Les 5 buts du parler en langues
À mesure que nous opérons dans le monde de l'Esprit, nous pouvons nous attendre à plus de réponses à nos prières et les gens qui ont soif de surnaturel vont venir nous voir au lieu d'aller consulter les astrologues et dirent: «Toi, tu sembles avoir une touche de Dieu, fais quelque chose, prie pour moi». Nous serons équipés par la présence de Dieu en nous pour leur répondre. Le Saint-Esprit, ce n'est pas une doctrine, c'est une personne qui veut toucher notre vie alors ne mettons pas Dieu dans une boîte en disant : «Ça, c'est une doctrine de pentecôtistes, les baptistes croient plutôt...» Oublions les ”istes”, croyons la Parole de Dieu.

Jude 20 « Pour vous, bien-aimés, vous édifiant vous-mêmes sur votre très sainte foi, et priant par le Saint-Esprit».

Priez par le Saint-Esprit inclut le parler en langue mais ne s'y limite pas. Certainement que nous pouvons prier en français tout en étant dirigés par le Saint-Esprit. Cependant ne faisons pas abstraction des prières en langue quand il s'agit des prières par l'Esprit car quand l'apôtre Paul parle des langues, il parle des prières par l'Esprit. Lorsque nous prions en langue, nous bâtissons notre homme intérieur. Parfois les gens se disent : «Je ne me sens pas vraiment bâti quand je parle en langue». Savez-vous qu'il y a des matins où on se réveille et qu'on ne se sent pas chrétiens ! Parfois, vous pouvez vous lever avec la louange aux lèvres mais il y a d'autres matins où vous êtes plutôt grognons. Est-ce possible ? Bien entendu. Nous n'obéissons pas à la Parole de Dieu parce que nous le ressentons, nous le faisons parce que Dieu dit de le faire. Parfois nous prions en langue par la foi sans ressentir de frissons ou rien de particulier mais après, dans la journée, nous vivons une expérience à laquelle le Seigneur nous avait préparés dans notre temps de prière en langue.

Par exemple, ma tante en Alberta a ressenti un grand fardeau de prier en langue alors qu'elle était en voiture avec des inconvertis. Un peu plus tard, ils ont eu un accident d'automobile sans que personne ne subisse de blessure. En priant ainsi, Dieu a changé des événements même si elle ne le savait pas.

Le premier but de parler en langue, c'est de s'édifier. Si vous dites que vous n'avez pas besoin de cela, eh bien, la Bible dit le contraire ! Cela veut dire que vous n'avez pas besoin de vous édifier dans votre foi. C'est comme si vous êtes auto-suffisant, comme si vous disiez «Dans mon esprit, je n'ai pas besoin d'être édifié, je suis correct ainsi». Je ne crois pas cela. Dieu a donné ce langage spirituel pour tous les chrétiens pour son édification parce que nous avons tous besoin de la puissance. C'est le diable qui vous fait croire que vous n'avez pas besoin de la puissance de Dieu. Vous en avez besoin plus ! J'en ai besoin plus ! Nous avons tous besoin plus de la puissance de Dieu. Alors si Dieu vous donne tout l'équipement pour le voyage, nous manquons quelque chose si nous disons «Je n'en ai pas besoin». Dieu nous connaît plus que nous. Dieu connaît nos besoins, c'est pourquoi il nous a donnés l'équipement dont nous avons besoin. Dans 2Corinthiens 4:16, il est écrit: «notre homme intérieur se renouvelle de jour en jour», ceci se produit par l'action du Saint-Esprit en nous.

Le deuxième but de parler en langue, c'est d'exprimer des mystères, comme il est écrit dans 1Corinthiens 14:2

«En effet, celui qui parle en langue ne parle pas aux hommes, mais à Dieu, car personne ne le comprend, et c’est en esprit qu’il dit des mystères.»

