- Combat spirituel -

  Liste des articles   |   Nouveautés de la semaine   |   Recherche   |   Contactez Pasteur Yvan Rheault   
________________



La langue est un petit membre,
un feu, un monde d'iniquité.


Voici une méditation de Maurice Capelle à ce sujet.



Ces expressions (la langue est un petit membre, un feu, un monde d'iniquité), fortes il est vrai, mais combien justes, émanent de Dieu Lui-même et leur portée n'est nullement exagérée. Pour les justifier, il suffit de penser à tel innocent ruiné, à qui un faux témoignage a apporté le déshonneur, la mort peut être; à telle femme couverte du mépris de la société par la calomnie; à tel homme trop confiant, dupé par des mensonges; à des enfants scandalisés par des propos malsains.

Mais sans aller puiser des preuves dans ces fautes graves et en demeurant dans le cercle d'observations que nous fournit notre propre expérience, nous n'aurons que trop d'occasions de reconnaître que de nos paroles légères, de nos propos inconsidérés, de nos simples plaisanteries, de nos petites médisances peuvent sortir bien des choses affligeantes pour nos frères et leur causer bien du chagrin. En général, on ne se fait pas une juste idée des conséquences funestes que peuvent entraîner des paroles, on ne songe guère qu'à l'effet produit au moment où elles se prononcent.

Mais suivez-les, je vous prie, dans leur rapide voyage de bouche en bouche, et vous serez effrayés des ravages qu'elles vont faire. Ce ne sera, si vous le voulez bien, qu'une simple médisance, qu'on ne fera que répéter. Mais pourquoi celui qui l'entend la cacherait-il à celui que la répétera ensuite? Et si cette parole se répercute d'écho en écho qui la redisent tout à tour, faudra-t-il beaucoup de temps, je vous le demande, pour qu'une famille, une assemblée, voire un village en soient informés? Ce fait d'abord raconté avec exactitude, sera dénaturé, grossi. Ce qui était vrai le matin se trouvera faux le soir. Répété devant des inconnus ou des indifférents, il parvient à l'oreille d'un ami, d'un protecteur, d'un maître ... quels résultats néfastes: brouilles entre voisins, reproches entre parents, perte de confiance d'un supérieur, etc ... et voilà les fruits amers d'une simple médisance.

Mais prenons un autre exemple. Suivons un jugement téméraire: on n'affirme pas que le fait soit vrai, on le suppose seulement. Trop tard, le trait est parti. Le premier a dit: "Peut être", le second ajoute "C'est probable" puis "plus que probable", et le troisième dira "C'est certain" avec un geste qui va loin ... et enfin chacun dira "On l'a vu".

Puis, pour tout réparer, mais plutôt pour tout gâter, un ami officieux rapporte à l'accusé ce que l'on a dit de lui. Alors, la cible de toute cette médisance, le point de mire des flèches acérées, celui autour de qui gravite ce tourbillon de méchanceté, s'indigne que l'on scrute ses intentions, s'irrite, recherche, remonte à la source du bruit, se plaint et se justifie. Ceux qui ont dit et répété ne veulent pas avoir tort, de là, explications, disputes, vengeance, et chacun se retire en emportant dans le coeur une blessure qui saignera toute la vie.

Mais un autre exemple encore. C'est une autre plaisanterie, faite non pas aux dépens d'un absent, mais sur un homme présent qui s'efforce de le prendre en riant. S'il est vif d'esprit, il renvoie la flèche, et, de réponse en réponse, on arrive à des paroles acerbes, amères, ironiques, et chacun veut sortir en vainqueur de la joute oratoire. Si la victime est timide, elle est d'autant plus douloureusement blessée qu'elle ne peut arracher le trait de son coeur pour le renvoyer à son adversaire ...

Mais quelle peine, quelle colère contenue, quelle haine peut être fermente dans ce coeur outragé ... alors que l'amour n'agit pas avec inconvenance, ne fait pas de mal à son prochain. Dans la bouche de l'Homme parfait, point de fraude, dit le prophète, mais des paroles de grâce.

Je sais que toutes les médisances, tous les jugements téméraires, toutes les railleries n'auront pas des conséquences aussi graves, mais faut-il, à la guerre, que vingt balles portent pour tuer un homme? Faut-il vingt traits pour faire saigner un coeur? Ne reste-t-il pas, dans la vie de celui qui ne sait pas veiller sur sa langue, assez de médisance, de raillerie, de paroles vaines et déplacées, de méchanceté peut être, pour souiller bien des réputations, brouiller bien des amis.

