- Les différents types de baptème -

  Liste des articles   |   Nouveautés de la semaine   |   Recherche   |   Contactez Pasteur Yvan Rheault   
________________

Le baptême catholique
Le rite du baptême catholique est le premier des trois sacrements de l'initiation chrétienne, avec l'Eucharistie (la communion) et la Confirmation. Pour les personnes ayant l'âge de raison (enfants et adultes), il est précédé d'une période de préparation, appelée catéchuménat, au cours de laquelle le futur baptisé, le catéchumène, découvre la foi pour laquelle il demande le baptême. Pour les nouveau-nés, les parents suivent une préparation au baptême qui les aide à comprendre le sens de ce sacrement. Pour les adultes, le baptême proprement dit a souvent lieu au cours de la veillée de Pâques.

La célébration est semblable pour tous les baptêmes, bébés, enfants ou adultes. Les parents des très jeunes enfants parlent en leur nom. L'Église catholique, les Églises d'Orient et les communautés ecclésiales issues de la Réforme reconnaissent mutuellement le même sacrement baptismal, à la suite des progrès dans le dialogue œcuménique, et ce en dépit des différences dans les rites.

La célébration commence par le tracé du signe de la croix sur le front du futur baptisé : le baptême marque le baptisé du signe du Christ. Ensuite, le futur baptisé entre dans l'église, symbolisant que par son baptême, il va entrer dans la communauté chrétienne. Le rite du baptême proprement dit commence par une profession de foi des catéchumènes et leur renoncement à Satan et au mal. Il se poursuit par le rite de l'eau qui constitue le cœur du sacrement.

Par trois fois, le prêtre (ou le diacre) verse l'eau sur le front du catéchumène en prononçant les paroles : « [nom du baptisé], je te baptise au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit ». Si le baptême se fait par immersion, le prêtre (ou le diacre) plonge le catéchumène trois fois dans l'eau. Ensuite, le célébrant appose le Saint-Chrême (une huile sainte) sur le front du baptisé. Cette huile, qui à l'origine servait à l'onction des rois, des prêtres ou des prophètes, rappelle que le baptisé a la triple vocation de « prêtre, prophète et roi ». L'eau et le Saint-Chrème signifient que le chrétien est baptisé « dans l'eau et dans l'Esprit ». Ensuite le baptisé revêt un vêtement blanc (souvent un bonnet, une brassière ou éventuellement une robe de baptême pour les bébés, une écharpe pour les jeunes et les adultes), signe de la pureté retrouvée. En effet, dans la foi catholique, le baptême efface tous les péchés. Le célébrant remet au baptisé ou à ses parents un cierge, allumé au cierge pascal, symbole de la lumière du Christ.

Il est de tradition de désigner pour le baptisé un parrain et une marraine, personnes elles-mêmes baptisées et confirmées. Historiquement, leur fonction était avant tout d'être des témoins de ce sacrement, au nom de la communauté chrétienne. La tradition a également véhiculé le rôle d’accueillir l’enfant en cas de décès des parents et de lui assurer une vie chrétienne. Aujourd’hui ce sont des personnes avec qui le baptisé aura une relation privilégiée au cours de son enfance et qui sont chargées d'aider le baptisé à grandir dans la foi chrétienne. À l’issue de la cérémonie, le parrain, la marraine et le baptisé (ou ses parents s’il est trop petit) signent le « registre des baptêmes » qui atteste le sacrement. Ce registre est tenu en double, un exemplaire reste à la paroisse, l’autre est conservé à l’évêché. Ces registres, tenus depuis le XVe siècle, sont des mines d’information pour les généalogistes.

Les autres formes de baptême catholique


On appelle ondoiement un baptême réduit à l'effusion d'eau, sans aucune des autres formes. Il est souvent réservé aux cas d'urgence (danger de mort). Bien que canoniquement valide, il doit être ensuite complété par les autres cérémonies, si l'on dispose d'assez de temps. Traditionnellement, en France, à l'époque moderne, les enfants de la famille royale et les princes du sang étaient ondoyés à leur naissance puis baptisés une fois enfants.

