iv>
 
   
 
Divinité de Jésus

CROIRE EN LA DIVINITÉ DE JÉSUS C'EST FAIRE UNE PROFESSION DE FOI AGRÉABLE À JÉSUS

Jésus dit à Thomas dans Jn.20:27

"Ne sois pas incrédule, mais crois". 28 Thomas lui répondit: "Mon Seigneur et mon Dieu" 29 Jésus lui dit: "Parce que tu m'as vu, tu as cru, Heureux ceux qui n'ont pas vu et qui ont cru!"

Pour Thomas, la résurrection de Jésus est une preuve suffisante de Sa divinité. Jésus accepte cette profession de foi de Thomas, et déclare même que ceux qui croiront dans le futur en sa Divinité sans l'avoir vu seront heureux!

Dans le plus vieux sermon conservé, écrit vers l'an 100 ap. J.C. , l'auteur débute sa prédication par les mots suivants:

Frères, il nous faut considérer Jésus-Christ comme Dieu et juge des vivants et des morts

Consultez maintenant les rubriques suivantes pour approfondir le sujet.

omnipotent

éternité

divin fils

adoré

pleinement Dieu et pleinement homme

réfutation du modalisme

Créé ou engendré ?

L'OMNIPOTENCE DE JÉSUS, LE DIEU PUISSANT

Dans Es.9:5 Jésus est appelé Dieu puissant ('EL GIBBOR) Dans Es.10:21 il s'agit d'un titre de Dieu le Père:

ils s'appuieront sur Jéhovah, le Saint d'Israel Seul un reste reviendra, le reste de Jacob vers le Dieu puissant ('EL GIBBOR)

Jn.5:21 Tout ce que le Père fait, le Fils le fait pareillement.

Col.1:16 Car en lui ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, trônes, dignités, dominations, autorités. Tout a été créé par lui et pour lui.

L'ÉTERNITÉ DE JÉSUS

Col.1:17 Il est avant toutes choses, et toutes choses subsistent en lui.

Jn.1:1 Au commencement était la Parole et la Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu

JÉSUS LE DIVIN FILS UNIQUE DE DIEU LE PERE

Jn.10:33 Les Juifs lui répondirent: Ce n'est point pour une bonne oeuvre que nous te lapidons, mais pour un blasphème, et parce que toi, qui es un homme, tu te fais Dieu.

Les juifs pouvaient reconnaître que Jésus était pleinement homme, mais ils n'étaient pas prêts à reconnaître qu'il était aussi pleinement Dieu, égal à Dieu le Père.

Jn.5:18 A cause de cela, les Juifs cherchaient encore plus à le faire mourir, non seulement parce qu'il violait le sabbat, mais parce qu'il appelait Dieu son propre Père, se faisant lui-même égal à Dieu.

En appelant Dieu son propre père, Jésus se distinguait du reste de la création en établissant entre lui et Dieu une relation étroite et unique, dans le sens qu'il possédait la même nature divine que son Père, c'est pourquoi il est appelé le Fils unique de Dieu, Jn.1:18, 3:16, le "monogenès", c'est-à-dire le seul de sa race, la race de nature divine.

ADORATION DE JÉSUS-CHRIST

Jésus reçoit l'adoration des hommes.

Lu.24:51 Pendant qu'il les bénissait, il se sépara d'eux, et fut enlevé au ciel. 52 Pour eux, après l'avoir adoré, ils retournèrent à Jérusalem avec une grande joie; 53 et ils étaient continuellement dans le temple, louant et bénissant Dieu.

S'il avait été un ange, il aurait refusé l'adoration, comme l'ange l'a fait par deux fois quand l'apôtre Jean s'était jeté à ses pieds pour l'adorer.

Apocalypse 19:9 Et l'ange me dit: Écris: Heureux ceux qui sont appelés au festin des noces de l'agneau! Et il me dit: Ces paroles sont les véritables paroles de Dieu. 10 Et je tombai à ses pieds pour l'adorer; mais il me dit: Garde-toi de le faire! Je suis ton compagnon de service, et celui de tes frères qui ont le témoignage de Jésus. Adore Dieu. -

Les Pères de l'Église ont continué d'adorer Jésus. Dans le Martyre de Polycarpe, écrit du 2e siècle ap. J.C., nous y lisons concernant Jésus:

17:3 Car lui, nous l'adorons, parce qu'il est le fils de Dieu;

JÉSUS PLEINEMENT HOMME ET PLEINEMENT DIEU

Philippiens 2:5 Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ, 6 lequel, existant en forme (morphè) de Dieu, n'a point regardé comme une proie à arracher d'être égal avec Dieu, 7 mais s'est dépouillé lui-même, en prenant une forme (morphè) de serviteur, en devenant semblable aux hommes; 8 et ayant paru comme un simple homme, il s'est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu'à la mort, même jusqu'à la mort de la croix. 9 C'est pourquoi aussi Dieu l'a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, 10 afin qu'au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, 11 et que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père.

