Comment gérer sa colère

Gorille Mumba au zoo de Granby


À la base, la colère est une émotion commune qui est déclenchée quand une injustice est perçue, à tort ou à raison.

1° Quand on se met en colère


La colère est bien difficile à gérer correctement pour les humains que nous sommes. C'est qu'à l'instar de toutes les autres émotions, la colère humaine a été corrompue par la Chute comme l'expriment si bien Dan Allender et Tremper Longman dans l'Appel du coeur à la page 10 : "Nous avons la conviction que les émotions ne sont pas amorales, elles reflètent ce qui se passe dans notre âme et sont aussi corrompues que les autres aspects de notre personnalité."

Allender et Longman ont ensuite écrit à la page 36 de leur livre: "Par la colère, nous cherchons à compenser la passivité de Dieu en nous attribuant le droit d'agir, au lieu d'attendre dans la vulnérabilité qu'Il intervienne. Elle n'est donc pas seulement un moyen de se protéger contre l'offense ou une source d'énergie pour aller au combat ; elle est une injure lancée à Dieu parce qu'il refuse apparemment d'agir en notre faveur. " Voici un exemple dans Genèse 33.

C'est ainsi que dans sa manifestation, contrairement à la colère de Dieu, la colère humaine a la propension à monter rapidement, elle offre généralement peu de résistance à l'offense, elle est dépourvue de maîtrise, elle exagère l'offense pour justifier ses paroles méchantes et les actions destructrices qui les accompagnent. Ce type de colère ne peut manifestement pas accomplir la justice de Dieu, voir Ja.1:19-20

Regardons maintenant Ep.4:26. Dans ce passage, il est intéressant de noter qu'il n'est pas défendu de se mettre en colère. La colère comme telle n'est pas péché, Jésus s'est déjà mis en colère, sans parler de la colère de Dieu le Père! :

Ep.4:26 Si vous vous mettez en colère, ne péchez point; que le soleil ne se couche pas sur votre colère, 27 et ne donnez pas accès au diable.

Il n'est pas question d'étouffer sa colère, cela peut amener toute sorte d'autres problèmes émotionnels et même physiques. Changée en amertume, la colère infecterait aussi notre entourage, elle produit alors un fiel amer qui empêche le rétablissement des relations et donne accès au diable. Il se servira de nous pour répandre la dévastation autour de nous. Se concentrer à faire tous ses efforts pour se contenir, sans rien régler est bien vain. Cela mène à la frustration, car la marmite bouille en dessous et le couvercle finira par exploser en colère et en amertume ou encore par imploser en dépression et en pensées suicidaires.

Il y a encore d'autres raisons pour lesquelles il est malsain de chercher à nier sa colère, elle a son utilité, sa raison d'être. Comme toute autre émotion, la colère fait partie du langage de l'âme qui nous aide à comprendre nos passions et nos convictions les plus profondes. La colère nous met en contact avec la réalité pénible découlant de la Chute.

Mais si notre colère n'est pas bien gérée, elle va causer des dommages comme nous venons de le voir. «... que le soleil ne se couche pas sur votre colère ...» exhorte l'apôtre Paul. Pourquoi avant le coucher du soleil ? La Bible et l'expérience humaine montrent que la nuit, l'être humain est plus accessible au monde des esprits. "La nuit porte conseil" selon le dicton, mais ce ne sera pas des bons conseils parce qu'ayant le coeur indisposé, le Saint-Esprit sera attristé (Ep.4:30), cela donnera libre accès aux mauvaises pensées venant de l'ennemi de nos âmes.

Nous avons donc intérêt à nous calmer rapidement pour être en mesure de réagir sainement à l'injustice perçue. La seule façon de retrouver son calme, ce n'est pas de donner libre cours à la colère ni de l'étouffer. La seule façon efficace c'est de ventiler sa colère, non pas sur les autres, mais en l'exposant honnêtement à Dieu, comme les Psaumes nous montrent de le faire. Nous pourrons ensuite recevoir la consolation divine et goûter à sa paix qui surpasse toute intelligence.