L'Église catholique reconnaît également le baptême dans le martyre ou baptême de sang : une personne n'ayant pas reçu le baptême par l'eau mais morte à cause de ses convictions chrétiennes est pleinement baptisée.

source wikipedia


Ac.2::37 Après avoir entendu ce discours, ils eurent le coeur vivement touché, et ils dirent à Pierre et aux autres apôtres: Hommes frères, que ferons-nous? 38 Pierre leur dit: Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus Christ, pour le pardon de vos péchés; et vous recevrez le don du Saint Esprit. 39 Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera.

Voici la compréhension catholique de ce passage:
Article 10 : "Je crois au pardon des péchés " I. Un seul baptême pour le pardon des péchés


977 Notre Seigneur a lié le pardon des péchés à la foi et au Baptême : " Allez par le monde entier, proclamez la Bonne Nouvelle à toute la création. Celui qui croira et sera baptisé, sera sauvé " (Mc 16,15-16). Le Baptême est le premier et principal sacrement du pardon des péchés parce qu’il nous unit au Christ mort pour nos péchés, ressuscité pour notre justification (cf. Rm 4,25), afin que " nous vivions nous aussi dans une vie nouvelle " (Rm 6,4).

978 " Au moment où nous faisons notre première profession de Foi, en recevant le saint Baptême qui nous purifie, le pardon que nous recevons est si plein et si entier, qu’il ne nous reste absolument rien à effacer, soit de la faute originelle, soit des fautes commises par notre volonté propre, ni aucune peine à subir pour les expier (...). Mais néanmoins la grâce du Baptême ne délivre personne de toutes les infirmités de la nature. Au contraire nous avons encore à combattre les mouvements de la concupiscence qui ne cessent de nous porter au mal " (Catech. R. 1, 11, 3).

979 En ce combat avec l’inclination au mal, qui serait assez vaillant et vigilant pour éviter toute blessure du péché ? " Si donc il était nécessaire que l’Église eût le pouvoir de remettre les péchés, il fallait aussi que le Baptême ne fût pas pour elle l’unique moyen de se servir de ces clefs du Royaume des cieux qu’elle avait reçues de Jésus-Christ ; il fallait qu’elle fût capable de pardonner leurs fautes à tous les pénitents, quand même ils auraient péché jusqu’au dernier moment de leur vie " (Catech. R. 1, 11, 4).

980 C’est par le sacrement de Pénitence que le baptisé peut être réconcilié avec Dieu et avec l’Église :

Les pères ont eu raison d’appeler la pénitence " un baptême laborieux " (S. Grégoire de Naz., or. 39, 17 : PG 36, 356A). Ce sacrement de Pénitence est, pour ceux qui sont tombés après le Baptême, nécessaire au salut, comme l’est le Baptême lui-même pour ceux qui ne sont pas encore régénérés (Cc. Trente : DS 1672).



Bref résumé de ce qu’il faut savoir de la doctrine catholique du baptême

Nous n’aborderons ni la question de l’institution, ni celle du ministre, ni celle de la matière, qui sont traitées dans le Catéchisme du Concile de Trente, pp. 166-170.

« La première place de tous les sacrements est tenue par le saint baptême »[1]. De plus, « les sacrements de la loi nouvelle non seulement signifient, mais causent la grâce. »[2] On ne peut donc légitimement séparer l’œuvre de Dieu du moyen prévu par Dieu pour opérer cette œuvre : « c’est ainsi que les sacrements de la loi nouvelle causent la grâce : sous l’influence d’une ordination divine, ils sont offerts aux hommes pour causer en eux la grâce. »[3]

