- Livres chrétiens numérisés -

  Liste des articles   |   Nouveautés de la semaine   |   Recherche   |   Contactez Pasteur Yvan Rheault   
________________

Les écrits des Pères Apostoliques - Lettre à Diognète


Datant des environs de 160, cette épître anonyme adressée à un païen de haut rang est une des plus ancienne apologies qui nous soit parvenues. Quoique l'on ignore tout de son auteur, elle est généralement classée parmi les écrits des Pères apostoliques.

I. Je vois, Excellent Diognète, le zèle qui te pousse à t'instruire sur la religion des Chrétiens, la clarté et la précision des questions que tu poses à leur sujet : à quel Dieu s'adresse leur foi ? Quel culte lui rendent-ils ? D'où vient leur dédain unanime du monde et leur mépris de la mort ? Pourquoi ne font-ils aucun cas des dieux reconnus par les Grecs et n'observent-ils pas les superstitions judaïques ? Quel est ce grand amour qu'ils ont les uns pour les autres ? Enfin pourquoi ce peuple nouveau - ce nouveau mode de vie - n'est-il venu à l'existence que de nos jours et non plus tôt ?

2. Je te félicite de cette ardeur et je prie Dieu, de qui nous vient le don et de parler et d'entendre, qu'il m'accorde le langage le plus propre à te rendre meilleur, toi qui m'écoutes, et qu'il te donne de m'écouter de manière à ne pas être un sujet de tristesse pour moi qui te parle.

II. Quand donc tu auras purifié ton esprit de tous les préjugés qui l'assiègent, quand tu te seras dépouillé des habitudes trompeuses, quand tu seras devenu un homme nouveau semblable à celui qui vient de naître - puisque c'est un langage nouveau, tu en conviens toi-même, que tu t'apprêtes à entendre -, considère non seulement avec les yeux, mais aussi par la raison, quelle est la substance ou la forme de ceux que vous appelez et reconnaissez dieux. 2. L'un n'est-il pas une pierre semblable à celle qu'on foule aux pieds ? L'autre du bronze, sans plus de valeur que les ustensiles fondus pour notre usage ? Cet autre du bois, et déjà pourri, ou de l'argent - il a besoin d'un homme posté à sa garde de crainte des voleurs -, ou du fer rongé par la rouille, ou de la terre cuite, sans plus d'apprêt que celle dont on se sert pour le plus vil usage ? 3. Tous ne sont-ils pas faits de matière corruptible ? Façonnés par le fer et par le feu ? N'est-ce pas un sculpteur qui a fait celui-ci ? Un fondeur celui-là ? Un orfèvre ? Un potier ? Avant d'avoir été façonnés en forme de dieux par ces techniques, est-ce que chacun de ces matériaux n'avait pas déjà changé de forme sous la main de son artisan et ne le peut-il pas encore maintenant ? Les ustensiles actuels, faits de la même matière qu'eux, ne pourraient-ils pas devenir eux aussi des dieux, s'ils rencontraient le même artisan ? 4. Inversement, ces dieux que vous adorez en ce moment ne pourraient-ils pas être transformés par la main des hommes en ustensiles pareils aux autres ? Ne sont-ils pas tous sourds, aveugles, inanimés, insensibles, incapables dé se mouvoir ? Ne sont-ils pas tous sujets à la corruption, à la pourriture ? 5. Voilà ce que vous appelez des dieux, ce que vous adorez et à quoi vous finissez par devenir semblables ! 6. C'est pour cela que vous haïssez les Chrétiens : parce qu'ils ne les considèrent pas comme des dieux. 7. Pourtant, vous qui les croyez et estimez tels, ne les méprisez-vous pas bien davantage que ne le font les Chrétiens ? Bien plus qu'eux vous les raillez, les outragez les idoles de pierre ou d'argile, vous les adorez sans leur donner de gardes ; celles d'argent et d'or, vous les tenez sous clef pendant la nuit et le jour, vous postez des gardiens à côté d'elles de peur qu'on ne les dérobe ! 8. Et les honneurs que vous croyez leur rendre sont plutôt pour ces dieux un désagrément, s'ils sont doués de sentiment ; qu'ils ne sentent rien, vous le faites bien voir par le sang et la graisse fumante de vos sacrifices ! 9. Qui de vous endurerait, qui tolérerait qu'on lui rende de tels honneurs ? Il n'y aura personne pour supporter de bon gré un tel désagrément, car l'homme est doué de sentiment et de raison. La pierre, elle, le supporte car elle ne sent rien : vous faites donc bien voir qu'elle est insensible. 10. Sur le refus des Chrétiens d'adorer de tels dieux, j'aurais encore beaucoup à dire, mais si ce qui précède ne paraît pas suffisant, je juge inutile d'en dire davantage.

III. J'en viens à ce qui distingue le culte chrétien de celui des juifs : c'est, je crois, ce que tu désires surtout apprendre. 2. Quand les juifs s'abstiennent de l'idolâtrie dont je viens de parler, ils ont certes bien raison de croire en un Dieu unique et de le vénérer comme maître de l'univers. Mais, quand suivant l'exemple des païens dont je viens de parler, ils lui rendent le même genre de culte, ils sont dans l'erreur. 3. En faisant de telles offrandes à des idoles insensibles et sourdes, les Grecs manquent de bon sens ; les juifs, qui les présentent à Dieu en s'imaginant qu'il en a besoin, devraient bien plutôt penser que c'est là extravagance et non piété. 4. Car " celui qui a créé le ciel et la terre et tout ce qu'ils renferment ", qui nous donne gracieusement à tous ce dont nous avons besoin, ne saurait lui-même avoir besoin de ces biens qu'il accorde lui-même à ceux qui s'imaginent les lui donner. 5. A coup sûr, ceux qui s'imaginent lui rendre un culte par le sang, la graisse fumante et les holocaustes et l'honorer par de telles cérémonies, ne me paraissent en rien différer de ceux qui déploient la même libéralité à l'égard d'idoles sourdes qui ne peuvent prendre part à ces honneurs. S'imaginer faire des présents à Celui qui n'a besoin de rien !

