Différentes significations du terme esprit dans la Bible
Définition:

Esprit:
Pneuma en grec;
signifie aussi souffle, vent.



1°Un être céleste

A. Un être divin
Mt.28:19
B. Un esprit angélique
Hé.1:14
C. Un homme sorti de son corps
Lu.24:39

1°Un mode

A. L'esprit d'un être divin
Jn.13:21
B. L'esprit d'un être angélique
Lu.4:33
C. L'esprit d'un être humain
1Co.2:11

3°Une substance
immatérielle,
impersonnelle; vent souffle
Ge.6:3

Ça nous fait donc 6 interprétations possibles quand on rencontre le terme esprit dans la Bible... peut-être auriez-vous classé différemment les versets ci-dessus?

Comment comprendre «esprit» dans 2Co.3:17-18? dans Ep.1:17?

2Co.3:16 mais lorsque les coeurs se convertissent au Seigneur, le voile est ôté.
17 Or, le Seigneur c'est l'Esprit; et là où est l'Esprit du Seigneur, là est la liberté.
18 Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l'Esprit.

L'Esprit désigne-t-il le Seigneur Jésus qui est devenu un esprit vivifiant, cf. 1Co.15:45, écrit par Paul aussi?

cf. Ignace aux Magnésiens (vers 110 ap. J.C.)

15. Portez-vous bien dans la concorde de Dieu, possédant cet esprit inséparable qu'est Jésus-Christ. <3/>

L'Esprit désigne-t-il le Saint-Esprit alors Paul lui attribuerait le titre de Seigneur qu'il semble réserver à Jésus selon 1Co.8:4-6 et Ep.4:4-6

1Co.8:6 néanmoins pour nous il n'y a qu'un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, Jésus-Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes.

Dans Ep.1:17 on a un autre exemple de la difficulté à identifier le terme esprit:

Ep.1:17 afin que le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation, dans sa connaissance,

Louis Segond a décidé de mette un «e» minuscule et ne pas le relier au Saint-Esprit peut-être parce qu'il n'était pas à l'aise avec l'idée que Paul puisse prier que les chrétiens reçoivent un autre «don» de l'Esprit après le don initial du Saint-Esprit à la conversion. Comparez cela avec Timothée qui avait reçu bien après sa conversion un don de l'Esprit par l'imposition des mains :

2Ti.1:5 gardant le souvenir de la foi sincère qui est en toi, qui habita d'abord dans ton aïeule Loïs et dans ta mère Eunice, et qui, j'en suis persuadé, habite aussi en toi. 6 C'est pourquoi je t'exhorte à ranimer le don de Dieu que tu as reçu par l'imposition de mes mains. 7 Car ce n'est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d'amour et de sagesse.

Encore là Segond n'a pas voulu associer cet esprit au Saint-Esprit. A titre comparatif, dans Ep.1:17 et 2Ti.1:7 les traducteurs de la Bible en Français Courant n'ont pas hésité à mettre un E majuscule à Esprit et l'associer ainsi au Saint-Esprit.

Qu'en pensait Paul? ... Qu'en pensez-vous? ;-)

Selon la compréhension pentecôtiste, le don auquel Paul fait référence ici à Timothée est le baptême du Saint-Esprit qu'il a reçu par l'imposition des mains des anciens après sa conversion. L'Esprit de force (dunamis) est le même mot grec employé dans Actes 1:8 en parlant du baptême de puissance venant du Saint-Esprit :

Actes 1:5 car Jean a baptisé d’eau, mais vous, dans peu de jours, vous serez baptisés du Saint-Esprit...

8 Mais vous recevrez une puissance lorsque le Saint-Esprit viendra sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie et jusqu’aux extrémités de la terre.

Si Dieu peut donner un Esprit de puissance après la conversion, Il peut aussi donner un Esprit de révélation. Mais Dieu ne donnera pas un autre esprit que le Saint-Esprit et s'Il le donne à ceux à qui Il l'avait déjà donné c'est qu'Il le donne avec une onction supérieure qui comporte des vertus plus excellentes, avec une mesure plus grande encore.

Romains 12:3 Par la grâce qui m'a été donnée, je dis à chacun de vous de n'avoir pas de lui-même une trop haute opinion, mais de revêtir des sentiments modestes, selon la mesure de foi que Dieu a départie à chacun.

Ephésiens 4:7 Mais à chacun de nous la grâce a été donnée selon la mesure du don de Christ.

La mesure du don de Christ c'est bien sûr le Saint-Esprit qui est mesuré ici, non pas dans son essence mais dans les vertus qu'il communique, selon la mesure de foi par exemple, Ro.12:3 ou encore de force, d'amour et de sagesse 2Ti.:17 ou de révélation Ep.1:17.

Seul Jésus n'a pas reçu seulement une mesure de l'Esprit:

Jean 3:34 car celui que Dieu a envoyé dit les paroles de Dieu, parce que Dieu ne lui donne pas l'Esprit avec mesure.

Puisque que Dieu a mesuré le don de l'Esprit qu'il nous a départi, il peut nous en donner encore par la suite, après la mesure initiale reçue à la conversion.

- Le Webmestre






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes mardi 27 juin 2017