Attrister le Consolateur !

Jean 14:16 Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Consolateur, afin qu'il demeure éternellement avec vous

Si Jésus parle d'un autre Consolateur, c'est qu'il y en avait eu un avant le Saint-Esprit et ce Consolateur c'était Jésus lui-même que "le Père des miséricordes et le Dieu de toute consolation" (2Co.1:3) avait envoyé pour réconforter les affligés.

Lu 7:13 Le Seigneur, l’ayant vue, fut ému de compassion pour elle, et lui dit: Ne pleure pas!

Ce Consolateur a été à son tour attristé par ceux qu'Il était venu soulager de leurs afflictions, au point où il a cherché en vain le réconfort de ses disciples endormis. Il a fallu que Dieu lui envoie un ange pour le fortifier.

Mt 26:38 Il leur dit alors: Mon âme est triste jusqu’à la mort; restez ici, et veillez avec moi.

Lu 22:43 Alors un ange lui apparut du ciel, pour le fortifier.

Maintenant que ce Consolateur a terminé sa mission sur terre et s'en est allé, un autre Consolateur est venu le remplacer pour terminer le travail qu'Il avait commencé. Comme ce fut le cas pour le premier Consolateur, le deuxième Consolateur est aussi attristé par ceux-là même qu'Il a été envoyé pour consoler.

Ep.4:30 N'attristez pas le Saint-Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption

Attrister le Consolateur... Cela mérite réflexion. Quand nous attristons le Saint-Esprit par notre péché, c'est le Consolateur qui nous est destiné que nous attristons. C'est Celui-même que Dieu a appointé pour nous réconforter dans nos malheurs et nos souffrances. Nous faisons de la peine à Celui qui a été mandaté pour venir nous consoler !

Méditons le passage suivant d'où est tiré le verset cité ci-dessus. On y lit ce qui attriste le Saint-Esprit, ce ne sont pas juste les «gros» péchés comme le meurtre et l'adultère, mais aussi les péchés dissimulés sous un coeur endurci, comme le mensonge, la cupidité, la convoitise, l'animosité, l'amertume, le vol, la calomnie, etc.

Ep.4:17 Voici donc ce que je dis et ce que je déclare dans le Seigneur, c'est que vous ne devez plus marcher comme les païens, qui marchent selon la vanité de leurs pensées. 18 Ils ont l'intelligence obscurcie, ils sont étrangers à la vie de Dieu, à cause de l'ignorance qui est en eux, à cause de l'endurcissement de leur coeur. 19 Ayant perdu tout sentiment, ils se sont livrés à la dissolution, pour commettre toute espèce d'impureté jointe à la cupidité. 20 Mais vous, ce n'est pas ainsi que vous avez appris Christ, 21 si du moins vous l'avez entendu, et si, conformément à la vérité qui est en Jésus, c'est en lui que vous avez été instruits 22 à vous dépouiller, eu égard à votre vie passée, du vieil homme qui se corrompt par les convoitises trompeuses, 23 à être renouvelés dans l'esprit de votre intelligence, 24 et à revêtir l'homme nouveau, créé selon Dieu dans une justice et une sainteté que produit la vérité. 25 C'est pourquoi, renoncez au mensonge, et que chacun de vous parle selon la vérité à son prochain; car nous sommes membres les uns des autres. 26 Si vous vous mettez en colère, ne péchez point; que le soleil ne se couche pas sur votre colère, 27 et ne donnez pas accès au diable. 28 Que celui qui dérobait ne dérobe plus; mais plutôt qu'il travaille, en faisant de ses mains ce qui est bien, pour avoir de quoi donner à celui qui est dans le besoin. 29 Qu'il ne sorte de votre bouche aucune parole mauvaise, mais, s'il y a lieu, quelque bonne parole, qui serve à l'édification et communique une grâce à ceux qui l'entendent. 30 N'attristez pas le Saint-Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption. 31 Que toute amertume, toute animosité, toute colère, toute clameur, toute calomnie, et toute espèce de méchanceté, disparaissent du milieu de vous.

Ga.5:19 Or, les oeuvres de la chair sont manifestes, ce sont l'impudicité, l'impureté, la dissolution, 20 l'idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, 21 l'envie, l'ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d'avance, comme je l'ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n'hériteront point le royaume de Dieu.

Après avoir fait le ménage dans notre coeur de ce qui attriste le Consolateur, cultivons les vertus qui Le réjouiront et Il nous communiquera ensuite de sa plénitude de joie, d'amour et de paix.

Ep.4:32 Soyez bons les uns envers les autres, compatissants, vous pardonnant réciproquement, comme Dieu vous a pardonné en Christ. 5:1 Devenez donc les imitateurs de Dieu, comme des enfants bien-aimés; 2 et marchez dans la charité, à l'exemple de Christ, qui nous a aimés, et qui s'est livré lui-même à Dieu pour nous comme une offrande et un sacrifice de bonne odeur.

2Pi.1:3 Comme sa divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la piété, au moyen de la connaissance de celui qui nous a appelés par sa propre gloire et par sa vertu, 4 lesquelles nous assurent de sa part les plus grandes et les plus précieuses promesses, afin que par elles vous deveniez participants de la nature divine, en fuyant la corruption qui existe dans le monde par la convoitise, 5 à cause de cela même, faites tous vos efforts pour joindre à votre foi la vertu, à la vertu la science, 6 à la science la tempérance, à la tempérance la patience, à la patience la piété, 7 à la piété l'amour fraternel, à l'amour fraternel la charité. 8 Car si ces choses sont en vous, et y sont avec abondance, elles ne vous laisseront point oisifs ni stériles pour la connaissance de notre Seigneur Jésus-Christ.

Ga.5:22 Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, 23 la douceur, la tempérance; la loi n'est pas contre ces choses. 24 Ceux qui sont à Jésus-Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs. 25 Si nous vivons par l'Esprit, marchons aussi selon l'Esprit.

En 1973, devant la foule rassemblée à Pittsburgh, Kathryn Kuhlman s'est mise à pleurer pendant quelques minutes. Relevant la tête, elle s'est mise à supplier l'assemblée en pointant le doigt vers elle : « S'il vous plaît, s'il vous plaît, n'attristez pas le Saint-Esprit. Ne comprenez-vous pas ? Il est tout ce que je possède. S'il vous plaît, ne Le blessez pas, Il est tout ce que je possède, ne blessez pas Celui que j'aime. Il est plus réel que quoi que ce soit dans le monde ! »

N'attristons pas par nos péchés Celui que Dieu nous a envoyé pour nous consoler ! Personne ne peut nous consoler comme Lui puisque nous avons été créés spécifiquement pour Le recevoir.

- Le webmestre









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner


Depuis le 26 décembre 2009, visites sur les pages de ce thème

Nous sommes mardi 17 janvier 2017