IV. Quant à leur crainte scrupuleuse concernant la nourriture, leur superstition au sujet du sabbat, l'orgueil qu'ils tirent de la circoncision, la fausse humilité de leur jeûne et des néoménies, choses ridicules et indignes de mention, je suppose que tu n'as pas besoin que je t'en intruise. 2. En effet, parmi les créatures que Dieu a faites pour l'usage des hommes, accueillir les unes comme réussies, rejeter les autres comme inutiles et superflues, comment cela peut-il être permis ? 3. Accuser Dieu de défendre d'accomplir une bonne action, n'est-ce pas impie ? 4. Tirer vanité d'une mutilation charnelle comme d'un signe d'élection, comme si cela les faisait tout particulièrement aimer de Dieu, n'est-ce pas ridicule ? 5. Quant à surveiller le cours des astres et de la lune pour régler l'observance des mois et des jours, quant à distribuer selon leurs propres désirs les plans divins et les vicissitudes des temps en jours de fêtes et jours de pénitence, est-ce faire preuve de piété ? N'est-ce pas bien plutôt de la sottise ? 6. C'est donc bien avec raison que les Chrétiens s'abstiennent de la légèreté et de l'erreur générales " comme du ritualisme indiscret et de l'orgueil des juifs. je suppose t'en avoir assez appris là-dessus. Mais ce qu'est leur religion à eux, c'est un mystère : n'espère pas pouvoir jamais l'apprendre d'un homme.

V. Car les Chrétiens ne se distinguent des autres hommes ni par le pays, ni par le langage, ni par les vêtements. 2. Ils n'habitent pas de villes qui leur soient propres, ils ne se servent pas de quelque dialecte extraordinaire, leur genre de vie n'a rien de singulier. 3. Ce n'est pas à l'imagination ou aux rêveries d'esprits agités que leur doctrine doit sa découverte ; ils ne se font pas, comme tant d'autres, les champions d'une doctrine humaine. 4. Ils se répartissent dans les cités grecques et barbares suivant le lot échu à chacun ; ils se conforment aux usages locaux pour les vêtements, la nourriture et la manière de vivre, tout en manifestant les lois extraordinaires et vraiment paradoxales de leur république spirituelle. 5. Ils résident chacun dans sa propre patrie, mais comme des étrangers domiciliés. Ils s'acquittent de tous leurs devoirs de citoyens et supportent toutes les charges comme des étrangers. Toute terre étrangère leur est une patrie et toute patrie une terre étrangère. 6. Ils se marient comme tout le monde, ils ont des enfants, mais ils n'abandonnent pas leurs nouveau-nés. 7. Ils partagent tous la même table, mais non la même couche. 8. Ils sont dans la chair, mais ne vivent pas selon la chair. 9. Ils passent leur vie sur la terre, mais sont citoyens du ciel. 10. Ils obéissent aux lois établies et leur manière de vivre l'emporte en perfection sur les lois. 11. Ils aiment tous les hommes et tous les persécutent. 12. On les méconnaît, on les condamne ; on les tue et par là ils gagnent la vie. 13. Ils sont pauvres et enrichissent un grand nombre. Ils manquent de tout et ils surabondent en toutes choses. 14. On les méprise et dans ce mépris ils trouvent leur gloire. On les calomnie et ils sont justifiés. 15. On les insulte et ils bénissent. On les outrage et ils honorent. 16. Ne faisant que le bien, ils sont châtiés comme des scélérats. Châtiés, ils sont dans la joie comme s'ils naissaient à la vie. 17. Les juifs leur font la guerre comme à des étrangers ; ils sont persécutés par les Grecs et ceux qui les détestent ne sauraient dire la cause de leur haine.

VI. En un mot, ce que l'âme est dans le corps, les Chrétiens le sont dans le monde. 2. L'âme est répandue dans tous les membres du corps comme les Chrétiens dans les cités du monde. 3. L'âme habite dans le corps et pourtant elle n'est pas du corps, comme les Chrétiens habitent dans le monde mais ne sont pas du monde. 4. Invisible, l'âme est retenue prisonnière dans un corps visible : ainsi les Chrétiens, on voit bien qu'ils sont dans le monde, mais le culte qu'ils rendent à Dieu demeure invisible. 5. La chair déteste l'âme et lui fait la guerre, sans en avoir reçu de tort, parce qu'elle l'empêche de jouir des plaisirs : de même le monde déteste les Chrétiens qui ne lui font aucun tort, parce qu'ils s'opposent à ses plaisirs. 6. L'âme aime cette chair qui la déteste, et ses membres, comme les Chrétiens aiment ceux qui les détestent. 7. L'âme est enfermée dans le corps : c'est elle pourtant qui maintient le corps ; les Chrétiens sont comme détenus dans la prison du monde : ce sont eux pourtant qui maintiennent le monde. 8. Immortelle, l'âme habite une tente mortelle : ainsi les Chrétiens campent dans le corruptible, en attendant l'incorruptibilité céleste. 9. L'âme devient meilleure en se mortifiant par la faim et la soif : persécutés, les Chrétiens de jour en jour se multiplient toujours plus. 10. Si noble est le poste que Dieu leur a assigné, qu'il ne leur est pas permis de déserter.

