iv>
 
   
 
Si un homme ne naît d‘eau et d’Esprit,
il ne peut entrer dans le royaume de Dieu.


VÉRITÉ

Jean 3:5 Jésus répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d‘eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu.

QUESTION

Es-tu entré dans le royaume de Dieu à ta conversion ?

RÉPONSE

Si tu as répondu "oui", tu as raison et si tu as répondu "non", tu as raison. Car la réponse, c'est "Oui et non !"

OUI, parce que tu es né d'esprit, TON ESPRIT a été régénéré et il est entré dans le royaume de Dieu, il est maintenant un seul esprit avec l'esprit du Seigneur (1Co.6:17) et il est assis sur le trône avec le Seigneur dans son royaume (Ep.2:6).

1Corinthiens 6:17 Mais celui qui s’attache au Seigneur est avec lui un seul esprit.

Éphésiens 2:6 il nous a ressuscités et fait asseoir avec lui dans les lieux célestes, en Jésus-Christ.

NON, parce que tu portes encore présentement l'image du terrestre (1Co.15:49), l'héritage du premier Adam qui a chuté dans le péché (Ro.5:12). À cause cela, TON CORPS et TON ÂME se désagrègent graduellement même si dans ton esprit régénéré (1Pi.1:3) et éternel, tu te renouvelles constamment (2Co.4:18). Ton âme (représenté par ton sang) et ton corps (représenté par ta chair) corruptibles et corrompus sont encore sur la terre et ils sont incapables d'hériter du royaume de Dieu (1Co.15:50). C'est en passant par beaucoup de tribulations que tu pourras finalement entrer dans le royaume de Dieu (Ac.14:22) et ensuite, il faudra que ton âme et ton corps mortel (le salaire du péché c'est la mort Ro.6:23a) passent par une transformation totale (1Co.15:51-54) pour pouvoir entrer dans le royaume ( mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur. Ro.6:23b).

2Corinthiens 4:16 Voilà pourquoi nous ne perdons pas courage. Et même si notre être extérieur se détruit, notre être intérieur se renouvelle de jour en jour.

Actes 14:22 Ils fortifiaient l’esprit des disciples, les encourageaient à persévérer dans la foi et disaient: «C’est à travers beaucoup de difficultés qu’il nous faut entrer dans le royaume de Dieu.»

1Corinthiens 15:49 Et de même que nous avons porté l’image du terrestre, nous porterons aussi l’image du céleste. 50 Ce que je dis, frères, c’est que la chair et le sang ne peuvent hériter le royaume de Dieu, et que la corruption n’hérite pas l’incorruptibilité. 51 Voici, je vous dis un mystère: nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés, 52 en un instant, en un clin d’oeil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés. 53 Car il faut que ce corps corruptible revête l’incorruptibilité, et que ce corps mortel revête l’immortalité. 54 Lorsque ce corps corruptible aura revêtu l’incorruptibilité, et que ce corps mortel aura revêtu l’immortalité, alors s’accomplira la parole qui est écrite: La mort a été engloutie dans la victoire.

C'est dans ton esprit régénéré que tu es devenu une nouvelle créature, une nouvelle création (2Co.5:17), mais parce que ton âme et ton corps sont encore de la première création, ils sont sujets aux problèmes de santé psychologiques et physiques. Les chrétiens peuvent avoir encore à combattre la maladie mentale et physique, ils peuvent devoir avoir recours aux anti-dépresseurs et aux traitements contre le cancer. C'est possible aussi qu'ils vont en mourir et ce n'est pas parce qu'ils auront manqué de foi en déclarant la guérison obtenue par Jésus sur la croix ou que les gens n'auront pas assez prié pour eux.

