Le miracle de la nouvelle naissance


Jean 3:3 Jésus lui répondit : En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu.

Dans ce passage, Jésus nous parle de la nouvelle naissance, du passage de la mort à la vie qui permet de voir le royaume de Dieu. C'est l'oeuvre du Saint-Esprit qui vient nous habiter et nous vivons alors le miracle de la nouvelle naissance. Jésus a fait une prophétie dans Jean 14:17

l'Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu'il ne le voit point et ne le connaît point ; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous.

Bientôt le Saint-Esprit allait habiter dans les disciples. Avant l'oeuvre de la croix, les gens qui croyaient à la venue du Messie n'étaient pas nés de nouveau. Ils marchaient avec une foi dans le Seigneur mais il leur a fallu attendre l'oeuvre de la croix avant de vivre l'héritage de la nouvelle naissance. Avant l'oeuvre de la croix, les disciples de Jésus avaient le Saint-Esprit avec eux, ils voyaient les miracles mais pourtant ils n'avaient pas le Saint-Esprit en eux.

Jean 7:38 Celui qui croit en moi, des fleuves d'eau vive couleront de son sein, comme dit l'Ecriture.
39 Il dit cela de l'Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui ; car l'Esprit n'était pas encore, parce que Jésus n'avait pas encore été glorifié

Dans 2Corinthiens 5:18 nous voyons que Dieu nous a réconciliés par Christ, alors par l'oeuvre de la croix, la réconciliation est possible, maintenant nous pouvons naître de nouveau. Quand Jésus prophétise, cela se réalise ! Donc, le soir de sa résurrection de Jésus, nous lisons un verset clé dans Jean 20:22

Après ces paroles, il souffla sur eux, et leur dit : Recevez le Saint-Esprit.

Remarquez que dans le grec, quand c'est écrit "il souffla sur eux", en fait c'est écrit, "il souffla en eux" : "enephusèsen", ce verbe grec n'est pas employé nulle part ailleurs dans le Nouveau Testament, mais il est significatif que la LXX (la version grecque de l'Ancien Testament) dans Genèse 2:7, l'utilise pour dire que Dieu a soufflé dans les narines d'Adam pour en faire une âme vivante. Comme Dieu souffla l'esprit dans Adam pour le faire naître, Jésus souffla le Saint-Esprit dans ses disciples pour les faire naître de nouveau. Jésus leur dit "Recevez le Saint-Esprit", alors ces hommes qui aimaient Dieu, qui avaient marché avec Jésus sur la terre, ces hommes qui avaient vu de grandes choses, des miracles, ces hommes savaient qu'un jour le Saint-Esprit qui était avec eux serait en eux. Maintenant nous lisons dans Jean 20:22 que Jésus leur dit: "recevez le Saint-Esprit en vous". À ce moment le Saint-Esprit est venu habiter en eux et ils ont vécu le miracle de la nouvelle naissance, n'est-ce pas merveilleux ? Leur esprit mort a été régénéré, ils sont passés de la mort à la vie. Dans Romains 8:9 il est écrit:

"Pour vous, vous ne vivez pas selon la chair, mais selon l'esprit, si du moins l'Esprit de Dieu habite en vous. Si quelqu'un n'a pas l'Esprit de Christ, il ne lui appartient pas."

Je souligne "si du moins l'Esprit de Dieu habite EN VOUS". Si vous êtes un enfant de Dieu, vous avez le Saint-Esprit en vous, c'est certain. Vous le recevez à la nouvelle naissance.

1Corinthiens 3:16 Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l'Esprit de Dieu habite en vous ?

Je souligne à nouveau "l'Esprit de Dieu habite EN VOUS". Il est donc établi qu'à la nouvelle naissance, le Saint-Esprit vient habiter en nous. Jean 3:5-8 mentionne un synonyme de la nouvelle naissance : naître de l'Esprit.

Jean 3:5 Jésus répondit : En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu.
6 Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est esprit.
7 Ne t’étonne pas que je t’aie dit : Il faut que vous naissiez de nouveau.
8 Le vent souffle où il veut, et tu en entends le bruit ; mais tu ne sais d’où il vient, ni où il va. Il en est ainsi de tout homme qui est né de l’Esprit.

Dans Éphésiens 1:13, nous retrouvons un autre synonyme de la nouvelle naissance, c'est être scellés du Saint-Esprit, nous avons le sceau, nous appartenons à Dieu.

Éphésiens 1:13 En lui vous aussi, après avoir entendu la parole de la vérité, l’Evangile de votre salut, en lui vous avez cru et vous avez été scellés du Saint-Esprit qui avait été promis.

Dans 1Corinthiens 12:13 nous avons aussi le baptême par le Saint-Esprit dans le corps de Christ qui nous parle de la nouvelle naissance.

1Corinthiens 12:13 Nous avons tous, en effet, été baptisés dans un seul Esprit, pour former un seul corps, soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit libres, et nous avons tous été abreuvés d’un seul Esprit.

Nous allons voir plus tard la différence entre le baptême par le Saint-Esprit et le baptême dans l'Esprit. Si vous ne faites pas de différence entre ces deux choses là, vous allez passer à côté d'une expérience que le Seigneur a prévue pour vous. Souvent, dans nos églises, nous lisons les textes et nous les mélangeons dans un sac en pensant qu'il s'agit de la même chose quand ce n'est pas le cas, il s'agit de deux expériences différentes et il y a deux résultats différents. Dans la version Français Courant, nous lisons le verset traduit correctement :

1Corinthiens 12:13 Or nous tous, Juifs ou non Juifs, esclaves ou hommes libres, nous avons été baptisés pour former un seul corps par le même Esprit Saint et nous avons tous eu à boire de ce seul Esprit.

