- Prière -

  Liste des articles   |   Nouveautés de la semaine   |   Recherche   |   Contactez Pasteur Yvan Rheault   
________________

Ne priez pas pour le réveil!

Nager à contre-courant...

Il est un mot que l'on entend souvent dans la bouche des chrétiens dès qu'ils se rencontrent, c'est bien celui de réveil. Dans la prédication, les chants, comme dans la prière, nous rappelons constamment au Seigneur et à nous-mêmes que ce qu'il nous faut pour régler tous nos problèmes spirituels, c'est un «bon vieux réveil, comme dans le temps». La presse religieuse évangélique a aussi beaucoup insisté sur la nécessité urgente d'un réveil; en fait, quiconque est capable d'écrire quelque chose parlant du réveil est sûr de trouver un éditeur pour le publier. Le vent souffle tellement en faveur du réveil, qu'il semble que personne n'ait le discernement ou le courage de réagir et de nager à contre-courant, même si la vérité semble l'imposer. La religion a ses modes, comme la philosophie, la politique et la mode pour dames. Historiquement, il est un fait que les grandes religions du monde ont connu leurs périodes de déclin et de redressement; certains historiens s'empressent d'appeler ces redressements des réveils.

N'oublions pas toutefois que dans certains pays, l'Islam connaît actuellement un réveil, et que le shintoïsme, après une brève éclipse suite à la Deuxième Guerre mondiale, est en pleine expansion au Japon. Dans d'autres pays, c'est le catholicisme romain ou encore le protestantisme libéral qui gagnent du terrain au point que le mot «réveil» semble être le seul qui puisse décrire le phénomène. Tout cela n'est cependant pas accompagné d'un redressement perceptible des normes morales dans la vie des adeptes.

Une religion, et même le christianisme populaire, peut très bien connaître une croissance spectaculaire sans qu'il y ait la puissance transformatrice du Saint-Esprit, laissant ainsi l'Eglise de la génération suivante dans une condition pire que si cette croissance n'avait jamais eu lieu. Je crois que le besoin impérieux de notre temps n'est pas seulement celui d'un réveil, mais d'une transformation radicale qui aille à la racine de nos maladies morales et spirituelles, traitant les causes plutôt que les conséquences, le mal plutôt que les symptômes.

Tout bien réfléchi, je pense que, dans les circonstances actuelles, ce n'est pas du tout d'un réveil que nous avons besoin. Un réveil de grande envergure du christianisme tel que nous le connaissons actuellement en Amérique pourrait s'avérer être une tragédie morale dont il nous faudrait un siècle pour nous relever.

Voici mes raisons. II y a une génération de cela, en réaction à la haute critique et au modernisme qu'elle engendra, un puissant mouvement se leva du protestantisme pour la défense de la foi chrétienne historique.

Pour des raisons évidentes, ce mouvement fut appelé le fondamentalisme. Ce mouvement fut plus ou moins spontané, sans trop d'organisation, mais son but était partout le même: enrayer la «marée montante de négation» dans la théologie chrétienne, reformuler et défendre les doctrines fondamentales du christianisme néo-testamentaire. Cela fait partie de l'histoire.

Un mouvement victime de ses qualités

Cependant, on oublie souvent qu'en se propageant parmi les diverses dénominations et autres groupes indépendants, le fondamentalisme est devenu la victime de ses propres qualités. La Parole mourut dans les mains même de ses amis. L'inspiration verbale, par exemple (doctrine à laquelle j'ai toujours cru jusqu'à ce jour), a été frappée de rigor mortis. La voix du prophète a été réduite au silence alors que le scribe captivait les esprits des fidèles. Dans de nombreux domaines, l'imagination religieuse fut étouffée. Une hiérarchie non-officielle décida ce que les chrétiens devraient croire. La foi du chrétien n'allait plus être fondée sur l'Ecriture, mais sur ce que le scribe pensait que l'Ecriture affirmait. De nombreux séminaires, instituts, écoles bibliques, des prédicateurs et enseignants éminents s'unirent pour promouvoir le culte du textualisme. Le système de dispensationnalisme extrême qui fut élaboré fit passer au second plan la repentance, l'obéissance et la place de la croix dans la vie du chrétien, ne leur laissant plus qu'une dimension théorique. Des portions entières du Nouveau Testament furent quasiment écartées de la vie de l'église afin de «dispenser la parole de la vérité» selon un système rigide.