Définition

« La plus juste et la plus convenable est celle qui se tire des paroles de Notre-Seigneur dans S. Jean, et de l’Apôtre dans l’épître aux Ephésiens. Quand le Sauveur dit : Celui qui ne sera pas régénéré par l’eau et par l’Esprit, ne pourra pas entrer dans le Royaume de Dieu (Jn 3.5) ; lorsque l’Apôtre, parlant de l’Eglise, nous enseigne que Jésus-Christ l’a purifiée par l’eau dans la parole (Eph. 5.26), n’en résulte-t-il pas que le baptême peut très bien et avec justesse se définir : le sacrement de la Régénération dans l’eau par la parole ? Par la nature, nous naissons enfants d’Adam, et nous naissons enfants de la colère ; mais par le baptême, nous renaissons en Jésus-Christ, comme enfants de la miséricorde, car Dieu a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu à tous les hommes qui croient en son Nom, qui ne sont nés ni du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu (Jn 1.12, 13). »[4]

Le baptême est donc, à proprement parler, la nouvelle naissance[5] et la recréation[6]. La nouvelle naissance n’est donc pas une réalité psychologique mais sacramentelle ; elle n’est pas une façon de parler, mais une réalité ontologique : le revêtement de Jésus-Christ (Gal. 3.27). Il est la porte par laquelle l’homme entre dans l’Eglise[7], c’est-à-dire dans le Royaume de Dieu.

Effets

Par le baptême, l’homme reçoit le pardon des péchés[8] : le péché originel est effacé et déraciné de l’âme, quant à la réalité[9] et quant à la peine[10]. D’où l’impossibilité d’être sauvé sans le baptême[11]. Il en va de même pour les péchés actuels commis avant le baptême. Cela n’empêche pas que la racine de la concupiscence demeure[12] ; d’où la nécessité du sacrement de pénitence, qui est comme un « baptême laborieux »[13].

Par le baptême, l’homme reçoit la disposition à la foi[14], et la possibilité de la vie spirituelle[15]. Il est impossible d’attendre une vie surnaturelle chez celui qui n’est pas baptisé. D’où l’impossibilité d’élever chrétiennement des enfants (au sein de la société domestique et civile) qui n’auraient pas été régénérés, pour ne pas dire intégrés à l’Eglise, « au sein de laquelle les hommes entrent par le baptême, …, [laquelle est une] société surnaturelle qui embrasse tout le genre humain, qui est parfaite en elle-même puisqu’elle dispose de tout ce qui est nécessaire en vue de sa fin, à savoir le salut éternel des hommes »[16].

Par le baptême, Dieu rend à l’homme ce qu’il avait perdu en Adam, c’est-à-dire l’innocence : en cela, l’homme retrouve le niveau minimal de la normalité humaine ; mais aussi, l’homme est adopté par Dieu[17], incorporé à Jésus-Christ, etc., de sorte que, loin d’être dispensé ou soustrait à l’observation de la Loi[18], il peut y obéir. Désormais, ses œuvres, accomplies sans servilité, mais par l’action du Saint-Esprit, par sa volonté renouvelée, lui seront imputées à justice, et il en recevra la récompense[19].

Résultat

Nous voyons donc que, contrairement à l’opinion courante, le baptême ne suit pas la régénération ; il la signifie, car Dieu la confère par lui. Il est, à proprement parler, le commencement de l’œuvre positive du Saint-Esprit dans le cœur de l’homme. Certes, dans le cas des conversions d’adultes non-baptisés, le Saint-Esprit, opère, de façon irrésistible, la préparation à la grâce[20] ; toutefois, celle-ci n’est pas la régénération. En effet cette dernière est accordée à ceux qui ont « revêtu » Jésus-Christ et ont été incorporés à l’Eglise, ce qui ne peut se faire que par le baptême (Gal. 3.27 ; Tite 3.5), le sacrement étant le « signe visible d’une grâce (concomitante) invisible ».