Qui pourra jamais dire le mal accompli de cette manière? Personne, parce que la voie souterraine et sombre qu'il emprunte échappe à l'observateur le plus attentif. Il est pratiquement impossible de suivre, de bouche en bouche, une parole prononcée et répétée. Il est surtout impossible d'apprécier le trouble qu'elle apporte dans les esprits, mais chacun peut connaître l'effet que produit sur son coeur une parole nuisible proféré en sa présence. Et, malgré soi, il retient dans sa mémoire une prévention, une certaine répugnance que la bonne conduite de celui qui l'accuse ne réussit pas toujours à détruire.

Si, de chaque trait lancé, de chaque flèche décochée il reste quelques traces douloureuses, quelle sera la somme de mal produite pour une langue qui, durant une vie entière, aura semé médisances, propos inconsidérés, railleries, etc ...? Et dois-je le dire, les enfants témoins de ces propos prêtent une oreille attentive et y sont bien plus intéressés qu'à la lecture d'un chapitre de la Bible.

Encore, on ne croit pas faire un mauvais usage, on parle d'un absent, on ne dit pas de mal, on raconte simplement son histoire. Tout est vrai, rien n'est omis, on l'a vu soi-même. D'ailleurs, tout le monde le sait; le répéter n'apprend rien à personne ... mais il ne fait pas que cela s'oublie! Du reste, on reconnaît à l'absent de bonnes qualités, on les cite, on les énumère, on en relève le prix ... mais, ajoute-t-on avec un aire de fausse commisération, c'est bien dommage qu'à côté de cela il y ait telle ou telle chose ... à part cela, i lest bien brave ... enfin, qui n'a pas ses défauts?

Voyez, c'est comme tel autre qui ne lui ressemble pas à cet égard, mais qui, d'un autre côté, tombe dans des excès contraires; je l'ai d'ailleurs remarqué, ainsi un jour ... ici recommence une nouvelle histoire, encore véritable, citée en exemple. Avec cela, dit-on, je ne lui en veux nullement, je lui rendrais volontiers service ... Cela s'est pour l'avenir. Pour le présent, on le déchire innocemment, on l'égratigne, on le blesse ...

D'autres fois encore on ne croit pas faire un mauvais usage de sa langue, on donne simplement son avis: soyez prudent avec lui, c'est la thèse générale. Mais bientôt, sous un fallacieux prétexte, sans même peut être s'en apercevoir, on passe au particulier, alors on ajoute: "Ne faites rien sans prendre vos mesures avec cet homme.", il pourrait vous tromper, ou se tromper lui-même ... enfin, je ne puis rien vous dire de formel, je ne le connais pas suffisamment, vous le connaissez sans doute mieux que moi. Mais enfin, je puis vous donner le conseil de prendre toutes vos précautions. Je parle dans votre intérêt, etc ...

Alors quel est le résultat le plus clair de ces paroles sans fondement? L'auditeur intéressé écoute avec attention, ses soupçons sont éveillés, sa confiance est détruite pour toujours; il gardera par devers lui une fausse opinion de celui qui était l'objet de l'entretien, et les conséquences néfastes de cet avis ne sauront jamais être appréciées à leurs valeurs.

Quelles raisons donner à de tels conseils? Une seule: le plaisir de se faire écouter, de se donner une importance capitale dans les relations entre amis.

Un autre écoute seulement, approuve d'un sourire. Par complaisance, il ajoute un mot à la conversation (il faut bien répondre à qui l'interroge), puis y abonde aussi en citant son trait.

Celui-là commence par faire une éloge pour être mieux cru quand il fera la critique, et ainsi il pourra s'attribuer le mérite de l'impartialité. Quelqu'un citera un tort. Mais ce sera pour l'excuser. Quelqu'un d'autre parlera de ses propres défauts afin de pouvoir, en toute liberté, énumérer ceux des autres.

Il faudrait des pages pour commenter tout le mal que la langue peut faire. Pour passer le temps (alors que Dieu dit de la racheter) quelqu'un plaisante; un second approuve, retient la plaisanterie pour pouvoir, le cas échéant, la replacer avec autant de succès. Les manifestations de ce mal sont innombrables. Sans remords, on prend un secret plaisir à répandre le venin de la calomnie sur ses frères. Ce n'est pas que l'on ignore qu'il est injuste d'attaquer un absent ...Si quelqu'un pense être religieux et qu'il ne tienne pas sa langue en bride, le service religieux de cet homme est vain (Jacques 1:26).