Ici, on parle d'être baptisés par l'Esprit dans le corps de Christ ; quand vous êtes un enfant de Dieu, vous faites partie du corps de Christ. Le Saint-Esprit vous a pris et vous a baptisés en Jésus et vous faites partie du corps de Christ. Nous passons par ce baptême pour faire partie du corps. La tête de Christ est au ciel mais son corps est sur la terre.

Galates 3:27 «vous tous, qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ.» Nous avons revêtu Christ, nous sommes son corps.

2Corinthiens 5:17 «Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature.»

Donc, nous faisons partie de quelque chose de tout à fait nouveau, nous avons reçu une nouvelle nature également. Nous venons de voir l'expérience du salut. Les disciples avaient reçu le Saint-Esprit en eux, pourtant Jésus leur dit quelque chose de vraiment remarquable.

Ce que je vais vous enseigner va peut-être vous coûter quelque chose. Vous allez peut-être devoir vous séparer de l'idolâtrie dans vos vies. Dans quel sens, diriez-vous ? Parfois, nous avons une sécurité dans notre compréhension, nos concepts que nous avons établis et nous disons inconsciemment « voici ce que je comprends et je m'attache à cela et ma sécurité est dans mes convictions personnelles ». Mais aujourd'hui, le Seigneur vous dit qu'il veut être votre sécurité. Êtes-vous prêts à vous abandonner au Seigneur ? Êtes prêts à vous laisser enseigner par le Saint-Esprit selon la Parole de Dieu ? Êtes prêts à faire des changements ? C'est mieux de réaliser qu'on s'est trompés que de toujours continuer dans le mauvais chemin !

Chaque grand ministère qui a vécu des expériences de guérisons et de miracles a passé par le baptême du Saint-Esprit. Et ceux qui ne croient pas dans cette expérience ne vivent pas la puissance de Dieu. C'est la vérité que je vous dis ! C'est soit qu'on veut la puissance ou on ne la veut pas.

Le baptême dans le Saint-Esprit

Luc 3:16 il (Jean-Baptiste) leur dit à tous : Moi, je vous baptise d’eau ; mais il vient, celui qui est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de délier la courroie de ses souliers. Lui, il vous baptisera du Saint-Esprit et de feu.

Vous avez reçu Jésus comme sauveur mais avez-vous aussi reçu Jésus comme baptiseur dans votre vie ? C'est une expérience que Jésus fait encore aujourd'hui par son Saint-Esprit, Luc reprend les même termes dans les Actes.

Actes 1:3 Après qu’il eut souffert, il leur apparut vivant, et leur en donna plusieurs preuves, se montrant à eux pendant quarante jours, et parlant des choses qui concernent le royaume de Dieu.
4 Comme il se trouvait avec eux, il leur recommanda de ne pas s’éloigner de Jérusalem, mais d’attendre ce que le Père avait promis, ce que je vous ai annoncé, leur dit-il ;
5 car Jean a baptisé d’eau, mais vous, dans peu de jours, vous serez baptisés du Saint-Esprit.
6 Alors les apôtres réunis lui demandèrent : Seigneur, est-ce en ce temps que tu rétabliras le royaume d’Israël ?
7 Il leur répondit : Ce n’est pas à vous de connaître les temps ou les moments que le Père a fixés de sa propre autorité.
8 Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre.

Ici, selon Ac.1:3, nous retrouvons le Seigneur Jésus et les disciples 40 jours après avoir reçu le Saint-Esprit dans Jean 20:22. Jésus leur commanda de ne pas s'éloigner, la Bible Segond a mal traduit en choisissant "recommanda" au verset 4, le verbe paraggelô en grec est employé pour décrire Jésus ordonnant à l'esprit impur de sortir d'un homme (Luc 8:29), Jésus ne lui faisait pas une suggestion, c'était un ordre. De même, Jésus a commandé à ses disciples de ne pas s'éloigner, il ne leur a pas suggéré de ne pas s'éloigner.

Remarquez la différence ici, ils avaient reçu le Saint-Esprit EN eux, et après 50 jours (Ac.1:3 40 jours + 10 = 50 d'où le terme pentecôte), ils allaient recevoir le Saint-Esprit SUR eux. Nous avons vu que nous avons été baptisés par le Saint-Esprit dans le corps de Christ POUR former le corps de Christ. Cette fois-ci, on parle du Saint-Esprit qui vient sur nous POUR être des témoins. Ce n'est pas la même chose ! Le Saint-Esprit vient sur nous pour être des témoins de puissance. Sommes-nous satisfaits de la puissance que nous avons ? Si nous sommes insatisfaits, peut-être nous manque-t-il quelque chose ? Parfois j'entends "Moi, j'ai tout reçu au salut, j'ai reçu toutes les bénédictions spirituelles." Oui, dans votre position en Christ, cela vous appartient, mais est-ce que vous les avez reçues ? Le salut aussi, dans la position en Christ, est offert à toute la création, n'importe qui peut être sauvé, c'est déjà payé mais c'est seulement par la foi qu'on va saisir la chose, c'est par la foi qu'on passe de la mort à la vie, c'est par la foi qu'on reçoit la nouvelle naissance. Or c'est la même chose pour ce qui est d'être revêtu de la puissance de Dieu. Comment allez-vous être revêtus de cette puissance-là ? Par la foi ! Par la foi, vous allez prendre, vous allez recevoir. Par la foi vous allez croire Dieu au lieu de croire les hommes qui vous disent que c'est impossible. Vous allez croire Dieu au lieu de croire des gens qui ont enseigné toutes sortes de doctrines qui vous volent d'une expérience bénie ! Le terme baptiser veut dire "plonger, immerger dans quelque chose", dans le cas qui nous occupe c'est d'être immergé dans le Saint-Esprit.

