Ne pas regarder aux apparences

Pr.31:30 La grâce est trompeuse, et la beauté est vaine; la femme qui craint l'Éternel est celle qui sera louée.

On s'émerveille tous devant la beauté de la création et avec raison.

C'est tellement normal, tellement naturel d'être attiré par ce qui plaît à l'oeil.

Dieu aussi, aime contempler la création.

Gn.1:31 Dieu vit tout ce qu'il avait fait et voici, cela était très bon.

Pourtant quand il s'agit d'accomplir une oeuvre, le Seigneur se plaît à se servir de personne dont l'apparence est humble. 1Co.1:23-29.

nous prêchons Christ crucifié; scandale pour les Juifs et folie pour les païens, mais puissance de Dieu et sagesse de Dieu pour ceux qui sont appelés, tant Juifs que Grecs. Car la folie de Dieu est plus sage que les hommes, et la faiblesse de Dieu est plus forte que les hommes. Considérez, frères, que parmi vous qui avez été appelés il n'y a ni beaucoup de sages selon la chair, ni beaucoup de puissants, ni beaucoup de nobles. Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages; Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes; et Dieu a choisi les choses viles du monde et celles qu'on méprise, celles qui ne sont point, pour réduire à néant celles qui sont, afin que nulle chair ne se glorifie devant Dieu.

Voilà pourquoi Dieu agit ainsi, il connaît le danger pour l'homme de s'attribuer le mérite de ses actions, ceux qui ont belle prestance ne sont souvent pas apte au service de Dieu à cause de l'orgueil qu'ils retirent de leurs capacités.

Cela peut être un piège si nous cultivons notre apparence au détriment de notre être intérieur.

Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche Parce que tu dis: Je suis riche, je me suis enrichi, et je n'ai besoin de rien, et parce que tu ne sais pas que tu es malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu Ap.3:16-17

Mettons comme Paul l'emphase à la bonne place. Paul continue en disant dans 1Co.2:2-4:

Car je n'ai pas eu la pensée de savoir parmi vous autre chose que Jésus-Christ, et Jésus-Christ crucifié. Moi-même j'étais auprès de vous dans un état de faiblesse, de crainte, et de grand tremblement; et ma parole et ma prédication ne reposaient pas sur les discours persuasifs de la sagesse, mais sur une démonstration d'Esprit et de puissance

Paul avait de la misère avec sa crédibilité à cause de son manque de prestance.

2Co.10:1 Moi Paul, je vous prie, par la douceur et la bonté de Christ, -moi, humble d'apparence quand je suis au milieu de vous, et plein de hardiesse à votre égard quand je suis éloigné, -

2Co.10:7-10 Vous regardez à l'apparence! Si quelqu'un se persuade qu'il est de Christ, qu'il se dise bien en lui-même que, comme il est de Christ, nous aussi nous sommes de Christ. Et quand même je me glorifierais un peu trop de l'autorité que le Seigneur nous a donnée pour votre édification et non pour votre destruction, je ne saurais en avoir honte, afin que je ne paraisse pas vouloir vous intimider par mes lettres. Car, dit-on, ses lettres sont sévères et fortes; mais, présent en personne, il est faible, et sa parole est méprisable.

Jésus lui-même comme on le voit dans Es.53:1-3 n'avait rien pour attirer les regards.

Es.53:1 Qui a cru à ce qui nous était annoncé? Qui a reconnu le bras de l'Éternel? 2 Il s'est élevé devant lui comme une faible plante, Comme un rejeton qui sort d'une terre desséchée; Il n'avait ni beauté, ni éclat pour attirer nos regards, Et son aspect n'avait rien pour nous plaire. 3 Méprisé et abandonné des hommes, Homme de douleur et habitué à la souffrance, Semblable à celui dont on détourne le visage, Nous l'avons dédaigné, nous n'avons fait de lui aucun cas.

C'est dans son moment le plus faible de sa vie, alors que son corps était épuisé par le manque de sommeil, meurtri par les tortures, alors que son âme rempli de tristesse de voir tous ses amis l'abandonner, alors que son esprit était en détresse de voir Dieu couper leur communion que Jésus a remporté la plus grande des victoires.

Pourquoi Dieu a-t-il choisi cette voie pour son Fils pour accomplir la plus importante de toutes les oeuvres?

Humainement parlant, si on veut attirer l'attention des gens, on s'arrange pour que ça brille! Pendant son ministère cela flashait un miracle en attendait pas un autre, des grandes foules le suivaient, mais tout cela restait superficiel, Jésus ne se fiait pas à ces professions de foi:

Pendant que Jésus était à Jérusalem, à la fête de Pâque, plusieurs crurent en son nom, voyant les miracles qu'il faisait. Mais Jésus ne se fiait point à eux, parce qu'il les connaissait tous, Jean 2:23-24

Alors quand cela comptait vraiment, alors que le sort de l'humanité se jouait, il n'y avait plus de place pour le spectaculaire, les grandes victoires se remportent dans l'humilité et la faiblesse. Mais les gens ont beaucoup moins apprécié le spectacle visuel, ils ont dédaigné celui qui était en train de leur ouvrir l'accès au ciel.

Ce n'est pas surprenant que Jésus n'est pas eu un grand succès au point de vue nombre de conversions et que les disciples n'étaient que 120 pour attendre le Saint-Esprit.

L'homme regarde à l'apparence mais Dieu regarde surtout au coeur. Même le grand prophète Samuel s'est fait avoir.

1Sa 16:7 Et l'Éternel dit à Samuel: Ne prends point garde à son apparence et à la hauteur de sa taille, car je l'ai rejeté. L'Éternel ne considère pas ce que l'homme considère; l'homme regarde à ce qui frappe les yeux, mais l'Éternel regarde au coeur.

Quand je parle de l'homme, j'inclus la femme aussi... quand j'étais à l'école secondaire, vers l'âge de 15 ans, - hum, ça commence à remonter à loin ... - un jour j'étais accoté contre le bord de l'escalier et je passais le temps à relaxer, vous savez; «les adolescents se fatiguent et se lassent» ! dit la Parole de Dieu, cf. Es.40:31. Survint un groupe de quatre jeunes filles, qui étaient un an ou deux mes cadettes. On se jeta un regard rapide, comme on le fait quand défile devant nous des centaines de personnes par jour.

La première fille de la file emprunta les escaliers. À ma surprise, elle se retourna vers ses amies et leur lança en parlant de moi- assez clairement pour que je l'entende - «Il n'y a rien là!». Ce à quoi la dernière de la file a répliqué, «je ne suis pas prête à dire cela». Ouf !

Qu'en est-il de nous? sommes-nous réceptifs vis-à-vis les gens d'apparence humble ou est-ce que nos yeux sont fixés sur ceux qui ont belle apparence?

Par qui Dieu veut-il nous parler aujourd'hui?

Vers qui veut-il que nous allions?

Où est-ce que je mets le plus d'importance, sur l'image que je projette ou sur ma vie intérieure, sur ma communion avec Dieu?

Que le Seigneur illumine les yeux de notre coeur pour que nous voyions les choses de la même manière que lui.

-Le webmestre






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes samedi 24 juin 2017