Faites-vous des amis avec les richesses injustes,
pour qu'ils vous reçoivent dans les tabernacles éternels,
quand elles viendront à vous manquer

Luc 16:1 Jésus dit aussi à ses disciples : Un homme riche avait un économe, qui lui fut dénoncé comme dissipant ses biens. 2 Il l’appela, et lui dit: Qu’est-ce que j’entends dire de toi ? Rends compte de ton administration, car tu ne pourras plus administrer mes biens. 3 L’économe dit en lui-même : Que ferai-je, puisque mon maître m’ôte l’administration de ses biens ? Travailler à la terre ? je ne le puis. Mendier ? j’en ai honte. 4 Je sais ce que je ferai, pour qu’il y ait des gens qui me reçoivent dans leurs maisons quand je serai destitué de mon emploi. 5 Et, faisant venir chacun des débiteurs de son maître, il dit au premier : Combien dois-tu à mon maître ? 6 Cent mesures d’huile, répondit-il. Et il lui dit : Prends ton billet, assieds-toi vite, et écris cinquante. 7 Il dit ensuite à un autre : Et toi, combien dois-tu ? Cent mesures de blé, répondit-il. Et il lui dit : Prends ton billet, et écris quatre-vingts.8 Le maître loua l'économe infidèle de ce qu'il avait agi prudemment. Car les enfants de ce siècle (aiôn) sont plus prudents à l'égard de leurs semblables que ne le sont les enfants de lumière. 9 Et moi, je vous dis : Faites-vous des amis avec les richesses injustes, pour qu'ils vous reçoivent dans les tabernacles éternels (aiônion), quand elles viendront à vous manquer. 10 Celui qui est fidèle dans les moindres choses l’est aussi dans les grandes, et celui qui est injuste dans les moindres choses l’est aussi dans les grandes. 11 Si donc vous n’avez pas été fidèles dans les richesses injustes, qui vous confiera les véritables ? 12 Et si vous n’avez pas été fidèles dans ce qui est à autrui, qui vous donnera ce qui est à vous ? 13 Nul serviteur ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un et aimera l’autre ; ou il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon.

Le tabernacle est une tente et c'est par définition un lieu temporaire contrairement à un édifice, comme quand Jean parle de la fête des Tabernacles (Jn.7:2) où les juifs habitaient pendant une semaine seulement sous des tentes. Sur la terre, le mot "éternel" ne va donc pas du tout avec le mot "tente" (c'est une autre histoire dans le ciel, cependant, comme on peut lire dans Ap.7:15,12:12, 13:6 et 21:3 où la tente est permanente). Quand on parle de l'incarnation de Jésus qui est venu séjourné temporairement sur la terre, on utilise le verbe "skenoô" du mot "tente" "skenos" ou "skene". Jean a écrit que Jésus est venu tabernacler sur la terre (Jn.1:14).

La Traduction Parole de Vie tente de résoudre cette incohérence en plaçant ces tentes dans le ciel (comme la forme verbale est employée dans l'Apocalypse 7:15,12:12, 13:6 et 21:3), Elle a choisi de traduire que c'est Dieu lui-même qui va nous recevoir dans sa maison pour toujours, c'est une vérité, en effet, mais ce n'est pas ce que Jésus enseigne dans ce passage parce que le verbe "recevoir" est à la troisième personne du pluriel et Dieu est toujours au singulier quand on utilise le verbe grec pour le désigner.

Jean 1:14 Et la parole a été faite chair, et elle a habité (skenoô) parmi nous, pleine de grâce et de vérité ; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père.

Apocalypse 7:15 C’est pour cela qu’ils sont devant le trône de Dieu, et le servent jour et nuit dans son temple. Celui qui est assis sur le trône dressera sa tente (skenoô) sur eux ;

Apocalypse 12:12 C’est pourquoi réjouissez-vous, cieux, et vous qui habitez (skenoô) dans les cieux. Malheur à la terre et à la mer ! car le diable est descendu vers vous, animé d’une grande colère, sachant qu’il a peu de temps.

Apocalypse 13:6 Et elle ouvrit sa bouche pour proférer des blasphèmes contre Dieu, pour blasphémer son nom, et son tabernacle, et ceux qui habitent (skenoô) dans le ciel.

Apocalypse 21:3 Et j’entendis du trône une forte voix qui disait : Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes ! Il habitera (skenoô) avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux.

Luc 16:9 Jésus ajoute : « Et moi, je vous dis : Faites-vous des amis avec l'argent trompeur ! Ainsi, quand l'argent n'existera plus, Dieu vous recevra dans sa maison (skene) pour toujours. (Parole de Vie)

La vie dans notre corps de chair est temporaire, c'est pourquoi Paul prend l'image de la tente. Paul la met en contraste avec le domicile céleste où on aura notre corps glorifié (2Co.5:1-10).

2Corinthiens 5:1 Nous savons, en effet, que, si cette tente où nous habitons sur la terre est détruite, nous avons dans le ciel un édifice qui est l’ouvrage de Dieu, une demeure éternelle (aiônion) qui n’a pas été faite de main d’homme. 2 Aussi nous gémissons dans cette tente, désirant revêtir notre domicile céleste,

Alors quand Jésus parle de tabernacles - mot qui, rappelons-le, signifie tente - il ne parle pas de tentes éternelles car cela fait référence encore à ce qui se passe sur la terre où les ressources peuvent venir à nous manquer. En effet, comment les ressources pourraient venir à nous manquer au ciel ??? Quand nous aurons notre corps glorifié, notre domicile éternel et céleste, les ressources ne nous manqueront plus jamais, nous aurons notre propre domicile (Jn.14:3, 2Co.5:2), nous n'aurons pas besoin d'être reçus dans les demeures éternelles des autres. De même Jésus ne dit pas que les "amis" en question sont tous des chrétiens alors il se peut bien que ces amis ne soient même pas au ciel quand nous y serons. Les tabernacles dont parle Jésus ne sont pas donc éternels. La Bible Segond a mal traduit le mot "aiônon" en choisissant le mot "éternelles" alors que dans 2Co.5:2, il est bien traduit par "éternel", c'est vraiment le contexte qui doit dicter le choix de la traduction.

Pour en revenir à Luc 16:8, l'auditeur grec entend "les enfants de ce siècle" (aiôn) et entend ensuite des "tentes séculaires" (aiônion), il fait assurément le rapprochement entre le nom et l'adjectif du même mot.

Jésus encourage ses disciples à se faire des amis pour qu'ils soient secourus par eux en leur offrant l'hospitalité quand ils seront dans le besoin, il n'est pas plus question d'éternité dans ce passage que dans le passage suivant où Segond a traduit l'adjectif "aiônion" par "siècles". Le mystère de l'évangile a été caché pendant des siècles, mais il ne l'a pas été éternellement, il l'a juste été caché très longtemps puisque Paul l'a révélé dans ses épîtres.

Romains 16:25 A celui qui peut vous affermir selon mon Evangile et la prédication de Jésus-Christ, conformément à la révélation du mystère caché pendant des siècles (chronois aiôniois)



Pour en savoir plus sur le terme "aiôn" traduit par siècle ou par éternel, cliquez ici

- Le webmestre





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes samedi 19 août 2017