Le baptême de Jean-Baptiste
Voici des notes que j'ai prises en écoutant Derek Prince dans un sermon qu'on peut visionner sur internet.

Le baptême est une transition, est une immersion totale où il y a toujours deux aspects à considérer «dans» et «vers».

1° Dans, c'est-à-dire l'élément dans lequel le baptême est effectué, par exemple l'eau ou le Saint-Esprit

2° Vers - le résultat final, la conséquence, par exemple, la repentance ou le pardon des péchés

Jean préparait le coeur du peuple de Dieu à la repentance, il préparait la voie du Seigneur Jésus. Derek Prince croit qu'avant le retour de Jésus, le coeur du peuple de Dieu a aussi besoin d'être préparé à la repentance. Derek Prince énumère ensuite trois conditions pour recevoir le baptême de Jean-Baptiste.
  1. La repentance

    Ce n'est pas une émotion mais une décision de cesser de pécher, puis une action, on fait demi-tour

  2. La confession des péchés

    Jean exigeait une confession publique des péchés. Cela semble être sorti de l'esprit de tant de gens dans l'église aujourd'hui, mais j'ai appris par l'expérience que cela génère une puissance extrême quand le peuple est suffisamment convaincu par le Saint-Esprit de confesser ses péchés. Ce fut la clé qui lança plusieurs réveils dans le passé, spécialement le réveil dans le pays de Galles en 1904. Il s'est caractérisé par la confession des péchés.

    Vous ne devez pas obligatoirement confesser vos péchés en public, mais vous devez les confesser, car les seuls péchés que Dieu s'est engagé à pardonner sont ceux que nous confessons. Jean dit

    1Jn.1:9 Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.

    Or cette phrase commence par un petit mot: «si» nous confessons nos péchés

    «si» nous ne les confessons pas, nous n'avons pas la garantie que Dieu les pardonne.

  3. Les preuves d'une vie transformée

    Jean exigeait les preuves que les gens s'étaient bien repentis. Quand les gens venaient à lui et qu'ils ne s'étaient manifestement pas repentis, il refusait de les baptiser. En particulier les religieux de l'époque.

    C'est assez caractéristique. C'est très dur pour les personnes religieuses d'appréhender un nouveau type de relation avec Dieu.

    Le baptême ne produisait pas la repentance mais c'était le sceau et la preuve qu'ils s'étaient déjà repentis.

Il y avait des limites au baptême de Jean, ce baptême ne produisait pas la nouvelle naissance qui fait entrer dans le royaume de Dieu.

Matthieu 11:11 Je vous le dis en vérité, parmi ceux qui sont nés de femmes, il n'en a point paru de plus grand que Jean-Baptiste. Cependant, le plus petit dans le royaume des cieux est plus grand que lui.

Ainsi donc, Jean est né de femmes, mais il n'est jamais né de nouveau, car ce n'était pas possible avant la venue de Jésus. Ainsi donc, le plus petit dans le royaume des cieux est plus grand que lui, non pas en ce que nous sommes mais en raison de l'époque où Dieu nous a placés. Il nous a placés dans le royaume à travers la nouvelle naissance. C'est ainsi que Jean avait ses limites, des limites voulues par Dieu.

Après la Pentecôte, le baptême de Jean n'était plus considéré comme valide. Ceci est révélé dans Ac.19:1-4.

Ac.19:1 Pendant qu'Apollos était à Corinthe, Paul, après avoir parcouru les hautes provinces de l'Asie, arriva à Ephèse. Ayant rencontré quelques disciples, 2 il leur dit: Avez-vous reçu le Saint-Esprit, quand vous avez cru? Ils lui répondirent: Nous n'avons pas même entendu dire qu'il y ait un Saint-Esprit. 3 Il dit: De quel baptême avez-vous donc été baptisés? Et ils répondirent: Du baptême de Jean. 4 Alors Paul dit: Jean a baptisé du baptême de repentance, disant au peuple de croire en celui qui venait après lui, c'est-à-dire, en Jésus. 5 Sur ces paroles, ils furent baptisés au nom du Seigneur Jésus. 6 Lorsque Paul leur eut imposé les mains, le Saint-Esprit vint sur eux, et ils parlaient en langues et prophétisaient. 7 Ils étaient en tout environ douze hommes.

- Derek Prince


Dans le lien suivant, cliquez ici, je m'attarde à savoir pourquoi Jean-Baptiste ne voulait pas baptiser Jésus.

- Le webmestre









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner


Depuis le 28 novembre 2009, visites sur les pages de ce thème

Nous sommes lundi 29 mai 2017