La communion du Saint-Esprit


1Co.6:19 Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes ?

Dans notre expérience chrétienne, nous ressentons que nous avons Jésus dans notre coeur, nous savons que le Saint-Esprit est là, mais nous oublions parfois que la présence de Dieu est là, que le Saint-Esprit habite en nous. Parfois nous pensons que nous sommes seuls, mais ce n'est pas le cas, nous ne sommes jamais seuls quand nous sommes un enfant de Dieu.

Nous allons voir comment nous pouvons vraiment vivre dans la présence de Dieu et savourer pleinement cette expérience. Le Seigneur veut que nous puissions marcher avec lui et être conscients chaque jour de nos vies. Dieu le Père est au ciel, Jésus est assis à sa droite mais le Saint-Esprit est ici sur la terre, il est en nous, il est à côté de nous et nous marchons à chaque jour avec l'Esprit-Saint. C'est merveilleux d'être entourés de son amour, c'est un fait, que nous ressentions des frissons ou pas ! Si vous êtes un enfant de Dieu, l'Esprit est en vous. Personnellement, je ressens souvent la présence du Saint-Esprit comme un manteau qui vient sur moi.

La marche selon l'Esprit


Attardons-nous à la signification de la marche selon l'Esprit. Nous pourrions être portés à nous imaginer le Saint-Esprit comme une nuée, mais rappelons-nous que le Saint-Esprit est une personne de la Trinité, il est Dieu. Donc marcher selon l'Esprit, c'est marcher selon Dieu, avec Dieu, en Dieu. Nous sommes dans la présence de Dieu. Même si nous mentionnons le Saint-Esprit après le Père et le Fils, cela ne veut pas dire qu'il est moins important, car il est autant Dieu que les deux autres. L'Esprit-Saint est avec nous, toujours, à l'épicerie, à la bibliothèque, cette compréhension a un potentiel transformateur dans notre vie. Si nous sommes conscients et sensibles, nous pouvons même lors de ces activités quotidiennnes ressentir la chaleur, la douceur et la tendresse du Saint-Esprit sur nous. Parfois nous visitons d'autres églises dans nos vacances et nous ressentons que le ciel est fermé comme si Dieu n'est pas là. Nous savons que Dieu est partout, omniprésent mais il y a des endroits où il choisit de se manifester, comme il est écrit : Il habite au milieu des louanges de son peuple. Dieu est attiré par les gens qui ont soif de lui et qui l'invitent pour avoir cette communion intime avec lui. Mais si les gens sont blasés et ne vont à l'église que par habitude, cela devient sec et religieux, parfois même lourd et écrasant, Dieu se tient loin.

Nous avons tous le choix de vivre et d'expérimenter la présence de Dieu à chaque jour de notre vie. Le dimanche, nous pouvons arriver à l'église avec la foi que le Saint-Esprit est avec nous et avec nos frères et soeurs. Ensemble nous vivons alors l'onction corporative de Dieu, ce qui nous permet d'atteindre un autre niveau dans l'expérience des choses de Dieu.

Galates 5:16 Je dis donc : Marchez selon l’Esprit, et vous n’accomplirez pas les désirs de la chair.
17 Car la chair a des désirs contraires à ceux de l’Esprit, et l’Esprit en a de contraires à ceux de la chair ; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez.

Si vous marchez selon l’Esprit de Dieu, selon les choses de Dieu, dans la présence de Dieu, dans l'unité, en communion avec l'Esprit-Saint, vous n’accomplirez pas une vie de péché, vous ne serez pas gouvernés par votre chair.

Nous sommes composés d'un esprit, d'une âme et d'un corps

Notre corps est en relation avec le monde matériel. C'est triste de voir certains enfants de Dieu qui ont passé par le miracle de la nouvelle naissance expérimenter la vie chrétienne seulement dans le matériel, dans le physique. Par exemple, ils vont à l'église le dimanche matin sans être connectés avec l'Esprit de Dieu, souvent parce que celui-ci a été attristé par un manque d'intérêt d'être en communion. Ils vont à l'église en priant à peine ou pas du tout, ils ne participent pas à la louange. Ils vont à l'église pour recevoir avec leurs oreilles physiques, leur intellect enregistre le message, évalue le tout et retient ce qui fait leur affaire. Je viens de décrire la vie chrétienne selon la chair.