Le parler en langue
signe du baptême dans le Saint-Esprit

Nous allons maintenant voir le fruit, l'évidence que quelqu'un dans la Parole de Dieu avait vécu cette expérience là. Quelle est l'évidence; lisons Actes 2:4

Et ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et se mirent à parler en d’autres langues, selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer.

Quand le Saint-Esprit est venu sur eux, ils se sont mis à parler en d'autres langues selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer. Nous allons voir plus tard pourquoi le diable ne veut pas que vous priez en langues. Nous allons voir pourquoi il y a une attaque contre ce message là, parce que cela prend beaucoup d'humilité pour parler en langues. Il faut marcher sur notre orgueil parce que notre tête veut tout comprendre et vous allez comprendre quand nous sommes prêts à s'humilier devant Dieu et de marcher dans la Parole de Dieu, dans le plein évangile... moi je n'ai pas honte de l'évangile, il y a des gens qui ont honte de cette partie là de la Bible parce qu'ils se disent qu'ils vont être ridiculisés. Pour entrer dans les choses de Dieu, il faut abandonner notre orgueil. Que Dieu nous en délivre pour que nous vivions la puissance de Dieu parmi nous.

Actes 2:33 Elevé par la droite de Dieu, il a reçu du Père le Saint-Esprit qui avait été promis, et il l’a répandu, comme vous le voyez et l’entendez.

Jésus a répandu le Saint-Esprit comme vous le VOYEZ et l'ENTENDEZ. Quand quelqu'un vient au Seigneur Jésus, nous faisons avec lui la prière de repentance, dites-moi, est-ce que nous voyons ou entendons nécessairement un phénomène ? Non, nous pouvons entendre la personne répéter la prière avec nous. Mais dans Actes 2:33, nous lisons que Jésus a reçu du Père le Saint-Esprit qui avait été promis, et il l’a répandu, comme vous le voyez et l’entendez. Il y a donc quelque chose qui se passait en ce moment ! Ce n'est pas juste "oui, je reçois Jésus dans mon coeur", non, quelque chose qu'on pouvait voir et entendre se passait en ce moment précis.

Certains disent que la Pentecôte était une journée spéciale dans Actes 2, un événement qui ne se reproduira plus, mais cette journée spéciale a duré au moins 5 ans car nous lisons dans Actes 8:5-25, lisons ce qui arrive à Philippe, un homme de Dieu et rempli de puissance:

5 Philippe, étant descendu dans la ville de Samarie, y prêcha le Christ.
6 Les foules tout entières étaient attentives à ce que disait Philippe, lorsqu’elles apprirent et virent les miracles qu’il faisait.
7 Car des esprits impurs sortirent de plusieurs démoniaques, en poussant de grands cris, et beaucoup de paralytiques et de boiteux furent guéris.
8 Et il y eut une grande joie dans cette ville.
9 Il y avait auparavant dans la ville un homme nommé Simon, qui, se donnant pour un personnage important, exerçait la magie et provoquait l’étonnement du peuple de la Samarie.
10 Tous, depuis le plus petit jusqu’au plus grand, l’écoutaient attentivement, et disaient : Celui-ci est la puissance de Dieu, celle qui s’appelle la grande.
11 Ils l’écoutaient attentivement, parce qu’il les avait longtemps étonnés par ses actes de magie.
12 Mais, quand ils eurent cru à Philippe, qui leur annonçait la bonne nouvelle du royaume de Dieu et du nom de Jésus-Christ, hommes et femmes se firent baptiser.
13 Simon lui-même crut, et, après avoir été baptisé, il ne quittait plus Philippe, et il voyait avec étonnement les miracles et les grands prodiges qui s’opéraient.
14 Les apôtres, qui étaient à Jérusalem, ayant appris que la Samarie avait reçu la parole de Dieu, y envoyèrent Pierre et Jean.
15 Ceux-ci, arrivés chez les Samaritains, prièrent pour eux, afin qu’ils reçussent le Saint-Esprit.
16 Car il n’était encore descendu sur aucun d’eux ; ils avaient seulement été baptisés au nom du Seigneur Jésus.
17 Alors Pierre et Jean leur imposèrent les mains, et ils reçurent le Saint-Esprit.
18 Lorsque Simon vit que le Saint-Esprit était donné par l’imposition des mains des apôtres, il leur offrit de l’argent,
19 en disant : Accordez-moi aussi ce pouvoir, afin que celui à qui j’imposerai les mains reçoive le Saint-Esprit.
20 Mais Pierre lui dit : Que ton argent périsse avec toi, puisque tu as cru que le don de Dieu s’acquérait à prix d’argent !
21 Il n’y a pour toi ni part ni lot dans cette affaire, car ton cœur n’est pas droit devant Dieu.
22 Repens-toi donc de ta méchanceté, et prie le Seigneur pour que la pensée de ton cœur te soit pardonnée, s’il est possible ;
23 car je vois que tu es dans un fiel amer et dans les liens de l’iniquité.
24 Simon répondit : Priez vous-mêmes le Seigneur pour moi, afin qu’il ne m’arrive rien de ce que vous avez dit.
25 Après avoir rendu témoignage à la parole du Seigneur, et après l’avoir prêchée, Pierre et Jean retournèrent à Jérusalem, en annonçant la bonne nouvelle dans plusieurs villages des Samaritains.

