Lapidation

Ne nous vengeons pas nous-mêmes suite à des paroles lapidaires, cela ne créerait qu'une escalade dans les agressions, car celui qui vit par l'épée finira par mourir aussi par l'épée, comme disait Jésus. On récolte toujours ce qu'on sème.

Prenons pour exemple Étienne, que certains membres des synagogues avaient accusé injustement de vouloir changer la loi de Moïse (Ac.6:9-13). Au lieu de démontrer qu'il continuait à suivre la loi de Moïse avec zèle comme les apôtres le faisaient ainsi que les milliers d'autres juifs devenus chrétiens (Ac.21:20), Étienne s'était vengé lui-même en se lançant dans une diatribe qui a mis les chefs religieux encore plus en colère et, pour couronner le tout, en leur lançant qu'ils n'obéissaient pas eux-mêmes à la loi de Dieu transmise par les anges à Moïse.

Actes 7:53 Vous qui avez reçu la loi de Dieu par l’intermédiaire des anges, vous n’avez pas obéi à cette loi! 54 Les membres du Conseil devinrent furieux en entendant ces paroles et ils grinçaient des dents de colère contre Étienne. 55 Mais lui, rempli du Saint-Esprit, regarda vers le ciel; il vit la gloire de Dieu et Jésus debout à la droite de Dieu. 56 Il dit: Écoutez, je vois les cieux ouverts et le Fils de l’homme debout à la droite de Dieu. 57 Ils poussèrent alors de grands cris et se bouchèrent les oreilles. Ils se précipitèrent tous ensemble sur lui, 58 l’entraînèrent hors de la ville et se mirent à lui jeter des pierres pour le tuer. Les témoins laissèrent leurs vêtements à la garde d’un jeune homme appelé Saul. 59 Tandis qu’on lui jetait des pierres, Étienne priait ainsi: Seigneur Jésus, reçois mon esprit! 60 Puis il tomba à genoux et cria avec force: Seigneur, ne les tiens pas pour coupables de ce péché! Après avoir dit ces mots, il mourut. 8:1 Et Saul approuvait le meurtre d’Étienne. Il y eut, ce jour-là, une grande persécution contre l’Eglise de Jérusalem ; et tous, excepté les apôtres, se dispersèrent dans les contrées de la Judée et de la Samarie. 2 Des hommes pieux ensevelirent Etienne, et le pleurèrent à grand bruit. 3 Saul, de son côté, ravageait l’Eglise; pénétrant dans les maisons, il en arrachait hommes et femmes, et les faisait jeter en prison.

Cette nouvelle "secte" était déjà très mal perçue par les partis religieux de l'époque qui avait fait crucifier Jésus, leur fondateur. De plus, le pharisien Saul de Tarse, parmi eux, avait certainement pris cette parole d'Étienne comme une insulte personnelle qui discréditait définitivement tout ce que Étienne pouvait annoncer, car Saul aimait vraiment Dieu et désirait lui plaire en observant la loi de Moïse rigoureusement, d'une manière irréprochable, depuis sa jeunesse aux pieds de Gamaliel, un rabbin très respecté et écouté (Ac.22:3, 5:34-40) et c'était pour lui une grande source de fierté à l'époque (Ph.3:5-8).

Philippiens 3:5 j’ai été circoncis le huitième jour, je suis issu du peuple d’Israël, de la tribu de Benjamin, hébreu né d’Hébreux; en ce qui concerne la loi, j’étais pharisien; 6 du point de vue du zèle, j’étais persécuteur de l’Eglise; par rapport à la justice de la loi, j’étais irréprochable. 7 Mais ces qualités qui étaient pour moi des gains, je les ai regardées comme une perte à cause de Christ.

Actes 22:3 je suis Juif, né à Tarse en Cilicie; mais j’ai été élevé dans cette ville-ci, et instruit aux pieds de Gamaliel dans la connaissance exacte de la loi de nos pères, étant plein de zèle pour Dieu, comme vous l’êtes tous aujourd’hui.

Ce n'est pas étonnant que suite à ces paroles choquantes d'Étienne, Saul se soit senti investi divinement comme mission de maltraiter et emprisonner tous ceux qui refuseraient d'abjurer leur foi (Ac.8:3). La vengeance de Saul de Tarse allait être bien plus terrible que celle d'Étienne. Le sage Salomon avait pourtant bien enseigné:

Proverbes 15:1 Une réplique pleine de douceur détourne le courroux; une parole blessante surexcite la colère.

La diatribe d'Étienne était loin d'être pleine de douceur ; un fruit du Saint-Esprit dans Ga.5:22 que Paul, plus tard, encourage tous les chrétiens à posséder. Il avait vu personnellement les dommages engendrés par des paroles blessantes.

Philippiens 4:5 Que votre douceur soit connue de tous les hommes.

Les paroles blessantes prononcées par Étienne ont attisé l'exaspération des religieux jaloux contre l'église qui s'était jusque là manifestée seulement contre les leaders apostoliques par des menaces, des coups et des emprisonnements (Ac.4:3, 5:17-18, 40-41).