La grâce du baptême ne préserve pas nécessairement des chutes ultérieures ; le baptisé doit donc persévérer, avec l’aide quotidienne de Dieu « dans une bonne vie »[21]. La grâce du baptême rétablit la potentialité d’accéder à la finalité surnaturelle de l’homme ; pour ce faire, cette potentialité doit être actualisée. Le baptisé doit donc croître dans la grâce[22].

L’inclusion de tout baptisé dans l’Alliance[23] le met dans l’obligation de se conformer à la Loi de Dieu[24], d’autant que la nouvelle naissance l’en a rendu capable, avec l’aide du Saint-Esprit. Refuser de traduire en actes la régénération reçue lors du baptême, c’est apostasier de l’Alliance en commettant l’ingratitude : « tout péché mortel postérieur à la pénitence ramène les péchés déjà pardonnés »[25]. Mourir dans un tel état entraîne la damnation (Ez. 33.12).
source : Sedevacante, une page catholique traditionnelle





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









email Croixsens Net sur

Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner

 
   
 



Nous sommes vendredi 23 avril 2021



NOUVEAUTÉS
  1. La tradition qui étouffe la manifestation de l'amour

  2. Parfaitement sauvés, délivrés et guéris !

  3. Que nos yeux s'ouvrent sur la vraie réalité !

  4. Jouer pour gagner

  5. Mathématiques divines : Faucon + Yaka = Rhema !

  6. Mathématiques divines : Faucon + Yaka = Rhema !

  7. Pouvons-nous accepter des transfusions sanguines ou non ?

  8. Un lieu de repos inusité pour Dieu

  9. L'origine de la chute de cheveux se trouve dans son expression même : la Chute !

  10. Saviez-vous que la religion est une M.T.S. ?

  11. Emmanuel, Dieu avec nous dans nos joies et nos peines

  12. La détermination inarrêtable de la foi

  13. Avez-vous le cœur endurci ? Êtes-vous encore sans intelligence ? N'avez-vous pas de mémoire ?

  14. C'est la guérison qui glorifie Dieu, pas la maladie !

  15. Pourquoi Dieu a-t-il rejeté l'offrande de Caïn ?

  16. Fabriqués à partir de la poussière qu'on piétine

  17. Êtes-vous étonnés par la réaction de Jésus de maudire un figuier et le faire mourir parce qu'il ne portait pas de fruits ?

  18. Comment vivre dans ce monde sans être affecté par le péché

  19. Les choses anciennes et les choses nouvelles

  20. La perle de grand prix

  21. Comment se procurer la perle de grand prix

  22. Un coup de filet !

  23. Dieu est toujours celui qui guérit, que ce soit instantané ou progressivement (Joël Spinks)

  24. L'Église et la grande commission

  25. Changer pour le meilleur

  26. Nous serons lumineux comme le soleil !

  27. La fondation du monde

  28. Le levain dans le royaume des cieux n'est pas l'idée de Dieu

  29. Un plan de moutarde peut-il devenir un arbre ?

  30. Sauver de ses péchés

  31. Est-ce que Marie est demeurée vierge toute sa vie ?

  32. La moisson est grande et elle est prête !

  33. Attention aux détails quand vous lisez, un panier n'est pas une corbeille !

  34. Le rendement dépend de la qualité du terrain et la qualité du terrain dépend du niveau de compréhension

  35. Servir Dieu ou Mamon, c'est choisir entre deux systèmes économiques dans deux royaumes différents

  36. Que signifie «être scandalisé» dans la Bible ?

  37. Qu'est-ce qui fait que le quatrième type de terrain soit de la bonne terre ? - Un coup de chance ?

  38. L'esprit de pauvreté nous incite à accepter des choix qui sont bons juste en apparence (pst Joël Spinks)

  39. Cherchez à comprendre et appliquer les lois du royaume de Dieu

  40. Voici qui sont vraiment ma mère et mes frères

  41. La dynamique relationnelle entre les démons et les hommes

  42. Un seul signe accordé par Jésus

  43. Races de vipères

  44. Le tout-puissant Saint-Esprit fait descendre le royaume de Dieu

  45. Prophétie d'Ésaïe 42:1-4 réalisée par Jésus

  46. Jésus est le maître du sabbat

  47. L'union décuple la force !

  48. Votre connaissance de votre identité en Christ vous procure le courage et la persévérance pour la victoire dans l'épreuve

