Prédicateurs sans puissance

Le but du commandement, c'est une charité venant d'un coeur pur, d'une bonne conscience, et d'une foi sincère. Quelques-uns, s'étant détournés de ces choses, se sont égarés dans de vains discours; ils veulent être docteurs de la loi, et ils ne comprennent ni ce qu'ils disent, ni ce qu'ils affirment. 1Ti.1:5-7

Une autre chose qui gêne le peuple de Dieu c'est la dureté du coeur causée par l'écoute d'hommes sans l'Esprit prêchant constamment à propos du Saint-Esprit. Il n'existe aucune doctrine plus froide que la doctrine de l'Esprit quand elle est présentée avec une froideur passive et une incrédulité personnelle. Les auditeurs se détourneront avec une apathie terne d'une exhortation à être remplis de l'Esprit à moins que l'Esprit lui-même soit celui qui apporte l'exhortation par l'entremise du prédicateur. Il est possible d'apprendre cette vérité et la prêcher fidèlement, et être encore totalement dénué de puissance. Les auditeurs ressentent ce manquement et s'en vont le coeur engourdi. Ils ne sont pas opposés à la vérité, mais il s'agit plutôt d'une réaction inconsciente face à une réalité non vécue. Cependant, rares sont les auditeurs qui pourront cibler où se trouve le problème ; c'est comme s'ils avaient entendu un écho et non la voix elle-même, ou comme s'ils avaient vu un reflet et non la lumière elle-même.

- A.W. Tozer Les chemins vers la puissance, 55.






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes mercredi 23 août 2017