Il y a une grande joie quand des miracles se produisent, nous lisons à propos de la conversion des gens au verset 12, ils crurent et furent baptisés. L'évangéliste n'aurait jamais baptisé des gens qui n'étaient pas sauvés. Les Samaritains avaient reçu la Parole de Dieu, au verset 14, c'est une autre indication qu'ils avaient reçu le Seigneur. À Jérusalem, on apprend que quelque chose se passe en Samarie, alors ils envoient les apôtres Pierre et Jean pour aller voir ce qui se passe. Au verset 15, les apôtres prient pour les Samaritains afin qu'ils reçoivent le Saint-Esprit, ils ont déjà reçu la Parole de Dieu, ils ont cru, ils ont été baptisés au nom de Jésus et maintenant la prochaine chose qu'on va faire pour eux c'est de prier pour qu'ils reçoivent le Saint-Esprit.

Quand on prie pour quelqu'un pour son salut, est-ce qu'on impose les mains sur eux ? Non ! C'est la volonté de la personne qui est engagée, on demande à la personne de répéter après nous la prière de repentance et la personne reçoit à ce moment-là le Saint-Esprit qui vient habiter dans son coeur.

Actes 8:15 Ceux-ci, arrivés chez les Samaritains, prièrent pour eux, afin qu’ils reçussent le Saint-Esprit.
16 Car il n’était encore descendu SUR aucun d’eux ; ils avaient seulement été baptisés au nom du Seigneur Jésus.

Le Saint-Esprit n'était pas encore descendu SUR aucun d'eux, mais il était certainement venu habiter EN eux puisque cela faisait des années que la Pentecôte était arrivée, puisqu'ils avaient reçu la Parole de Dieu, cru au message de Philippe et qu'ils ont été baptisés au nom de Jésus. Ils avaient été seulement baptisés au nom du Seigneur Jésus, il est question ici de l'autorité du baptême, c'est-à-dire qu'en Jésus nous sommes baptisés au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, alors ici le baptême au nom de Jésus se réfère au baptême d'eau.

Ici, le Saint-Esprit vient avec l'imposition des mains, mais elle n'est pas nécessaire, ce n'est pas une technique, quelqu'un peut prier pour vous mais aussi vous pouvez être seuls chez vous et le Saint-Esprit peut descendre sur vous.

Actes 8:17 Alors Pierre et Jean leur imposèrent les mains, et ils reçurent le Saint-Esprit. 18 Lorsque Simon vit que le Saint-Esprit était donné par l’imposition des mains des apôtres, il leur offrit de l’argent,

Simon vient de voir quelque chose de tout à fait exceptionnel, il voit le Saint-Esprit descendre sur les gens, il demande s'il peut acheter cette puissance. Certains enseignent que c'est parce que c'était une nouvelle dispensation que les choses s'étaient passées ainsi. Non, nous sommes sauvés toujours de la même manière, par la foi dans l'oeuvre de la croix et nous recevons le Saint-Esprit sur nous aussi de la même manière. Il y avait quelque chose de remarquable qui s'était passé pour que l'ancien sorcier veuille acheter la puissance du Saint-Esprit, ce n'était pas juste une prière de repentance "recevez le Saint-Esprit" avec un signe de la croix... non !

Actes 8:21 Il n’y a pour toi ni part ni lot dans cette affaire, car ton cœur n’est pas droit devant Dieu.

Dans le grec, l'expression "en tô logô toutô" "dans cette affaire de parole", signifie littéralement "dans cette histoire de parler" (remarquez le mot "logos" = parole). Ici, ce n'est pas écrit qu'ils ont parlé en d'autres langues quand ils ont reçu le Saint-Esprit, mais Pierre dit que Simon n'a rien à voir avec cette histoire de parler, rien à voir avec cette expérience d'élocution. Donc ce qu'on voit dans Actes 8, c'est qu'encore une fois, une des évidences que quelque chose de surnaturel arrive lors du baptême dans le Saint-Esprit c'est qu'il va y avoir quelque chose qui va sortir de la bouche ; l'élocution.

Le fruit du baptême dans l'Esprit c'est de parler en d'autres langues, vous pouvez lire dans Actes 8,9,10 et 19. Encore 5 ans plus tard, dans Ac.10:44 :

Comme Pierre prononçait encore ces mots, le Saint-Esprit descendit sur tous ceux qui écoutaient la parole.
45 Tous les fidèles circoncis qui étaient venus avec Pierre furent étonnés de ce que le don du Saint-Esprit était aussi répandu sur les païens.
46 Car ils les entendaient parler en langues et glorifier Dieu.