  49. Puis-je prendre la sainte Cène seul à la maison ?

  50. C'est une grande joie de rencontrer Jésus !

  51. La naissance virginale de Jésus

  52. Jésus pleinement Dieu et pleinement homme

  53. La consolation au milieu d'un monde sans pitié

  54. C'est une question de goût !

  55. Dieu ne demeure pas impassible devant l'aumône faite de bon coeur

  56. C'est le temps de se lever pour Jésus !

  57. Générosité de Dieu envers Jésus et envers nous

  58. Quelle est la distinction entre la repentance et la conversion ?

  59. Jésus vient sauver son peuple de ses péchés !

  60. Ne soyez pas des roseaux agités par le vent !

  61. Semez avec joie plutôt qu'avec larmes !

  62. Comment se débarrasser d'un mari de nuit ?

  63. Tout est accompli, tetelestai en grec, mais qu'est-ce que Jean voulait faire passer comme message en citant Jésus ainsi ?

  64. Accueillir c'est recevoir à un niveau plus élevé !

  65. La bonne nouvelle est une bonne nouvelle !

  66. Est-ce que toute notre famille sera sauvée ?

  67. Il y a une parole pour vous

  68. La foi dans les lois spirituelles est-elle un retour à une forme de légalisme ?

  69. Comment être digne de Jésus?

  70. Priez sans cesse, est-ce prier sans arrêt ?

  71. La prière aux morts pour leur demander de l'aide

  72. Est-ce que notre intercession en faveur des gens malades est efficace
    quand ceux-ci entretiennent leur maladie en parlant d'elle constamment ?

  73. L'infidélité à Dieu est vue comme une maladie de l'âme que Dieu veut guérir

  74. Trois volets dans la façon de Jésus d'annoncer la bonne nouvelle

  75. Notre comportement peut-il modifier la durée de notre vie ?

  76. Vin nouveau et outres renouvelées

  77. L'activité démoniaque cherche à demeurer cachée, exposée elle perd son influence

  78. Les différents sens des douleurs de l'enfantement dans la Bible

  79. DON - AUTORITÉ - GUÉRISON - GLOIRE

  80. Comment comprendre la perte d'un proche pour lequel on a prié avec foi ?

  81. Celui qui pointe et celle qui s'ouvre

  82. Tremblements de terre d'origine surnaturelle

  83. Les diverses tentatives du diable pour faire mourir Jésus

  84. L'exorcisme avant et après la Pentecôte

  85. La compréhension grandissante de l'autorité déléguée augmente la foi

  86. 4 mots sur la PERSÉCUTION

  87. Respecter ou résister et même renverser les autorités ?

  88. Pas besoin de se faire enseigner, selon certains, car ils ont le Saint-Esprit et la Bible pour ce faire !

  89. Sois audacieux, vas-y avec cette force que tu as !

  90. Comment devenir un HOMME !

  91. Matthieu 8:2 Rendre hommage ou adorer Jésus ?

  92. Que signifie naître d'eau et d'esprit ?

  93. Soyez reconnaissants de ne pas être traités comme vous le méritez !

  94. Le Seigneur Jésus a des ennemis et les ennemis de notre Seigneur sont nos ennemis !

  95. Quatre étapes dans la venue du ROYAUME DE DIEU sur terre

  96. À qui Dieu a-t-il donné son Fils unique ?