Notre corps est en relation avec le monde matériel, notre âme est en relation avec des personnes. Notre pensée, notre volonté et nos émotions composent ce qui fait notre âme. Parfois les chrétiens sont plus connectés au niveau de leur âme et deviennent émotifs. Si notre esprit est en relation avec le monde spirituel, nos émotions vont aussi s'exprimer parce que nous ne sommes pas faits en bois. Nous pouvons apprendre à discerner le climat spirituel d'une place. L'objectif, ce n'est pas de devenir des analystes qui déterminent si le Saint-Esprit est présent ou non à tel ou tel endroit. Pour nous, ce qui importe c'est de s'assurer que dans notre vie, nous sommes dans l'esprit, c'est que nous puissions nous analyser nous-mêmes pour voir si le désir de notre coeur est de vraiment vivre la plénitude du Saint-Esprit. Si tel est notre cas, alors nous allons vouloir fréquenter des endroits où la présence de Dieu est palpable.

Dieu appelle son église à être spirituelle et surnaturelle. Quand Dieu nous a sauvés, il n'a pas simplement sauvé notre cerveau parce que nous pouvons connaître des choses sur Dieu et accumuler les connaissances tout en étant desséchés au-dedans. Ce n'est pas la volonté de Dieu ! Dieu veut certainement nous remplir de sa connaissance comme le confirme Osée 4:6 «Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance.» Si nous sommes ignorants, nous pouvons nous faire voler notre héritage. Nous voulons non seulement nous remplir de la connaissance biblique mais aussi remplir notre esprit de la présence de Dieu. Nous voulons que Dieu soit pleinement libre d'agir au travers de nos vies. Donc Dieu appelle son église à être spirituelle et surnaturelle, en l'appelant à vivre au-delà des cinq sens (la vue, l'ouïe, le toucher, le goût et l'odorat). Il y a aussi des sens dans le monde spirituel et quand vous avez été adoptés dans la famille de Dieu, Dieu veut que vous commenciez à marcher dans le monde spirituel et avoir un discernement spirituel. Dieu veut que vous commenciez aussi à avoir la vue spirituelle (une vision), une audition spirituelle (entendre la voix de Dieu), un goût spirituel (goûter à la présence de Dieu), un toucher spirituel (ressentir la main guérissante de Dieu se poser sur vous), un odorat spirituel (sentez et voyez combien l'Éternel est bon, Psaume 34:8).

Quand j'avais douze ans, un homme de Dieu avait prêché sur ce passage biblique. Je m'étais demandé quelle odeur avait le Seigneur. Et Dieu m'avait rencontré à ma place de foi d'un enfant de douze ans. Et là, une odeur de rose céleste est parvenue jusqu'à moi. Je me suis informé si quelqu'un avait mis du déodorisant parfumé et on m'a répondu que si ça sentait quelque chose c'était de l'eau de javel ! Je me suis alors tourné vers la dame à mes côtés et je lui ai demandé si elle sentait quelque chose ; elle m'avait répondu que cela sentait les fleurs ! Le point que je veux faire passer ici c'est simplement qu'il y a une dimension surnaturelle à laquelle Dieu veut nous faire goûter. Non pas que nous allons sentir les roses célestes à chaque dimanche, mais nous pouvons nous attendre à vivre des expériences qui dépassent nos cinq sens. Si nous nous limitons aux cinq sens, nous allons passer à côté de l'expérience de la plénitude de Dieu. Imaginons la grandeur de notre Dieu, lui qui a créé l'univers, il n'y a pas que les cinq sens de disponibles pour nous afin de le connaître.

Pour marcher selon l'Esprit,
nous devons connaître qui est l'Esprit-Saint


L'Esprit-Saint n'est pas une colombe même s'il est descendu sur Jésus comme une colombe ! Mt.3:16 «Dès que Jésus eut été baptisé, il sortit de l’eau. Et voici, les cieux s’ouvrirent, et il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui.» Cela veut dire que le Saint-Esprit est descendu du ciel comme l'aurait fait une colombe venant se poser sur lui, mais le Saint-Esprit n'était pas une colombe comme nous voyons dans les films, Matthieu ne fait que le comparer à une colombe !