Si en prenant une forme humaine, Jésus est devenu pleinement homme, (Jn.1:14, Ro.8:3), alors existant en forme divine, Jésus est pleinement Dieu, Col.2:9.

Col.2:9 Car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité.

Puisqu'en Jésus habite corporellement la plénitude de la divinité, ce n'est pas de sa divinité qu'il s'est dépouillé quand il a pris une forme humaine. C'est plutôt de son expression divine extérieure qu'il s'est dépouillé; en regardant Jésus, personne ne pouvait deviner qu'il était en fait leur Créateur et non pas un simple homme, voir la réaction des juifs :

Jn.10:33 Les Juifs lui répondirent: Ce n'est point pour une bonne oeuvre que nous te lapidons, mais pour un blasphème, et parce que toi, qui es un homme, tu te fais Dieu.

Seuls Pierre, Jean et Jacques ont eu un aperçu de sa divinité quand Jésus a été transfiguré devant eux sur le mont Thabor.

Mt.17:2 Il fut transfiguré devant eux. Son visage resplendit comme le soleil, et ses vêtements devinrent blancs comme la lumière.

Contrairement au premier Adam qui a cherché à devenir comme Dieu, Jésus, le second Adam, 1Co.15:45, n'a pas cherché à rester comme Dieu, Ph.2:6.

Adam avait choisi la voie charnelle, satanique de l'orgueil, de l'agrandissement personnel, tandis que Jésus a choisi la voie spirituelle, divine de l'humilité, du dépouillement personnel; de riche qu'il était il s'est fait pauvre pour nous, 2Co.8:9.

Lu.14:11 Car quiconque s'élève sera abaissé, et quiconque s'abaisse sera élevé

Dieu a élevé Jésus et lui a donné le nom au-dessus de tout nom, le nom de Seigneur, Ph.2:10 ce nom associé à l'Éternel 28 fois dans la Bible, cp. 2S.7:28 Seigneur Éternel, tu es Dieu.

Paul nous explique ainsi sa théologie:

Ep.4:4 Il y a un seul corps et un seul Esprit, comme aussi vous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation; 5 il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême, 6 un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous.

En affirmant qu'il y a un seul Dieu et Père de tous, Paul ne dit pas que Jésus n'est pas Dieu sinon il faudrait en conclure aussi que Dieu le Père n'est pas Seigneur puisqu'il y a un seul Seigneur!

Ce qu'il dit plutôt, c'est que pour nous chrétiens, quand on parle du Seigneur, c'est seulement à Jésus que cela s'adresse et quand on parle de Dieu c'est seulement au Père que cela s'adresse, sans rien enlever à la seigneurie du Père et à la divinité du Fils.

1Corinthiens 8:4 nous savons qu'il n'y a point d'idole dans le monde, et qu'il n'y a qu'un seul Dieu. 5 Car, s'il est des êtres qui sont appelés dieux, soit dans le ciel, soit sur la terre, comme il existe réellement plusieurs dieux et plusieurs seigneurs, 6 néanmoins pour nous il n'y a qu'un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, Jésus-Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes.

L'apôtre Jean est moins catégorique dans ses appellations. Il n'hésite pas à attacher le titre de Dieu à Jésus et le titre de Seigneur au Père.

Jean 1:1 Au commencement était la Parole et la Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu.

Apocalypse 15:3 Et ils chantent le cantique de Moïse, le serviteur de Dieu, et le cantique de l'agneau, en disant: Tes oeuvres sont grandes et admirables, Seigneur Dieu tout-puissant! Tes voies sont justes et véritables, roi des nations!

Les Pères de l'Église ont poursuivi dans la même veine que Jean, Ignace dans sa lettre aux Éphésiens, vers 110 ap. J.C. a écrit:

18:1 «Notre Dieu, le Seigneur Jésus-Christ, a été porté dans le sein de Marie, selon le plan de Dieu»,

il débute sa lette en ces termes:

«Ignace, dit aussi Théophore, à celle que Dieu le Père, en sa munificence, a comblée de bénédictions (...) par la volonté du Père et de Jésus-Christ notre Dieu (...) Imitateurs de Dieu, vivifiés par le sang de Dieu

Ignace connaissait bien les paroles de Paul, il fait allusion à Ep.5:1 et Ac.20:28 dans ce passage.

Ep.5:1 Devenez donc les imitateurs de Dieu, comme des enfants bien-aimés;

Ac.20:28 Prenez donc garde à vous-mêmes, et à tout le troupeau sur lequel le Saint-Esprit vous a établis évêques, pour paître l'Eglise du Seigneur (variante de manuscrit: de Dieu), qu'il s'est acquise par son propre sang.






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes dimanche 17 décembre 2017