iv>
 
   
 


Recevoir la critique


Se faire critiquer, c'est comme se faire bousculer. Sur le coup, c'est dérangeant, déstabilisant. Et pourtant, ça peut être une question de vie ou de mort. Par exemple, si on vous pousse pour vous éviter de vous faire écraser par un camion, vous ne serez pas content jusqu'à ce que vous réalisiez le grand service qu'on vous a rendu ; on vient de vous sauver la vie ! La Bible offre une belle image à ce sujet:

Pr.25:12 Un avertissement donné par une personne sage et reçu d’une oreille attentive est comme un anneau d’or et une parure d’or fin.

Par contre, on peut aussi vous bousculer pour vous faire du tort, pour vous faire écraser par un camion... c'est la même bousculade sans la même intention et le même résultat !

C'est la même chose avec la critique. "La vie et la mort sont au pouvoir de la langue", nous dit l'Écriture dans Proverbes 18:21. Alors quand on se fait "bousculer" par la critique, l'intention et le résultat visé par celui qui la fait peut varier. Mais même si c'est motivé par la jalousie ou l'envie et que le but cherché c'est de nous écraser, on se doit de la considérer attentivement.

Je me rappelle qu'un adversaire m'avait critiqué parce que je faisais trop d'efforts pour aller chercher toutes les balles qu'il m'envoyait au tennis. Il n'acceptait pas la défaite, je n'ai pas tenu compte de sa critique et j'ai continué à jouer de la même manière ! 20 ans plus tard, je me dis que j'aurais dû laisser passer quelques balles parce que j'ai mal aux genoux maintenant. Si mon adversaire avait été motivé par le souci de ma santé, il aurait eu plus de crédibilité dans la critique, mais je doute que je l'aurais écouté, j'étais jeune et fier (euphémisme pour orgueilleux...) alors ! Maintenant, je sais que si je l'avais écouter, je jouerais encore au tennis.

J'ai relevé dans le livre des Proverbes dans la Bible quinze versets qui nous parle de la critique, à plusieurs reprises, on nous rappelle que c'est un signe de sagesse de recevoir humblement la critique, en voici quelques exemples prises dans la version de la Bible du Semeur:

Pr.12:1 Celui qui aime la connaissance désire être corrigé, mais celui qui déteste les réprimandes n’est qu’un sot.

Pr.15:31 Qui prête une oreille attentive aux critiques constructives habitera parmi les sages.

Pr.17:10 Un reproche a plus d’effet sur un homme avisé que cent coups de bâton administrés à un insensé.

Pr.13:10 Toutes les querelles proviennent de l’orgueil, mais ceux qui sont sages acceptent les conseils.

À l'inverse, il faut être stupide pour ne pas tenir compte de la critique, car le résultat peut être catastrophique :

Pr.15:32 Qui refuse d’être repris se méprise lui-même, mais qui écoute les avertissements acquiert du bon sens.

Pr.29:1 Celui qui se raidit contre les reproches sera brisé soudainement et ne s’en remettra pas.

Pr.15:10 Une dure leçon attend celui qui s’écarte du droit chemin ; celui qui déteste être repris périra.

Dans le cas de celui qui se fait bousculer pour éviter qu'il soit écrasé, il était sûr qu'il marchait dans la bonne direction, mais c'est vers la mort qu'il se dirigeait. Il est si facile d'être illusionné, de se penser correct alors que c'est tout le contraire :

Pr.14:12 Bien des hommes pensent être sur le bon chemin, et pourtant, ils se trouvent sur une voie qui, finalement, mène à la mort.

Pr.12:15 L’insensé pense toujours qu’il fait bien, mais le sage écoute les avis des autres.

Voilà pourquoi nous ferons bien d'évaluer attentivement les critiques - en particulier celles du conjoint ! - qu'on ne manquera pas de nous faire à l'avenir parce que certaines d'entre elles pourraient nous éviter de gros ennuis, même quand elles ne sont pas motivées par l'amour.






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes mardi 12 décembre 2017