DEUX EXTRÊMES À ÉVITER

PREMIER EXTRÊME

Certains soutiennent que PARCE QUE DES CHRÉTIENS PLEINS DE FOI EN LA GUÉRISON SOUFFRENT DE MALADIE MENTALE OU PHYSIQUE ET EN MEURENT, DIEU NE GUÉRIT PLUS AUJOURD'HUI. CE N'ÉTAIT QU'AU TEMPS DE JÉSUS ET DES APÔTRES QUE ÇA FONCTIONNAIT, PARCE QUE LA GUÉRISON ÉTAIT LE SIGNE QUE LE ROYAUME DE DIEU S'APPROCHAIT.

C'est erroné, car il y a eu beaucoup de guérison après la Pentecôte et on en voit encore de nos jours.

DEUXIÈME EXTRÊME

D'autres avancent qu'UN CHRÉTIEN SPIRITUEL NE DEVRAIT JAMAIS ÊTRE MALADE OU ENCORE S'IL TOMBE MALADE, IL VA NÉCESSAIREMENT GUÉRIR, SI CE N'EST PAS INSTANTANÉMENT, CE SERA PROCHAINEMENT PARCE QUE JÉSUS A PRIS SUR LA CROIX SES PÉCHÉS ET QUE C'EST PAR LES MEURTRISSURES DE JÉSUS QUE NOUS SOMMES TOUS GUÉRIS, SINON C'EST PARCE QU'IL MANQUE DE FOI.

Ésaïe 53:4 Et pourtant ce sont nos maladies dont il était chargé, nos souffrances qu’il portait, alors que nous, nous le prenions pour un malheureux atteint, frappé par Dieu, humilié. 5 Et c’est pour nos péchés qu’il a été meurtri, par nos iniquités qu’il a été écrasé le châtiment, gage de notre salut, pesait sur lui, et c’est sa blessure qui nous a valu la guérison.

Pierre cite Es.53:5 comme un accomplissement à la croix et Matthieu cite Es.53:4 comme un accomplissement durant son ministère.

1Pierre 2:24 lui qui a porté lui-même nos péchés en son corps sur le bois, afin que morts aux péchés nous vivions pour la justice; lui par les meurtrissures duquel vous avez été guéris.

Matthieu 8:16 Le soir, on amena auprès de Jésus plusieurs démoniaques. Il chassa les esprits par sa parole, et il guérit tous les malades, 17 afin que s’accomplît ce qui avait été annoncé par Esaïe, le prophète: Il a pris nos infirmités, et il s’est chargé de nos maladies.

Si je comprends bien la Parole de Jésus qui suit, l'autorité transférée aux apôtres sur la maladie était un signe que le royaume de Dieu s'était approché.

Luc 10:9 guérissez les malades de cette ville et dites à ses habitants: Le Royaume de Dieu s’est approché de vous.

Aucun des apôtres à qui Jésus avait donné l'autorité de guérir tous les malades était spirituel, les évangiles rapportent leur xénophobie, leur snobisme, leurs colères, leurs convoitises, etc. Il y en avait même un de ces apôtres qui n'était même pas sauvé, Judas, le fils de la perdition, sans parler de tous les autres qui avaient guéri des gens au nom de Jésus mais qui étaient perdus eux aussi (Mt.7:22). Et pourtant tous les malades rencontrés par les disciples étaient guéris (en autant qu'on sache d'après les évangiles), à l'exception d'un seul qui aurait eu besoin d'une préparation particulière (Mt.17, le jeune sourd-muet habité par un démon d'une rare puissance.

Matthieu 7:21 »Ceux qui me disent: ‘Seigneur, Seigneur!’ n’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais seulement celui qui fait la volonté de mon Père céleste. 22 Beaucoup me diront ce jour-là: ‘Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé en ton nom? N’avons-nous pas chassé des démons en ton nom? N’avons-nous pas fait beaucoup de miracles en ton nom?’ 23 Alors je leur dirai ouvertement: ‘Je ne vous ai jamais connus. Eloignez-vous de moi, vous qui commettez le mal!’