VII. Comme je l'ai dit plus haut, leur tradition n'a pas une origine terrestre, ce qu'ils professent conserver avec tant de soin n'est pas l'invention d'un mortel, ni ce qui est confié à leur foi une dispensation de mystères humains. 2. Mais c'est en vérité le Tout-Puissant lui même, le Créateur de toutes choses, l'invisible, Dieu lui-même qui l'envoyant du haut des cieux, a établi chez les hommes la Vérité, le Verbe saint et incompréhensible et l'a affermi dans leurs coeurs. Non, comme certains pourraient l'imaginer, qu'il ait envoyé aux hommes quelque subordonné, ange ou archonte, un des esprits chargés des affaires terrestres, ou de ceux à qui est confié le gouvernement du ciel, mais bien l'Artisan et l'organisateur de l'univers : c'est par lui que Dieu a créé les cieux, par lui qu'Il a enfermé la mer dans ses limites : c'est lui dont tous les éléments cosmiques observent fidèlement les lois mystérieuses ; lui de qui le soleil a reçu la règle qu'il doit observer dans ses courses journalières ; lui à qui obéit la lune, brillant pendant la nuit ; lui à qui obéissent les astres qui accompagnent la lune dans son cours ; c'est de lui que toutes choses ont reçu disposition, limites et hiérarchie : les cieux et tout ce qui est dans les cieux ; la terre et tout ce qui est sur la terre, la mer et tout ce qui est dans la mer, le feu, l'air, l'abîme, le monde d'en haut, celui d'en bas, les régions intermédiaires : c'est lui que Dieu a envoyé aux hommes. 3. Non certes, comme une intelligence humaine pourrait le penser, pour la tyrannie, la terreur et l'épouvante ; 4. nullement, mais en toute clémence et douceur, comme un roi envoie le roi son fils, Il l'a envoyé comme le dieu qu'il était, il l'a envoyé comme il convenait qu'il le fût pour les hommes - pour les sauver, par la persuasion, non par la violence : il n'y a pas de violence en Dieu. 5. Il l'a envoyé pour nous appeler à lui, non pour nous accuser : il l'a envoyé parce qu'il nous aimait, non pour nous juger. 6. Un jour viendra où il l'enverra pour juger, et qui alors soutiendra son avènement ? .......................................... 7. Ne vois-tu pas qu'on jette les Chrétiens aux bêtes pour leur faire renier le Seigneur et qu'ils ne se laissent pas vaincre ? 8. Ne vois-tu pas que plus on fait de martyrs, plus les Chrétiens se multiplient par ailleurs ? 9. De tels exploits ne peuvent passer pour l'oeuvre de l'homme : ils sont les effets de la puissance de Dieu, ils sont la preuve manifeste de son avènement.

VIII. Car y eut-il jamais, parmi les hommes, quelqu'un qui ait su ce qu'est Dieu, avant qu'il ne fût venu lui-même ? 2. A moins d'accepter les vanités et les sottises de ces beaux parleurs de philosophes ! Les uns ont enseigné que Dieu c'était le feu, - ils appellent dieu ce feu auquel ils sont destinés - Pour d'autres, c'est l'eau ou quelqu'autre des éléments créés par Dieu. 3. Cependant, si l'une de ces doctrines était recevable, chacune des autres créatures pourrait au même titre être proclamée Dieu. 4. Mais tout cela n'est que fable et mensonge de ces charlatans. 5. Nul d'entre les hommes ne l'a vu ni connu : c'est lui-même qui s'est manifesté. 6. Et il s'est manifesté dans la foi qui seule a reçu le privilège de voir Dieu. 7. Car le Maître et Créateur de l'Univers, Dieu, qui a fait toutes choses et les a disposées avec ordre, s'est montré pour les hommes non seulement plein d'amour mais aussi de patience. 8. Lui a toujours été tel qu'il est et sera : secourable, bon, doux, véridique ; lui seul est bon. 9. Mais, ayant conçu un dessein d'une grandeur ineffable, il ne l'a communiqué qu'à son Enfant. 10. Tant qu'il maintenait dans le mystère et réservait son sage projet, il paraissait nous négliger et ne pas se soucier de nous. 11. Mais quand il eut dévoilé par son Enfant bien-aimé et manifesté ce qu'il avait préparé dès l'origine, il nous offrit tout à la fois : et de participer à ses bienfaits, et de voir, et de comprendre ; qui de nous s'y serait jamais attendu ?