Il résulta de tout cela une hostilité religieuse à la véritable foi en Christ. Une sorte de brouillard froid était descendu sur le fondamentalisme. Certes, le terrain était bien délimité; il s'agissait bien du christianisme du Nouveau Testament. Les doctrines fondamentales de la Bible étaient bien là, mais le climat n'était certainement pas favorable aux doux fruits de l'Esprit.

L'état d'esprit général était bien différent de ce qu'il était du temps de l'Eglise primitive et des âmes nobles qui souffrirent tout en glorifiant Dieu dans les siècles passés. La doctrine était saine, mais il manquait quelque chose de vital. L'arbre de la bonne doctrine ne parvenait pas à porter son fruit. La voix de la tourterelle, de la colombe, se faisait rare. Au lieu de cela, c'est le perroquet, sur son perchoir artificiel, qui répétait consciencieusement tout ce qu'on lui avait enseigné - tout cela sur un ton grave et ennuyeux.

La foi, qui avait été une doctrine puissante et dynamique dans la bouche des apôtres, n'était plus que l'ombre d'elle-même et dénuée de toute puissance dans la bouche du scribe. Tandis que la lettre triomphait~ l'Esprit se retirait, laissant le textualisme régner sans réserve. Ce fut le temps de la captivité babylonienne du croyant.

Il faut toutefois ajouter qu'il y eût des exceptions à cette règle. Même dans ces temps difficiles, certains dont le coeur soupirait après Dieu furent de meilleurs théologiens que ceux qui les enseignaient. Ils allèrent jusqu'à vivre une plénitude et une puissance qui était inconnues des autres. Mais ils étaient peu nombreux et leur influence fut limitée. Ils ne parvenaient pas à dissiper le brouillard qui couvrait tout le pays.

L'erreur du textualisme n'est pas doctrinale. Elle est bien plus subtile que cela, et bien plus difficile à repérer; mais ses effets n'en sont pas moins mortels. Ce ne sont pas ses affirmations théologiques qui sont en cause, mais ses suppositions.

Le textualisme sous-entend, par exemple, qu'avoir une parole correspondant à telle ou telle chose revient à avoir la chose elle-même. Si une chose donnée est dans la Bible, alors elle est aussi en nous. Si nous avons la doctrine, nous avons aussi l'expérience. Si ceci ou cela était vrai de Paul, ça l'est forcément de nous puisque nous acceptons ses épîtres comme divinement inspirées. La Bible nous dit comment être sauvés, mais le textualisme va jusqu'à lui faire dire que nous sommes sauvés, ce qu'il n'a, par nature, aucun pouvoir de faire. L'assurance du salut de l'individu est ainsi réduite à une conclusion logique à partir d'affirmations doctrinales, avec pour résultat une expérience strictement mentale.

La révolte contre la tyrannie mentale

Puis la révolte arriva. L'esprit humain ne peut supporter le textualisme que jusqu'à un certain point avant de chercher à lui échapper. C'est ainsi que, discrètement, et sans que quiconque ne se doute de cette révolte, les masses de chrétiens fondamentalistes réagirent, non par rapport à l'enseignement biblique, mais par rapport à la tyrannie mentale exercée par les scribes. Tels des hommes en train de se noyer, ils luttèrent avec acharnement pour trouver de l'air, se débattant aveuglément afin de pouvoir penser plus librement et exprimer leurs sentiments comme l'exigeait leur nature et comme leur interdisaient ceux qui les enseignaient.

