Le traitement pour la colère

 



Philippe Néri était irascible, se querellait facilement et cédait à de violents accès de colère qui incitaient ses frères à la riposte.

Un beau jour, il sentit que cela ne pouvait durer davantage: sa résolution venait-elle de sa vertu ou du fait qu'il ne pouvait plus supporter ses frères? L'histoire ne nous le dit pas.

Toujours est-il qu'il courut à l'église se prosterner devant une statue du Christ et le supplier de le libérer de son irascibilité. C'est rempli d'espoir qu'il quitte la chapelle.

La première personne qu'il rencontre est un frère qui n'a jamais provoqué sa colère: pour la première fois de sa vie, ce frère se montre désagréable et déplaisant.

Philippe se met en colère et, furieux, part à la recherche d'un autre frère qui a toujours été pour lui une source de consolation et de joie. Et voilà que ce frère, à son tour, lui répond avec rudesse! Aussi?

Philippe court-il à nouveau à l'église et il se jette aux pieds du Christ: "Seigneur! ne t'avais-je pas demandé de me débarrasser de mon irascibilité?"

Alors, le Seigneur répond: "Si, Philippe! et c'est pourquoi je te multiplie les occasions de t'en corriger! "

- le Métropolite Antoine Bloom






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes dimanche 25 juin 2017