VÉRITÉ

DEPUIS LA PENTECÔTE, IL Y A ENCORE DES GUÉRISONS MAIS LA GUÉRISON N'EST PLUS GARANTIE COMME QUAND LE ROYAUME DE DIEU S'ÉTAIT APPROCHÉ PENDANT LE SÉJOUR TERRESTRE DE JÉSUS.

MÊME JUDAS AVAIT UN TAUX SUPÉRIEUR DE GUÉRISON À L'APÔTRE PAUL OU ENCORE AU PLUS GRAND DES ÉVANGÉLISTES DE NOS JOURS, IL AVAIT UN TAUX DE RÉUSSITE DE 100%, IL AURAIT VIDÉ NOS HÔPITAUX !

Il n'est jamais arrivé à Judas de commander sans succès à plusieurs reprises à la maladie de s'en aller ou à l'infirmité d'être guérie. Judas n'avait pas besoin d'encourager le nécessiteux à combattre le bon combat de la foi pour espérer expérimenter sa guérison, comme ça se dit souvent de nos jours !

Pourquoi ?

Parce qu'il était plus spirituel que nos évangélistes ?

Non, bien sûr, il était cupide, traître, malgré son titre d'apôtre parce qu'il avait été envoyé par Jésus, il n'était même pas sauvé (il était le fils de la perdition !). Il guérissait tout le monde sur son passage seulement parce que Jésus lui avait donné l'autorité de guérir à volonté.

Matthieu 10:1 Puis, ayant appelé ses douze disciples, il leur donna le pouvoir (autorité, exousia en grec) de chasser les esprits impurs, et de guérir toute maladie et toute infirmité. 2 Voici les noms des douze apôtres. Le premier, Simon appelé Pierre, et André, son frère; Jacques, fils de Zébédée, et Jean, son frère; 3 Philippe, et Barthélemy; Thomas, et Matthieu, le publicain; Jacques, fils d’Alphée, et Thaddée; 4 Simon le Cananite, et Judas l’Iscariot, celui qui livra Jésus. (…) 7 Allez, prêchez, et dites: Le royaume des cieux est proche. 8 Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons. Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement.

Quand tu as de l'autorité dans un domaine, l'obéissance n'est pas un choix basé sur le caractère de la personne qui donne les ordres, l'obéissance découle de l'autorité supérieure au-dessus de cette personne. C'est ce que le centenier romain avait compris.

Matthieu 8:8 dis seulement un mot et mon serviteur sera guéri. 9 En effet, moi aussi je suis un homme soumis à des supérieurs, j’ai des soldats sous mes ordres, et je dis à l’un: ‘Pars!’ et il part, à un autre: ‘Viens!’ et il vient, et à mon esclave: ‘Fais ceci!’ et il le fait.»

Le centenier ne se disait jamais "aujourd'hui, je ne suis pas en confiance, mes soldats ne m'obéiront pas, je me suis disputé avec ma femme, ils ne m'écouteront pas !"

Méditons sur l'autorité.

L'autorité ne laisse pas le choix, pensons à ce qu'a dit le centenier dans Mt.8:9, le soldat sous ses ordres doit obéir, il ne le fait pas seulement de temps à autre, selon son humeur. Les disciples avaient l'autorité sur la maladie parce que Jésus leur avait donné pendant qu'Il était avec eux, comme signe que la venue du Royaume était imminente. TOUS étaient guéris, même si la foi des apôtres (mot qui veut dire "envoyés" en grec) était plus petite que la plus petite des graines (Luc 17:6, Marc 4:31), même s'ils ne pensaient jamais à jeûner (Luc 5:33-34), même si les prières étaient très égocentriques (Mt.20:20-22) et même s'ils n'avaient pas encore reçu le Saint-Esprit (Jn.20:22) et encore moins été baptisés du Saint-Esprit (Ac.1:8).