II s'ensuivit au moins vingt années de débauche reli­gieuse sans égale depuis qu'Israël adora le veau d'or. C'est ainsi qu'il peut être dit avec vérité de nous, chrétiens évangéliques: «Le peuple s'assit pour manger et pour boire; puis ils se levèrent pour se divertir» (1 Corinthiens 10:7). Le moins que l'on puisse dire, c'est que la ligne de séparation entre l'Eglise et le monde a été passablement effacée.

A part quelques-uns des péchés les plus grossiers, les péchés du monde irrégénéré sont à présent approuvés par un nombre effarant de chrétiens soi-disant «nés de nouveau» et imités sans hésitation. Les jeunes chrétiens prennent pour modèles des gens des plus mondains, cherchant à leur ressembler le plus possible. Les responsables religieux ont adopté les techniques des publicitaires. Il devient courant et normal dans les activités de l'église d'avoir recours à une exagération honteuse, ainsi qu'à la manipulation et à la vantardise. Le climat moral n'est pas celui du Nouveau Testament, mais plutôt celui de Hollywood ou de Broadway.

La plupart des évangéliques ne prennent plus l'initiative mais se contentent d'imiter le monde, le prenant ainsi pour modèle. La sainte foi de nos pères a souvent été réduite à une forme de distraction, et, plus choquant encore, tout cela est le fait des responsables spirituels.

Ce courant de protestation qui avait pris naissance dans le Nouveau Testament et s'était toujours fait entendre avec force quand l'Eglise était puissante a été réduit au silence. L'élément radical du témoignage et de la vie qui firent haïr les chrétiens par le monde a disparu du mouvement évangélique actuel. Les chrétiens furent, pendant un temps, des révolutionnaires - sur le plan moral et non pas politique - mais nous avons perdu ce caractère révolutionnaire. Il n'est désormais ni dangereux ni coûteux d'être chrétien. La grâce est non pas gratuite, mais bon marché. Nous sommes aujourd'hui affairés à prouver au monde qu'ils peuvent avoir tous les avantages de l'évangile sans aucun de ses inconvénients susceptibles de déranger leur mode de vie habituel. Nous leur disons: «Vous pouvez tout avoir, avec le ciel en prime!»

Cette description du christianisme moderne n'est certes pas universelle, mais elle reflète ce que vit l'immense majorité des chrétiens d'aujourd'hui. C'est pour cette raison qu'il est inutile que de nombreux chrétiens passent de longues heures à supplier Dieu d'envoyer le réveil. Si nous n'avons pas l'intention de changer, autant ne pas prier. Si ceux qui prient ne sont pas prêts à se laisser éclairer et à avoir assez de foi pour corriger toute leur façon de vivre et la rendre conforme au modèle du Nouveau Testament, il n!y aura pas de véritable réveil.

Quand prier est un tort

Prier est parfois non seulement inutile, mais également coupable. Voici un exemple: Israël avait été vaincu à Aï et il nous est dit «Josué déchira ses vêtements et tomba la face contre terre devant l'arche de l'Eternel, jusqu'au soir, ainsi que les anciens d'Israël. Ils se jetèrent de la poussière sur la tête» (Josué 7:6).

Selon notre compréhension moderne du réveil, c'était bien la chose à faire; et en insistant ainsi suffisamment longtemps, Dieu aurait bien dû se laisser convaincre d'envoyer la bénédiction. Mais il est écrit «L'Eternel dit à Josué: lève-toi, qu'est-ce donc? Tu tombes la face contre terre! Israël a péché; ainsi, ils ont enfreint l'alliance que je leur avais prescrite... Lève-toi, sanctifie le peuple. Tu diras: Sanctifies-vous pour demain, car ainsi parle l'Eternel, le Dieu d'Israël: L'interdit est au milieu de toi, Israël, tu ne pourras pas tenir devant tes ennemis, tant que vous n'aurez pas écarté l'interdit du milieu de vous» (Josué 7:10-11, 13).

