L'oeuvre du Saint-Esprit dans la Bible
Dès les premiers mots de la Bible, le Saint-Esprit fait une entrée très remarquée

Ge.1:1 Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre.
2 La terre était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface de l'abîme, et l'esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux.
3 Dieu dit: Que la lumière soit! Et la lumière fut.

Il a même participé à la création de l'homme avec le Père et le Fils, ce qui est une preuve substantielle de sa divinité:

Job.33:4 L'esprit de Dieu m'a créé, et le souffle du Tout-Puissant m'anime.

Jn.1:1 Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.
2 Elle était au commencement avec Dieu.
3 Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle.

Il pouvait venir habiter dans l'homme aussi;

Ex.31:2 Sache que j'ai choisi Betsaleel, fils d'Uri, fils de Hur, de la tribu de Juda.
3 Je l'ai rempli de l'Esprit de Dieu, de sagesse, d'intelligence, et de savoir pour toutes sortes d'ouvrages,
4 je l'ai rendu capable de faire des inventions, de travailler l'or, l'argent et l'airain,
5 de graver les pierres à enchâsser, de travailler le bois, et d'exécuter toutes sortes d'ouvrages.
6 Et voici, je lui ai donné pour aide Oholiab, fils d'Ahisamac, de la tribu de Dan. J'ai mis de l'intelligence dans l'esprit de tous ceux qui sont habiles, pour qu'ils fassent tout ce que je t'ai ordonné:

Mais c'est surtout chez les rois ex. David 1S.16:13 et les prophètes, ex. Élisée 1R.19:16, que le Saint-Esprit vient habiter dans l'Ancien Testament suite à l'onction d'huile qui symbolisait l'effusion du Saint-Esprit.

C'est le Saint-Esprit qui a inspiré les Écritures (2Ti.3:16, 2Pi.1:21), comme le rappelle l'évangile de Marc en citant le psaume 110 (Mc.12:36). Ce même Esprit qui continue de nous inspirer dans la défense de l'évangile (Mc.13:11):

Marc 12:36 David lui-même, animé par l'Esprit-Saint, a dit: «Le Seigneur a dit à mon Seigneur: Assieds-toi à ma droite, jusqu'à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied.»

Marc 13:11 Quand on vous emmènera pour vous livrer, ne vous inquiétez pas d'avance de ce que vous aurez à dire, mais dites ce qui vous sera donné à l'heure même; car ce n'est pas vous qui parlerez, mais l'Esprit-Saint.

«Dans l'Ancien Testament, l'huile de l'onction est une métaphore de l'onction actuelle de l'Esprit, l'huile étant un des 7 symboles de l'Esprit.

1° Tout ce qui avait été oint par l'huile en était sanctifié Ex.40:9-15. De même, l'Esprit sanctifie aujourd'hui 1Co.6:11, Ro.15:16, 2Th.2:13, 1Pi.1:2.
2° Le prophète étant sanctifié au moyen de l'huile 1R.19:16; de même Christ fut un prophète par l'Esprit Es.61:1, Lu.4:18 et le croyant est un témoin par l'Esprit Ac.1:8.
3° Le sacrificateur était aussi sanctifié par l'huile Ex.40:15, de même aussi Christ dans son sacrifice par l'Esprit Hé.9:14, et le croyant par l'Esprit Ro.12:1, 8:26, Ep.5:18-20.
4° Le roi était sanctifié par l'huile 1S.16:12,13; Christ aussi a été oint d'une huile de joie Ps.45:8. C'est par le même Esprit que régnera le croyant.
5° L'huile de l'onction était pour la guérison Lu.10:34, ce qui suggère la guérison de l'âme dans le salut, par l'Esprit.
6° L'huile faisait briller le visage, d'où l'huile de joie Ps.45:8; il fallait pour cela de l'huile fraîche, Ps.92:11. Le fruit de l'Esprit c'est la joie, Ga.5:22.
7° L'huile pour les lampes est spécifiée parmi les accessoires du tabernacle, Ex.25:6. Ici l'huile représente l'Esprit, la mèche le croyant, tel un canal, et la lumière, le Christ qui éclaire. Il faut que la mèche repose dans l'huile, ainsi le croyant doit veiller à ne pas «éteindre» l'Esprit.»

- L.S. Chafer «Les grandes doctrines de la Bible» P.78-79

No.11:16 L'Eternel dit à Moïse: Assemble auprès de moi soixante-dix hommes des anciens d'Israël, de ceux que tu connais comme anciens du peuple et ayant autorité sur lui; amène-les à la tente d'assignation, et qu'ils s'y présentent avec toi.
17 Je descendrai, et là je te parlerai; je prendrai de l'esprit qui est sur toi, et je le mettrai sur eux, afin qu'ils portent avec toi la charge du peuple, et que tu ne la portes pas à toi seul. (...)
24 Moïse sortit, et rapporta au peuple les paroles de l'Eternel. Il assembla soixante-dix hommes des anciens du peuple, et les plaça autour de la tente.
25 L'Eternel descendit dans la nuée, et parla à Moïse; il prit de l'esprit qui était sur lui, et le mit sur les soixante-dix anciens. Et dès que l'esprit reposa sur eux, ils prophétisèrent; mais ils ne continuèrent pas.
26 Il y eut deux hommes, l'un appelé Eldad, et l'autre Médad, qui étaient restés dans le camp, et sur lesquels l'esprit reposa; car ils étaient parmi les inscrits, quoiqu'ils ne fussent point allés à la tente; et ils prophétisèrent dans le camp.
27 Un jeune garçon courut l'annoncer à Moïse, et dit: Eldad et Médad prophétisent dans le camp.
28 Et Josué, fils de Nun, serviteur de Moïse depuis sa jeunesse, prit la parole et dit: Moïse, mon seigneur, empêche-les!
29 Moïse lui répondit: Es-tu jaloux pour moi? Puisse tout le peuple de l'Eternel être composé de prophètes; et veuille l'Eternel mettre son esprit sur eux!