IX. Dieu avait donc déjà tout disposé en lui-même avec son Enfant, mais jusqu'à ces derniers temps, il a souffert que nous nous laissions emporter à notre gré par des mouvements désordonnés, séduits par les voluptés et les passions, nullement parce qu'il éprouvait un malin plaisir à nous voir pécher ; seulement il tolérait, non qu'il l'approuvât, ce règne de l'iniquité. Bien au contraire, il préparait le règne actuel de la justice, afin que, ayant bien prouvé, dans cette première phase, que nos propres oeuvres nous rendaient indignes de la vie, nous en devenions maintenant dignes par l'effet de la bonté divine, et que, nous étant montrés incapables d'accéder par nous-mêmes au royaume de Dieu, la puissance de Dieu nous en rende maintenant capables. 2. Lorsque notre perversité fut à son comble et qu'il fut devenu pleinement manifeste que la récompense qu'on en pouvait attendre était le supplice et la mort, alors arriva le temps que Dieu avait marqué pour y manifester désormais sa bonté et sa puissance : quelle surabondance de la bonté pour les hommes et de l'amour divins ! Il ne nous a pas haïs, il ne nous a pas repoussés, ni tenu rancune, mais au contraire il a longtemps patienté, il nous a supportés. Nous prenant en pitié, il a assumé lui-même nos propres péchés ; il a livré lui-même son propre Fils en rançon pour nous, livrant le saint pour les criminels, l'innocent pour les méchants, le juste pour les injustes, l'incorruptible pour les corrompus, l'immortel pour les mortels. 3. Quoi d'autre aurait pu couvrir nos péchés, sinon sa justice ? 4. En qui pouvions-nous être justifiés, criminels et impies que nous étions, sinon par le seul Fils de Dieu ? 5. Ô doux échange, opération impénétrable, ô bienfaits inattendus : le crime du grand nombre est enseveli dans la justice d'un seul et la justice d'un seul justifie un grand nombre de criminels. 6. Il a d'abord, au cours du temps passé, convaincu notre nature de son impuissance à obtenir la vie ; maintenant il nous a montré le Sauveur qui a la puissance de sauver même ce qui ne pouvait l'être : par ce double moyen, il a voulu que nous eussions foi en sa bonté et que nous vissions en Lui nourricier, père, ,naître, conseiller, médecin, intelligence, lumière, honneur, gloire, force, vie - sans plus nous inquiéter du vêtement et de la nourriture.

X. Si toi aussi tu désires ardemment cette foi et si tu l'embrasses, tu commenceras à connaître le Père. 2. Car Dieu a aimé les hommes : pour eux il a créé le monde ; il leur a soumis tout ce qui est sur la terre ; il leur a donné la raison et l'intelligence ; à eux seuls il a permis d'élever les regards vers le ciel ; il les a formés à son image ; il leur a envoyé son Fils unique ; il leur a promis le royaume des cieux qu'il donnera à ceux qui l'auront aimé. 3. Et quand tu l'auras connu, quelle joie, songes-y, remplira ton coeur ! Combien tu aimeras celui qui t'a ainsi aimé le premier 4. En l'aimant, tu seras un imitateur de sa bonté, et ne t'étonne pas qu'un homme puisse devenir un imitateur de Dieu : il le peut, Dieu le voulant 5. Tyranniser son prochain, vouloir l'emporter sur les plus faibles, être riche, user de violence à l'égard des inférieurs, là n'est pas le bonheur et ce n'est pas ainsi qu'on peut imiter Dieu ; bien au contraire, ces actes sont étrangers à la majesté divine. 6. Mais celui qui prend sur soi le fardeau de son prochain et qui, dans le domaine où il a quelque supériorité, veut en faire bénéficier un autre moins fortuné, celui qui donne libéralement à ceux qui en ont besoin les biens qu'il détient pour les avoir reçus de Dieu, devenant ainsi un dieu pour ceux qui les reçoivent, celui-là est un imitateur de Dieu. 7. Alors, quoique séjournant sur la terre, tu contempleras Dieu régnant dans la cité céleste, tu commenceras à parler des mystères de Dieu alors tu aimeras et admireras ceux qui sont torturés parce qu'ils ne veulent pas renier Dieu ; alors tu condamneras l'imposture et l'égarement du monde quand tu connaîtras ce qu'est vraiment vivre, quand tu mépriseras ce qu'ici-bas on appelle la mort, quand tu redouteras la véritable mort, réservée à ceux qui seront condamnés au feu éternel, châtiment définitif de ceux qui lui auront été livrés. 8. Alors tu admireras ceux qui endurent le feu d'ici pour la justice et tu les proclameras bienheureux, quand tu auras appris à connaître cet autre feu . . . . .

XI. Je ne dis rien d'étrange, je ne recherche pas le paradoxe, mais docile aux leçons des Apôtres, je me fais le docteur des Nations. je transmets exactement la tradition à ceux qui se font les disciples de la Vérité. 2. Qui, en effet, dûment instruit et engendré par la bienveillance du Verbe, ne s'empresse pas d'apprendre pleinement tout ce que le Verbe a clairement enseigné à ses disciples. Le Verbe, se manifestant, le leur a manifesté, s'exprimant ouvertement, incompris des incrédules, s'expliquant à ses disciples qui reconnus par lui comme ses fidèles reçurent la connaissance des mystères du Père. 3. C'est pour cela que le Verbe a été envoyé : pour qu'il se manifestât au monde, Lui qui, méprisé par son peuple, a été prêché par les apôtres et cru par les nations. 4. Lui qui était dès le commencement, il est apparu comme nouveau et fut trouvé ancien et il renaît toujours jeune dans le coeur des saints. 5. Éternel, il est aujourd'hui reconnu Fils. Par lui l'Église s'enrichit, la grâce, s'épanouissant, se multiplie dans les saints, conférant l'intelligence, dévoilant les mystères, révélant la répartition des temps ; elle se réjouit à cause des fidèles, elle s'offre à ceux qui la recherchent en respectant les règles de la foi et en ne transgressant pas les bornes des Pères. 6. Et voici que la crainte de la Loi est chantée, la grâce des Prophètes reconnue, la foi dans les Évangiles affermie, la tradition des Apôtres conservée et que la grâce de l'Église bondit d'allégresse. 7. Cette grâce, ne la contraste pas, et tu connaîtras les secrets que le Verbe révèle par qui il veut, quand il lui plaît. 8. Tout ce que la volonté du Verbe nous ordonne, nous inspire de vous exposer avec zèle, nous le partageons avec vous, par amour pour la révélation que nous avons reçue.