On peut mettre le mors aux chevaux pour les faire obéir. Toute espèce de bêtes sauvages a été domptée par l'homme, mais pour la langue, personne n'est parvenu à la dompter ni à l'asservir.

Remontons à la source. La Parole de Dieu, toujours pénétrante, nous livre les origines secrètes de ce vice. Elle déclare: "De l'abondance du coeur, la bouche parle.".

Méditons ces quelques mots de la Bible, et souvenons-nous que: "de toute paroles oiseuses que les hommes auront prononcées, ils devront rendre compte au jour du jugement". Quels sont les remèdes? La crainte de Dieu, sa Parole, son Esprit, son Amour dans nos coeurs.

La crainte de déplaire au Dieu qui nous a sauvés, nous a rachetés, nous a données une telle part et une telle espérance. Sa Parole qui nous donne de si puissants correctifs quand elle trouve l'écho dans nos coeurs: "Tu n'iras pas çà et là, médisant parmi ton peule" (Lévitique 19). Son Esprit qui nous conduit dans toute la vérité. Son amour qui nous porte à donner notre vie pour nos frères.

Je rappellerai ci un trait connu de l'histoire d'Esope, fabuliste grec. Son maître Xanthus lui ayant donné l'ordre d'acheter au marché ce qu'il y avait de meilleur et rien autre chose, Esope acheta des langues qu'il fit accommoder à toutes les sauces. Les convives ne tardèrent pas à s'en dégoûter. "Hé, qui a-t-il de meilleur que la langue? C'est le lien de la vie civile, la clé des sciences, l'organe de la vérité et de la raison."

Et bien, reprit Xanthus, qui prétendait l'embarrasser, achète-moi demain ce qu'il y a de pire. Le lendemain, Esope, ne fit encore servir que des langues disant que la langue est la pire des choses qui soit au monde. "C'est la mère de tous les débats, la nourrice de tous les procès, la source des divisions et des guerres. Si elle est l'organe de la vérité, elle est aussi celui de l'erreur, et pire de la calomnie".

Ces paroles prononcées 500 ans avant Jésus Christ sont toujours d'application.

Mais qui ce sujet de la médisance, et considérons ensemble le bien immense qu'a fait et que peut faire ce petit membre. La bénignité (indulgence, douceur, condescendance affectueuse) de la langue est un arbre de vie (Proverbes 15:4).

L'épître de Jacques au chapitre 3 place trois choses devant nous. D'abord le très petit gouvernail d'un navire, ensuite un petit feu qui allume une grande forêt et enfin une fontaine qui fait jaillir par la même ouverture le doux et l'amer.

Le petit gouvernail amène au port la navire et sa cargaison si précieuse, et ce malgré les éléments contraires. C'est l'image du bien que la langue peut faire lorsqu'elle est bridée et que nous sommes rendus capables de gouverner notre manière de parler par les principes de la nouvelle nature en Christ. Par elle, nous bénissons le Seigneur et Père (et nous savons que la louange est bienséante, chose agréable à Dieu et qui est appelée bonne - Psaume 147). Par elle aussi, ceux qui craignent l'Eternel durant un temps particulièrement mauvais, relaté dans le livre de Malachie, parlent l'un à l'autre et captivent ainsi l'attention du Grand Dieu qui a fait les cieux et la terre, de telle sorte que l'Ecriture dit: "Il a été attentif".

Par la langue encore, nous nous consolons l'un l'autre (1 Thessaloniciens) en nous occupant du glorieux retour du Seigneur Jésus Christ. Par elle, nous nous édifions l'un l'autre sur notre sainte foi. Et ainsi, encouragés, nous poursuivons la route qui est devant nous. Par elle, nous pouvons faire connaître l'oeuvre merveilleuse de notre Sauveur, nous pouvons nous exciter l'un l'autre à l'amour et aux bonnes oeuvres, remuer les coeurs de telle sorte que la Personne de Christ nous devienne toujours plus sensible. Ainsi, nous pouvons acquérir un titre que l'on ne rencontre pas souvent dans les Saintes Ecritures: "fils de consolation".

Par elle, nous pouvons ramener un égaré dans le bon chemin, sauver une âme de la mort et couvrir une multitude de péchés. Par elle, nous pouvons aussi consoler la veuve et l'orphelin; nous pouvons dire des choses si précieuses de la Personne de Jésus quand notre langue est comme le style d'un écrivain habile.

