Le rôle du Saint-Esprit dans la prière

Ph.3:3 nous, qui rendons à Dieu notre culte par l'Esprit de Dieu, qui nous glorifions en Jésus-Christ

Le Saint-Esprit apporte la puissance à la prière fervente du juste, il lui inspire comment prier pour lier et délier.

Prier par l'Esprit signifie selon Johannes E. Huther :

«prier de manière que le Saint-Esprit soit la force qui fait avancer et qui nous guide dans la prière».

John Piper explique que le Saint-Esprit est celui qui motive, rend capable et énergise notre prière. Jean Calvin rajoute qu'à cause de notre paresse, notre froideur, notre propension à se décourager facilement, nous ne pourrions avoir du succès dans la prière sans l'aide du Saint-Esprit. C'est le Saint-Esprit qui nous communique le souci, le zèle, le désir, la confiance que nous serons exaucés.

La formulation de la prière

Jude 20 Pour vous, bien-aimés, vous édifiant vous-mêmes sur votre très sainte foi, et priant par le Saint-Esprit,
21 maintenez-vous dans l'amour de Dieu, en attendant la miséricorde de notre Seigneur Jésus-Christ pour la vie éternelle.

En priant par le Saint-Esprit nous nous maintenons dans l'amour de Dieu, amour qui est répandu dans nos coeurs par le Saint-Esprit, cf. Ro.5:5.

Quelques réflexions sur Ez.37:9, un passage qui m'a été proposé pour appuyer l'idée qu'on puisse prier le Saint-Esprit.

Ez.37:9 Il me dit: Prophétise, et parle à l'esprit! prophétise, fils de l'homme, et dis à l'esprit: Ainsi parle le Seigneur, l'Eternel: Esprit, viens des quatre vents, souffle sur ces morts, et qu'ils revivent!

Ezéchiel prophétise, ce qui veut dire qu'il parle au nom de l'Éternel. C'est Dieu qui ordonne à l'Esprit de souffler sur les morts par la bouche d'Ézéchiel.

Cela ne m'est jamais arrivé encore de recevoir une prophétie de la part de Dieu me disant d'ordonner au Saint-Esprit de faire telle ou telle chose. Si cela se produit je serai obéissant.

Je ne me sens pas en position d'ordonner au Saint-Esprit quoi que ce soit de mon propre chef, juste de prier le Père avec la confiance rassurante que le Saint-Esprit saura m'épauler dans cette démarche.

Sur le plan ontologique, les 3 - Père, Fils et Esprit, ont la même essence divine alors on pourrait en principe adresser nos prières aux trois mais sur le plan économique (la manière que Dieu a choisi d'entrer en relation avec les hommes et les rôles de chacune des personnes divines) la Bible montre un protocole à suivre ; ce n'est pas une question de divinité mais de rôle attribué à chacune des personnes divines. Dieu est un Dieu d'ordre.

Pour donner un exemple sur le plan humain, ce n'est pas parce que moi et ma femme sommes pleinement humains que nous avons les mêmes rôles.

L'apôtre Paul a définit les rôles de chacun dans Ep.2:18 et l'ensemble des écritures est bien cohérent à ce propos.

Ep.2:17 Il est venu annoncer la paix à vous qui étiez loin, et la paix à ceux qui étaient près; 18 car par lui nous avons les uns et les autres accès auprès du Père, dans un même Esprit.

Dans le NT la prière (proseuchè en grec) n'est jamais adressée au Fils ni au Saint-Esprit. Ce passage nous montre l'économie trinitaire en action lors de la prière; par l'entremise de Jésus qui est le chemin, cf. Jn.14:6, autrement dit en son nom cf. Jn.15:16, nous accédons au Père en communicant par le Saint-Esprit, cf. 2Co.13:13.

Avez-vous déjà remarqué comment certains prient? «Je te remercie Seigneur pour.... cher Père tu es.... Jésus donne-nous d'être.... au nom de Jésus, amen.» C'est tout confus. C'est comme si je m'adresse à vous puis vous appelle par le prénom de votre femme puis de votre fils en me disant que ça revient tout au même parce que je reste dans la même famille.

Personnellement, je ne confonds pas les personnes divines, je prie le Père au nom du Fils aidé par le Saint-Esprit.

Vous pouvez tout mélanger cela et Dieu va vous écouter quand même, il est bon!

La prière et le chant inspirés par le Saint-Esprit

1Co.14:15-16 Que faire donc? Je prierai par l'esprit, mais je prierai aussi avec l'intelligence; je chanterai par l'esprit, mais je chanterai aussi avec l'intelligence.
Autrement, si tu rends grâces par l'esprit, comment celui qui est dans les rangs de l'homme du peuple répondra-t-il Amen! à ton action de grâces, puisqu'il ne sait pas ce que tu dis?

Le traducteur Segond ne considérait pas ici que Paul faisait référence au Saint-Esprit, il a traduit esprit (pneuma) avec un e minuscule. D'après moi Paul pensait au Saint-Esprit; il contraste ici l'esprit humain (l'intelligence) et l'Esprit de Dieu qui octroie le don de s'exprimer en des langues inconnues. Plusieurs ont témoigné de l'efficacité de ce genre de prière dans le combat spirituel devant des cas difficiles d'évangélisation même en l'absence d'interprétation.