II nous faut un profond changement au sein de l'Eglise. Supplier Dieu de répandre sa bénédiction sur une Eglise rétrograde et désobéissante est une perte de temps et d'effort. Une nouvelle vague d'intérêt religieux ne pourra qu'ajouter des membres à des églises qui n'ont pas l'intention de plier sous l'autorité du Seigneur Jésus-Christ ni d'obéir à Ses commandements. Dieu ne s'intéresse à la croissance des auditoires que dans la mesure où ceux qui les composent changent leurs voies et commencent à mener une vie de sainteté.

Le Seigneur a dit un jour une parole par le prophète Esaïe qui devrait régler cette question à jamais: «Qu'ai-je à faire de la multitude de vos sacrifices? dit l'Eternel. Je suis rassasié des holocaustes de béliers et de la graisse des veaux; je ne prends pas plaisir au sang des taureaux, des agneaux et des boucs. Quand vous venez vous présenter devant moi, qui vous demande de fouler mes parvis? Cessez d'apporter de vaines offrandes: l'encens me fait horreur quant aux nouvelles lunes, aux sabbats et aux assemblées, je ne puis voir le crime avec les solennités... Lavez-vous, purifiez-vous, ôtez de ma vue la méchanceté de vos actions, cessez de faire le mal. Apprenez à faire le bien, recherchez le droit, ramenez l'oppresseur dans le bon chemin, faites droit à l'orphelin, défendez la veuve... Si vous vous décidez pour l'obéissance, vous mangerez les meilleures productions du pays» (Esaie 1:11-13,16-17,19).

La prière pour le réveil sera exaucée quand elle sera accompagnée d'un changement radical de vie, et pas avant! Même des nuits de prière qui ne sont pas précédées de repentance pratique peuvent en fait déplaire à Dieu. «L'obéissance vaut mieux que les sacrifices».

Il nous faut revenir à un christianisme néo-testamentaire, non seulement sur le plan doctrinal, mais aussi dans toute notre façon de vivre. La séparation, l'obéissance, l'humilité, la simplicité, le sérieux, la maîtrise de soi, la décence, savoir porter sa croix sont autant de valeurs qui doivent de nouveau faire partie intégrante de notre compréhension globale du christianisme et être vécues au quotidien. II nous faut purifier le temple de tous ses marchands et changeurs de monnaie et nous placer tout à nouveau sous l'entière autorité de notre Seigneur ressuscité. Et cela s'applique autant à l'auteur de ces lignes qu'à quiconque confesse le nom de Jésus. Nous pourrons alors prier avec assurance et nous attendre à ce qu'un réveil s'ensuive.

- A.W. Tozer





Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









email Croixsens Net sur

Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner

 
   
 



Nous sommes mardi 18 mai 2021



NOUVEAUTÉS
  1. L'intercession extraordinairement puissante du Saint-Esprit

  2. L'intercession vue au travers des mots grec employés

  3. L'orgueil et ses trois formes de variants contagieux

  4. Doit-on éviter les amis qui ne marchent pas avec Dieu ?

  5. Le jeûne du combattant

  6. Voir les choses du bon côté, c'est meilleur pour le moral !

  7. Glorifie Dieu en prenant soin de ton corps et de ton coeur

  8. Cette espèce-là ne peut sortir que par la prière

  9. Grâce, miséricorde et paix sont disponibles !

  10. Là où sera le cadavre, là se rassembleront les aigles

  11. Jésus annonce sept fois sa mort et sa résurrection

  12. Quel est ce type de démon qui ne sort que par la prière ?

  13. Les ouvriers de la dernière heure

  14. Le renouvellement de toutes choses pendant le millénium

  15. Comment couvrir les fautes avec amour ?

  16. La volonté du Bon Berger, c'est de sauver TOUTES ses brebis

  17. Dieu s'active durant notre sommeil

  18. Raisons bidons qui couvrent de ridicule

  19. Qu'est-ce que la loi spirituelle de la double référence ?

  20. Que veux dire avoir faim et soif de justice, rechercher la justice, pratiquer la justice, venir dans la voie de la justice ?