Par elle, nous pouvons parler de Celui qui a été crucifié, amener une âme à la connaissance de ce si grand salut et permette au Ciel de se réjouir. Nous pouvons également bénir ceux qui nous persécutent et, service si précieux, nous prions.

L'éternité livrera tous les secrets résultats de ce travail de la prière, de l'intercession et de la supplication.

L'Ecclésiaste dit: "Les paroles de la bouche du sage sont pleines de grâce" ... ou, en quelque sorte, sèment la salut.

La langue peut être bien employée pour chanter les louanges du Seigneur et ainsi permettre à la joie selon Dieu de s'extérioriser; "Si quelqu'un est joyeux qu'il chante des cantiques".

Ecoutons la voix de la sagesse. Le psalmiste peut dire: "Toutes les paroles de sa bouche sont selon sa justice et en elle rien de pervers ni de tortueux" et David ajoute, comme un prend garde solennel: "La parole n'est pas encore sur ma langue que voilà, ô Eternel, tu la connais toute entière".

Dieu est l'auditeur attentif de toutes nos conversations. Qu'Il nous donne la grâce d'y songer davantage. Et si nous le réalisons, la chose est certaine, Il nous bénira.

"Celui qui garde sa langue garde son âme de détresse" et encore "Le rapporteur divise les intimes amis".

- Maurice Capelle

Compteur installé le 11 novembre 2019

Nombre de visites - 407






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









email Croixsens Net sur

Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner

 
   
 



Nous sommes dimanche 09 mai 2021



NOUVEAUTÉS
  1. Quel est ce type de démon qui ne sort que par la prière ?

  2. Les ouvriers de la dernière heure

  3. Le renouvellement de toutes choses pendant le millénium

  4. Comment couvrir les fautes avec amour ?

  5. La volonté du Bon Berger, c'est de sauver TOUTES ses brebis

  6. Dieu s'active durant notre sommeil

  7. Raisons bidons qui couvrent de ridicule

  8. Qu'est-ce que la loi spirituelle de la double référence ?

  9. Que veux dire avoir faim et soif de justice, rechercher la justice, pratiquer la justice, venir dans la voie de la justice ?

  10. La femme de mes rêves !

  11. On reconnaît un chrétien à son comportement comme on reconnaît un arbre à ses fruits

  12. Doit-on briser des liens générationnels après notre conversion ?

  13. La prière active l'intervention divine et la persévérance dans la prière accélère l'intervention angélique

  14. Les sentiments parfois surprenants de Jésus

  15. Tout ce que vous demanderez en mon nom avec foi par la prière, je le ferai

  16. Tes prières d’intercession pour ta famille pourraient un jour te sauver la vie !

  17. Je suis l'Eternel, celui qui te guérit

  18. En quoi consiste le levain des pharisiens dont on doit se méfier et s'abstenir ?

  19. Le Seigneur en a besoin

  20. La tradition qui étouffe la manifestation de l'amour

  21. Parfaitement sauvés, délivrés et guéris !

  22. Que nos yeux s'ouvrent sur la vraie réalité !

  23. Jouer pour gagner

  24. Mathématiques divines : Faucon + Yaka = Rhema !

  25. Mathématiques divines : Faucon + Yaka = Rhema !

  26. Pouvons-nous accepter des transfusions sanguines ou non ?

  27. Un lieu de repos inusité pour Dieu

  28. L'origine de la chute de cheveux se trouve dans son expression même : la Chute !

  29. Saviez-vous que la religion est une M.T.S. ?

  30. Emmanuel, Dieu avec nous dans nos joies et nos peines

  31. La détermination inarrêtable de la foi

  32. Avez-vous le cœur endurci ? Êtes-vous encore sans intelligence ? N'avez-vous pas de mémoire ?

  33. C'est la guérison qui glorifie Dieu, pas la maladie !

  34. Pourquoi Dieu a-t-il rejeté l'offrande de Caïn ?

  35. Fabriqués à partir de la poussière qu'on piétine

  36. Êtes-vous étonnés par la réaction de Jésus de maudire un figuier et le faire mourir parce qu'il ne portait pas de fruits ?