XII. Approchez-vous, prêtez une oreille docile, et vous saurez tout ce que Dieu octroie à ceux qui l'aiment ' véritablement. Ils deviennent un jardin de délices. Un arbre chargé de fruits, à la sève vigoureuse, grandit en eux et ils sont ornés des plus riches fruits. 2. Car c'est là le terrain où ont été plantés l'arbre de la science et l'arbre de la vie, mais ce n'est pas l'arbre de la science qui tue, non : c'est la désobéissance qui tue. 3. Car ce n'est pas sans raison qu'il a été écrit que Dieu, au commencement, planta au milieu du jardin l'arbre de la science et l'arbre de la vie, nous montrant dans la science l'accès à la vie. Les premiers hommes, qui ne surent pas bien en user, furent mis à nu par l'imposture du serpent. 4. Car il n'y a pas de vie sans la science, ni de science sûre sans la véritable vie : c'est pourquoi les deux arbres ont été plantés l'un près de l'autre. 5. Ce sens, l'Apôtre l'avait bien vu quand, blâmant la science qui s'exerce sans obéir aux préceptes de vie que donne la Vérité, il dit : " La science enfle, mais l'amour édifie. " 6. Car celui qui croit savoir quelque chose sans la véritable science, celle à qui la vie rend témoignage, celui-là ne sait rien : le Serpent le trompe parce qu'il n'a pas aimé la vie. Mais celui chez qui la science est accompagnée de crainte et qui recherche ardemment la vie, celui-là plante dans l'espérance et peut se promettre des fruits. 7. Que la science s'identifie à ton coeur ; que le Verbe de vérité, reçu en toi, devienne ta vie. 8. Si cet arbre grandit en toi et si tu désires son fruit, tu ne cesseras de récolter ce qu'on souhaite recevoir de Dieu, ce que le serpent ne saurait atteindre ni l'imposture infecter. Ève n'est plus séduite, mais demeurant vierge, proclame sa foi. 9. Le salut se montre, les Apôtres comprennent, la Pâque du Seigneur approche, les temps s'accomplissent, l'ordre cosmique s'établit, le Verbe se plaît à enseigner les saints ; par Lui le Père est glorifié, à lui la gloire dans les siècles des siècles. Amen.






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









email Croixsens Net sur

Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner

 
   
 



Nous sommes lundi 17 janvier 2022



DEPUIS LE DÉBUT DE L'ANNÉE
  1. La compréhension grandissante de l'autorité déléguée augmente la foi

