Le baptême chez les évangéliques

Si le baptême devrait être le témoignage de ce que l'Esprit habite en celui qui le demande ... ce n'est hélas! pas toujours le cas.

Dire que le baptême est automatiquement la certitude de la vie nouvelle et de l'action de l'Esprit n'est malheureusement pas vrai dans la réalité! Il est évident que l'Esprit agit dans le chrétien né de nouveau pour qu'il demande à se faire baptiser ... mais baptême n'est pas égal à Esprit dans ce sens là.

Pour ma part, je vous confesse que, bien qu'étant à ce moment là chrétien, je n'ai rien compris au baptême, à la mort avec Christ lorsque, jeune homme, je l'ai demandé.

Le baptême au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit (celui dont il est question en Ephésiens et qui est pour tous les enfants de Dieu), est l’ordonnance première du christianisme.

Premièrement, le baptême est un symbole de la mort de Christ. Dans sa grâce infinie, à cause de nos péchés, il a porté sur la croix un terrible baptême (baptême mentionné en Luc 12:50) afin que nous puissions jouir à jamais de la faveur vivante du Dieu de toute grâce. Il a dû premièrement passer seul par ce baptême pour que nous puissions ensuite y passer en ce que notre chair est mise à mort avec Christ (Marc 10:38-39). Toutefois, nous ayant frayé le passage et ayant pris sur Lui notre condamnation, nous n'avons pas à connaître la souffrance qui fut sienne! Pour Christ cela a été la mort de la croix avec ses souffrances infinies tandis que pour nous c'est la communion de ses souffrances et être rendu conforme à sa mort (Philippiens 3:10).

Ceci est illustré à chaque fois qu’un homme se fait immerger pour son baptême. Chaque baptême nous rappelle ce que nous devons au Seigneur Jésus.

Deuxièmement, le baptême représente notre mort avec Christ. S’il est mort sur la croix sous le jugement de Dieu contre le péché, c’est à notre place. Ainsi, nous “ avons été ensevelis avec lui dans la mort par le baptême, afin que, comme Christ est ressuscité d’entre les morts par la gloire du Père, de même, nous aussi nous marchions en nouveauté de vie ” Romains 6:4. Car pour une personne baptisée, il est anormal de vivre de façon mondaine alors qu’elle est appelée à garder une bonne conscience par le baptême. Etre baptisé implique une marche en pratique à contre-courant du monde, renonçant à ses folies et à ses vanités puisque vous êtes identifiés avec Christ dans mort, et vous vivez maintenant du côté de la résurrection, appelés à marcher en fonction de votre nouvelle vie en un Christ ressuscité.

Le baptême chrétien est la manifestation extérieure et publique de sa foi en Jésus Christ qui a donné sa vie et est ressuscité. Le baptême est donc un témoignage publique de ce que l’on est né de nouveau. En effet, quand on accepte le Seigneur Jésus dans son coeur et sa vie pour son Sauveur personnel Il attend de nous que nous le manifestions par une vie de sainteté pratique, mais avant tout par une témoignage public devant Dieu et les hommes. Toutefois, il est très important de réaliser que le baptême ne sauve en aucun cas celui qui le demande. On se fait baptiser parce que l’on est chrétien et non pour le devenir. De même, on fait des oeuvres parce que l’on est un enfant de Dieu et non pour le devenir. Ainsi, on se fait baptiser parce que l’on est sauvé et non pour l’être!

Ainsi, le baptême est le témoignage public de ce que l’on appartient au Seigneur Jésus. Hélas! si l’on ne peut pas tromper Dieu qui sonde les coeurs et nos pensées, on peut tromper les hommes. On peut ainsi se faire baptiser tout en ne croyant pas et faire croire que l’on est un vrai chrétien. Cela est très grave et celui qui fait cela ne peut mentir à Dieu et s’il ne se confesse pas il devra subir le jugement de Dieu malgré qu’il a été baptisé. Ce n’est pas parce que l’on va à l’Eglise régulièrement que l’on est sauvé! Le salut de Dieu est en son Fils et en Lui seul. Et le baptême doit être la manifestation sincère de ce qui est vrai dans le coeur, c’est-à-dire la foi en Jésus Christ comme sauveur et la vie éternelle qui en découle.

- Sébastien Théret






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes mardi 24 Octobre 2017