5 questions à considérer avant de se marier


Quand il s'agit de choisir l'homme ou la femme de sa vie, personne ne souhaite se tromper. Pourtant avec des statistiques de divorce avoisinant les cinquante pour cent, il semble que beaucoup adoptent une approche erronée dans leur recherche de l'âme sœur ! Si vous demandez à la plupart des couples fiancés pour quelle raison ils se marient, ils vous répondront : « Nous nous aimons. »

À mon avis, ceci est la première erreur. Le choix d'un compagnon pour la vie ne devrait jamais être fondé sur l'amour. Même si cela semble peu orthodoxe, cette idée recèle une vérité très profonde. L'amour n'est pas la base du mariage, mais plutôt la résultante d'un mariage réussi. Si tous les ingrédients indispensables sont présents, l'amour apparaîtra lui aussi.

Permettez-moi de le répéter à nouveau : vous ne pouvez pas construire votre relation uniquement sur l'amour. Ce n'est pas suffisant. Voici cinq questions que vous devez vous poser si vous êtes déterminé à vous marier et à le rester.

Question n°1 :

Avez-vous un idéal commun ? Pourquoi est-ce si important ?

Permettez-moi de le formuler ainsi : si on part du principe qu'on se marie pour quelques décennies, c'est drôlement long pour vivre avec quelqu'un Qu'avez-vous l'intention de faire ensemble, tout ce temps ? Voyager, manger, faire du jogging ? Vous devez partager quelque chose de bien plus profond et d'essentiel. Vous avez besoin d'un idéal commun. Deux choses peuvent arriver au cours d'un mariage : que vous vous rapprochiez ou que vous vous sépariez. La moitié des couples dans le monde divorcent. Pour que votre mariage marche, vous devez avant tout savoir ce que vous attendez de la vie et épouser quelqu'un ayant les mêmes objectifs.

Question n°2 :

Pouvez-vous lui exprimer vos sentiments et vos pensées en toute sécurité?

Cette question touche au cœur même de la qualité de votre relation. " En toute sécurité " signifie que vous pouvez communiquer ouvertement. La base d'une bonne communication est la confiance, l'assurance que vous ne serez ni " puni " ni "blessé" pour avoir exprimé vos pensées ou vos sentiments. Un de mes collègues définit une personne abusive comme quelqu'un à qui l'on a peur de dévoiler ses pensées et ses sentiments. Soyez honnête avec vous-même sur ce point. Soyez sûr de vous sentir émotionnellement en sécurité avec la personne que vous envisagez d'épouser.

Question n°3 :

Est-ce un " un homme "? (un vrai) C'est-à-dire: est-ce une personne sensible et délicate ? Comment pouvez-vous le savoir ?

Voici quelques suggestions : fait-elle des efforts réguliers pour perfectionner son caractère ? Désire-t-elle sérieusement s'améliorer ? Un de mes professeurs définit une personne bien comme " quelqu'un qui s'efforce toujours d'être bon et de faire ce qui est juste ". Vous pouvez également vous poser d'autres questions particulièrement révélatrices : que fait-elle de son temps ? Est-elle matérialiste ? Une personne matérialiste n'est généralement pas très encline à améliorer son caractère. Il existe principalement deux sortes de personnes dans le monde : celles qui se dévouent au perfectionnement de soi et celles qui se dévouent à la recherche du confort. Si son but est le confort, elle placera son bien-être personnel avant l'accomplissement de ce qui est juste. Il vaudrait mieux que vous sachiez cela avant de passer sous le dais nuptial.

Question n°4 :

Comment traite-t-elle les autres ?

La qualité principale qui permet que chaque relation s'épanouisse est la capacité de donner. Par donner, il faut entendre la capacité de donner du plaisir à l'autre. Demandez-vous si elle aime donner du plaisir aux autres ou si elle repliée sur elle-même et préoccupée uniquement de sa personne. Pour évaluer cela, examinez la manière dont elle traite les personnes envers qui elle n'a pas l'obligation d'être gentille, telles que les serveurs, les chauffeurs de taxi, les conducteurs de bus. Comment traite-t-elle ses parents, ses frères et sœurs ? Leur est-elle reconnaissante ? Si elle ne montre pas de gratitude envers ceux qui lui ont tout donné, ne vous attendez pas à ce qu'elle montre de la gratitude envers vous qui ne pouvez pas en faire autant ! S'adonne-t-elle au commérage, parle-t-elle des autres en mal ? Quelqu'un qui a une telle habitude ne peut pas aimer les autres. Vous pouvez être sûr que quelqu'un qui traite les autres avec négligence, vous traitera également avec négligence.

Question n°5 :

Y a-t-il quelque chose chez cette personne que je souhaiterais changer une fois que nous serons mariés ?

Trop de gens font l'erreur d'épouser quelqu'un avec l'intention de " le réformer " après leur mariage. Comme le dit un de mes collègues : " Vous devez vous attendre à ce que si quelqu'un change après son mariage c'est en pire !" Si vous ne pouvez pas pleinement accepter cette personne telle qu'elle est aujourd'hui, alors vous n'êtes pas prêt à l'épouser. En conclusion, une rencontre n'est pas forcément difficile, ni traître. La clef est de diriger les choses un peu plus avec votre tête et un peu moins avec votre cœur. Vous avez tout à gagner à être aussi objectif que possible lors de vos rencontres, cela vous permettra de poser les questions qui vous mèneront aux sujets-clefs.

Tomber amoureux est un sentiment grandiose, mais quand vous vous réveillez avec la bague au doigt, il vaudrait mieux que vous ayez déjà fait vos " devoirs ", sous peine d'avoir de sérieux ennuis

Alors avant de convoler, avant de mettre ta robe blanche ou ton costume sur mesure, avant d’aller dire oui à l’église ou à la mairie ou n’importe où d’autre, pense à ce texte, médite-le et sache que l’amour seul ne suffit pas.

Autre texte sur les fréquentations






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes mardi 27 juin 2017