Quand vous priez en langue, vous priez des mystères, vous ne savez même pas ce que vous dites, ce fait même devient parfois une barrière devant les gens parce qu'ils se disent «moi, je dois tout comprendre ce que je dis, cela n'a pas de sens de prier dans une langue que je ne comprends pas» . Ce n'est pas important que vous compreniez, ce qui est important c'est de vous édifier, de bâtir votre homme intérieur ; vous ne le savez pas mais vous êtes en train de formuler les prières parfaites du Saint-Esprit et Dieu transforme des choses dans vos vies, comme il est mentionné dans Romains 8:26-28.

Le troisième but de parler en langue, c'est pour recevoir l'aide divine dans notre faiblesse humaine.

Romains 8:26 «De même aussi l’Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu’il nous convient de demander dans nos prières. Mais l’Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables ;
27 et celui qui sonde les cœurs connaît quelle est la pensée de l’Esprit, parce que c’est selon Dieu qu’il intercède en faveur des saints.
28 Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein.»

Nous devons réaliser que nous sommes faibles sans Dieu, le Saint-Esprit vient nous aider. Toutes choses concourent à notre bien parce que nous prions en esprit, en langue et Dieu change des choses dans nos vies. J'ai vraiment de la difficulté à croire que vous vous sentez remplis du Saint-Esprit, que vous ne vous sentez pas desséchés, que vous êtes prêts à prier pour des malades, si vous ne parlez pas en langue. Je ne crois pas cela, c'est impossible à mes yeux. Oh, il peut bien avoir des exceptions, dans sa grâce, Dieu touche des chrétiens qui ne sont pas baptisés dans le Saint-Esprit pour des personnes dans le besoin. Dieu va prendre le chrétien disponible et va s'en servir avec la foi qu'il a... mais pourquoi essayer de trouver ce que je n'ai pas besoin de recevoir plus de Dieu ? Pourquoi voit-on une telle attitude dans l'église de Dieu ? Pourquoi entendons-nous : «suis-je obligé d'avoir tout l'équipement?» . Quand vous achetez un véhicule, est-ce que vous dites : «je ne veux pas d'air climatisé, et pas de chauffage tant qu'à y être ! Est-ce qu'on est obligés d'avoir des sièges rembourrés ? J'aimerais juste une chaise de bois, j'aime la simplicité !» Évidemment, nous ne sommes pas ainsi dans la société mais pourquoi alors avec Dieu je dirais : «je ne suis pas obligé d'avoir le maximum, moi, je suis terre à terre ?» Ne soyons pas trop terre à terre, les gens s'en vont en enfer et nous n'avons pas la puissance de Dieu pour les rejoindre.

Le quatrième but de parler en langue, c'est pour livrer le combat spirituel victorieusement.

Éphésiens 6:10 «Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur, et par sa force toute-puissante. 11 Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable.»

Fortifiez-vous dans le Seigneur, c'est synonyme de bâtir, d'édifier l'homme intérieur. Il n'est pas écrit ensuite «si cela vous tente, revêtez-vous de toutes les armes de Dieu. Non, c'est un commandement, et remarquez qu'il est écrit :

«revêtez-vous de TOUTES les armes de Dieu afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable. 12 Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.»

Quand vous priez pour un sujet précis et que vous vous mettez à prier en langue, vous êtes en train de prier dans le monde spirituel, il y a des choses qui sont en train de changer par rapport au sujet que vous priez. Vous ne savez pas quoi demander au juste, mais peut-être que Dieu se sert de la prière en langue pour changer des choses. Et c'est parce que des chrétiens ont parlé en langue qu'il y a eu des percées dans des villes où les gens étaient fermés et ne voulaient rien savoir de Dieu, mais les chrétiens priaient en langue et Dieu a finalement envoyé une onction qui brisait des liens spirituels.