L'Esprit de Dieu n'est pas un feu non plus ni de l'huile ni un nuage ni une fumée, ce sont des symboles. L'Esprit de Dieu est une personne avec des émotions et nous pouvons attrister le Saint-Esprit lorsque nous marchons selon la chair et que nous péchons (Éphésiens 4:30). Parfois les gens qui blasphèment le nom de Jésus vont s'en excuser par après en notre présence car ils ressentent la présence du Saint-Esprit en nous. Mais si nous baissons nos standards et nous mettons à parler comme les gens de sujets grivois, nous allons attrister le Saint-Esprit et les gens ne ressentiront plus la présence de Dieue et persisteront dans leur péché. Au lieu d'être la lumière pour ces gens, nous enlevons alors notre témoignage. Si nous prenons conscience que le Saint-Esprit est en nous, avec nous et sur nous, alors quand nous sommes en présence des gens, c'est Dieu qui est présent avec les gens aussi. Le Seigneur veut vraiment se servir de nous comme des instruments pour rejoindre les gens.

Jean 14:16 Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu’il demeure éternellement avec vous,
17 l’Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit point et ne le connaît point ; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous.

Je suis certain que Dieu a exaucé cette prière de Jésus ! Gloire à Dieu, le Saint-Esprit est maintenant en nous. Ne soyons pas comme le monde, nous devons désirer l'intimité avec le Saint-Esprit. Le Seigneur va alors assurément venir rencontrer ce désir par une expérience qui dépasse les cinq sens, une expérience spirituelle, surnaturelle. Vous avez entendu parler d'une soif intense de 120 personnes réunies où un vent impétueux est venu visiter la maison ... oui c'est un fait historique et il se produit encore de nos jours. Un de mes amis dans l'arctique canadien m'a raconté qu'alors qu'ils louaient le Seigneur, le vent est entré dans leur petite église et Dieu a visité ces inuits.

Jean 16:8 Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement.

Le Saint-Esprit veut convaincre le monde car il aime les pécheurs, il veut sauver les pécheurs. Par notre présence, par nos paroles, le Saint-Esprit travaille les coeurs :

Jean 16:13 Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité.

C'est la grâce d'avoir le Saint-Esprit ; il ne veut pas que nous soyons confus, il ne veut pas que nous fassions des détours. Nous ne sommes jamais obligés de sortir hors de la volonté de Dieu. C'est possible de toujours demeurer sur le chemin avec le Seigneur et ne jamais prendre de détours. Si nous sommes connectés avec l'Esprit de Dieu, si nous sommes sensibles à la voix du Saint-Esprit, celui-ci va nous avertir de ne pas faire telle chose, nous n'aurons pas la paix alors nous saurons que ce n'est pas le temps. C'est ainsi que le Seigneur nous épargne des épreuves. Le Saint-Esprit veut notre bien, il nous conduira dans toute la vérité et nous savons que la vérité a pour nom « Jésus »! Le Saint-Esprit consolateur, le paraclet, vient rendre témoignage de Jésus.

Jean 15:26 Quand sera venu le consolateur, que je vous enverrai de la part du Père, l’Esprit de vérité, qui vient du Père, il rendra témoignage de moi.

La Bible du Semeur traduit ainsi 2Corinthiens 13:13 (La Bible du Semeur)

Que la grâce du Seigneur Jésus-Christ, l’amour de Dieu et la communion du Saint-Esprit soient avec vous tous.

La Bible Segond emploie plutôt le terme « communication» au lieu de «communion».

La communication du Saint-Esprit commence avec une communication à notre esprit

Puisque l'Esprit de Dieu est Dieu, l'Esprit-Saint va communiquer avec notre esprit. Dans Romains 8:14, il est écrit:

car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu.
15 Et vous n’avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte ; mais vous avez reçu un Esprit d’adoption, par lequel nous crions: Abba ! Père !
16 L’Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu.

