iv>
 
   
 
Le baptême dans ou par le Saint-Esprit ?

L'expression «baptême du Saint-Esprit» ou «baptême dans le Saint-Esprit» ou encore "baptême par le Saint-Esprit" en grec c'est la même chose «baptizô en pneumati», on ne la retrouve qu'à 5 reprises dans le NT et c'est Jésus qui baptise le converti dans le Saint-Esprit à chaque occasion, disent les évangéliques, mais les pentecôtistes voient les choses d'un oeil différent en ce qui concerne la dernière référence dans 1Co.12:13. Nous allons donc regarder cela de plus près.

Ac.1:5 Jean a baptisé dans l'eau dans peu de jours, vous serez baptisés dans le Saint-Esprit.

Actes 11:16 Et je me souvins de cette parole du Seigneur: Jean a baptisé dans l'eau, mais vous, vous serez baptisés dans le Saint-Esprit.

Lu.3:16 il vous baptisera dans le Saint-Esprit et le feu

Jn.1:33 Celui qui baptise dans le Saint-Esprit

1Co.12:13 Nous avons tous, en effet, été baptisés dans un seul Esprit, pour former un seul corps, soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit libres, et nous avons tous été abreuvés d'un seul Esprit.

1Co.12:13 "dans un seul Esprit", en grec : en eni "pneumati". La version Louis Segond suit ici littéralement la syntaxe grecque (baptizô en pneumati) et fait dire à Paul que les Corinthiens ont été tous baptisés dans le Saint-Esprit pour former un seul corps. Vu sous cet angle, tous les chrétiens doivent nécessairement être baptisés du Saint-Esprit, sinon ils ne feraient pas partie du corps de Christ ! La traduction la plus naturelle serait de garder la même que dans les évangiles, mais le datif peut très bien être traduit comme les pentecôtistes l'encouragent.

D'ailleurs, d'autres versions, comme la Bible en Français Courant citée dessous, vont traduire plutôt la préposition "en" avec le datif "pneumatif" en français "par l'Esprit" au lieu de "dans l'Esprit".

1Co.12:13 Et nous tous, Juifs ou non-Juifs, esclaves ou hommes libres, nous avons été baptisés pour former un seul corps par le même Esprit Saint et nous avons tous eu à boire de ce seul Esprit.

Le Saint-Esprit devient alors l'agent qui nous baptise dans le corps de Christ à la conversion. Ce n'est plus le même baptême qu'on retrouve dans les prophéties des évangiles où c'est Jésus qui baptise dans le Saint-Esprit. Ainsi les Pentecôtistes peuvent affirmer que tous les chrétiens ne sont pas baptisés par Jésus dans le Saint-Esprit sans pour autant nier leur appartenance au corps de Christ car dans ce passage, on comprend que c'est le Saint-Esprit qui nous baptise dans Jésus. Ga.3:27 va dans le même sens que cette interprétation de 1Co.12:13 même si Paul ne nomme pas le Saint-Esprit d'une manière explicite.

Galates 3:27 vous tous, qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ.

En grec: "eis Christon". La préposition grec "eis" désigne un mouvement vers l'intérieur. Nous étions, avant notre conversion, extérieurs à Christ et le Saint-Esprit vient nous faire en entrer en Christ, "eis Christon", pour former un seul corps, "eis en sôma" 1Co.12:13. C'est ainsi que nous revêtons Jésus-Christ. Le Saint-Esprit qui nous baptise en Christ c'est l'expérience de la conversion. Et Jésus qui nous baptise dans le Saint-Esprt c'est le baptême de puissance, en même temps ou postérieur à la conversion selon les cas.

Conclusion

C'est ici la divergence d'interprétation centrale entre les pentecôtistes et les évangéliques.

Les évangéliques soulignent que les chrétiens ont été baptisés dans le Saint-Esprit dans le but de former le corps de Christ. Ils avancent que Paul emploie la même tournure de phrase en grec que les évangélistes, dont Luc avec lequel il a travaillé de nombreuses années. Cette tournure de phrase étant composée de la préposition «en» suivi du cas datif, pour eux, il n'y a aucune raison syntaxique de penser qu'il décrit dans ce passage une autre réalité que celle affirmée dans les passages de Luc, Jean et Actes.

Celui qui n'est pas baptisé dans le Saint-Esprit (ou du Saint-Esprit, c'est la même chose en grec) ne peut donc faire partie du corps de Christ.

De leur côté, les pentecôtistes affirment que c'est plutôt le Saint-Esprit qui baptise dans le corps de Jésus dans 1Co.12:13 alors nous sommes appelés à rechercher le baptême du Saint-Esprit par Jésus après notre conversion s'il ne s'est pas produit en même temps que nous avons donné notre vie à Christ. Pour eux, il y a une évidence visible que le baptême du Saint-Esprit a été reçu et c'est le parler en langue.

Ce n'est quand même pas juste une divergence banale d'opinion sur un sujet périphérique de la Parole de Dieu puisque cela a une incidence sur la manifestation puissante du Saint-Esprit. Ceux qui ne croient pas à l'expérience du baptême de puissance sur les chrétiens suivant la réception du Saint-Esprit dans les chrétiens n'ont généralement pas de ministère où l'on voit des guérisons miraleuses instantanées, or ce sont souvent ces guérisons qui fortifient la foi des croyants et encouragent les incroyants à changer d'avis. Si Pierre n'avait pas guéri le boiteux dans la quarantaine en proclamant sur lui le nom de Jésus, son message n'aurait pas eu le même impact sur ses concitoyens.

Notons en terminant que c'est très difficile pour quiconque de comprendre des passages bibliques d'une autre manière que celle qu'ils les ont toujours compris. Pensez à tous les sujets qui ont été abordés avec d'autres chrétiens et remarquez le nombre de fois où un participant a reconnu avoir erré doctrinalement... c'est une rareté. C'est pourquoi il ne faut pas avoir d'attente à ce niveau. Si quelqu'un allume, tant mieux, cependant qu'il nous suffise de présenter notre point de vue et demander au Saint-Esprit de faire la lumière sur nos convictions à tous.






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes samedi 16 décembre 2017