Etre sensible à la direction du Saint-Esprit

N'éteignez pas l'Esprit. I Thessaloniciens 5, v.19

La voix de l' Esprit est aussi douce que la brise, si légère qu'on ne peut la percevoir que si l'on vit en communion parfaite avec Dieu. Les avertissements de l' Esprit nous parviennent avec la plus extraordinaire douceur, et si nous ne sommes pas assez attentifs pour discerner sa voix, nous ne l'entendrons pas, et notre vie spirituelle se dégradera. Ces avertissements nous parviennent toujours comme un doux murmure, si doux que seul l'Enfant de Dieu peut le percevoir .

Si en rendant votre témoignage vous revenez toujours sur le passé en disant: " Tel jour, il y a bien des années, j'ai été sauvé ", alors prenez garde! En effet, en marchant dans la lumière de Dieu vous n'avez nul besoin de revenir en arrière, vous vivez maintenant une merveilleuse communion avec Dieu. Mais si vous n'êtes plus dans la lumière de Dieu, vous devenez un chrétien romantique vivant de souvenirs et votre témoignage rend un son dur et métallique. N'essayez pas de camoufler par le souvenir d'expériences passées, un refus actuel de marcher dans la lumière. Quand l'Esprit vous avertit, arrêtez-vous et redressez ce qui est tortueux, sinon, inconsciemment vous l'attristeriez.

Si Dieu vous fait passer par une épreuve et que vous avez presque remporté la victoire, mais pas pleinement, il vous soumettra alors à une nouvelle épreuve, mais il parlera moins fort que la première fois. Vous sentirez moins vivement la présence de Dieu et l'humiliation de ne pas lui avoir obéi sera plus grande. En continuant à attrister ainsi l' Esprit, le moment viendra où l'épreuve cessera parce que vous aurez attristé et éloigné l'Esprit. Mais si vous triomphez de l'épreuve, l'heure viendra où vous pourrez chanter à Dieu un cantique de louanges ! N'ayez aucune pitié pour ce qui déplaît à Dieu. Laissez Dieu vous en débarrasser, même si vous devez en souffrir .

Châtiment

Ne méprise pas le châtiment du Seigneur, et ne perds pas courage lorsqu'il te reprend. Hébreux 12, v. 5

Rien n'est plus facile que d'éteindre l'Esprit; nous le faisons en méprisant le châtiment du Seigneur, en perdant courage quand il nous reprend. Si nous n'avons qu'une expérience superficielle de la sanctification, nous prenons l'apparence pour la réalité; et quand l'Esprit de Dieu commence à nous avertir, nous disons: " Cela doit venir du diable! "

N'éteignez pas l'Esprit, et ne le méprisez pas quand il vous dit: " Ne continue pas à être aveugle sur ce point; tu n'es pas aussi avancé que tu le crois. Jusqu'ici, il ne m'a pas été possible de te le révéler, mais je le fais maintenant. " Quand le Seigneur vous corrige ainsi, soumettez-vous à lui docilement. Laissez-le rétablir entre vous et lui des relations normales.

" Ne perds pas courage quand il te reprend. " Nous nous mettons à bouder Dieu, et nous disons : " Ce n'est pas ma faute. J'ai prié, et les choses ont mal tourné; je vais tout abandonner. " Réfléchissez à ce qui arriverait si nous parlions ainsi, dans n'importe quel autre domaine de la vie !

Suis-je prêt à laisser Dieu me saisir par sa puissance, et faire en moi une oeuvre digne de Lui ? La sanctification n'est pas ce que je veux que Dieu fasse pour moi; mais bien ce que Dieu veut faire pour moi selon sa propre pensée. Il faut qu'il amène mon âme et mon esprit à une soumission telle que, coûte que coûte, je le laisserai libre de me sanctifier totalement.

- Oswald Chambers






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes mardi 25 juillet 2017