Imaginez un enfant orphelin, imaginez des parents qui arrivent à l'endroit où se trouve l'enfant pour l'adopter, voilà ce que nous devons comprendre, le Saint-Esprit, un esprit d'adoption, nous adopte. Quand quelqu'un adopte un enfant, habituellement c'est parce que l'enfant est désiré et il veut aimer l'enfant. L'Esprit d'adoption nous désire et nous aime et nous répondons « Abba, Père! » Alors le Saint-Esprit nous rend ce témoignage intérieur à notre esprit que nous sommes réellement des enfants adoptés par un Dieu qui nous désire et nous aime.

Une communion fraternelle par l'esprit

La Bible du Semeur cite ainsi Philippiens 2:1

  1 La Bible du Semeur La Bible du Semeur
2 N’avez-vous pas trouvé dans le Christ un réconfort, dans l’amour un encouragement, par l’Esprit une communion entre vous.

Des gens qui n'ont absolument rien en commun dans les choses terre à terre peuvent avoir une communin ensemble par l'Esprit de Dieu.

Mon épouse et moi avons voyagé pendant de nombreuses années en allant dans des églises apporter mon témoignage et chantant. Parfois, nous rencontrions des gens une seule fois dans une réunion et ma femme pleurait dans l'automobile sur le chemin du retour en me disant « je les ai tellement aimés ces gens-là. Je trouve cela triste que nous les reverrons peut-être jamais plus de notre vie.» Et c'était vrai, dans le ministère d'évangéliste, nous ne retournons pas souvent aux mêmes endroits mais parfois il y a une telle afffinité qu'elle est seulement possible parce que nous partageons le même esprit. À cause du Saint-Esprit, nous pouvons être à l'aise avec des médecins et des avocats avec qui nous n'aurions rien d'autre en commun. Peu importe les catégories de gens sur le plan naturel, sur le plan céleste, tout cela s'efface.

Galates 3:27 vous tous, qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ.
28 Il n’y a plus ni Juif ni Grec, il n’y a plus ni esclave ni libre, il n’y a plus ni homme ni femme ; car tous vous êtes un en Jésus-Christ.
29 Et si vous êtes à Christ, vous êtes donc la postérité d’Abraham, héritiers selon la promesse.

Voilà pourquoi il est si important de ne pas attrister le Saint-Esprit pour ne pas qu'il se retire et que cela ne devienne sec. À l'inverse quand nous marchons dans l'amour, le Saint-Esprit apprécie au plus haut point.

Une communication spirituelle dans l'intercession

Le Saint-Esprit veut vous assister dans vos prières, il veut être là pour vous inspirer dans vos moments de prière, soyons conscients de sa présence sur nous en nous.

Romains 8:26 De même aussi l’Esprit nous aide dans notre faiblesse...

J'ai connu une femme qui vivait des moments difficiles, des moments terribles dans a vie, elle était faible dans sa chair, elle passait par un divorce douloureux, mais elle a trouvé sa force dans la présence de Dieu. Si nous vivons seulement dans le naturel, parfois nous allons vraiment peiner. Quand c'est écrasant, quand les choses de ce monde sont difficiles, allons trouver notre refuge dans le Seigneur, courrons nous cacher en lui et la joie du Seigneur sera notre force. La présence de Dieu va venir sur nous et comme nous prions en esprit, toutes les choses difficiles vont changer. Dieu, pendant le temps de prière, travaille en arrière-plan dans le monde spirituel sans qu'on s'en aperçoive. Alors au lieu d'essayer d'arranger les choses par nous-mêmes, par la chair, nous entrons dans le divin repos.

Romains 8:26 car nous ne savons pas ce qu’il nous convient de demander dans nos prières. Mais l’Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables...

