A ne pas confondre :
Le discernement de l'esprit et la critique de la chair !



Quand nous usons de notre capacité de discerner pour pointer ce qui est mauvais et démotive, nous nous posons en juge et ce n'est pas notre rôle

Jacques 4:12 Un seul est législateur et juge, c’est celui qui peut sauver et perdre; mais toi, qui es-tu, qui juges le prochain?

À quoi sert le discernement, si ce n'est pas pour juger ? Voilà la mentalité de la chair. Regardez les fruits produits pour évaluer si votre discernement est alimenté par l'esprit ou la chair.

L'esprit va discerner ce qui est mal et le mentionner, mais il va ensuite porter son attention sur ce qui est bien et sur la façon pour y parvenir afin de la communiquer à la personne fautive.

La chair discerne le mal et s'en repaît. Son attention est fixée sur la paille dans l'oeil de l'autre. Elle s'élève en abaissant l'autre au lieu de s'abaisser pour aider l'autre à se relever.

En résumé : L'amour te fait discerner. Le mépris te fait critiquer.

Un ami m'avait invité à passer du temps chez lui, son père m'avait dit que ce n'était pas le pain qui faisait grossir mais ce qu'on mettait dessus.

J'étais sceptique pour 2 raisons.

1. Son père était boulanger.
2. Son père était gros !!!

Quand quelqu'un nous parle, il faut aller au-delà de ses paroles et se demander ce qui le motive à dire ce qu'il dit.

Proverbes 14:15 L'homme simple croit tout ce qu'on dit, mais l'homme prudent est attentif à ses pas.

Sergius Paulus était intelligent mais n'avait pas le discernement spirituel pour voir que le magicien était une mauvaise influence pour lui (Actes 13:6-12). Il faut s'appuyer sur la puissance de la Parole de Dieu et non les circonstances ni notre intelligence.






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes lundi 25 mars 2019