  21. La femme de mes rêves !

  22. On reconnaît un chrétien à son comportement comme on reconnaît un arbre à ses fruits

  23. Doit-on briser des liens générationnels après notre conversion ?

  24. La prière active l'intervention divine et la persévérance dans la prière accélère l'intervention angélique

  25. Les sentiments parfois surprenants de Jésus

  26. Tout ce que vous demanderez en mon nom avec foi par la prière, je le ferai

  27. Tes prières d’intercession pour ta famille pourraient un jour te sauver la vie !

  28. Je suis l'Eternel, celui qui te guérit

  29. En quoi consiste le levain des pharisiens dont on doit se méfier et s'abstenir ?

  30. Le Seigneur en a besoin

  31. La tradition qui étouffe la manifestation de l'amour

  32. Parfaitement sauvés, délivrés et guéris !

  33. Que nos yeux s'ouvrent sur la vraie réalité !

  34. Jouer pour gagner

  35. Mathématiques divines : Faucon + Yaka = Rhema !

  36. Mathématiques divines : Faucon + Yaka = Rhema !

  37. Pouvons-nous accepter des transfusions sanguines ou non ?

  38. Un lieu de repos inusité pour Dieu

  39. L'origine de la chute de cheveux se trouve dans son expression même : la Chute !

  40. Saviez-vous que la religion est une M.T.S. ?

  41. Emmanuel, Dieu avec nous dans nos joies et nos peines

  42. La détermination inarrêtable de la foi

  43. Avez-vous le cœur endurci ? Êtes-vous encore sans intelligence ? N'avez-vous pas de mémoire ?

  44. C'est la guérison qui glorifie Dieu, pas la maladie !

  45. Pourquoi Dieu a-t-il rejeté l'offrande de Caïn ?

  46. Fabriqués à partir de la poussière qu'on piétine

  47. Êtes-vous étonnés par la réaction de Jésus de maudire un figuier et le faire mourir parce qu'il ne portait pas de fruits ?

  48. Comment vivre dans ce monde sans être affecté par le péché

  49. Les choses anciennes et les choses nouvelles

  50. La perle de grand prix

  51. Comment se procurer la perle de grand prix

  52. Un coup de filet !

  53. Dieu est toujours celui qui guérit, que ce soit instantané ou progressivement (Joël Spinks)

  54. L'Église et la grande commission

  55. Changer pour le meilleur

  56. Nous serons lumineux comme le soleil !

  57. La fondation du monde

  58. Le levain dans le royaume des cieux n'est pas l'idée de Dieu

  59. Un plan de moutarde peut-il devenir un arbre ?

  60. Sauver de ses péchés

  61. Est-ce que Marie est demeurée vierge toute sa vie ?

  62. La moisson est grande et elle est prête !

  63. Attention aux détails quand vous lisez, un panier n'est pas une corbeille !

  64. Le rendement dépend de la qualité du terrain et la qualité du terrain dépend du niveau de compréhension

  65. Servir Dieu ou Mamon, c'est choisir entre deux systèmes économiques dans deux royaumes différents

  66. Que signifie «être scandalisé» dans la Bible ?

  67. Qu'est-ce qui fait que le quatrième type de terrain soit de la bonne terre ? - Un coup de chance ?

  68. L'esprit de pauvreté nous incite à accepter des choix qui sont bons juste en apparence (pst Joël Spinks)

  69. Cherchez à comprendre et appliquer les lois du royaume de Dieu

  70. Voici qui sont vraiment ma mère et mes frères

  71. La dynamique relationnelle entre les démons et les hommes

  72. Un seul signe accordé par Jésus

  73. Races de vipères

  74. Le tout-puissant Saint-Esprit fait descendre le royaume de Dieu

  75. Prophétie d'Ésaïe 42:1-4 réalisée par Jésus

  76. Jésus est le maître du sabbat

  77. L'union décuple la force !

  78. Votre connaissance de votre identité en Christ vous procure le courage et la persévérance pour la victoire dans l'épreuve