  2. Le jeûne pour avoir le coeur léger et sensible spirituellement

  3. Ils seront tous enseignés de Dieu

  4. La chronologie des événements de la crucifixion à la résurrection

  5. Goûter la mort à trois niveaux

  6. Pourquoi est-il question d'égorger plutôt que de tuer dans Jean 10:10 ?

  7. C'est quoi l'affaire !

  8. La révélation progressive dans la Bible

  9. Pourquoi c'est mieux de lire le Nouveau Testament avant l'Ancien Testament

  10. Le sceau de Dieu sur Jésus

  11. Mon verset préféré qui parle d'un Dieu plein d'amour

  12. Pourquoi la patience est-elle mentionnée en premier dans la description de l'amour ?

  13. Je sais que vous n’avez point en vous l’amour de Dieu

  14. Heureux vous qui êtes pauvres, car le royaume de Dieu est à vous

  15. L'avenir est dans la cryptomonnaie

  16. Y a-t-il de l'espoir de réconciliation avec des personnes qui nous ont pris en grippe ?

  17. Distinction entre repentance et conversion

  18. Les morts qui entendent la voix de Jésus

  19. Est-ce que un esprit régénéré peut être souillé ?

  20. Les anges sont des esprits mais les esprits ne sont pas tous des anges !

  21. L'espérance est la corde qui te rattache aux promesses de Dieu

  22. Le mariage n'est pas pour tous

  23. Le jeûne est une chose intime entre toi et Dieu

  24. Le mal atteint-il le juste ou pas ?

  25. Les 5 langages d'amour

  26. Comment Jésus a-t-il pu s'asseoir sur deux ânes d'après l'évangile de Matthieu ?

  27. Le Fils aussi donne la vie à qui il veut

  28. Dieu guérit TOUTES tes maladies

  29. Garder son coeur plus que tout, c'est s'aimer

  30. L'enfant de l'officier du roi est guéri à distance

  31. Le Messie doit venir tout révéler

  32. Le péché entrave la croissance

  33. Quel est le cadeau de Dieu ?

  34. Le baptême de purification

  35. En relation au royaume de Dieu

  36. Le syndrome de l'intestin qui fuit – Leaky gut en anglais agir

  37. L'orgueil applique de la pression pour mal penser et mal

  38. L'art de la diversion ...

  39. Royaume de paix !

  40. La guerre dans le ciel

  41. Le chemin de la paix passe par Jésus

  42. L'Éternel des armées est un Dieu de guerre et de paix

  43. Le shalom de Dieu

  44. Vent de vie

  45. Merci Seigneur Jésus pour ton pardon !

  46. Jésus est venu parce qu'il voulait sauver le monde et non le juger

  47. Amour extravagant de Nicodème

  48. La pleine bénédiction qui vient avec l'Évangile

  49. Vous verrez désormais le ciel ouvert et les anges de Dieu monter et descendre sur le Fils de l’homme

  50. Celui qui vient après moi m’a précédé

  51. André est un chercheur qui trouve

  52. Bouclier double de grâce et de foi

  53. Un trio très attendu qui n'était en fait que deux !

  54. Foi et espérance inséparables, mais ne les séparez pas de l'amour !

  55. Les étoiles pâlissantes finissent par s'éteindre

  56. Est-ce que toutes les vérités rendent libres ?

  57. La conviction apportée par le Saint-Esprit

  58. Les racines juives du baptême

  59. Grâce, gloire, abondance, comble, plénitude et richesse

  60. Psaumes 23 Le bon berger

  61. Où vont les animaux après leur mort ?

  62. Canevas pour sermon sur le mariage

  63. Promesses de protection angélique

  64. Bénis et favorisés

  65. Mon témoignage du ciel (Jesse Du Plantis)

  66. La réconciliation offerte à tous mais pas reçue par tous

  67. La colère de Dieu qui se manifeste depuis que Jésus l'a subie sur la croix

  68. Est-ce que les tremblements de terre sont des jugements punitifs envoyés par Dieu ?

  69. Ce n'est pas parce que nous citons la Bible que nous sommes dans la foi !

  70. Vous qui avez mis votre foi en Jésus, vous n'êtes plus maudis, vous êtes bénis !

  71. Ananias et Saphira étaient-ils nés de nouveau ?

  72. Les religieux ne voient pas Dieu agir au présent

  73. Nous sommes des perles de grand prix !

  74. Les promesses ont une date d'exaucement

  75. Jésus-Christ est le premier-né de la création

  76. Tous ceux qui prendront l’épée mourront par l’épée

  77. Les prophéties sur Jésus qui se sont réalisées

  78. Les conséquences des déficits astronomiques dans les budgets gouvernementaux

  79. La nourriture d'un ressuscité !

  80. Doit-on prier les yeux fermés ?

  81. Les anges nous exhortent à nous souvenir des paroles de Jésus et nous activer

  82. Comment avoir un coeur brûlant pour le Seigneur

  83. Deux sources de peur ; l'insuffisance et la faute

  84. Dans la dispensation de l'église, les chrétiens doivent-ils donner la dîme ?

  85. Est-ce qu'une personne peut exercer plus qu'un des cinq ministères mentionnés dans Éphésiens 4:11 ?

  86. Que faire quand on n'est pas d'accord avec l'autorité ecclésiale en place ?

  87. Est-ce une bonne prière de demander au Seigneur Jésus de nous augmenter la foi ?

  88. La peur nous tire vers le bas tandis que la foi nous tire vers le haut

  89. Que dire au sujet des pasteurs très riches ?

  90. Dieu est un Dieu surprenant qui surprend les hommes et même aussi les anges !

  91. Jésus se fait des ennemis en déclarant qu'il est maître du sabbat

  92. L'insigne honneur imposé de force à Simon de Cyrène

  93. Suivre Jésus pour toute sorte de raisons

  94. Comment lire la Bible de manière stratégique

  95. Que Jésus voulait-il dire en parlant que le nom du Père soit sanctifié ?

  96. Comment se comporter avec un frère ou une sœur qui nous a offensé

  97. Où sont les morts en Christ présentement ?

  98. Fais attention !

  99. Pardon accordé par Jésus qui avait été livré aux mains des pécheurs

  100. Serviteurs de Christ et de sa Parole

  101. Le péché te prive de la gloire communiquée gracieusement par la communion avec Dieu

  102. Est-ce que Judas n'avait pas le choix de trahir Jésus ?

  103. L'ange Gabriel

  104. Pouvons-nous parler aux anges ?

  105. Le vœu ; promesse solennelle à prendre très au sérieux

  106. Dehors, l'intrus!

  107. La rigueur journalistique du médecin Luc

  108. Jésus a été maudit pour nous sur la croix

  109. Autonomie de batterie de véhicule électrique miraculeusement prolongée

  110. Tanné de toujours retomber dans le même péché ?

  111. La souffrance de Dieu

  112. La colère qui rend myope !

  113. Est-ce qu'on peut croire en Jésus et ne pas pourtant être sauvé parce qu'il n'est pas le seigneur de notre vie et qu'on vit comme on veut ?

  114. La vie d'un ressuscité au ciel !

  115. Le chien est considéré le meilleur ami de l'homme, mais pas dans la Bible !

  116. Serviteur fidèle comme un chien et prudent comme un serpent !

  117. Depuis toujours, Jésus savait ce qui l'attendrait en venant sur terre

  118. Vous n'arrivez pas à vous débarrasser d'un péché sexuel ?

  119. La provision est celle qui a été prévue par le pourvoyeur pour voir la vision s'accomplir

  120. L'alliance de Dieu avec les animaux

  121. Les INTELLECTUELS et la Bible

  122. Dieu fait tout ce qu'il veut ... dans son royaume au ciel !

  123. Votre sécurité humaine est le cercueil de votre destinée !

  124. Est ce que les cochons sont méchants ? Pourquoi Jésus chassent les démons dans les cochons ?

  125. Autorité déléguée pendant que le Roi est en voyage

  126. Attention aux demi-vérités voleuses de destinée!

  127. Une minorité de sauvés nombreuse au point où elle ne peut être humainement comptée !

  128. Comment se manifeste la foi rapportée dans les évangiles ?

  129. Certains ont un Christ embryonnaire en eux, c'est un état sérieusement critique !

  130. Le Seigneur en a besoin

  131. Qu’est-ce que tu veux que Dieu fasse pour toi ?

  132. Quand le royaume de Dieu se manifeste avec une grande puissance

  133. Il y a des coutumes qui sont bonnes à observer

  134. Jésus est le Roi qui va régner selon ses termes !

  135. Honneur au donneur !

  136. La deuxième multiplication des pains plus productive que la première

  137. La tradition ecclésiastique freine des manifestations du Saint-Esprit

  138. La ruse en utilisant un moyen détourné pour en arriver à ses fins au détriment des autres

  139. La première multiplication des pains examinée

  140. Ce que Jésus dit est vrai pour ceux à qui il s'adressait

  141. Démocratie versus théocratie dans la société et dans l'église

  142. Affolement, stupéfaction et étonnement sont les marques du chrétien dont le coeur endurci qui est devenu lent à comprendre