Parfois, nous pouvons exprimer une prière en esprit, en langue, d'autres fois ça peut être juste des soupirs inexprimables. Il m'est arrivé une fois, alors que je demeurais en Alberta, de prier comme si j'étais une femme en travail, je respirais profondément et j'ai senti venir sur moi la présence tangible de Dieu comme si j'étais en train d'accoucher. Le lendemain, je suis allé dans une réunion de prière au Miracle Channel, la femme du président John Dewar a prophétisé devant l'assistance que certains allaient accoucher des nations, ensuite elle m'a nommé par mon nom. Je suis alors tombé dans l'Esprit de Dieu et pendant deux heures j'ai été assommé, dans mon corps je sentais l'électricité du ciel qui venait. C'est comme si j'étais branché sur le courant divin, je tremblais. Ce n'est pas quelque chose qu'on peut s'inventer. Quand cela nous touche, cela nous change pour le reste de notre vie. Je n'aurais jamais pensé vivre un moment pareil. Je ne savais même pas que cela était possible. Quand j'ai été touché par l'Esprit de Dieu, cela ne se passait pas au niveau de l'intellect. Au niveau de l'intellect, je me posais des questions « Qu'est-ce qui se passe ? » J'étais étendu par terre, totalement immobile, incapable de bouger. Imaginez le Dieu de l'univers qui décide de mettre son doigt sur une personne. Imaginez l'électricité, la puissance qui coule à travers une personne, on se demande si on va survivre à cette expérience tellement c'était intense. Je me demandais «Qu'est-ce qui se passe ?, qu'est-ce qui se passe ?» Une femme de pasteur est venue me voir, cela arrive très rarement dans une vie, profites-en !

Cette expérience m'a ouvert les yeux spirituels pour voir l'état de mon peuple francophone et j'ai commencé à vivre des choses et avoir un coeur pour le peuple francophone, ce qui n'était pas le cas avant cette expérience. Avant, j'allais prêcher n'importe où, du moment que Dieu nous envoyait à une place car Dieu aime tout le monde. Mais à ce moment, le Seigneur a ouvert mes yeux sur le peuple francophone, cela fut une touche de l'Esprit de Dieu. La journée d'avant, dans mon temps de prière à soupirer, le Seigneur était en train de travailler dans mon esprit pour le monde francophone et je ne le réalisais même pas à ce moment-là. Je n'avais pas prévu le coup. Le Saint-Esprit parlait à mon esprit d'aller prier sans employer une voix audible, il avait placé ce désir en moi d'aller au salon pour passer du temps dans la prière, comme s'il me soupirait à l'oreille d'une voix douce. J'aurais pu résister en me disant c'est juste moi qui se fait des idées, car Dieu nous parle comme si c'était la voix de notre conscience. Vous pourriez alors vous demander « Mais commen faire alors pour savoir si c'est nous ou Dieu qui nous parle ? » Quand nous commençons à obéir à Dieu et prenons des pas par la foi, même si nous nous disons « peut-être, c'est juste moi qui s'imagine des choses ». Pensons-y un instant, et si c'était Dieu qui parle? Et par la suite, quand nous voyons Dieu intervenir par un miracle, alors finalement, nous réalisons que c'était vraiment Dieu qui nous avait parlé. La prochaine fois que cela se produit, nous sommes déjà moins sujet à douter et craindre de se tromper. Quand nous voyons Dieu intervenir à nouveau, nous réalisons que finalement, Dieu nous parle ! C'est ainsi que cela fonctionne, à mesure que nous marchons dans l'obéissance.

À d'autres occasions, l'Esprit pourrait nous inciter à aller faire telle ou telle chose mais une autre voix pourrait s'élever en nous disant « N'y va pas, tu vas passer pour un imbécile». Ce genre de pensée de vient pas de Dieu, car Dieu ne parle pas ainsi ! Avec l'usage, nous apprenons à discerner quand cela vient de l'Esprit de Dieu qui parle et quand cela vient de notre esprit ou d'un autre esprit.

Le Seigneur veut vraiment ouvrir nos oreilles spirituelles pour que nous soyons à son écoute, il se peut que nous soyons inspirés de mettre des choses de côté et passer du temps dans la prière, il se peut que nous soyons même inspirés à prier pour des choses qui n'ont aucunement rapport dans nos vies. Le Seigneur veut des personnes qu'il peut utiliser pour prier. Il se cherche des personnes disponibles parce que les mains de Jésus sur la terre ce sont nos mains, les pieds de Jésus sur la terre ce sont nos pieds. Jésus nous a donnés l'autorité sur cette terre. Dans sa souveraineté, Dieu a décidé de déléguer de son autorité à son église, alors l'église représente le Seigneur Jésus et Dieu se sert de nous, il se sert de nos voix, il se sert de nos prières pour accomplir sa volonté. Alors que j'étais étendu, j'intercédais, je ressentais l'électricité céleste augmenter en moi pendant que je décretais la Parole de Dieu sur des groupes et des nations, sur la France et sur le Québec. Je ne savais pas ce que Dieu avait en réserve pour moi, mais j'étais en train de décreter ces choses-là, je savais que j'étais en train d'exprimer les prières de Dieu.