  79. Puis-je prendre la sainte Cène seul à la maison ?

  80. C'est une grande joie de rencontrer Jésus !

  81. La naissance virginale de Jésus

  82. Jésus pleinement Dieu et pleinement homme

  83. La consolation au milieu d'un monde sans pitié

  84. C'est une question de goût !

  85. Dieu ne demeure pas impassible devant l'aumône faite de bon coeur

  86. C'est le temps de se lever pour Jésus !

  87. Générosité de Dieu envers Jésus et envers nous

  88. Quelle est la distinction entre la repentance et la conversion ?

  89. Jésus vient sauver son peuple de ses péchés !

  90. Ne soyez pas des roseaux agités par le vent !

  91. Semez avec joie plutôt qu'avec larmes !

  92. Comment se débarrasser d'un mari de nuit ?

  93. Tout est accompli, tetelestai en grec, mais qu'est-ce que Jean voulait faire passer comme message en citant Jésus ainsi ?

  94. Accueillir c'est recevoir à un niveau plus élevé !

  95. La bonne nouvelle est une bonne nouvelle !

  96. Est-ce que toute notre famille sera sauvée ?

  97. Il y a une parole pour vous

  98. La foi dans les lois spirituelles est-elle un retour à une forme de légalisme ?

  99. Comment être digne de Jésus?

  100. Priez sans cesse, est-ce prier sans arrêt ?

  101. La prière aux morts pour leur demander de l'aide

  102. Est-ce que notre intercession en faveur des gens malades est efficace
    quand ceux-ci entretiennent leur maladie en parlant d'elle constamment ?

  103. L'infidélité à Dieu est vue comme une maladie de l'âme que Dieu veut guérir

  104. Trois volets dans la façon de Jésus d'annoncer la bonne nouvelle

  105. Notre comportement peut-il modifier la durée de notre vie ?

  106. Vin nouveau et outres renouvelées

  107. L'activité démoniaque cherche à demeurer cachée, exposée elle perd son influence

  108. Les différents sens des douleurs de l'enfantement dans la Bible

  109. DON - AUTORITÉ - GUÉRISON - GLOIRE

  110. Comment comprendre la perte d'un proche pour lequel on a prié avec foi ?

  111. Celui qui pointe et celle qui s'ouvre

  112. Tremblements de terre d'origine surnaturelle

  113. Les diverses tentatives du diable pour faire mourir Jésus

  114. L'exorcisme avant et après la Pentecôte

  115. La compréhension grandissante de l'autorité déléguée augmente la foi

  116. 4 mots sur la PERSÉCUTION

  117. Respecter ou résister et même renverser les autorités ?

  118. Pas besoin de se faire enseigner, selon certains, car ils ont le Saint-Esprit et la Bible pour ce faire !

  119. Sois audacieux, vas-y avec cette force que tu as !

  120. Comment devenir un HOMME !

  121. Matthieu 8:2 Rendre hommage ou adorer Jésus ?

  122. Que signifie naître d'eau et d'esprit ?

  123. Soyez reconnaissants de ne pas être traités comme vous le méritez !

  124. Le Seigneur Jésus a des ennemis et les ennemis de notre Seigneur sont nos ennemis !

  125. Quatre étapes dans la venue du ROYAUME DE DIEU sur terre

  126. À qui Dieu a-t-il donné son Fils unique ?