Paul part d'une citation de David et commente par la suite. Davidi enseignait justement d'exposer notre source d'irritation à Dieu qui écoute ce que nous disons en nous-mêmes et ensuite de se taire, confiant que Dieu va bien mieux gérer cette situation que nous-mêmes. Psaume 4:4 Tremblez, et ne péchez point ; Parlez en vos cœurs sur votre couche, puis taisez-vous. 5 Offrez des sacrifices de justice, et confiez-vous à l’Eternel. À cause de notre nature déchue, nous avons un penchant prononcé à mal gérée notre colère. Malgré tous les enseignements que nous pouvons recevoir à ce sujet, cela ne nous viendra jamais aisément de crier à Dieu notre colère au lieu de tenter de se faire justice soi-même. Celui qui est en colère est plus en danger de pécher mais ce n'est pas obligatoirement le cas, comme nous venons de voir.

2° Lent à se mettre en colère

En bon Père qu'il est, pour nous éviter les problèmes potentiels mentionnés ci-dessus, Dieu nous exhorte dans Sa Parole à être lents à se fâcher :

Ja.1:19 Sachez-le, mes frères bien-aimés. Ainsi, que tout homme soit prompt à écouter, lent à parler, lent à se mettre en colère; 20 car la colère de l'homme n'accomplit pas la justice de Dieu.

I. Pour nous aider à être lents à la colère, faisons de la prévention

a) Apprenons à reconnaître les signes de colère dès qu'ils commencent à se manifester, comme un sentiment de perte de contrôle sur les autres. Rappelons-nous que nous ne pouvons pas changer les autres, nous n'avons de pouvoir que sur nous-mêmes.

b) Songeons à quelques situations (même à les mettre par écrit) où nous avons perdu votre calme. Avons-nous remarqué s'il y a des événements en particulier qui suscitent en nous cette colère? Si oui, prenons le temps d'y réfléchir maintenant, à tête reposée, pour voir comment vous pourriez réagir différemment quand la situation se présente. Ceci pourrait être une piste à explorer. Autant que possible, quand vous décelez une situation difficile, attendez d'être à votre mieux avant d'y faire face. Un autre point, arrivez-vous facilement à exprimer vos sentiments par des paroles où les mots vous manquent pour montrer aux autres votre indignation?

L'ancien président des États-Unis Thomas Jefferson (1743-1826) a donné un jour le conseil suivant: «Quand tu es en colère, compte juste à dix avant de parler. Très en colère; compte jusqu'à 100».

II. Pour nous aider à être lents à la colère, usons de discernement

Nous pouvons penser à ce qui mérite vraiment de se mettre en colère et ce qui n'est que des peccadilles. Cela nous donnera plus de crédibilité quand il y aura vraiment matière à se fâcher. Par exemple, nous serions insensés de ne pas ressentir de la colère si nous sommes témoins d'un acte barbare, pécher serait de rendre le mal pour le mal alors que nous sommes appelés à «surmonter le mal par le bien» comme le dit l'apôtre Paul dans Ro.12:21. Paul était un homme de prière, cf. 1Th.5:17, comme David dans les Psaumes, il savait exposer à Dieu tous ses états d'âme ; colère, tristesse, etc. Il trouvait dans sa communion avec Dieu sa consolation cf, 2Co.1:3-4. Dieu pouvait ensuite lui inspirer des façons saines de réagir face à l'injustice humaine. Par exemple, l'apôtre Paul a su aussi canaliser sa colère face aux idoles en énergie positive pour présenter la Bonne Nouvelle :

Actes 17:16 Comme Paul les attendait à Athènes, il sentait au dedans de lui son esprit s'irriter, à la vue de cette ville pleine d'idoles. 17 Il s'entretenait donc dans la synagogue avec les Juifs et les hommes craignant Dieu, et sur la place publique chaque jour avec ceux qu'il rencontrait.



III. Pour nous aider à être lents à la colère, cultivons le fruit de l'Esprit

Une approche gagnante est de rechercher constamment la plénitude de l'Esprit en cultivant une communion intime avec Dieu. Vous remarquerez que la colère ne fait pas partie du fruit de l'Esprit énuméré dans Ga.5:22... Quand nous sommes remplis du Saint-Esprit et qu'une situation irritante se présente, on a l'énergie spirituelle venant de Dieu de pouvoir la surmonter. C'est pourquoi Jésus a dit: «Veillez et priez afin de ne pas tomber en tentation (même mot en grec traduit par épreuve).

Je nous encourage donc, non pas à nous concentrer seulement sur notre problème de colère mais à nourrir aussi notre communion avec le Seigneur par les moyens qu'il nous offre; la lecture de sa Parole, la lecture de textes édifiants, la prière, l'écoute de sermons, la communion fraternelle.

