Ta paix est-elle fondée sur la foi ou sur les sentiments ?
Bien des chrétiens ont des doutes sur leur salut. Ils se demandent constamment; «Si je suis réellement sauvé pourquoi est-ce que je ne le ressens pas ?»

LA PAIX EN CROYANT

La «joie et la paix» du salut viennent de la foi «étant donc justifiés» et non des sentiments: par la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ; c'est à lui que nous devons d'avoir eu par la foi accès à cette grâce, dans laquelle nous demeurons fermes» (Ro.5:1,2)

Les doutes sur notre salut sont souvent le résultat d'un désir de se sentir sauvé; si nous ne ressentons pas la joie et la paix auxquelles nous nous attendons, nous ne croyons pas que nous soyons sauvés. Mais l'ordre a été inversé. Croire est la première étape: et cela doit continuer sans qu'on doute. «Que le Dieu de l'expérience vous remplisse de toute joie et de toute paix dans la foi» (Rom. 1 5. 1 3).

LA PAIX INVARIABLE

Nos émotions changeantes ne modifient pas notre paix avec Dieu, Colossiens 1 .20 dit que Christ a fait «la paix (pour nous) par le sang de sa croix.» Cette paix est fondée sur la valeur invariable du sang précieux de Christ aux yeux de Dieu. Puisqu'elle n'est pas basée sur nos sentiments ceux-ci ne peuvent la changer d'aucune façon. Elle est aussi invariable que Dieu lui-même. Son sang a été versé une fois pour toutes - un sacrifice qu'on ne refera jamais.

LA PAIX DONT ON PEUT JOUIR

La possibilité que nous avons de jouir de cette paix dépend de notre disposition à croire en ce que Dieu a fait plutôt qu'en ce que nous ressentons. Nous ne pouvons pas perdre la paix de Dieu, parce qu'il l'a faite pour nous et qu'elle demeure un fait accompli pour toujours. Quels que soient nos sentiments nous devrions croire et remercier Dieu pour notre salut. Nous devons nous appuyer sur ce fait inchangeable. «C'est lui notre paix» (Ep.2:14).

C'est comme un homme qui traverse un long pont piétonnier. Il ne ressent peut-être pas la conviction que le pont supposera son poids, mais cela n'affaiblira pas cette passerelle. Ou bien, il traversera peut-être sans aucun doute en son esprit.

Sa confiance en ce qui concerne le pont n'affectera en rien celui-ci. Il en va de même de l'ouvre immuable de Christ et de la paix que Dieu a faite pour nous par Son sang versé.

LA PAIX RETROUVEE

Notre salut n'a pas changé depuis le jour où nous avons cru et accepté Christ comme Sauveur. La joie et la paix que nous avons expérimenté au début peut avoir diminué, mais pas la paix solide que Dieu a faite par la mort de Son Fils sur la croix du Calvaire.

Bien sûr, si nous vivons dans le péché, Dieu ne nous donnera pas les sentiments de joie et de paix. Mais cela n'affecte pas la paix que nous avons avec Dieu.

Nous devons confesser nos péchés et il nous pardonnera et nous purifiera (1Jn.1:9). Dieu nous redonnera aussi notre paix et notre joie, qui ne dépendent pas de ce que nous ressentons, mais de la foi que nous avons en Son Oeuvre parfaite en nous. Nous devons laisser la paix de Dieu régner dans nos coeurs (Col.3:15).

- E.C. Hadley






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes samedi 24 juin 2017