  143. Voyons ce que cela donne quand des inconvertis font de la théologie !

  144. La sagesse qui vient d'en haut

  145. Est-ce une obligation d'aller évangéliser deux par deux ?

  146. Ma fille, ta foi t’a sauvée. Pars dans la paix et sois guérie de ton mal

  147. Elle avait entendu parler de Jésus

  148. L’évangélisation en dehors d'Israël au temps de Jésus

  149. L’évangélisation se fait principalement avec deux approches

  150. Conjurer au nom de Dieu, qu'est-ce que cela signifie ?

  151. Le jeûne imprévu mais imposée par les circonstances

  152. Recommander, réprimer, réprimander, censurer et menacer traduisent le même mot en grec !

  153. Se lancer sur Jésus pour le toucher et être ainsi guéri !

  154. Explorons le lieu secret, notre Père nous le rendra

  155. Doit-on nécessairement rompre le pain pour prendre le repas du Seigneur ?

  156. Une grande grâce peut reposer sur vous !

  157. L'incompréhension qui suscite de fausses conclusions

  158. Les maladies et les infirmités sont-elles toujours d'origine démoniaque ?

  159. Voyons don !

  160. Stimulez votre foi !

  161. Le Seigneur Jésus, le Christ qui est l'oint de Dieu

  162. Pourquoi Jésus ordonne-t-il qu'on prie pour ceux qui nous persécutent ?

  163. Pourquoi désigne-t-on Dieu comme le Père des lumières ?

  164. Que va-t-il se passer avec nos animaux de compagnie lors de notre enlèvement avec Jésus dans le ciel ?

  165. Dieu ne fait pas seulement suggérer aux hommes de se repentir, il l'ordonne !

  166. Le serviteur inutile de Luc 17 n'est pas le serviteur inutile de Matthieu 25 !

  167. Pour un mariage TRÈS TRÈS BON !

  168. Non pas des serviteurs inutiles mais plutôt des serviteurs sans mérite particulier

  169. Approche différente dans la prière entre un religieux et un enfant de Dieu

  170. La compassion pour ceux qui sont en prison pousse à prier pour eux

  171. Comment comprendre Matthieu 24 où Jésus parle en privé à ses disciples des événements futurs ?

  172. Les multiples facettes de l'évangile illustrées par les qualificatifs qui y sont ajoutés

  173. Est-ce que Jésus revient bientôt ?

  174. Dieu peut faire périr l'âme et le corps dans la Géhenne

  175. Jésus est le plus grand des prophètes

  176. Comment distinguer l'hypocrisie dans un religieux ?

  177. Comment Jésus peut être le fils de David qui l'appelle Seigneur ?

  178. Huit fois où des opposants à Jésus ont dit la vérité à son sujet !

  179. Jésus prophétise son sort et celui de son peuple rebelle en donnant la parabole des vignerons

  180. Puissance sous l'autorité divine déléguée

  181. Pouvons-nous avoir de bonnes raisons pour s'indigner ?

  182. Ce que le diable offre, ce ne sont que des mensonges ou des demie-vérités à notre désavantage

  183. L'intercession extraordinairement puissante du Saint-Esprit

  184. L'intercession vue au travers des mots grec employés

  185. L'orgueil et ses trois formes de variants contagieux

  186. Doit-on éviter les amis qui ne marchent pas avec Dieu ?

  187. Le jeûne du combattant

  188. Voir les choses du bon côté, c'est meilleur pour le moral !

  189. Glorifie Dieu en prenant soin de ton corps et de ton coeur

  190. Cette espèce-là ne peut sortir que par la prière

  191. Grâce, miséricorde et paix sont disponibles !

  192. Là où sera le cadavre, là se rassembleront les aigles

  193. Jésus annonce sept fois sa mort et sa résurrection

  194. Quel est ce type de démon qui ne sort que par la prière ?

  195. Les ouvriers de la dernière heure

  196. Le renouvellement de toutes choses pendant le millénium

  197. Comment couvrir les fautes avec amour ?

  198. La volonté du Bon Berger, c'est de sauver TOUTES ses brebis

  199. Dieu s'active durant notre sommeil

  200. Raisons bidons qui couvrent de ridicule

  201. Qu'est-ce que la loi spirituelle de la double référence ?

  202. Que veux dire avoir faim et soif de justice, rechercher la justice, pratiquer la justice, venir dans la voie de la justice ?

