.: Les sentiments de Jésus :.


La douceur et la dureté
La douceur de Jésus était manifeste, notre Seigneur est doux et humble de coeur, Mt.11:28, c'est le fruit aussi d'un homme rempli du Saint-Esprit, Ga.5:22. Nous avons un Roi des rois plein de douceur !

Matthieu 21:5 Dites à la fille de Sion : Voici, ton roi vient à toi, plein de douceur, et monté sur un âne, sur un ânon, le petit d’une ânesse.

Matthieu 11:28 Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. 29 Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis DOUX et humble de cœur ; et vous trouverez du repos pour vos âmes. 30 Car mon joug est DOUX, et mon fardeau léger.

Le mot "doux" dans ce passage traduit deux mots grecs distincts. Au verset 29, le premier mot grec "praos" est de la même famille que le nom "douceur" (praotès en grec) mentionné dans le fruit du Saint-Esprit de Galates 5:22.

Au verset 30, le deuxième mot "doux" traduit le mot grec "chrestos" qui signifie aussi "bon", terme faisant aussi partie de la liste du fruit de l'Esprit dans Galates 5:22, traduit dans ce verset par Segond "bénignité", Segond21 "bienveillance", Semeur "bonté". Voici les autres endroits où le mot "chrestos" est employé :

Luc 5:39 Et personne, après avoir bu du vin vieux, ne veut du nouveau, car il dit : Le vieux est bon (chrestos).

Luc 6:35 Mais aimez vos ennemis, faites du bien, et prêtez sans rien espérer. Et votre récompense sera grande, et vous serez fils du Très-Haut, car il est bon (chrestos) pour les ingrats et pour les méchants.

Romains 2:4 Ou méprises-tu les richesses de sa bonté, de sa patience et de sa longanimité, ne reconnaissant pas que la bonté (chrestos) de Dieu te pousse à la repentance ?

1 Corinthiens 15:33 Ne vous y trompez pas : les mauvaises compagnies corrompent les bonnes (chrestos) mœurs.

Ephésiens 4:32 Soyez bons (chrestos) les uns envers les autres, compatissants, vous pardonnant réciproquement, comme Dieu vous a pardonné en Christ.

1 Pierre 2:3 si vous avez goûté que le Seigneur est bon (chrestos).

La bonté et la douceur vont de pair, comme on voit. D'ailleurs l'apôtre Paul les associe en parlant de Jésus-Christ dans 2Corinthiens 10:1. Dans ce passage éducatif, Paul nous montre comment reprendre des frères en faute en faisant appel à toute la douceur et la bonté de Jésus pour amener à la repentance ces chrétiens de Corinthe qui se conduisaient de façon purement humaine. Paul avait compris que c'était la bonté de Christ qui avait la vertu de susciter la repentance (Romains 2:4). Il espérait que cela suffise et qu'il n'ait pas besoin de mettre la douceur de côté et user de fermeté en se servant de l'autorité que Jésus lui avait aussi conférée pour exercer la discipline envers ceux qui persisteraient dans la désobéissance (2Corinthiens 10:8).

Moi Paul, je vous adresse un appel par la douceur et la bonté de Christ, moi qui suis humble quand je suis parmi vous mais plein de hardiesse envers vous quand je suis loin : 2 je vous en prie, ne me forcez pas, lorsque je serai présent, à recourir avec hardiesse à l’assurance dont je compte faire preuve contre quelques-uns, contre ceux qui estiment que nous nous conduisons de façon purement humaine. 2 je vous en prie, ne me forcez pas, lorsque je serai présent, à recourir avec hardiesse à l’assurance dont je compte faire preuve contre quelques-uns, contre ceux qui estiment que nous nous conduisons de façon purement humaine. Si en effet nous vivons dans la réalité humaine, nous ne combattons pas de façon purement humaine. 4 En effet, les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas humaines, mais elles sont puissantes, grâce à Dieu, pour renverser des forteresses. 5 Nous renversons les raisonnements et tout obstacle qui s'élève avec orgueil contre la connaissance de Dieu, et nous faisons toute pensée prisonnière pour qu'elle obéisse à Christ. 6 Nous sommes aussi prêts à punir toute désobéissance dès que votre obéissance sera entière. 7 Regardez les choses en face ! Si quelqu'un est convaincu d'appartenir à Christ, qu'il se dise bien en lui-même que, tout comme il est de Christ, nous le sommes aussi. 8 Et même si je me montre un peu trop fier de l'autorité que le Seigneur nous a donnée, pour votre édification et non pour votre ruine, je n'en aurai pas honte.

C'est comme pour l'éducation des enfants, on commence toujours par la manière douce avant de se résigner - en cas d'absence de résultat - d'y aller de la manière forte pour tenter de les préserver de sévères conséquences.

Philippiens 4:5 Que votre douceur soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche.