Un jour, Dieu m'inspira de prier pour des équipes de louange en Russie, je ne savais pas pourquoi, je n'avais aucune intention d'aller en Russie ! Alors j'obéis et me met à intercéder pour la Russie. Tout à coup, dans mon esprit, une pensée s'impose me disant d'aller dans une boîte et prendre la revue qui ressortait des autres. J'ouvre la revue et l'article parlait d'un besoin de ministère de louange en Russie. Dieu s'était servi de moi pour prier en leur faveur, probablement que je ne les rencontrerai jamais de ma vie. Le Seigneur veut se servir de nous pour accomplir sa volonté. Soyons ouverts à ce que le Saint-Esprit se serve de nous pour qu'il prenne notre bouche pour présenter les prières qui sont sur ton coeur.

Le Saint-Esprit veut que nous prenions conscience de sa proximité et de son amour et de son désir de faire partie de nos vies et ne pas être gouvernés par nos cinq sens.

Comment arriver à vraiment vivre dans l'Esprit

Nous devons enlever les barrières de la crainte d'avoir à faire à des démons. Dieu ne peut pas travailler dans la peur. Comprenons qu'il y a deux royaumes spirituels ; les ténèbres (Lévitiques 19:31, 20:6, Deutéronome 18:10-12) et la lumière (Actes 14:3). Nous n'avons pas besoin d'avoir peur de ce royaume-là, car nous ne faisons pas affaire ni avec les diseuses de bonne aventure ni avec le oui-ja ni quoi que ce soit d'occulte, n'est-ce pas ?

Actes 14:3 Ils restèrent cependant assez longtemps à Icone, parlant avec assurance, appuyés sur le Seigneur, qui rendait témoignage à la parole de sa grâce et permettait qu’il se fît par leurs mains des prodiges et des miracles.

Les signes miraculeux et les prodiges font partie de la vie de l'église de Jésus-Christ. C'est le surnaturel dans l'Esprit de Dieu. Quand quelqu'un prêche que Jésus est Seigneur, quand il prêche toute la Parole de Dieu sans compromis, quand il ne touche pas aux choses occultes, nous pouvons lui faire confiance.

Luc 11:11 Quel est parmi vous le père qui donnera une pierre à son fils, s’il lui demande du pain ? Ou, s’il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent au lieu d’un poisson ?
12 Ou, s’il demande un œuf, lui donnera-t-il un scorpion ?
13 Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison le Père céleste donnera-t-il le Saint-Esprit à ceux qui le lui demandent.

Si nous demandons à Dieu plus de lui dans notre vie, si nous demandons au Seigneur de nous consacrer, si nous ouvrons nos oreilles spirituelles de notre coeur, ce n'est pas un démon qui viendra nous parler, c'est le Seigneur. Nous devons vraiment nous libérer de la crainte qui nous empêche d'être spirituels de peur que nous pourrions être séduits. Sinon, cette crainte nous laissera charnels et terre à terre. L'ennemi de nos âmes nous volerait alors de la puissance de Dieu. Parfois les gens se tournent vers le Nouvel Âge et les choses occultes parce que les chrétiens ont abandonné la puissance de Dieu. Les chrétiens ne veulent pas être spirituels parce qu'ils ont peur du spirituel. Or, nous sommes en Jésus-Christ et il est plus grand que celui qui est dans le monde. L'Esprit de Dieu en moi est plus grand que Satan, je n'ai aucune crainte de l'ennemi. Le Seigneur Jésus est en moi, je marche dans l'Esprit, je n'accomplis pas les désirs de la chair, donc je n'ai pas de crainte en moi. Alors si Dieu me dit de prier pour la Russie, je n'ai pas à répondre « Arrière de moi, Satan !»

