.: Les paroles de Jésus :.


Tu es Simon, tu seras appelé Pierre

Jean 1:40 André, le frère de Simon Pierre, était l'un de ces deux hommes qui, sur la déclaration de Jean, s'étaient mis à suivre Jésus.
41 Il alla tout d'abord voir son frère Simon et lui dit: ---Nous avons trouvé le Messie --- ce qui veut dire le Christ.
42 Et il le conduisit auprès de Jésus. Jésus le regarda attentivement et lui dit: ---Tu es Simon, fils de Jonas. Eh bien, on t'appellera Céphas --- ce qui veut dire Pierre.

"Céphas" est le mot araméen (Kepa) pour "Pierre" (une roche), translittération du mot grec "Petros", c'est plus évident dans les autres langues qui ont gardé le "t", cf. "Pietro" en italien, "Peter" en anglais ou "Petrus" en latin.

La grande majorité des gens qui ont entendu parler du christianisme savent que le Seigneur Jésus-Christ a renommé Simon "Pierre". En fait, c'est par un autre passage biblique que ce fait est si connu :

Matthieu 16:15 Et vous, leur dit-il, qui dites-vous que je suis ?
16 Simon Pierre répondit: Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant.
17 Jésus, reprenant la parole, lui dit : Tu es heureux, Simon, fils de Jonas ; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais c’est mon Père qui est dans les cieux.
18 Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle.
19 Je te donnerai les clefs du royaume des cieux : ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux.

Les catholiques se servent de ce passage pour avancer que Pierre fut le premier pape, le premier chef de l'église. On voit plutôt dans les Écritures que Jésus avait fait Pierre l'apôtre des Juifs et Paul l'apôtre des païens. Le passage suivant montre que Pierre ne pouvait pas être considéré comme un pape suprême dans l'Église mais plutôt comme une des 3 colonnes de l'église juive.

Galates 2:7 Au contraire, voyant que l’Evangile m’avait été confié pour les incirconcis, comme à Pierre pour les circoncis, — 
8 car celui qui a fait de Pierre l’apôtre des circoncis a aussi fait de moi l’apôtre des païens, — 
9 et ayant reconnu la grâce qui m’avait été accordée, Jacques, Céphas et Jean, qui sont regardés comme des colonnes, me donnèrent, à moi et à Barnabas, la main d’association, afin que nous allassions, nous vers les païens, et eux vers les circoncis.

Dans le milieu protestant, on a eu des réticences à identifier la pierre (petra en grec) avec l'apôtre Pierre (petros en grec) à cause des prétentions catholiques. On soulève parfois que c'est Jésus la pierre sur laquelle l'église est fondée (1 Corinthiens 3:11, Ephéesiens 2:20 et 1 Pierre 2:7-8) et non l'apôtre Pierre. C'est vrai que Jésus est la pierre angulaire mais cela n'empêche pas Pierre de faire partie aussi de la fondation, comme les autres apôtres d'ailleurs comme le suggère le passage suivant :

Ap.21:14 La muraille de la ville avait douze fondements, et sur eux les douze noms des douze apôtres de l’agneau.

Jésus est la principale pierre de fondement de l'église et les apôtres sont aussi des pierres de fondation, l'un n'empêche pas l'autre ; de même, Jésus est la lumière du monde (Jn.8:12) et nous sommes aussi la lumière du monde (Mt.5:14). Il n'y a pas de contradiction, c'est le contexte qui aide à expliquer les expressions employées. On verra bientôt comme cela s'applique à l'apôtre Pierre.

Certains protestants ont tenté de faire une distinction entre les deux mots avançant que "petros" signifie "petite pierre" et "petra" signife "roc", mais l'usage de ces deux noms étaient interchangeables à l'époque, l'un était masculin, l'autre féminin, sans plus. "Petros" et "petra" traduisent tous les deux un seul mot araméen "Kepa" (Céphas, voir Jn.1:42). D'autres encore ont tenté d'identifier la pierre avec la déclaration de Jésus plutôt qu'avec l'apôtre lui-même, mais c'est de faire violence au texte, si le traducteur de l'évangile araméen de Matthieu avait vraiment voulu distinguer Pierre de la pierre, il aurait pu employer "lithos" au lieu de "petra".

C'est préférable de penser que Jésus avait de la suite dans les idées. Dès la première rencontre de Pierre avec Jésus, le Seigneur l'avait évalué et savait qu'il aurait un rôle majeur à jouer dans l'établissement de l'église après la Pentecôte. Il a attendu toutefois un peu plus tard pour le lui révéler dans les détails.

Même si Jésus a changé son nom, le changement en Pierre ne s'est pas fait instantanément, il a dû passer par des expériences très humiliantes et il s'est même fait reprendre à quelques reprises, mais Jésus était un visionnaire, il savait qu'éventuellement, Pierre serait appelé à faire de grandes choses. Jésus prophétise sur lui en disant qu'il est la pierre sur laquelle il va fonder son église.

C'est effectivement ce qui s'est produit par la suite, Pierre est celui qui a prêché le premier message qui a conduit à la conversion de milliers de juifs qui ont formé la première église à Jérusalem, lire Actes 2. Pierre a présidé à la fondation de l'église de Jérusalem, il a bâti l'église sur Jésus-Christ la pierre d'angle. Il s'est ainsi servi des "clés" que Jésus lui avait données pour ouvrir le ciel à tous ceux qui croiraient dans la bonne nouvelle qu'il annonçait :

Ac.2:37 Après avoir entendu ce discours, ils eurent le cœur vivement touché, et ils dirent à Pierre et aux autres apôtres : Hommes frères, que ferons-nous ?
38 Pierre leur dit : Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés ; et vous recevrez le don du Saint-Esprit.
39 Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera.
40 Et, par plusieurs autres paroles, il les conjurait et les exhortait, disant : Sauvez-vous de cette génération perverse.
41 Ceux qui acceptèrent sa parole furent baptisés ; et, en ce jour-là, le nombre des disciples s’augmenta d’environ trois mille âmes.

Jésus avait vu loin pour Pierre, il avait appelé en lui par la foi ce qui n'était pas encore visible. En renommant Simon "Pierre", Jésus montre par là que celui qui vient à lui devient un nouvel homme, il ne sera plus jamais comme avant.

2Co.5:17 Ainsi, celui qui est uni au Christ est une nouvelle créature: Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.

De mème, quand Jésus nous regarde, il sait exactement ce qui se trouve dans notre coeur et il connaît notre potentiel et les plans qu'il a pour nous. Peut-être qu'à tes yeux et aux yeux de ceux qui te connaissent, tu es un Simon, une personne dont on remarque facilement les travers, mais Jésus voit plus loin, il voit en toi un Pierre, quelqu'un qui pourra lui être utile dans son royaume.

Alors, bon courage, allons de l'avant et nous deviendrons graduellement ce que Jésus avait vu en nous dès le début

2Corinthiens 3:18 Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit.

1Jean 3:1 Voyez quel amour le Père nous a témoigné, pour que nous soyons appelés enfants de Dieu ! Et nous le sommes. Si le monde ne nous connaît pas, c’est qu’il ne l’a pas connu.
2 Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté ; mais nous savons que, lorsque cela sera manifesté, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est.
3 Quiconque a cette espérance en lui se purifie, comme lui-même est pur.

- Le webmestre





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes dimanche 22 Octobre 2017