  127. Job 3:25-26 vs Actes 16:22-25 Notre attitude peut raccourcir ou rallonger le temps de l'épreuve!

  128. Job 3:25-26 vs David - Psaumes 119:39 Deux attitudes différentes face à l'adversité

  129. Qui est représenté par le serviteur sans habit de noce ?

  130. Voir la gloire de Dieu permet de supporter l'insupportable

  131. Gardez espoir, la ruine qui mène à la perdition peut être réversible !

  132. Pardonner n'est pas un exploit, c'est un ordre auquel on obéit par la foi

  133. Demandez des bonnes choses au bon Père, c'est une bonne garantie de les recevoir !

  134. Dans 1Pierre 1:3, est-ce que les élus concernent les juifs ou les chrétiens ?

  135. Pourquoi Paul alterne-t-il entre le «nous» et le «vous» dans son épître aux Éphésiens ?

  136. Job 14:15-22 Job pensait que Dieu le poursuivait sans espoir de répit !

  137. Job 14:7-14 Juste une vie à vivre, pas de réincarnation !

  138. La foi te fait passer de victime vaincue à Vaillant Victorieux

  139. La Parole, c'est quelque chose de puissant !

  140. Comment comprendre qu'un Dieu d'amour puisse aimer Jacob et détester Ésaü ?

  141. Célibataires, calculez bien votre affaire !

  142. Que signifie lancer un anathème sur quelqu'un ?

  143. Comment exercer l'autorité pour chasser les démons

  144. Comment marcher par la foi ?

  145. Oppression gouvernementale croissante envers le christianisme

  146. Les collecteurs d'impôt sont des terminators !

  147. Chrétien, tu es redoutable !

  148. Coucou, quelqu'un te parle !

  149. La neutralité est une posture d'imposture !, c'est de la lâcheté

  150. Ne soyons pas fatalistes ni au neutre

  151. Ta nature dicte ton état, pas tes circonstances

  152. Dans Matthieu 8:10-13, à quoi se réfèrent les ténèbres extérieures, où il y aura des pleurs et des grincements de dents ?

  153. Votre faim et soif de justice doit dépasser celle des Pharisiens !

  154. Job 14:1-6 La brièveté de la vie humaine si fragile

  155. Visons la vision !

  156. Comment va-t-on juger les anges ?

  157. Redressons ce qui est courbé et rendons droit les sentiers du Seigneur !

  158. Vertus fortifiantes des raisins et des pommes reconnues dans la Parole de Dieu

  159. Les hommes auront-ils des femmes dans le millénium ?

  160. Étude exhaustive sur l'adoration dans la Bible

  161. Job 13:22-28 Désirer connaître en quoi nous avons fauté pour changer

  162. Imaginer c'est bien, parler c'est bon, agir c'est mieux !

  163. S'imaginer le meilleur en faisant face à la pire des situations

  164. Pourquoi Satan cherchait-il toujours à tuer le Messie ?

  165. Job 13:20-21 Il y a des questions qui ne sont pas bonnes à poser

  166. Job 13:6-19 Demande de pouvoir prendre la parole pour défendre sa cause

  167. Quelle est l'origine de la bénédiction et quel est le moyen d'en bénéficier ?

  168. Nos paroles sont des balises qui tracent notre destinée !

  169. La grâce manifestée aux femmes qui ont eu un départ difficile

  170. Résultats non garantis avec la formation des ouvriers !

  171. Job 13:1-5 Les moralisateurs qui font suer ceux qui souffrent au lieu de les consoler !

  172. Pourquoi quelqu'un naît-il aveugle ?

  173. Les relations évolutives

  174. Les jugements de Dieu exercés dans le livre de Daniel ne sont pas tous négatifs

  175. Quel est le péché impardonnable ?

  176. Qui ne réplique pas au coup, prend tous les coups !

  177. Le pardon est-il conditionnel ?

VIDÉO du mois - message apporté lors de la nuit de prière

Faire un don
Devenez partenaire
de Croixsens.net
Cliquez ci-dessous
pour faire un don
avec PAYPAL

ou cliquez ici
pour faire un chèque.