Après la Pentecôte, les disciples n'avaient plus cette autorité même si leur foi était bien plus grande, ils ne pouvaient plus guérir les gens à volonté comme avant. La fin de l'évangile de Marc (qui ne se trouve pas dans les plus vieux manuscrits) annonce que les guérisons vont accompagner le témoignage après la Pentecôte, alors c'est certain qu'on peut s'attendre à voir encore des guérisons, mais elles sont maintenant à la discrétion du Saint-Esprit (1Co.12:7-11), Jésus n'a pas répété qu'ils avaient encore l'autorité de guérir tous les malades qu'ils rencontraient.

JUDAS vs PAUL

Judas guérissait tous les malades par le commandement Mt.10:1-8

Paul guérissait certains malades par la prière et l'imposition des mains, Ac.28:8.

Judas guérissait avec l'autorité que lui avait conférée Jésus.

Paul priait que Dieu fasse grâce en guérissant les malades. Ep.2:27, 2Ti.4:20

Autorité différente, dynamique, différente, procédure différente :

- résultat assuré dans le premier cas, "business as usual", au point où un très rare échec était un signe d'incompréhension totale (Mt.17, le jeune sourd muet)

- résultat espéré dans le deuxième cas, un grand sujet de réjouissance quand la guérison se produit.

COMME LE ROYAUME DE DIEU A ÉTÉ REPOUSSÉ JUSQU'AU RETOUR DE JÉSUS, PRÉSENTEMENT CERTAINS SONT GUÉRIS (Ph.2:27) ET D'AUTRES NON (2Ti.4:20), ON DOIT DEMANDER LA GUÉRISON AVEC FOI DANS NOS PRIÈRES QUE DIEU VA DÉCIDER D'AVOIR PITIÉ ; SANS SE DÉCOURAGER SI LA GUÉRISON TARDE OU N'A PAS LIEU, CAR LA RÉSURRECTION DE NOTRE CORPS VIENDRA ASSURÉMENT (1Th.4:13-14) ET NOTRE ÂME N'ÉPROUVERA JAMAIS PLUS DE TRISTESSE (Ap.21:4).

Philippiens 2:27 Il a été malade, en effet, et tout près de la mort; mais Dieu a eu pitié de lui, et non seulement de lui, mais aussi de moi, afin que je n’eusse pas tristesse sur tristesse.

2Timothée 4:20 Eraste est resté à Corinthe, et j’ai laissé Trophime malade à Milet.

1Thessaloniciens 4:13 Nous ne voulons pas, frères et soeurs, que vous soyez dans l’ignorance au sujet de ceux qui sont morts, afin que vous ne soyez pas dans la tristesse comme les autres, qui n’ont pas d’espérance. 14 En effet, si nous croyons que Jésus est mort et qu’il est ressuscité, nous croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus et avec lui ceux qui sont morts.

Apocalypse 21:4 Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu.

Le Saint-Esprit nous fait goûter présentement aux puissances du royaume à venir (Ro.14:17, Hé.6:4-5). Il nous a été donné comme un gage (arrhes) de ce que nous allons vivre éternellement dans notre corps glorifié pour ne pas qu'on déprime en voyant notre tente (corps) se détruire inexorablement (2Co.5:1-5).

Romains 14:17 Car le royaume de Dieu, ce n’est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint-Esprit.

Hébreux 6:4 ceux qui ont été une fois éclairés, qui ont goûté le don céleste, qui ont eu part au Saint-Esprit, 5 qui ont goûté la bonne parole de Dieu et les puissances du siècle à venir,

2Corinthiens 5:1 Nous savons, en effet, que, si cette tente où nous habitons sur la terre est détruite, nous avons dans le ciel un édifice qui est l’ouvrage de Dieu, une demeure éternelle qui n’a pas été faite de main d’homme. 2 Aussi nous gémissons dans cette tente, désirant revêtir notre domicile céleste, 3 si du moins nous sommes trouvés vêtus et non pas nus. 4 Car tandis que nous sommes dans cette tente, nous gémissons, accablés, parce que nous voulons, non pas nous dépouiller, mais nous revêtir, afin que ce qui est mortel soit englouti par la vie. 5 Et celui qui nous a formés pour cela, c’est Dieu, qui nous a donné les arrhes de l’Esprit.