Il nous arrivera probablement encore de mal gérer notre colère, confessons-la alors à Dieu, recevez son pardon par la foi en Jésus-Christ. Allons de l'avant en apprenant à l'exposer au Seigneur, cela nous évitera de la déverser maladroitement sur les gens. Dieu pourra ensuite nous inspirer la bonne manière de réagir à l'injustice.

Ep.4:30 N'attristez pas le Saint-Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption. 31 Que toute amertume, toute animosité, toute colère, toute clameur, toute calomnie, et toute espèce de méchanceté, disparaissent du milieu de vous. 32 Soyez bons les uns envers les autres, compatissants, vous pardonnant réciproquement, comme Dieu vous a pardonné en Christ. 1 Devenez donc les imitateurs de Dieu, comme des enfants bien-aimés; 2 et marchez dans la charité, à l'exemple de Christ, qui nous a aimés, et qui s'est livré lui-même à Dieu pour nous comme une offrande et un sacrifice de bonne odeur.

Exemples d'une colère maîtrisée

Le roi David était en contact avec ses sentiments, il n'essayait pas de refouler sa colère en se convaincant que c'est une émotion indigne d'un homme noble comme c'est le cas dans certaines religions et philosophies orientales.

Par contre il savait bien gérer sa colère, au lieu de la déverser sur ceux qui lui causaient du tort, il allait crier à Dieu dans la prière, exprimant ses états d'âme et recevant la consolation du Seigneur:

2 Samuel 22:7 Dans ma détresse, j'ai invoqué l'Eternel, j'ai invoqué mon Dieu; de son palais, il a entendu ma voix, et mon cri est parvenu à ses oreilles.

Psaume 7:6 Lève-toi, ô Éternel! dans ta colère, lève-toi contre la fureur de mes adversaires, réveille-toi pour me secourir, ordonne un jugement!

Ensuite il était dégagé pour agir avec noblesse envers ses adversaires:

1S 24:1 Lorsque Saül fut revenu de la poursuite des Philistins, on vint lui dire: Voici, David est dans le désert d'En-Guédi.
2 Saül prit trois mille hommes d'élite sur tout Israël, et il alla chercher David et ses gens jusque sur les rochers des boucs sauvages.
3 Il arriva à des parcs de brebis, qui étaient près du chemin; et là se trouvait une caverne, où il entra pour se couvrir les pieds. David et ses gens étaient au fond de la caverne.
4 Les gens de David lui dirent: Voici le jour où l'Eternel te dit: Je livre ton ennemi entre tes mains; traite-le comme bon te semblera. David se leva, et coupa doucement le pan du manteau de Saül.
5 Après cela le coeur lui battit, parce qu'il avait coupé le pan du manteau de Saül.
6 Et il dit à ses gens: Quel'Eternel me garde de commettre contre mon seigneur, l'oint de l'Eternel, une action telle que de porter ma main sur lui! car il est l'oint de l'Eternel.
7 Par ces paroles David arrêta ses gens, et les empêcha de se jeter sur Saül. Puis Saül se leva pour sortir de la caverne, et continua son chemin.
8 Après cela, David se leva et sortit de la caverne. Il se mit alors à crier après Saül:O roi, mon seigneur! Saül regarda derrière lui, et David s'inclina le visage contre terre et se prosterna.
9 David dit à Saül: Pourquoi écoutes-tu les propos des gens qui disent: Voici, David cherche ton malheur?
10 Tu vois maintenant de tes propres yeux que l'Eternel t'avait livré aujourd'hui entre mes mains dans la caverne. On m'excitait à te tuer; mais je t'ai épargné,et j'ai dit: Je ne porterai pas la main sur mon seigneur, car il est l'oint de l'Eternel.
11 Vois, mon père, vois donc le pan de ton manteau dans ma main. Puisque j'ai coupé le pan de ton manteau et que je ne t'ai pas tué, sache et reconnais qu'il n'y a dans ma conduite ni méchanceté ni révolte, et que je n'ai point péché contre toi. Et toi, tu me dresses des embûches, pour m'ôter la vie!
12 L'Eternel sera juge entre moi et toi, et l'Eternel me vengera de toi; mais je ne porterai point la main sur toi.
13 Des méchants vient la méchanceté, dit l'ancien proverbe. Aussi je ne porterai point la main sur toi.

