À quoi reconnaît-on quelqu'un qui a faim ?


Avez-vous déjà eu réellement faim ? Toutes les pensées se centrent sur la nourriture, il faut en trouver coûte que coûte. L'affamé à qui on tend un pain ne regardera pas la marque, ne s'inquiétera pas non plus de sa fraîcheur. Il va sauter sur cette nourriture, précieuse, vitale. Si vous n'avez jamais vraiment éprouvé la faim pendant des jours, rappelez-vous les reportages à la télévision où l'on montrait les distributions de nourriture, là où la famine sévissait gravement. À l'opposé, celui qui a le ventre plein restera indifférent à l'offre

Proverbes 27:7 Celui qui est rassasié foule aux pieds le rayon de miel, mais celui qui a faim trouve doux tout ce qui est amer.

Transposons cela sur le plan spirituel, maintenant.

Matthieu 4:4 Jésus répondit: Il est écrit: L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.

Mon âme est-elle rassasiée des choses de ce monde au point où elle ne ressent plus la faim pour la Parole de Dieu ? Rappelons-nous à combien de reprises la Parole a fait du bien à notre âme. Ravivons notre désir pour sa Parole qui nourrit, la «marque» (Segond, Semeur, Français courant, Jérusalem, etc.) importe peu, la fraîcheur non plus, il n'y a pas de date de péremption ! Si nous avons vraiment faim, nous allons nous régaler de celle qui nous tombe sous la main.

1Pi.1:22 Ayant purifié vos âmes en obéissant à la vérité pour avoir un amour fraternel sincère, aimez-vous ardemment les uns les autres, de tout votre coeur, 23 puisque vous avez été régénérés, non par une semence corruptible, mais par une semence incorruptible, par la parole vivante et permanente de Dieu. 24 Car Toute chair est comme l'herbe, Et toute sa gloire comme la fleur de l'herbe. L'herbe sèche, et la fleur tombe; 25 Mais la parole du Seigneur demeure éternellement. Et cette parole est celle qui vous a été annoncée par l'Evangile. 2:1 Rejetant donc toute malice et toute ruse, la dissimulation, l'envie, et toute médisance, 2 désirez, comme des enfants nouveau-nés, le lait spirituel et pur, afin que par lui vous croissiez pour le salut, 3 si vous avez goûté que le Seigneur est bon.

Voilà ce que nous avons à faire, par nos propres forces c'est peine perdue, notre chair est résolument indifférente à la nourriture spirituelle, elle peut s'en passer des jours, des mois, des années, nous le savons que trop bien, notre Dieu le sait bien aussi et c'est pourquoi il a promis dans sa Parole:

Amos 8:11 Voici, les jours viennent, dit le Seigneur, l'Eternel, où j'enverrai la famine dans le pays, non pas la disette du pain et la soif de l'eau, mais la faim et la soif d'entendre les paroles de l'Eternel.

Luc 6:21 Heureux vous qui avez faim maintenant, car vous serez rassasiés!

- Le Webmestre











Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes lundi 24 avril 2017