Dans l'Ancien Testament l'Esprit pouvait descendre sur des gens méchants!

Nombres 24:2 Balaam leva les yeux, et vit Israël campé selon ses tribus. Alors l'esprit de Dieu fut sur lui.

2 Pierre 2:15 Après avoir quitté le droit chemin, ils se sont égarés en suivant la voie de Balaam, fils de Bosor, qui aima le salaire de l'iniquité,

Jude 1:11 Malheur à eux! car ils ont suivi la voie de Caïn, ils se sont jetés pour un salaire dans l'égarement de Balaam, ils se sont perdus par la révolte de Coré.

Apocalypse 2:14 Mais j'ai quelque chose contre toi, c'est que tu as là des gens attachés à la doctrine de Balaam, qui enseignait à Balak à mettre une pierre d'achoppement devant les fils d'Israël, pour qu'ils mangeassent des viandes sacrifiées aux idoles et qu'ils se livrassent à l'impudicité.

De même le Saint-Esprit pouvait être retiré, David parle de cette possibilité, Ps.51:11, c'est ce qui arriva à Saul, 1S.16:14, les 70 anciens n'ont pas prophétisé longtemps, comme on a lu dans No.11:25.

1S.16:13 Samuel prit la corne d'huile, et l'oignit au milieu de ses frères. L'esprit de l'Eternel saisit David, à partir de ce jour et dans la suite. Samuel se leva, et s'en alla à Rama.
14 L'esprit de l'Eternel se retira de Saül, qui fut agité par un mauvais esprit venant de l'Eternel.

Psaumes 51:11 Ne me rejette pas loin de ta face, ne me retire pas ton Esprit-Saint.

Dans le Nouveau Testament, Jésus dit que ceux qui reçoivent son Esprit qu'il demeurera éternellement avec eux:

Jean 14:16 Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu'il demeure éternellement avec vous,

Il en ressort que dans l'Ancien Testament le Saint-Esprit venait sur les gens d'une manière ponctuelle pour avoir des oeuvres particulières, des miracles ou des prophéties, il pouvait aussi demeurer longtemps sur un roi. A partir de la Pentecôte l'onction du Saint-Esprit, cf. 2Co.1:21, 1Jn.2:20,27 vient sur le croyant pour rester, et il n'est plus réservé à certaines personnes mais est répandu sur tous les croyants:

Joel 2:28 Après cela, je répandrai mon Esprit sur toute chair; vos fils et vos filles prophétiseront, vos vieillards auront des songes, et vos jeunes gens des visions.
29 Même sur les serviteurs et sur les servantes, dans ces jours-là, je répandrai mon Esprit.

2Co.1:21 Et celui qui nous affermit avec vous en Christ, et qui nous a oints, c'est Dieu,
22 lequel nous a aussi marqués d'un sceau et a mis dans nos coeurs les arrhes de l'Esprit.

Voici comment le Nouveau Dictionnaire Biblique Emmaus définit le sceau et les arrhes.

Sceau : Le sceau ou le cachet est aussi le signe de la propriété. Au sens figuré, la présence du Saint-Esprit en nous est la preuve que nous avons passé de la suzeraineté de Satan à celle de Dieu, que nous sommes devenus sa propriété (comme l'acheteur apposait son sceau sur les amphores de vin qu'il achetait dans le port d'Ephèse): "Vous avez été scellés du Saint-Esprit qui avait été promis". #Eph 1.13; 4.30 Le Saint-Esprit en nous est un gage et une garantie de notre rédemption finale. Dans ce sens, le sceau du Saint-Esprit est équivalent à son onction (chrisma). Au second siècle, le mot sphragis (sceau) était souvent utilisé pour désigner le baptême lors duquel on pensait à l'époque que le Saint-Esprit était donné.

Arrhes : Payement partiel, anticipé, d'un salaire, d'une somme promise. C'est le gage, la garantie de l'acquittement à l'échéance; l'assurance que le marché est ferme, que le contrat sera respecté, la promesse tenue. Dans la règle, les arrhes sont de même nature que le payement ultime qu'elles garantissent. Dans les coeurs chrétiens, l'Esprit est le gage de leur héritage. 2Co 1.22; 5.5; Eph 1.13, 14

1Jn.2:20 Pour vous, vous avez reçu l'onction de la part de celui qui est saint, et vous avez tous de la connaissance.
27 Pour vous, l'onction que vous avez reçue de lui demeure en vous, et vous n'avez pas besoin qu'on vous enseigne; mais comme son onction vous enseigne toutes choses, et qu'elle est véritable et qu'elle n'est point un mensonge, demeurez en lui selon les enseignements qu'elle vous a donnés.

Cliquez ici pour le rôle du Saint-Esprit à partir du millénium

- Le webmestre










Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner


Depuis le 26 décembre 2009, visites sur les pages de ce thème

Nous sommes mercredi 29 mars 2017