Il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus.
Voilà une parole de Jésus très bien connue souvent appliquée à toutes sortes de situations où seulement une minorité de gens accèdent à un statut particulier, soit dans les affaires, soit dans les sports, soit dans les arts.

Parmi les milliers d'employés chez IBM, le conseil d'administration se limite à quelques personnes, "car Il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus".

"Devenir chanteur, beaucoup d'appelés, peu d'élus", lit-on sur le site de TF1 de wat.tv

Parmi les 58 invités au camp d'entraînement de hockey des Canadiens de Montréal en 2011, environ 20 seulement ont fait l'équipe : "car il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus".

Parmi la vingtaire ayant posé leur candidature pour représenter pour défendre les couleurs caquistes aux élections dans la circonscription de Louis-Hébert, à Québec, un seul sera choisi, ce qui a fait dire à Gilbert Lavoie du journal Le Soleil, le 9 février 2012 : "CAQ: beaucoup d'appelés, peu d'élus..."

On pourrait multiplier ce genre d'exemple mais regardons maintenant le contexte dans lequel Jésus a lancé cette phrase devenue célèbre:

Mt.22: 1 Jésus, prenant la parole, leur parla de nouveau en paraboles, et il dit:
2 Le royaume des cieux est semblable à un roi qui fit des noces pour son fils.
3 Il envoya ses serviteurs appeler ceux qui étaient invités aux noces ; mais ils ne voulurent pas venir.
4 Il envoya encore d’autres serviteurs, en disant : Dites aux conviés: Voici, j’ai préparé mon festin ; mes bœufs et mes bêtes grasses sont tués, tout est prêt, venez aux noces.
5 Mais, sans s’inquiéter de l’invitation, ils s’en allèrent, celui-ci à son champ, celui-là à son trafic ;
6 et les autres se saisirent des serviteurs, les outragèrent et les tuèrent.
7 Le roi fut irrité ; il envoya ses troupes, fit périr ces meurtriers, et brûla leur ville.
8 Alors il dit à ses serviteurs : Les noces sont prêtes ; mais les conviés n’en étaient pas dignes.
9 Allez donc dans les carrefours, et appelez aux noces tous ceux que vous trouverez.
10 Ces serviteurs allèrent dans les chemins, rassemblèrent tous ceux qu’ils trouvèrent, méchants et bons, et la salle des noces fut pleine de convives.
11 Le roi entra pour voir ceux qui étaient à table, et il aperçut là un homme qui n’avait pas revêtu un habit de noces.
12 Il lui dit : Mon ami, comment es-tu entré ici sans avoir un habit de noces ? Cet homme eut la bouche fermée.
13 Alors le roi dit aux serviteurs : Liez-lui les pieds et les mains, et jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents.
14 Car il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus.

Ce qui étonne à prime abord c'est que la conclusion "Car il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus." ne semble pas aller avec la parabole. Dans la parabole il n'a qu'une seule personne présente à la fête qui n'avait pas ses habits de noces. On pourrait alors penser que Jésus aurait mieux faire de dire "Il y a beaucoup d'appelés et ils sont presque tous élus, sauf de rares exceptions".

Mais en tenant compte de ce que Jésus avait décrit au début de la parabole, on constate que cet homme jeté dehors rejoint d'autres personnes déjà en pleurs et grinçant des dents qui n'avaient jamais même pénêtré dans la salle de noces. Ce sont les gens que Jésus mentionne dans les versets 3 à 7.

Vous êtes tous invités aux noces ; pour y entrer convenablement habillés, je vous invite à faire les 5 pas vers le ciel

- Le webmestre









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner


Depuis le 29 décembre 2009, visites sur les pages de ce thème

Nous sommes vendredi 24 mars 2017