Dans ce passage, Paul emploie un autre nom grec "epieikès" qui signifie "douceur" comme dans 1Pierre 2:8, mais qui est aussi traduit par Louis Segond par "modération" (Tite 3:2), "indulgence" (1Timothée 3:3).

Reprenons le meilleur exemple de douceur ... et aussi de dureté ! ; Jésus

Jésus, l'Agneau de Dieu, est une personne douce qui nous traite avec modération, délicatesse et indulgence, nous ses bien-aimés qui avons placé notre foi en lui. Jésus peut aussi rugir comme le lion de Juda contre ses ennemis. Jésus était dur avec les religieux orgueilleux qui refusaient de croire en lui, les traitant de race de vipères, d'insensés et d'hypocrites, cf. Matthieu 23.

Jésus manifeste sa douceur et sa sensibilité envers nous en ne nous imposant pas des charges trop lourdes à porter. Le contraire de la douceur serait la dureté, la raideur, comme l'homme dur dans la parabole donnée par Jésus qui prenait ce qu'il n'avait pas déposé et moissonnait ce qu'il n'avait pas semé (Luc 19:22) ou comme avait fait le roi Roboam avec le peuple en lui imposant un fardeau encore plus lourd à porter que le fit Salomon.

POINT IMPORTANT À SOULIGNER pour éviter les amalgames

La différence entre la dureté manifestée par Jésus et celle manifestée par Roboam est que celle de Jésus était juste et méritée envers des gens rebelles tandis que Roboam n'avait pas d'affaire à être aussi dur avec des gens qui avaient bien servi son père Salomon, Roboam avait été injuste avec eux. Même chose avec l'homme dur de la parabole qui agissait injustement en prenant de force ce qui n'était pas à lui.

1Rois 12:13 Le roi négligea le conseil que les anciens lui avaient donné; il répondit donc au peuple avec dureté, 14 suivant le conseil de ses compagnons de jeunesse. Il dit: Mon père vous a imposé un joug pesant, moi je vous imposerai un joug encore plus pesant; mon père vous a fait marcher à coups de fouet, moi je vous ferai marcher à coups de fouet redoublés.

Flatté dans son orgueil par ses jeunes amis, Roboam n'avait pas compris que c'était seulement avec ses ennemis qu'il devait être dur, ferme, raide et qu'il devait plutôt se comporter avec douceur et compréhension avec son peuple pour s'assurer de sa fidélité, comme il l'avait été fidèle à son père Salomon.

Il en est de même pour nous. Si nous jouons au dur avec les personnes sous notre charge, nous allons les perdre, elles vont se désintéresser de nous, comme ce fut le cas de Roboam qui avait perdu toutes les tribus, sauf celle de Juda, cf. 1Rois 12:16-17.

Contrairement au doux Jésus, le diable est une personne dure qui traite les autres sans ménagement, comme l'homme dur dans la parabole, même ses démons doivent avoir peur du diable. Alors on ne mettra pas de gants blancs non plus en traitant avec ce malfaisant impitoyable et il n'est pas question non plus d'avoir pitié des démons qui ont choisi de quitter le service du doux Jésus pour suivre celui qui avait été nommé Lucifer (porteur de lumière) mais qui a délibérément choisi de devenir porteur de ténèbres ! Jésus chassait les démons sans ménagement en les menaçant et nous sommes appelés à faire de même.

Luc 9:42 Jésus le menaça, disant: Tais-toi, et sors de cet homme. Et le démon le jeta au milieu de l'assemblée, et sortit de lui, sans lui faire aucun mal.

Philippiens 4:5 Que votre DOUCEUR soit connue de tous les hommes

DOUX rime avec MOU, mais on peut être DOUX et SOLIDE comme le comptoir de granit !

Philippiens 4:5 Que votre douceur soit connue de tous les hommes

1Corinthiens 16:3 Veillez, tenez ferme dans la foi ; soyez hommes, affermissez-vous.

Tous les hommes doivent pouvoir percevoir notre douceur solide à leur égard, même ceux qui sont durs et rudes comme le ciment

1Pierre 2:18 Serviteurs, soumettez-vous avec le plus grand respect à vos maîtres, non seulement à ceux qui font preuve de bonté et de douceur, mais aussi à ceux qui ont l’esprit pervers, 19 car c’est une grâce de supporter des difficultés en souffrant injustement pour garder bonne conscience envers Dieu. 20 En effet, quelle gloire y a-t-il à endurer de mauvais traitements si vous commettez des fautes? Mais si vous endurez la souffrance alors que vous faites ce qui est bien, c’est une grâce aux yeux de Dieu. 21 De fait, c’est à cela que vous avez été appelés, parce que Christ aussi a souffert pour nous, vous laissant un exemple afin que vous suiviez ses traces, 22 lui qui n’a pas commis de péché et dans la bouche duquel on n’a pas trouvé de tromperie, 23 lui qui insulté ne rendait pas l’insulte, maltraité ne faisait pas de menaces mais s’en remettait à celui qui juge justement, 24 lui qui a lui-même porté nos péchés dans son corps à la croix afin que, libérés du péché, nous vivions pour la justice. C’est par ses blessures que vous avez été guéris.