  203. La femme de mes rêves !

  204. On reconnaît un chrétien à son comportement comme on reconnaît un arbre à ses fruits

  205. Doit-on briser des liens générationnels après notre conversion ?

  206. La prière active l'intervention divine et la persévérance dans la prière accélère l'intervention angélique

  207. Les sentiments parfois surprenants de Jésus

  208. Tout ce que vous demanderez en mon nom avec foi par la prière, je le ferai

  209. Tes prières d’intercession pour ta famille pourraient un jour te sauver la vie !

  210. Je suis l'Eternel, celui qui te guérit

  211. En quoi consiste le levain des pharisiens dont on doit se méfier et s'abstenir ?

  212. Le Seigneur en a besoin

  213. La tradition qui étouffe la manifestation de l'amour

  214. Parfaitement sauvés, délivrés et guéris !

  215. Que nos yeux s'ouvrent sur la vraie réalité !

  216. Jouer pour gagner

  217. Mathématiques divines : Faucon + Yaka = Rhema !

  218. Mathématiques divines : Faucon + Yaka = Rhema !

  219. Pouvons-nous accepter des transfusions sanguines ou non ?

  220. Un lieu de repos inusité pour Dieu

  221. L'origine de la chute de cheveux se trouve dans son expression même : la Chute !

  222. Saviez-vous que la religion est une M.T.S. ?

  223. Emmanuel, Dieu avec nous dans nos joies et nos peines

  224. La détermination inarrêtable de la foi

  225. Avez-vous le cœur endurci ? Êtes-vous encore sans intelligence ? N'avez-vous pas de mémoire ?

  226. C'est la guérison qui glorifie Dieu, pas la maladie !

  227. Pourquoi Dieu a-t-il rejeté l'offrande de Caïn ?

  228. Fabriqués à partir de la poussière qu'on piétine

  229. Êtes-vous étonnés par la réaction de Jésus de maudire un figuier et le faire mourir parce qu'il ne portait pas de fruits ?

  230. Comment vivre dans ce monde sans être affecté par le péché

  231. Les choses anciennes et les choses nouvelles

  232. La perle de grand prix

  233. Comment se procurer la perle de grand prix

  234. Un coup de filet !

  235. Dieu est toujours celui qui guérit, que ce soit instantané ou progressivement (Joël Spinks)

  236. L'Église et la grande commission

  237. Changer pour le meilleur

  238. Nous serons lumineux comme le soleil !

  239. La fondation du monde

  240. Le levain dans le royaume des cieux n'est pas l'idée de Dieu

  241. Un plan de moutarde peut-il devenir un arbre ?

  242. Sauver de ses péchés

  243. Est-ce que Marie est demeurée vierge toute sa vie ?

  244. La moisson est grande et elle est prête !

  245. Attention aux détails quand vous lisez, un panier n'est pas une corbeille !

  246. Le rendement dépend de la qualité du terrain et la qualité du terrain dépend du niveau de compréhension

  247. Servir Dieu ou Mamon, c'est choisir entre deux systèmes économiques dans deux royaumes différents

  248. Que signifie «être scandalisé» dans la Bible ?

  249. Qu'est-ce qui fait que le quatrième type de terrain soit de la bonne terre ? - Un coup de chance ?

  250. L'esprit de pauvreté nous incite à accepter des choix qui sont bons juste en apparence (pst Joël Spinks)

  251. Cherchez à comprendre et appliquer les lois du royaume de Dieu

  252. Voici qui sont vraiment ma mère et mes frères

  253. La dynamique relationnelle entre les démons et les hommes

  254. Un seul signe accordé par Jésus

  255. Races de vipères

  256. Le tout-puissant Saint-Esprit fait descendre le royaume de Dieu

  257. Prophétie d'Ésaïe 42:1-4 réalisée par Jésus

  258. Jésus est le maître du sabbat

  259. L'union décuple la force !

  260. Votre connaissance de votre identité en Christ vous procure le courage et la persévérance pour la victoire dans l'épreuve

  261. Puis-je prendre la sainte Cène seul à la maison ?

  262. C'est une grande joie de rencontrer Jésus !

  263. La naissance virginale de Jésus

  264. Jésus pleinement Dieu et pleinement homme

  265. La consolation au milieu d'un monde sans pitié

  266. C'est une question de goût !

  267. Dieu ne demeure pas impassible devant l'aumône faite de bon coeur

  268. C'est le temps de se lever pour Jésus !

  269. Générosité de Dieu envers Jésus et envers nous

  270. Quelle est la distinction entre la repentance et la conversion ?

  271. Jésus vient sauver son peuple de ses péchés !

  272. Ne soyez pas des roseaux agités par le vent !

  273. Semez avec joie plutôt qu'avec larmes !

  274. Comment se débarrasser d'un mari de nuit ?

  275. Tout est accompli, tetelestai en grec, mais qu'est-ce que Jean voulait faire passer comme message en citant Jésus ainsi ?

  276. Accueillir c'est recevoir à un niveau plus élevé !

  277. La bonne nouvelle est une bonne nouvelle !

  278. Est-ce que toute notre famille sera sauvée ?

  279. Il y a une parole pour vous

  280. La foi dans les lois spirituelles est-elle un retour à une forme de légalisme ?

  281. Comment être digne de Jésus?

  282. Priez sans cesse, est-ce prier sans arrêt ?

  283. La prière aux morts pour leur demander de l'aide

  284. Est-ce que notre intercession en faveur des gens malades est efficace
    quand ceux-ci entretiennent leur maladie en parlant d'elle constamment ?

  285. L'infidélité à Dieu est vue comme une maladie de l'âme que Dieu veut guérir

  286. Trois volets dans la façon de Jésus d'annoncer la bonne nouvelle

VIDÉO du mois - message apporté lors de la nuit de prière

Faire un don
Devenez partenaire
de Croixsens.net
Cliquez ci-dessous
pour faire un don
avec PAYPAL

ou cliquez ici
pour faire un chèque.