Vigilance au combat après une victoire

Car Joab avait suivi la rébellion d'Adonija, bien qu'il n'eût pas suivi celle d'Absalom. 1 Rois 2, 28.

Joab s'était montré fidèle dans la grande tentation, il n'avait pas trahi son roi, David, pour suivre le brillant et ambitieux Absalom. Et pourtant, au soir de sa vie, il trahit David -pour suivre Adonija le couard. Son histoire est là pour nous servir d'exemple (voyez 1 Corinthiens 10, 1 à 13). Parce que vous avez triomphé de la grande tentation, ce n'est pas une raison pour ne pas vous méfier des petites.

Nous sommes disposés à nous dire qu'il n'est pas du tout vraisemblable qu'après avoir traversé la grande épreuve, nous cédions encore aux convoitises du monde. Ne cherchez pas à prévoir d'où viendra pour vous la tentation. Elle viendra du côté le plus invraisemblable. A la suite d'une grande crise spirituelle, les petits détails de la vie quotidienne sont là. Sans doute, ils n'occupent pas la place dominante, mais ils sont là, et si vous n'y prenez pas garde, ils vous feront trébucher. Vous êtes resté fidèle à Dieu dans des épreuves terribles, méfiez-vous des petites épreuves sournoises. Ne cherchez pas à vous analyser d'une façon morbide, avec une appréhension maladive de ce qui peut vous arriver, mais soyez sur le qui-vive, l'arme au pied. Que votre pensée soit limpide devant Dieu. Etre fort et ne pas être sur ses gardes, c'est être doublement faible. Car un simple détail nous fera trébucher, et notre chute sera lourde, Les héros de la Bible sont tombés sur ce qui faisait leur force, jamais sur leurs points faibles.

Etre gardé par la puissance de Dieu, c'est la seule sécurité.

traduction française de ce texte d'Oswald Chambers © LLB France

Cela me rappelle l'histoire racontée par le pasteur Wurnbrand d'un pasteur qui avait supporté les plus grandes souffrances de la part des gardiens de prison mais qui s'était emporté de colère parce qu'un co-détenu avait utilisé sa brosse à dent. Il avait détruit son témoignage à cause d'une peccadille alors qu'il était resté digne quand on le torturait. Il avait laissé sa garde baissé au moment où il ne s'attendait pas d'être éprouvé et il est tombé. Quelle leçon de vie !

1Co 10:12 Ainsi donc, que celui qui croit être debout prenne garde de tomber!










Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner


Depuis le 6 décembre 2009, visites sur les pages de ce thème

Nous sommes jeudi 25 mai 2017