathiel; Salathiel engendra Zorobabel;
13 Zorobabel engendra Abiud; Abiud engendra Eliakim; Eliakim engendra Azor;
14 Azor engendra Sadok; Sadok engendra Achim; Achim engendra Eliud;
15 Eliud engendra Eléazar; Eléazar engendra Matthan; Matthan engendra Jacob;
16 Jacob engendra Joseph, l'époux de Marie, de laquelle est né Jésus, qui est appelé Christ.

Lu.3:23 Jésus avait environ trente ans lorsqu'il commença son ministère, étant, comme on le croyait, fils de Joseph, fils d'Héli,
24 fils de Matthat, fils de Lévi, fils de Melchi, fils de Jannaï, fils de Joseph,
25 fils de Mattathias, fils d'Amos, fils de Nahum, fils d'Esli, fils de Naggaï,
26 fils de Maath, fils de Mattathias, fils de Sémeï, fils de Josech, fils de Joda,
27 fils de Joanan, fils de Rhésa, fils de Zorobabel, fils de Salathiel, fils de Néri,
28 fils de Melchi, fils d'Addi, fils de Kosam, fils d'Elmadam, fils D'Er,
29 fils de Jésus, fils d'Eliézer, fils de Jorim, fils de Matthat, fils de Lévi,
30 fils de Siméon, fils de Juda, fils de Joseph, fils de Jonam, fils d'Eliakim,
31 fils de Méléa, fils de Menna, fils de Mattatha, fils de Nathan, fils de David,
32 fils d'Isaï, fils de Jobed, fils de Booz, fils de Salmon, fils de Naasson,
33 fils d'Aminadab, fils d'Admin, fils d'Arni, fils d'Esrom, fils de Pharès, fils de Juda,
34 fils de Jacob, fils d'Isaac, fils d'Abraham, fils de Thara, fils de Nachor,
35 fils de Seruch, fils de Ragau, fils de Phalek, fils d'Eber, fils de Sala,
36 fils de Kaïnam, fils d'Arphaxad, fils de Sem, fils de Noé, fils de Lamech,
37 fils de Mathusala, fils d'Enoch, fils de Jared, fils de Maléléel, fils de Kaïnan,
38 fils d'Enos, fils de Seth, fils d'Adam, fils de Dieu.

Matthieu 1:1 Généalogie de Jésus-Christ, fils de David, fils d'Abraham.

Matthieu 1:20 Comme il y pensait, voici, un ange du Seigneur lui apparut en songe, et dit: Joseph, fils de David , ne crains pas de prendre avec toi Marie, ta femme, car l'enfant qu'elle a conçu vient du Saint-Esprit; Ru.4:18 Voici la postérité de Pérets. Pérets engendra Hetsron;
19 Hetsron engendra Ram; Ram engendra Amminadab;
20 Amminadab engendra Nachschon; Nachschon engendra Salmon;
21 Salmon engendra Boaz; Boaz engendra Obed;
22 Obed engendra Isaï; et Isaï engendra David.

1Ch.2:10 Ram engendra Amminadab. Amminadab engendra Nachschon, prince des fils de Juda.
11 Nachschon engendra Salma. Salma engendra Boaz.
12 Boaz engendra Obed. Obed engendra Isaï.
13 Isaï engendra Eliab, son premier-né, Abinadab le second, Schimea le troisième,



1Ti.1:3 Je te rappelle l'exhortation que je te fis, à mon départ pour la Macédoine, lorsque je t'engageai à rester à Ephèse, afin de recommander à certaines personnes de ne pas enseigner d'autres doctrines, 4 et de ne pas s'attacher à des fables et à des généalogies sans fin, qui produisent des discussions plutôt qu'elles n'avancent l'oeuvre de Dieu dans la foi. 5 ¶ Le but du commandement, c'est une charité venant d'un coeur pur, d'une bonne conscience, et d'une foi sincère. 6 Quelques-uns, s'étant détournés de ces choses, se sont égarés dans de vains discours; 7 ils veulent être docteurs de la loi, et ils ne comprennent ni ce qu'ils disent, ni ce qu'ils affirment.

Ti.3:8 Cette parole est certaine, et je veux que tu affirmes ces choses, afin que ceux qui ont cru en Dieu s'appliquent à pratiquer de bonnes oeuvres. (3-9) Voilà ce qui est bon et utile aux hommes. 9 Mais évite les discussions folles, les généalogies, les querelles, les disputes relatives à la loi; car elles sont inutiles et vaines. 10 Eloigne de toi, après un premier et un second avertissement, celui qui provoque des divisions, 11 sachant qu'un homme de cette espèce est perverti, et qu'il pèche, en se condamnant lui-même.











Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner


Depuis le 29 décembre 2009, visites sur les pages de ce thème

Nous sommes lundi 27 mars 2017