En lisant les Actes, nous voyons quelque chose d'habituel quand les gens reçoivent la puissance de Dieu. Mais nous pourrions nous demander pourquoi parler en langues ? Qu'est-ce que cela donne de parler en langues ? Ne sont-ce pas les fanatiques qui parlent en langues ? Oui c'est pour les fanatiques, pour ceux qui sont en amour avec Jésus !, pour ceux qui sont prêts à marcher sur leur orgueil, pour ceux qui ne sont pas trop religieux, pas trop dignes pour vivre cette chose-là. Nous devons nous humilier pour vivre le fruit de l'Esprit et être des témoins de puissance.

Depuis 1901, beaucoup ont vécu cette expérience, mais le problème c'est que plusieurs d'entre eux ont pensé que le parler en langue est la plénitude du Saint-Esprit, alors ils se contentaient de parler en langue. Mais non, le parler en langue est juste une porte qui permet de rentrer dans une dimension surnaturelle pour que nous puissions prier, pour ensuite être revêtus de puissance et fair les oeuvres de Jésus sur la terre. Nous sommes appelés pas seulement à prier chez nous sans rien faire d'autre. Plutôt, on prie, on se lève et on passe à l'action, revêtus de la puissance de Dieu pour aller témoigner aux gens !

Au lieu de cela, plusieurs se sont enorgueillis en se disant « nous avons le Saint-Esprit, les églises conservatrices sont mortes, nous leur sommes supérieurs». Leur arrogance charnelle a empêché les vrais dons de commencer à couler, ils ont été encore pervertis, c'est triste. Il demeure que la puissance de Dieu est disponible pour tous les chrétiens. Dieu se sert de son corps pour toucher les gens, vous êtes son corps, ce sont vos mains qui vont être imposées aux malades pour qu'ils soient guéris.

Jean 5:36 Moi, j’ai un témoignage plus grand que celui de Jean ; car les œuvres que le Père m’a donné d’accomplir, ces œuvres mêmes que je fais, témoignent de moi que c’est le Père qui m’a envoyé.

Quand Dieu nous dit que nous allons être ses témoins, cela signifie que Dieu nous équipe avec quelque chose pour être ses témoins, pour être ses représentants. Alors quand on se déplace, nous devrions avoir le même témoignage que Jésus. Est-ce que nous l'avons présentement ? Pour ma part, non, je n'ai pas le même témoignage, je n'ai pas encore ressuscité de mort. J'ai déjà prié pour des gens malades qui ont été guéris, gloire à Dieu mais je n'ai pas les oeuvres de Jésus dans ma vie, donc je suis toujours insatisfait. Cela veut dire que je veux plus de Dieu ! Si nous croyons la Bible, nous sommes aussi bien de croire la Bible pour que cela vaille le coup et ne pas juste dire que c'étaient des belles histoires dans l'ancien temps ! Jésus nous dit que nous allons faire des plus grandes oeuvres que lui encore alors nous ne devrions pas se satisfaire de vivre une certaine bénédiction, nous devrions vivre le maximum ! ... Donc, faisons les choses qui doivent être faites par la foi pour vivre le maximum que Dieu a en réserve pour nous. Demandons plus de Dieu comme Jésus nous a ordonné de le faire.

Luc 11:9 Et moi, je vous dis : Demandez, et l’on vous donnera ; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l’on vous ouvrira.
10 Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe.
11 Quel est parmi vous le père qui donnera une pierre à son fils, s’il lui demande du pain ? Ou, s’il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent au lieu d’un poisson ?
12 Ou, s’il demande un œuf, lui donnera-t-il un scorpion ?
13 Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison le Père céleste donnera-t-il le Saint-Esprit à ceux qui le lui demandent.

Si nous demandons au Seigneur plus de sa présence, si nous demandons au Seigneur plus de son Saint-Esprit dans votre vie, il ne vous donnera pas une pierre, il ne vous donnera pas un serpent, il ne vous donnera pas un démon ! Il va vous donner selon votre coeur plus de Lui. Donc si vous demandez plus de Dieu, ne vous attendez pas à recevoir un démon comme certains disent que c'est ce qui se produit !

Actes 1:8 Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre.

Témoigner dans le grec c'est "martureô" ce qui veut dire : "vous allez donner des évidences, vous allez prouver que vous avez reçu la puissance de Dieu, vous allez prouver l'évangile dans votre vie par votre ministère, vous allez apporter un témoignage sur ce que vous avez expérimenté"... Nous pouvons savoir bien des choses sur Dieu, nous pouvons avoir la tête remplie de connaissances sur Dieu mais si nous ne sommes pas capables de prouver aux gens, souvent les gens ne croiront pas dans le message. Mais si on peut arriver et démontrer la Parole de Dieu comme l'évangéliste Philippe, les choses commencent à changer.

1Corinthiens 2:4 et ma parole et ma prédication ne reposaient pas sur les discours persuasifs de la sagesse, mais sur une démonstration d’Esprit et de puissance,
5 afin que votre foi fût fondée, non sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu.

Actes 4:33 Les apôtres rendaient avec beaucoup de force témoignage de la résurrection du Seigneur Jésus. Et une grande grâce reposait sur eux tous.

Donc, cette grâce, cette grande puissance reposait sur eux. Quand ils priaient pour les malades, il y avait une puissance surnaturelle sur eux pour accomplir les oeuvres de Dieu. Ils pouvaient mettre en déroute l'ennemi.

Zacharie 4:6 Ce n’est ni par la puissance ni par la force, mais c’est par mon esprit, dit l’Eternel des armées.