La réalité d'une expérience dans l'Esprit

Dieu veut nous donner une plus grande soif et nous devons savoir à quoi nous attendre et alors nous nous positionnons spirituellement, le Seigneur agira. Parfois, nous sommes impatients dans notre chair, nous disant « Je veux vivre ceci ou cela, je veux vivre plus de Dieu». Prenons cette même pensée et offrez-la à Dieu en disant « Seigneur, je ne veux pas que cela soit dans la chair, je ne veux pas être impatient, mais dans mon esprit, je veux avoir ce désir, cette soif». Si vous avez cette attitude d'esprit, vous ne vivrez pas dans la frustration.

Joël 2:28 Après cela, je répandrai mon esprit sur toute chair ; vos fils et vos filles prophétiseront, vos vieillards auront des songes, et vos jeunes gens des visions.
29 Même sur les serviteurs et sur les servantes, dans ces jours-là, je répandrai mon esprit.

Le Saint-Esprit est répandu sur tous, alors les rêves et les visions venant de Dieu ne seront pas l'apanage seulement des vieillards et ceux-ci pourront certainement prophétiser aussi.

Le camp de l'ennemi ce sont les mauvaises pensées. Genèse 6:5 «L’Eternel vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur cœur se portaient chaque jour uniquement vers le mal.» Les pensées traduisent le mot hébreu yetser qui peut vouloir dire aussi les imaginations. Ces gens imaginaient le mal, ils méditaient des mauvaises choses et agissaient en conséquence. L'homme devient ce qu'il pense. Proverbes 23:7 «Car il est comme les pensées de son âme.» Par exemple, si quelqu'un médite qu'il va mourir jeune, c'est ce qui risque fort de se produire. Il se maudit lui-même.

Dieu nous donne le privilège d'avoir des pensées bibliques, inspirées de Dieu. Nos pensées, notre entendement, notre vision et nos paroles peuvent être au service de Dieu. Certains chrétiens ont peur de la méditation parce que Satan l'a pervertie dans le Nouvel Âge, mais nous allons faire de la méditation comme la Bible l'enseigne. Nous pouvons avoir une vision d'avenir, nous pouvons rêver des années de temps, et finalement c'est l'accomplissement de la vision, ce n'est pas une surprise car nous la chérissions depuis longtemps. Par exemple, quand j'étais en Alberta, les gens me demandaient si j'étais surpris de faire de la télévision et ma réponse était « non, je l'ai toujours su, à l'âge de 5 ans, je le voyais!»

Josué 1:8 Que ce livre de la loi ne s’éloigne point de ta bouche ; médite-le jour et nuit, pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit ; car c’est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c’est alors que tu réussiras.

Imaginons la Bible jour et nuit, permettons à Dieu de nous montrer la profondeur de sa Parole ; par exemple, Dieu nous dit que nous sommes en vêtements blancs, si nous avons tendance à nous considérer comme souillés, nous pouvons nous imaginer revêtus de vêtements blancs, conformément à la vérité de la Parole. Au lien de penser mourir jeune, nous pouvons nous méditer sur le Psaume 91:16

Je le rassasierai de longs jours.

Si des pensées de rejet viennent en nous, laissons descendre dans notre coeur le passage suivant:

Éphésiens 2:19 Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors ; mais vous êtes concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu.



Voici maintenant une prière que nous pouvons nous approprier.

Ephésiens 1:17 que le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation, dans sa connaissance,
18 et qu’il illumine les yeux de votre cœur, pour que vous sachiez quelle est l’espérance qui s’attache à son appel, quelle est la richesse de la gloire de son héritage qu’il réserve aux saints,
19 et quelle est envers nous qui croyons l’infinie grandeur de sa puissance, se manifestant avec efficacité par la vertu de sa force.

Prions : «Que Dieu illumine les yeux spirituels de mon coeur, je ne veux pas voir que les choses terre à terre !»

- Joël Spinks










Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner


Depuis le 31 décembre 2009, visites sur les pages de ce thème

Nous sommes lundi 29 mai 2017