Alleluia ! Bientôt ce qui reste de mortel en nous sera englouti par la vie émanant de Jésus, notre corps et notre âme atteindront aussi enfin le niveau de notre esprit régénéré.

Faut bien se comprendre.
Je crois à la guérison miraculeuse et j'en ai vu.

Ce que je constate c'est que cela ne se produit plus sur les mêmes paramètres que quand Jésus était sur la terre pour annoncer la venue imminente du royaume. Depuis la Pentecôte, ca ne se présente pas de la même manière. Ce n'est plus une autorité irrésistible conférée au nom de Jésus comme cela l'était alors, même si les gens impliqués y croient fermement et le réclament de tout leur coeur.

On parlait alors d'AUTORITÉ DÉLÉGUÉE, on parle maintenant de DONS de guérison (1Co.12:9), ce sont des charismes, des cadeaux distribués par le Saint-Esprit. Et qui dit DON, CADEAU, implique une souveraineté de la part de la personne qui donne.

1Corinthiens 12:11 Un seul et même Esprit opère toutes ces choses, les distribuant à chacun en particulier comme il veut.

Si tu avais reçu la même autorité que Judas de guérir les malades, tu aurais le même taux de succès par lui et tous les autres que Jésus avait envoyé avec ce mandat quand tu vas, comme eux, évangéliser.

Luc 10:1 Après cela, le Seigneur choisit soixante-douze autres hommes et les envoya deux par deux devant lui dans toutes les villes et tous les endroits où lui-même devait se rendre.

9 guérissez les malades de cette ville et dites à ses habitants: Le Royaume de Dieu s’est approché de vous.

17 Les soixante-douze envoyés revinrent pleins de joie et dirent: Seigneur, même les esprits mauvais nous obéissent quand nous leur donnons des ordres en ton nom! 18 Jésus leur répondit: Je voyais Satan tomber du ciel comme un éclair. 19 Écoutez: je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions et d’écraser toute la puissance de l’ennemi, et rien ne pourra vous faire du mal. 20 Mais ne vous réjouissez pas de ce que les esprits mauvais vous obéissent; réjouissez-vous plutôt de ce que vos noms sont écrits dans les cieux.

L'ordre de Jésus était donné : "Guérissez les malades" ; les malades devaient être guéris, ils n'avaient pas le choix, cela ne dépendait d'aucun facteur particulier sinon que l'autorité de le faire venait de Celui qui avait la capacitié de le faire.

Jésus a toujours la capacité de guérir n'importe qui de n'importe quoi, Il ne change pas (Hé.13:8), alors si les inconvertis ne sont pas guéris quand tu le proclames au nom de Jésus, ce n'est pas parce que Jésus n'est plus capable de guérir, c'est peut-être plutôt parce que Jésus ne t'a pas demandé de guérir cette personne en son nom.

Pourquoi Pierre a-t-il passé plusieurs fois devant le boiteux avant de le guérir au nom de Jésus si ce n'est parce qu'Il attendait que Jésus lui inspire que c'était le moment de le faire. Pierre a attendu parce qu'il aurait jeté le discrédit sur le nom de Jésus s'il lui avait dit de se lever avant le temps déterminé par Dieu et qu'il serait resté pendu aux bras de Pierre. Les ennemis de l'évangile aurait bien rigolé. Au lieu de cela, toute la foule s'est mise à louer Dieu (Ac.2:46-3:10).



Compteur installé le 23 septembre 2017

Nombre de visites - 173





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes jeudi 14 décembre 2017