  37. Comment vivre dans ce monde sans être affecté par le péché

  38. Les choses anciennes et les choses nouvelles

  39. La perle de grand prix

  40. Comment se procurer la perle de grand prix

  41. Un coup de filet !

  42. Dieu est toujours celui qui guérit, que ce soit instantané ou progressivement (Joël Spinks)

  43. L'Église et la grande commission

  44. Changer pour le meilleur

  45. Nous serons lumineux comme le soleil !

  46. La fondation du monde

  47. Le levain dans le royaume des cieux n'est pas l'idée de Dieu

  48. Un plan de moutarde peut-il devenir un arbre ?

  49. Sauver de ses péchés

  50. Est-ce que Marie est demeurée vierge toute sa vie ?

  51. La moisson est grande et elle est prête !

  52. Attention aux détails quand vous lisez, un panier n'est pas une corbeille !

  53. Le rendement dépend de la qualité du terrain et la qualité du terrain dépend du niveau de compréhension

  54. Servir Dieu ou Mamon, c'est choisir entre deux systèmes économiques dans deux royaumes différents

  55. Que signifie «être scandalisé» dans la Bible ?

  56. Qu'est-ce qui fait que le quatrième type de terrain soit de la bonne terre ? - Un coup de chance ?

  57. L'esprit de pauvreté nous incite à accepter des choix qui sont bons juste en apparence (pst Joël Spinks)

  58. Cherchez à comprendre et appliquer les lois du royaume de Dieu

  59. Voici qui sont vraiment ma mère et mes frères

  60. La dynamique relationnelle entre les démons et les hommes

  61. Un seul signe accordé par Jésus

  62. Races de vipères

  63. Le tout-puissant Saint-Esprit fait descendre le royaume de Dieu

  64. Prophétie d'Ésaïe 42:1-4 réalisée par Jésus

  65. Jésus est le maître du sabbat

  66. L'union décuple la force !

  67. Votre connaissance de votre identité en Christ vous procure le courage et la persévérance pour la victoire dans l'épreuve

  68. Puis-je prendre la sainte Cène seul à la maison ?

  69. C'est une grande joie de rencontrer Jésus !

  70. La naissance virginale de Jésus

  71. Jésus pleinement Dieu et pleinement homme

  72. La consolation au milieu d'un monde sans pitié

  73. C'est une question de goût !

  74. Dieu ne demeure pas impassible devant l'aumône faite de bon coeur

  75. C'est le temps de se lever pour Jésus !

  76. Générosité de Dieu envers Jésus et envers nous

  77. Quelle est la distinction entre la repentance et la conversion ?

  78. Jésus vient sauver son peuple de ses péchés !

  79. Ne soyez pas des roseaux agités par le vent !

  80. Semez avec joie plutôt qu'avec larmes !

  81. Comment se débarrasser d'un mari de nuit ?

  82. Tout est accompli, tetelestai en grec, mais qu'est-ce que Jean voulait faire passer comme message en citant Jésus ainsi ?

  83. Accueillir c'est recevoir à un niveau plus élevé !

  84. La bonne nouvelle est une bonne nouvelle !

  85. Est-ce que toute notre famille sera sauvée ?

  86. Il y a une parole pour vous

  87. La foi dans les lois spirituelles est-elle un retour à une forme de légalisme ?

  88. Comment être digne de Jésus?

  89. Priez sans cesse, est-ce prier sans arrêt ?

  90. La prière aux morts pour leur demander de l'aide

  91. Est-ce que notre intercession en faveur des gens malades est efficace
    quand ceux-ci entretiennent leur maladie en parlant d'elle constamment ?

  92. L'infidélité à Dieu est vue comme une maladie de l'âme que Dieu veut guérir

  93. Trois volets dans la façon de Jésus d'annoncer la bonne nouvelle

  94. Notre comportement peut-il modifier la durée de notre vie ?

  95. Vin nouveau et outres renouvelées

  96. L'activité démoniaque cherche à demeurer cachée, exposée elle perd son influence

  97. Les différents sens des douleurs de l'enfantement dans la Bible

  98. DON - AUTORITÉ - GUÉRISON - GLOIRE

  99. Comment comprendre la perte d'un proche pour lequel on a prié avec foi ?

  100. Celui qui pointe et celle qui s'ouvre

  101. Tremblements de terre d'origine surnaturelle

  102. Les diverses tentatives du diable pour faire mourir Jésus

  103. L'exorcisme avant et après la Pentecôte

  104. La compréhension grandissante de l'autorité déléguée augmente la foi

  105. 4 mots sur la PERSÉCUTION

  106. Respecter ou résister et même renverser les autorités ?

  107. Pas besoin de se faire enseigner, selon certains, car ils ont le Saint-Esprit et la Bible pour ce faire !

  108. Sois audacieux, vas-y avec cette force que tu as !

  109. Comment devenir un HOMME !

  110. Matthieu 8:2 Rendre hommage ou adorer Jésus ?

  111. Que signifie naître d'eau et d'esprit ?

  112. Soyez reconnaissants de ne pas être traités comme vous le méritez !

  113. Le Seigneur Jésus a des ennemis et les ennemis de notre Seigneur sont nos ennemis !

  114. Quatre étapes dans la venue du ROYAUME DE DIEU sur terre

  115. À qui Dieu a-t-il donné son Fils unique ?