Étienne a bien couru après le trouble en mettant tous les religieux dans le même panier et quand il a parlé de sa vision de Jésus debout à la droite de Dieu, il a fait déborder la coupe déjà bien pleine. Il aurait gardé cette vision pour lui-même qu'il aurait pu prêcher probablement encore longtemps, au lieu d'être considéré comme un blasphémateur et connaître une mort prématurée, ce qui s'est transféré ensuite en une grande persécution contre l'église. Ses auditeurs étaient convaincus qu'il méritait d'être lapidé, selon la loi de Moïse qu'ils suivaient scrupuleusement.

Lévitique 24:14 Fais sortir du camp le blasphémateur; tous ceux qui l’ont entendu poseront leurs mains sur sa tête, et toute l’assemblée le lapidera.

Étienne était rempli du Saint-Esprit, mais manquait de douceur (Ac.7:55). On voit que même si on est remplis du Saint-Esprit, les fruits ne sont pas nécessairement tous parvenus à maturité en nous. C'est un encouragement dans un sens que le Saint-Esprit vient nous remplir à la capacité que nous sommes en mesure de recevoir.

La plénitude du Saint-Esprit s'est manifestée en Étienne de manière glorieuse quand il a eu le même sentiment en remettant ses agresseurs entre les mains de Dieu, Lui demandant de les pardonner (Ac.7:60).

Dans le cas de Saul de Tarse, on peut avancer que Dieu a exaucé la requête d'Étienne ! Dieu a pardonné à celui qui allait devenir l'apôtre Paul, mais Il lui a quand même fait goûter aussi à sa propre médecine, étant victime lui-même aussi de lapidation, Dieu a dû le ressusciter ou à tout le moins le guérir miraculeusement pour qu'il termine l'oeuvre à laquelle Jésus l'avait appelée.

Actes 14:19 Alors arrivèrent d'Antioche et d'Iconium des Juifs qui gagnèrent la foule. Après avoir lapidé Paul, ils le traînèrent hors de la ville, pensant (nomizô) qu'il était mort. 20 Cependant, quand les disciples l'entourèrent, il se leva et entra dans la ville. Le lendemain, il partit pour Derbe avec Barnabas.

Pour qu'on le considère comme mort, cela signifie que les juifs l'avaient fait passer une évaluation, le verbe grec "nomizô" employé ici demande un raisonnement préalable avant d'en arriver à une conclusion, il fallait que les juifs aient bien vérifié ses signes vitaux pour s'assurer qu'il était bien mort avant de le considérer comme mort, le contraire serait surprenant. Ils devaient donc avoir vérifié qu'il avait cessé de respirer et que son coeur s'était arrêté de battre. Les juifs voulaient le voir mourir, alors donc avant de l'abandonner, ils devaient avoir été convaincus par des signes visibles qu'il était bien décédé.

Actes 7:25 Il pensait (nomizô) que ses frères comprendraient que Dieu leur accordait la délivrance par sa main; mais ils ne comprirent pas.

Actes 8:20 Mais Pierre lui dit: Que ton argent périsse avec toi, puisque tu as cru (nomizô) que le don de Dieu s’acquérait à prix d’argent!

Actes 16:13 Le jour du sabbat, nous nous rendîmes, hors de la porte, vers une rivière, où nous pensions (nomizô) que se trouvait un lieu de prière. Nous nous assîmes, et nous parlâmes aux femmes qui étaient réunies.

Actes 16:27 Le geôlier se réveilla, et, lorsqu’il vit les portes de la prison ouvertes, il tira son épée et allait se tuer, pensant (nomizô) que les prisonniers s’étaient enfuis.

Après avoir évalué tous ces éléments, je pense (nomizô !) que c'est possiblement après avoir été lapidé que Paul est monté au troisième ciel (2Co.12:2) et qu'il a passé du temps avec Jésus.

On ne peut pas être affirmatif que Paul soit mort physiquement lors de sa lapidation, mais s'il n'était pas mort, il était vraiment très mal en point pour qu'on le considère comme mort. Sur internet, on voit à quoi ressemble les gens lapidés. Quand on a fini avec eux, ils ne se relèvent pas pour rentrer chez eux !!!



Le fait que Paul se soit relevé dès qu'il fut entouré de chrétiens manifeste une intervention divine qui l'a guéri de ses blessures assez vite pour être capable de marcher de lui-même après avoir dû être traîné en dehors de la ville. Alors que ce soit une résurrection ou une guérison, d'une manière ou d'une autre, il a fallu une intervention surnaturelle. Je penche plutôt pour une résurrection.

En conclusion

Ne nous vengons pas nous-mêmes, soyons plutôt reconnus de tous pour notre douceur, on risquera moins de finir lapidés !

Romains 12:17 Ne rendez à personne le mal pour le mal. Efforcez-vous de faire le bien devant tous les hommes. 18 S’il est possible, et dans la mesure où cela dépend de vous, vivez en paix avec tous les hommes. 19 Mes chers amis, ne vous vengez pas vous-mêmes, mais laissez agir la colère de Dieu, car l’Écriture déclare: "C’est moi qui tirerai vengeance, c’est moi qui paierai de retour," dit le Seigneur. 20 Et aussi: "Si ton ennemi a faim, donne-lui à manger; s’il a soif, donne-lui à boire; car, en agissant ainsi, ce sera comme si tu amassais des charbons ardents sur sa tête." 21 Ne te laisse pas vaincre par le mal. Sois au contraire vainqueur du mal par le bien.



- Le webmestre





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes mardi 19 septembre 2017