Prier en langues c'est avant tout prier, c'est exprimer l'inexprimable, c'est rendre grâces, louanger Dieu pour ses merveilles dans une langage qui nous est inconnu, même si ces louanges sont destinées à Dieu, les hommes en sont édifiés en entendant leur interprétation, cf. Ac.2:11 et 1Co.14:16 cité plus haut.

Ac.2:11 comment les entendons-nous parler dans nos langues des merveilles de Dieu?

Si la prière et le chant par l'Esprit consistent dans ce passage en l'expression en des langues inconnues, Paul l'emploie aussi dans d'autres sens, cf. Ep.6:18 où la prière par l'Esprit est associée aux supplications et aux autres formes de prières.

Ep.5:18 Soyez, au contraire, remplis de l'Esprit; 19 entretenez-vous par des psaumes, par des hymnes, et par des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre coeur les louanges du Seigneur; 20 rendez continuellement grâces pour toutes choses à Dieu le Père, au nom de notre Seigneur Jésus-Christ,

Col.3:16 Que la parole de Christ habite parmi vous abondamment; instruisez-vous et exhortez-vous les uns les autres en toute sagesse, par des psaumes, par des hymnes, par des cantiques spirituels, chantant à Dieu dans vos coeurs sous l'inspiration de la grâce.

Alfred Kuen explique :

«Les mots utilisés dans Ep.5:19 et Col.3:16 comprennent des compositions spontanées improvisées - avant ou pendant la réunion - sous l'inspiration du Saint-Esprit.

Cet aspect a complètement été oublié dans nos églises occidentales. Il subsiste dans le culte africain ou dans certaines églises du sud des Etats-Unis : un meneur de chant improvise un cantique (mélodie et paroles) et entraîne toute la communauté dans la louange en lui faisant chanter un refrain entre les strophes, en faisant souligner le rythme par le battement des mains (cf. Ps.47:2) ou les mouvements du corps (cf. Ps.149:3).

L'improvisation musicale ou poétique est certainement la forme de composition où l'inspiration apparaît de la façon la plus immédiate: mais n'oublions pas qu'elle aussi s'exerce et s'apprend. Si les chrétiens chantaient davantage à Dieu «dans leurs coeurs sous l'inspiration de la grâce» Col.3:16, c'est-à-dire improvisaient des chants intérieurs pour louer Dieu durant leur culte personnel, ils pourraient aussi plus facilement «avoir un cantique» 1Co.14:26, c'est-à-dire recevoir de Dieu une mélodie sur des paroles (bibliques par exemple) lors d'une réunion.

Il en est du cantique inspiré comme du parler en langue: les deux s'exercent dans le recueillement devant Dieu pour déborder occasionnellement dans le culte: le premier est un texte chanté, le deuxième, un langage musical susceptible d'être traduit en paroles intelligibles. Ils sont destinés tous deux à rehausser le culte et à donner à l'adoration de la spontanéité et de la beauté.»

La prière d'intercession

Revenons au texte de Ep.6:18, qui traite du combat spirituel; l'intercession en faveur des saints

Ep.6:18 Faites en tout temps par l'Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints.

La parole de Dieu est l'épée de l'Esprit qui nous aide à combattre dans la prière Ep.6:17, Jésus a combattu le diable au désert en citant les écritures sous l'inspiration du Saint-Esprit qui l'avait conduit là, cf. Lu.4:1-14.

L'Esprit vient nous aider dans la présentation de nos requêtes, cf. Ro.8:26. L'Esprit intercède pour nous avec des soupirs et des gémissements trop profonds pour pouvoir être enfermés dans des mots précis.

Ro.8:26 De même aussi l'Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu'il nous convient de demander dans nos prières. Mais l'Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables;
27 et celui qui sonde les coeurs connaît quelle est la pensée de l'Esprit, parce que c'est selon Dieu qu'il intercède en faveur des saints.

La prière de guérison

David Seamands enseigne :

«Dieu participe, par son Esprit, à notre guérison

Ce Dieu compatissant, qui comprend, qui sait et qui s'intéresse à nous est le facteur thérapeutique déterminant de notre guérison intérieure.

En effet, (...) l'oeuvre du Saint-Esprit fait intervenir le Christ dans notre expérience personnelle actuelle. L'Esprit Saint rend effectif, dans nos vies, aujourd'hui, ce que Jésus a rendu possible par ses souffrances, sa mort et sa résurrection.

Le Saint-Esprit est appelé en grec Paraclet, de para (aux côtés de) et kaléo (appeler). Celui qui est «appelé à notre côté» nous donne l'assurance de son aide dans nos difficultés et nos incapacités. L'expression en grec que nous traduisons par «aider» signifie littéralement «soulever une charge de l'autre côté.» C'est une image pleine de sensibilité qui exprime bien la façon dont Dieu intervient dans notre guérison. Ro.8:26 »

Pour plus à ce propos

- Le Webmestre

étude en anglais de John Piper sur la prière par l'Esprit










Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner


Depuis le 26 décembre 2009, visites sur les pages de ce thème

Nous sommes samedi 25 février 2017