  116. Job 3:25-26 vs Actes 16:22-25 Notre attitude peut raccourcir ou rallonger le temps de l'épreuve!

  117. Job 3:25-26 vs David - Psaumes 119:39 Deux attitudes différentes face à l'adversité

  118. Qui est représenté par le serviteur sans habit de noce ?

  119. Voir la gloire de Dieu permet de supporter l'insupportable

  120. Gardez espoir, la ruine qui mène à la perdition peut être réversible !

  121. Pardonner n'est pas un exploit, c'est un ordre auquel on obéit par la foi

  122. Demandez des bonnes choses au bon Père, c'est une bonne garantie de les recevoir !

  123. Dans 1Pierre 1:3, est-ce que les élus concernent les juifs ou les chrétiens ?

  124. Pourquoi Paul alterne-t-il entre le «nous» et le «vous» dans son épître aux Éphésiens ?

  125. Job 14:15-22 Job pensait que Dieu le poursuivait sans espoir de répit !

  126. Job 14:7-14 Juste une vie à vivre, pas de réincarnation !

  127. La foi te fait passer de victime vaincue à Vaillant Victorieux

  128. La Parole, c'est quelque chose de puissant !

  129. Comment comprendre qu'un Dieu d'amour puisse aimer Jacob et détester Ésaü ?

  130. Célibataires, calculez bien votre affaire !

  131. Que signifie lancer un anathème sur quelqu'un ?

  132. Comment exercer l'autorité pour chasser les démons

  133. Comment marcher par la foi ?

  134. Oppression gouvernementale croissante envers le christianisme

  135. Les collecteurs d'impôt sont des terminators !

  136. Chrétien, tu es redoutable !

  137. Coucou, quelqu'un te parle !

  138. La neutralité est une posture d'imposture !, c'est de la lâcheté

  139. Ne soyons pas fatalistes ni au neutre

  140. Ta nature dicte ton état, pas tes circonstances

  141. Dans Matthieu 8:10-13, à quoi se réfèrent les ténèbres extérieures, où il y aura des pleurs et des grincements de dents ?

  142. Votre faim et soif de justice doit dépasser celle des Pharisiens !

  143. Job 14:1-6 La brièveté de la vie humaine si fragile

  144. Visons la vision !

  145. Comment va-t-on juger les anges ?

  146. Redressons ce qui est courbé et rendons droit les sentiers du Seigneur !

  147. Vertus fortifiantes des raisins et des pommes reconnues dans la Parole de Dieu

  148. Les hommes auront-ils des femmes dans le millénium ?

  149. Étude exhaustive sur l'adoration dans la Bible

  150. Job 13:22-28 Désirer connaître en quoi nous avons fauté pour changer

  151. Imaginer c'est bien, parler c'est bon, agir c'est mieux !

  152. S'imaginer le meilleur en faisant face à la pire des situations

  153. Pourquoi Satan cherchait-il toujours à tuer le Messie ?

  154. Job 13:20-21 Il y a des questions qui ne sont pas bonnes à poser

  155. Job 13:6-19 Demande de pouvoir prendre la parole pour défendre sa cause

  156. Quelle est l'origine de la bénédiction et quel est le moyen d'en bénéficier ?

  157. Nos paroles sont des balises qui tracent notre destinée !

  158. La grâce manifestée aux femmes qui ont eu un départ difficile

  159. Résultats non garantis avec la formation des ouvriers !

  160. Job 13:1-5 Les moralisateurs qui font suer ceux qui souffrent au lieu de les consoler !

  161. Pourquoi quelqu'un naît-il aveugle ?

  162. Les relations évolutives

  163. Les jugements de Dieu exercés dans le livre de Daniel ne sont pas tous négatifs

  164. Quel est le péché impardonnable ?

  165. Qui ne réplique pas au coup, prend tous les coups !

  166. Le pardon est-il conditionnel ?

VIDÉO du mois - message apporté lors de la nuit de prière

Faire un don
Devenez partenaire
de Croixsens.net
Cliquez ci-dessous
pour faire un don
avec PAYPAL

ou cliquez ici
pour faire un chèque.