Esaïe 59:19 On craindra le nom de l’Eternel depuis l’occident, et sa gloire depuis le soleil levant ; quand l’ennemi viendra comme un fleuve, l’esprit de l’Eternel le mettra en fuite.

En plus de cette puissance de l'Esprit sur eux, ils avaient une expérience concernant les langues. Mais qu'est-ce que cela apporte de plus de parler en langues ?

Les deux sortes de parler en langues

Le don de parler en langue (au singulier)


Il y a deux types de langues que nous retrouvons dans la Parole de Dieu ; il y a le parler en langue au singulier que nous recevons au moment où nous sommes baptisés dans le Saint-Esprit. Il y a une soeur dans notre église qui, dès sa conversion, a été baptisée dans le Saint-Esprit, elle s'est mise à parler en langues sans savoir que cela existait. Elle a demandé des explications et on lui a dit dans l'église où elle se trouvait qu'elle avait parlé en langue et que cela était le signe qu'elle avait été baptisée dans le Saint-Esprit.

Quand nous sommes baptisés dans le Saint-Esprit, Dieu nous donne un langage de prière surnaturel pour prier des mystères et pour s'édifier soi-même parce que nous avons besoin d'être édifiés (1Corinthiens 14:4). Si Dieu nous le donne, c'est écrit dans la Parole de Dieu que c'est pour notre édification, alors nous en avons besoin car Dieu ne fait pas de favoritisme, il ne dit pas "toi ici, tu as le droit d'être édifié, et toi là-bas, non". Dieu veut cela pour tout le monde ! C'est un langage de prière, tout le monde est appelé à prier. Dieu ne dit pas "Toi ici, tu vas pouvoir me prier de temps en temps et toi là-bas, tu ne pourras pas, la porte est fermée."

C'est pour tout le monde cette langue spirituelle donnée à tous ceux qui croient. Remarquez bien Marc 16:17

Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon nom, ils chasseront les démons ; ils parleront de nouvelles langues ;

S'il était question de langues au pluriel dans ce passage c'est qu'il y a plusieurs personnes d'impliquées : "ils parleront". Si, dans un même lieu comme ici, nous avons chacun notre parler en langue au singulier, alors tous ensemble, cela devient au pluriel !

Actes 2:4 Et ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et se mirent à parler en d’autres langues, selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer.

Ils furent tous remplis du Saint-Esprit, il n'y en a aucun parmi les 120 qui aurait pu dire "eh bien, moi, ce n'est pas mon don, Dieu ne m'a pas donné le parler en langues", non, ils furent TOUS remplis du Saint-Esprit, tous les 120 réunis ont parlé en langues sans aucune exception. On compte aujourd'hui 800 millions de personnes qui prient en langues régulièrement. C'est biblique ! C'est aussi l'accomplissent de la promesse de Joël où dans les derniers jours, je répandrai mon Esprit sur toute chair.

Je suis qui je suis aujourd'hui parce que je prie en langue chaque jour de ma vie. Je ne pourrais pas prêcher comme je le fais si je n'avais pas cette expérience-là. Sans le parler en langue, je vous apporterais la Parole de Dieu en essayant de trouver de bons sujets, de bonnes idées, je regarderais peut-être dans des recueils pour des anecdotes, des illustrations. Au lieu de cela, je me prépare en bondissant sur mon ballon d'exercice et en priant en langue, je suis devant mon ordinateur, j'écoute de la musique ointe du Saint-Esprit. Comme je prie, je peux être perdu dans la présence de Dieu, je ne regarde pas l'heure, et comme je prie en langue, mon intelligence demeure stérile, le Seigneur vient déposer des versets dans mon esprit, il peut aussi me donner des visions et des rêves, peu importe. J'entre ensuite dans l'ordinateur ces choses que le Seigneur va m'avoir montrées. La prédication est venue à cause de mon temps de prière en langue. Sans cela, mes messages seraient totalement différents.

1Corinthiens 14:14 Car si je prie en langue, mon esprit est en prière, mais mon intelligence demeure stérile.
15 Que faire donc ? Je prierai par l’esprit, mais je prierai aussi avec l’intelligence ; je chanterai par l’esprit, mais je chanterai aussi avec l’intelligence.

Quand vous recevez ce revêtement de puissance, le Seigneur vous accorde ce privilège de prier en langue au singulier, c'est votre langue à vous pour prier et d'avoir cette relation d'intimité lorsque votre esprit connecte avec l'Esprit de Dieu. Vous priez des mystères. Nous citons souvent « toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu », mais lisons les versets précédents, c'est lorsque nous prions en esprit alors que l'ennemi vient faire des choses contre nous pour nous détruire, nous prions en esprit sans rien comprendre, notre intelligence est stérile, mais notre esprit connaît les choses que nous devrions prier et c'est le Saint-Esprit qui travaille dans ces choses-là pour transformer le négatif en positif.

Romains 8:26 De même aussi l’Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu’il nous convient de demander dans nos prières. Mais l’Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables ;
27 et celui qui sonde les cœurs connaît quelle est la pensée de l’Esprit, parce que c’est selon Dieu qu’il intercède en faveur des saints.
28 Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein.

