Qui peut baptiser ?


Qui a le droit de baptiser ? Dans certaines dénominations, ce sont seulement les ministres ordonnés qui peuvent le faire. Pour ce qui est de baptême fait par des laïques, la Bible n'offre pas d'exemple mais ne condamne pas non plus la pratique. Ce n'était manifestement pas important pour le Saint-Esprit qui a inspiré les Écritures d'établir des règles par rapport à qui était en droit de baptiser ou non. Nous avons quelques exemples bibliques touchant la pratique du baptême.

Jésus laissait le soin à ses disciples de baptiser, il n'est pas écrit qu'il avait limité cela aux seuls apôtres.

Jean 4:1 Le Seigneur sut que les pharisiens avaient appris qu'il faisait et baptisait plus de disciples que Jean. 2 Toutefois Jésus ne baptisait pas lui-même, mais c'étaient ses disciples.

Dans les Actes, on voit Philippe, un diacre, baptiser plusieurs personnes.

Ac.8:2 Mais, quand ils eurent cru à Philippe, qui leur annonçait la bonne nouvelle du royaume de Dieu et du nom de Jésus-Christ, hommes et femmes se firent baptiser.

Ac.8:38 Il fit arrêter le char; Philippe et l'eunuque descendirent tous deux dans l'eau, et Philippe baptisa l'eunuque.

Bien entendu, les apôtres baptisaient aussi.

Ac.19:4 Alors Paul dit: Jean a baptisé du baptême de repentance, disant au peuple de croire en celui qui venait après lui, c'est-à-dire, en Jésus. 5 Sur ces paroles, ils furent baptisés au nom du Seigneur Jésus.

Pour l'apôtre Paul, évangéliser et enseigner la Parole de Jésus avaient prépondérance sur le baptême à cause des raisons qu'il énonce lui-même.

1Co.1:13 Christ est-il divisé? Paul a-t-il été crucifié pour vous, ou est-ce au nom de Paul que vous avez été baptisés? 14 Je rends grâces à Dieu de ce que je n'ai baptisé aucun de vous, excepté Crispus et Gaïus, 15 afin que personne ne dise que vous avez été baptisés en mon nom. 16 J'ai encore baptisé la famille de Stéphanas; du reste, je ne sache pas que j'aie baptisé quelque autre personne. 17 Ce n'est pas pour baptiser que Christ m'a envoyé, c'est pour annoncer l'Evangile

Il faut comprendre ici sa frustration ; à l'époque, on s'était habitué à ce que celui qui se faisait baptiser devenait le disciple de celui qui le baptisait. Par exemple, les gens que Jean-Baptiste baptisait devenaient des disciples de Jean-Baptiste. Paul reconnaissait l'importance du baptême et l'enseignait aussi (Ro.6:3-7, Col.2:11-12, Ga.3:27, Ti.3:5) mais il voulait faire des disciples de Jésus, pas des disciples de Paul !

Au temps de Tertullien, vers 200 ap JC, celui-ci défendait le baptême par des laïques en disant que le sacrement était plus important que l'ordre ecclésiastique et que la règle de l'amour le permettait.

Dans l'église catholique, habituellement c'est l'évêque ou le prêtre qui baptisent, mais en cas de nécessité ce peut être un laïque du moment qu'il a la bonne disposition de coeur. Autrefois, quand la vie des enfants nouveau-nés était en danger, la sage-femme ou le médecin qui faisaient l'accouchement baptisaient l'enfant ; ils versaient de l'eau sur le front du bébé en disant les paroles du baptême. On disait que les enfants étaient "ondoyés" (onde signifie eau).

- Le Webmestre






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes dimanche 22 Octobre 2017