Exemple d'une colère hors de contrôle

Ge.33:1 Dina, la fille que Léa avait enfantée à Jacob, sortit pour voir les filles du pays. 2 Elle fut aperçue de Sichem, fils de Hamor, prince du pays. Il l'enleva, coucha avec elle, et la déshonora. 3 Son coeur s'attacha à Dina, fille de Jacob; il aima la jeune fille, et sut parler à son coeur. 4 Et Sichem dit à Hamor, son père: Donne-moi cette jeune fille pour femme.5 Jacob apprit qu'il avait déshonoré Dina, sa fille; et, comme ses fils étaient aux champs avec son troupeau, Jacob gardale silence jusqu'à leur retour. 6 Hamor, père de Sichem, se rendit auprès de Jacob pour lui parler. 7 Et les fils de Jacob revenaient des champs, lorsqu'ils apprirent la chose; ces hommes furent irrités et se mirent dans une grande colère, parce que Sichem avait commis une infamie en Israël, en couchant avec la fille de Jacob, ce qui n'aurait pas dû se faire. 8 Hamor leur adressa ainsi la parole: Le coeur de Sichem, mon fils, s'est attaché à votre fille; donnez-la-lui pour femme, je vous prie. 9 Alliez-vous avec nous; vous nous donnerez vos filles, et vous prendrez pour vous les nôtres. 10 Vous habiterez avec nous, et le pays sera à votre disposition; restez,pour y trafiquer et y acquérir des propriétés. 11 Sichem dit au père et aux frères de Dina: Que je trouve grâce à vos yeux, et je donnerai ce que vous me direz. 12 Exigez de moi une forte dot et beaucoup de présents, et je donnerai ce que vous me direz; mais accordez-moi pour femme la jeune fille. 13 Les fils de Jacob répondirent et parlèrent avec ruse à Sichem et à Hamor, son père, parce que Sichem avait déshonoré Dina, leur soeur. 14 Ils leur dirent: C'est une chose que nous ne pouvons pas faire, que de donner notre soeur à un homme incirconcis; car ce serait un opprobre pour nous. 15 Nous ne consentirons à votre désir qu'à la condition que vous deveniez comme nous, et que tout mâle parmi vous soit circoncis. 16 Nous vous donnerons alors nos filles, et nous prendrons pour nous les vôtres; nous habiterons avec vous, et nous formerons un seul peuple. 17 Mais si vous ne voulez pas nous écouter et vous faire circoncire, nous prendrons notre fille, et nous nous en irons. 18 Leurs paroles eurent l'assentiment de Hamor et de Sichem, fils de Hamor. 19 Le jeune homme ne tarda pas à faire la chose, car il aimait la fille de Jacob. Il était considéréde tous dans la maison de son père. 20 Hamor et Sichem, son fils, se rendirent à la porte de leur ville, et ils parlèrent ainsi aux gens de leur ville: 21 Ces hommes sont paisibles à notre égard; qu'ils restent dans le pays, et qu'ils y trafiquent; le pays est assez vaste pour eux. Nous prendrons pour femmes leurs filles, et nous leur donnerons nos filles. 22 Mais ces hommes ne consentiront à habiter avec nous, pour former un seul peuple, qu'à la condition que tout mâle parmi nous soit circoncis, comme ils sont eux-mêmes circoncis. 23 Leurs troupeaux, leurs biens et tout leur bétail, ne seront-ils pas à nous? Acceptons seulement leur condition, pour qu'ils restent avec nous. 24 Tous ceux qui étaient venus à la porte de la ville écoutèrent Hamor et Sichem, son fils; et tous les mâles se firent circoncire, tous ceux qui étaient venus à la porte de la ville. 25 Le troisième jour, pendant qu'ils étaient souffrants, les deux fils de Jacob, Siméon et Lévi, frères de Dina, prirent chacun leur épée, tombèrent sur laville qui se croyait en sécurité, et tuèrent tous les mâles. 26 Ils passèrent aussi au fil de l'épée Hamor et Sichem, son fils; ils enlevèrent Dina de la maison de Sichem, et sortirent. 27 Les fils de Jacob se jetèrent sur les morts, et pillèrent la ville, parce qu'on avait déshonoré leur soeur. 28 Ils prirent leurs troupeaux, leurs boeufs et leurs ânes, ce qui était dans la ville et ce qui était dans les champs; 29 ils emmenèrent comme butin toutes leurs richesses, leurs enfants et leurs femmes, et tout ce qui se trouvait dans les maisons.










Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner

Nous sommes lundi 22 mai 2017