Mais le diable dit « Tu n'as pas besoin de cela, toi », il ne veut pas que vous disiez des mystères à Dieu. Il ne veut pas que votre être intérieur soit édifié, il veut vous garder desséchés en train d'essayer de vivre la vie chrétienne par vos forces personnelles. Cela devient lourd, cela devient une expérience intellectuelle où l'on ne vit pas la puissance de Dieu.

Le don de parler en langues (au pluriel)

Il y a également dans la Parole de Dieu le don de parler diverses langues. C'est au pluriel et c'est exercé en public, ce n'est pas pour votre temps de dévotion personnelle à la maison. C'est un don que Dieu vous donne de parler dans une autre langue que celle que vous avez parlé lors de votre baptême dans le Saint-Esprit. Ce don de parler diverses langues dépend du contexte ou de l'endroit où vous vous trouvez et là, vous êtes inspirés surnaturellement à donner un message prophétique en langues, l'attention de tout le monde est sur vous et là, nous sommes sensés avoir l'interprétation de cette langue-là parce qu'elle est exercée en public et l'attention de tout le monde a été attirée par la personne qui donnait le message.

1Corinthiens 12:29 Tous sont-ils apôtres ? Tous sont-ils prophètes ? Tous sont-ils docteurs ? Tous ont-ils le don des miracles ? 30 Tous ont-ils le don des guérisons ? Tous parlent-ils en langues ? Tous interprètent-ils ?

La réponse est évidemment non ! Tous n'ont pas ce don de parler en diverses langues.

1Corinthiens 12:31 Aspirez aux dons les meilleurs. Et je vais encore vous montrer une voie par excellence.

Savez-vous quel est le don le meilleur quand quelqu'un est malade ? Est-ce le don de prophétie ? Non. Est-ce que c'est une parole de connaissance ? Non. Le meilleur don, c'est le don d'opération des miracles dans ce cas présent.

«Aspirez aux dons les meilleurs ». Aspirez-vous vraiment aux dons du Saint-Esprit dans votre vie ? Nous sommes censés d'avoir ce désir, cette aspiration que le Seigneur se serve de nous avec les dons du Saint-Esprit pour être une source de bénédiction pour les autres. C'est un commandement « Aspirez ».

1Corinthiens 14:1 Recherchez l'amour. Aspirez aussi aux dons spirituels, mais surtout à celui de prophétie.
2 En effet, celui qui parle en langue ne parle pas aux hommes, mais à Dieu, car personne ne le comprend, et c’est en esprit qu’il dit des mystères.
3 Celui qui prophétise, au contraire, parle aux hommes, les édifie, les exhorte, les console.
4 Celui qui parle en langue s’édifie lui-même ; celui qui prophétise édifie l’Eglise.
5 Je désire que vous parliez tous en langues, mais encore plus que vous prophétisiez. Celui qui prophétise est plus grand que celui qui parle en langues, à moins que ce dernier n’interprète, pour que l’Eglise en reçoive de l’édification.

Voilà les deux sortes de parler en langues que nous retrouvons dans la Parole de Dieu ; le don de parler en langue et le don de parler diverses langues.

Le diable ne veut pas que vous priez en langues, il veut vous enlever tout ce qui est de Dieu. Pensez-y, si Dieu vous donne de l'équipement spirituel pour livrer une guerre contre le royaume de l'ennemi, pensez-vous que le diable va vous laisser faire comme cela et qu'il ne va pas essayer d'infiltrer des mensonges dans l'église pour que nous arrêtions d'exercer ces dons-là ? Il va vous dire que les dons du Saint-Esprit sont passés comme cela est enseigné dans les églises conservatrices anti-charismatiques, appelées aussi cessationistes. Mais cela contredit 1Corinthiens 1:6

"le témoignage de Christ ayant été solidement établi parmi vous,
7 de sorte qu’il ne vous manque aucun don, dans l’attente où vous êtes de la manifestation de notre Seigneur Jésus-Christ."

Le témoignage de Christ est solidement établi quand il ne manque AUCUN don, et cela, JUSQU'AU retour de Jésus, pas avant, pas quand la Bible a été terminée, pas quand le dernier apôtre est décédé, pas quand... mais bien jusqu'au retour de Jésus.

Certains diront suite à ce texte "nous sommes obligés d'accepter les dons du Saint-Esprit pour aujourd'hui, cependant ce n'est pas pour tout le monde". Mais encore là, nous nous faisons voler ! Ça revient tout le temps à la même affaire "en autant que vous ne les pratiquez pas, nous sommes satisfaits". Ça, c'est le diable, "Ne le faites pas, n'en profitez pas" et là, le diable se réjouit ! Mais le moment où vous dites "non seulement, j'y crois mais je vais le vivre" alors là, le diable n'aime pas cela. Nous ici, nous n'allons pas juste croire une théorie que cela s'est passé il y a 2000 ans et se dire "certaines personnes peuvent le vivre, certaines personnes vont être sauvées, certaines personnes peuvent être guéries..." Nous allons croire le maximum de la Bible, toujours dans le respect.