  97. Job 3:25-26 vs Actes 16:22-25 Notre attitude peut raccourcir ou rallonger le temps de l'épreuve!

  98. Job 3:25-26 vs David - Psaumes 119:39 Deux attitudes différentes face à l'adversité

  99. Qui est représenté par le serviteur sans habit de noce ?

  100. Voir la gloire de Dieu permet de supporter l'insupportable

  101. Gardez espoir, la ruine qui mène à la perdition peut être réversible !

  102. Pardonner n'est pas un exploit, c'est un ordre auquel on obéit par la foi

  103. Demandez des bonnes choses au bon Père, c'est une bonne garantie de les recevoir !

  104. Dans 1Pierre 1:3, est-ce que les élus concernent les juifs ou les chrétiens ?

  105. Pourquoi Paul alterne-t-il entre le «nous» et le «vous» dans son épître aux Éphésiens ?

  106. Job 14:15-22 Job pensait que Dieu le poursuivait sans espoir de répit !

  107. Job 14:7-14 Juste une vie à vivre, pas de réincarnation !

  108. La foi te fait passer de victime vaincue à Vaillant Victorieux

  109. La Parole, c'est quelque chose de puissant !

  110. Comment comprendre qu'un Dieu d'amour puisse aimer Jacob et détester Ésaü ?

  111. Célibataires, calculez bien votre affaire !

  112. Que signifie lancer un anathème sur quelqu'un ?

  113. Comment exercer l'autorité pour chasser les démons

  114. Comment marcher par la foi ?

  115. Oppression gouvernementale croissante envers le christianisme

  116. Les collecteurs d'impôt sont des terminators !

  117. Chrétien, tu es redoutable !

  118. Coucou, quelqu'un te parle !

  119. La neutralité est une posture d'imposture !, c'est de la lâcheté

  120. Ne soyons pas fatalistes ni au neutre

  121. Ta nature dicte ton état, pas tes circonstances

  122. Dans Matthieu 8:10-13, à quoi se réfèrent les ténèbres extérieures, où il y aura des pleurs et des grincements de dents ?

  123. Votre faim et soif de justice doit dépasser celle des Pharisiens !

  124. Job 14:1-6 La brièveté de la vie humaine si fragile

  125. Visons la vision !

  126. Comment va-t-on juger les anges ?

  127. Redressons ce qui est courbé et rendons droit les sentiers du Seigneur !

  128. Vertus fortifiantes des raisins et des pommes reconnues dans la Parole de Dieu

  129. Les hommes auront-ils des femmes dans le millénium ?

  130. Étude exhaustive sur l'adoration dans la Bible

  131. Job 13:22-28 Désirer connaître en quoi nous avons fauté pour changer

  132. Imaginer c'est bien, parler c'est bon, agir c'est mieux !

  133. S'imaginer le meilleur en faisant face à la pire des situations

  134. Pourquoi Satan cherchait-il toujours à tuer le Messie ?

  135. Job 13:20-21 Il y a des questions qui ne sont pas bonnes à poser

  136. Job 13:6-19 Demande de pouvoir prendre la parole pour défendre sa cause

  137. Quelle est l'origine de la bénédiction et quel est le moyen d'en bénéficier ?

  138. Nos paroles sont des balises qui tracent notre destinée !

  139. La grâce manifestée aux femmes qui ont eu un départ difficile

  140. Résultats non garantis avec la formation des ouvriers !

  141. Job 13:1-5 Les moralisateurs qui font suer ceux qui souffrent au lieu de les consoler !

  142. Pourquoi quelqu'un naît-il aveugle ?

  143. Les relations évolutives

  144. Les jugements de Dieu exercés dans le livre de Daniel ne sont pas tous négatifs

  145. Quel est le péché impardonnable ?

  146. Qui ne réplique pas au coup, prend tous les coups !

  147. Le pardon est-il conditionnel ?

VIDÉO du mois - message apporté lors de la nuit de prière

Faire un don
Devenez partenaire
de Croixsens.net
Cliquez ci-dessous
pour faire un don
avec PAYPAL

ou cliquez ici
pour faire un chèque.