Nous avons besoin de discernement spirituel pour agir avec l'attitude appropriée pour chacun ; douceur ou dureté.

Les hommes qui sont en recherche spirituelle ont besoin d'être exposés à la douceur de Jésus en nous, ne rendons pas insulte pour insulte et mauvais traitement en retour, ce qui risquerait de provoquer une escalade et discréditerait totalement notre témoignage d'un doux Jésus vivant en nous. Mais d'un autre côté, Jésus manifestait de la dureté avec les incrédules, comme on a vu.

De même, Paul savait parler avec politesse et douceur aux hommes avec un coeur ouvert, comme avec le roi Agrippa (Actes 26:2-3), mais il pouvait aussi parler très durement aux incrédules comme le souverain sacrificateur rebelle en le traitant de muraille blanchie (Actes 23:3) et avec le magicien en le traitant de fils du diable et en le rendant aveugle (Actes 13:8-11).

Le diable mérite aussi de connaître notre DURETÉ, notre RAIDEUR. On verra lui résister jusqu'à ce qu'il s'enfuit. C'est lui notre ennemi juré qui se cache derrière l'incrédulité et la méchanceté humaines, cf. Ep.6:12, Mt.16:23.

Jacques 4:7 Soumettez-vous donc à Dieu ; résistez au diable et il fuira loin de vous.

Alors quand vous débusquez une parole qui monte en vous qui est contraire à la Parole de Dieu, chassez cette parole scandaleuse de votre esprit ou de l'esprit de votre frère sans ménagement, comme le doux et dur Jésus l'avait fait avec Pierre, mais en s'adressant durement à Satan qui avait inspiré Pierre.

Matthieu 16:23 Mais Jésus, se retournant, dit à Pierre: Arrière de moi, Satan! tu m'es en scandale; car tes pensées ne sont pas les pensées de Dieu, mais celles des hommes.

Remarquez bien que Jésus ne s'est pas mis à accuser Pierre, il l'a ménagé. Jésus reconnaissait son vrai ennemi qui essayait de le détourner de sa destinée, c'était Satan. Le diable pense comme les hommes charnels qui s'imaginent qu'il faut à tout prix éviter la souffrance et rechercher le plaisir, qu'il faut aussi dominer les autres en jouant les durs machos, s'imaginant ainsi réussir à faire leur chemin dans la vie et être estimés.

Choisissons plutôt le chemin étroit et resserré qui mène à la vie, un chemin empreint de douceur qui accepte de subir des torts pour la cause du royaume de Dieu sans demander vengeance, comme Étienne quand il se faisait lapider (Actes 7:59-60), mais qui sait aussi quand il faut résister aux incrédules qui essaient d'empêcher les autres de croire en Jésus pour être sauvés. Ceux-là ne doivent pas être traités avec douceur, au contraire, c'est le temps de permettre à la puissance de Dieu de se manifester à travers nos paroles. Si Paul avait gardé la manière douce avec le magicien, cela n'aurait pas conduit à la conversion du gouverneur.

Actes 13:8 Ils traversèrent toute l’île jusqu’à Paphos. Là, ils rencontrèrent un magicien appelé Bar-Jésus, un Juif qui se faisait passer pour prophète. 7 Il vivait auprès du gouverneur de l’île, Sergius Paulus, qui était un homme intelligent. Celui-ci fit appeler Barnabas et Saul, car il désirait entendre la parole de Dieu. 8 Mais le magicien Élymas – tel est son nom en grec – s’opposait à eux et cherchait à détourner de la foi le gouverneur. 9 Alors Saul, appelé aussi Paul, rempli du Saint-Esprit, fixa son regard sur lui 10 et dit : « Homme plein de ruse et de méchanceté, fils du diable, ennemi de tout ce qui est bien ! Ne cesseras-tu jamais de vouloir fausser les plans du Seigneur ? 11 Maintenant, écoute : le Seigneur va te frapper, tu seras aveugle et tu ne verras plus la lumière du soleil pendant un certain temps. » Aussitôt, les yeux d’Élymas s’obscurcirent et il se trouva dans la nuit : il se tournait de tous côtés, cherchant quelqu’un pour le conduire par la main. 12 Quand le gouverneur vit ce qui était arrivé, il devint croyant ; il était vivement impressionné par l’enseignement du Seigneur.

Au Québec, on entend parfois chez les gens plus âgés des expressions comme (mon doux Seigneur, doux Jésus). Il y a même des gens dont le nom de famille est Mondou. Rappelons-nous alors que le doux Agneau de Dieu sait aussi devenir un Lion intimidant quand l'occasion le demande.






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes lundi 17 décembre 2018