N'ayez pas peur, dans notre église, nous n'allons vous mettre devant l'assemblée et vous planter un micro sous le nez pour que vous parliez en langue ! Nous ne vous placerons pas dans une situation embarrassante. Le parler en langue est une expérience que vous vivez dans le privé chez vous. Dans l'église aussi, quand vous louez le Seigneur, vous pouvez prier en langue, il n'y a personne qui va venir vous voir avec un micro pour que tous vous entendent. Comme je l'ai mentionné, il y a deux types de langues. Parfois c'est la peur d'être gêné, non, au contraire, je vous encourage d'avoir hâte de vivre quelque chose de plus avec Dieu. Quand les disciples ont reçu pas seulement le Saint-Esprit en eux mais aussi sur eux, ils ont vécu une transformation, c'est du positif ! Cela devient quasiment du négatif dans nos églises parce qu'on a tellement ri des gens qui prient en langue, en disant "vous autres, vous êtes nés de l'autre côté du chemin de fer". Mais Dieu a des cadeaux pour son église et s'il nous les donne, c'est pour accomplir sa volonté sur la terre.

Le grand Dieu de l'univers veut faire des grandes choses dans notre vie, il veut être présent dans notre vie, dans notre quotidien, il veut que son Saint-Esprit fasse partie de notre vie, il veut que nous puissions avoir une communion avec le Saint-Esprit, qu'il participe dans notre vie, cf. 2Corinthiens 13:13. Il ne fait pas juste partie de notre vie dans le sens que nous avons vécu une expérience lorsque nous avons donné notre vie au Seigneur, mais à chaque jour... N'empêchez pas le Saint-Esprit d'agir dans vos vies ! Dans la Bible en Français courant, il est écrit :

1Thessaloniciens 5:19 Ne faites pas obstacle à l'action du Saint-Esprit.
20 Ne méprisez pas les messages inspirés (les prophéties).
21 Mais examinez toutes choses ; retenez ce qui est bon

Le diable déteste que les chrétiens découvrent les dons du Saint-Esprit, il ne peut pas les ôter, alors il va tout faire pour les pervertir afin que les chrétiens en aient un goût amer et s'en détournent.

Quand j'étais adolescent, j'ai passé par une période où j'ai tout remis en question les choses du Saint-Esprit. Pourtant à l'âge de 15 ans, j'avais vu mon oncle prier pour un aveugle et celui-ci avait recommencé à voir. Puis j'ai lu un livre qui parlait contre les choses du Saint-Esprit.

Ce livre parlait des exagérations et des désordes et je ne pouvais qu'acquiescer. Mais c'était un livre qui allait à l'extrême en mettant toutes les choses du Saint-Esprit de côté pour vivre un christianisme intellectuel. Pendant quatre ans, j'ai mis de côté tout ce que j'avais vécu avec le Saint-Esprit dans ma jeunesse, j'avais tout remis en question. C'était une sortie du chemin de la présence de Dieu où j'avais vraiment desséché spirituellement. L'ennemi m'avait piégé. Je suis quelqu'un qui aime étudier la Parole de Dieu, j'aime réfléchir, j'ai soif de Dieu mais en lisant ce livre là, je me suis fait avoir.

J'avais vraiment perdu ma joie et ma paix, j'ai été découragé avec les choses de l'Esprit. J'étais avec ma femme Mathilde dans une réunion de plus de 10,000 personnes à Boston et le Seigneur a parlé très fort dans mon esprit en disant : « Tu vas enseigner sur le baptême du Saint-Esprit ». Je lui avais répondu : « Non, Seigneur, je ne crois plus à cela » Il m'a répété : « Tu vas enseigner sur le baptême du Saint-Esprit »

Ensuite je suis allé avec mes parents dans une retraite aux États-Unis qui se passait dans un séminaire. Le thème était sur le Saint-Esprit. J'étais vraiment mélangé suite à mes lectures. Je n'étais pas là du tout comme participant mais plutôt comme spectateur. J'ai demandé à Dieu de me montrer si tout cela était dans leur tête. Ce fut ma crise d'adolescence, cela ne se passa pas dans les bars mais dans une retraite biblique ! Lors du séminaire, il y avait une femme au piano qui s'est mise à chanter en langues, dans le don des diverses langues. Elle s'est mise à donner un message prophétique, elle, une Américaine qui ne parlait pas le français, a commencé à donner un message en français pour que je l'entende. J'ai demandé au Seigneur : "Seigneur, si j'ai bien entendu, fais qu'elle le répète, s'il vous plaît". Dieu est bon ! Elle a répété la prophétie au complet en français. Ensuite, le pasteur américain s'est mis à interpréter le message en langues. J'ai alors confessé à Dieu "J'ai vu, Seigneur, je te demande pardon, je me suis vraiment fait berner par un mensonge." Nous pouvons nous faire avoir, le diable va essayer de vous voler ce qui vous appartient mais quand vous commencez à prier en langue, à prier des mystères et là, vous apprenez, "hey, je priais pour toi, pour tel sujet sans savoir exactement ce qui se passait" et là, la personne vous dit, "à la même heure, à telle place, j'ai vécu un miracle", c'est parce que vous avez prié, vous avez été conduits par l'Esprit pour le faire. Ne nous laissons pas voler par le diable, entrons dans les choses de Dieu. Nous ne mettons pas de pression sur personne, vous pouvez venir à l'église et ne jamais parler en langue ici et nous allons vous aimer autant. Nous vous aimons ! Vous n'êtes pas obligés d'être guéris, c'est la même chose, nous vous aimons quand même. Restez comme vous êtes, si vous êtes satisfaits ainsi, vous n'êtes pas obligés de changer, mais si vous êtes desséchés, si vous avez soif et que vous en voulez plus, alors cherchez la face de Dieu pour plus de Dieu. Amen.

- Pasteur Joël Spinks





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes mercredi 18 Octobre 2017