Éphésiens 6:13 «C’est pourquoi, prenez toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir résister dans le mauvais jour, et tenir ferme après avoir tout surmonté.
14 Tenez donc ferme : ayez à vos reins la vérité pour ceinture ; revêtez la cuirasse de la justice ;
15 mettez pour chaussure à vos pieds le zèle que donne l’Evangile de paix ;
16 prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin ;
17 prenez aussi le casque du salut, et l’épée de l’Esprit, qui est la parole de Dieu.
18 Faites en tout temps par l’Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints.»

Souvent les enseignants de la Parole arrêtent au verset 17 mais le verset 18 est crucial car il mentionne à nouveau que la prière est inspirée par le Saint-Esprit.

Ces quatre premiers buts ont été apportés par le pasteur Joël Spinks, la Parole de Dieu rajoute un cinquième but ; signe de condamnation pour la nation juive incrédule :

1Co.14:20-21 Frères, ne soyez pas des enfants au point de vue du jugement, mais pour le mal soyez de petits enfants, et pour le jugement, soyez des hommes faits. Il est écrit dans la loi: C'est par des hommes d'une autre langue et par des lèvres d'étrangers que je parlerai à ce peuple, et ils ne m'écouteront pas même ainsi, dit le Seigneur. (voir Es.28:11-12) Par conséquent, les langues sont un signe, non pour les croyants, mais pour les non-croyants;

Le jugement de Dieu était venu sur les juifs incrédules par les Babyloniens qui parlaient une vraie langue mais une langue incompréhensible à leurs oreilles.

De même, Paul parle à nouveau d'un jugement qui est venu sur une autre génération de juifs incrédules - ce peuple - lors de la descente du Saint-Esprit sur les 120 disciples à la Pentecôte avec le même résultat pour la majorité des juifs : ils ne l'ont pas écouté. Durant toute la durée de cette génération, ils ont pu à diverses reprises entendre parler en langues des merveilles de Dieu jusqu'à ce que le jugement de Dieu tombe sur le temple 40 ans après la Pentecôte et fasse cesser le culte mosaïque depuis maintenant près de 2000 ans.

Donc, le don des langues étrangères sert de signe pour la nation d'Israël refusant le Messie. En examinant les récits des Actes on remarque toutefois que la présence de juifs incrédules n'était pas toujours nécessaire pour que le parler en langues soit exercé:

Ac.19:1 Pendant qu'Apollos était à Corinthe, Paul, après avoir parcouru les hautes provinces de l'Asie, arriva à Ephèse. Ayant rencontré quelques disciples, 2 il leur dit: Avez-vous reçu le Saint-Esprit, quand vous avez cru? Ils lui répondirent: Nous n'avons pas même entendu dire qu'il y ait un Saint-Esprit. 3 Il dit: De quel baptême avez-vous donc été baptisés? Et ils répondirent: Du baptême de Jean. 4 Alors Paul dit: Jean a baptisé du baptême de repentance, disant au peuple de croire en celui qui venait après lui, c'est-à-dire, en Jésus. 5 Sur ces paroles, ils furent baptisés au nom du Seigneur Jésus. 6 Lorsque Paul leur eut imposé les mains, le Saint-Esprit vint sur eux, et ils parlaient en langues et prophétisaient. 7 Ils étaient en tout environ douze hommes.

S'il est établi clairement par Paul que le don des langues est un signe pour les juifs incrédules mais c'est plus que ça aussi, car Paul affirmait que TOUS les dons ont été donnés pour l'utilité commune du corps de Christ, cf. 1Co.12:7, alors forcément le don du parler en langues aussi, il ne peut se limiter à être simplement un signe pour les juifs incrédules, par exemple ceux-ci semblaient absents du portrait dans Ac.19:1-6. Donc, celui qui parle en langues s'édifie lui-même, 1Co14:4 et édifie les autres qui comprennent cette langue Ac.10:45-46, cf. Ac.2:6-12 et édifie tout le reste des auditeurs quand il y a interprétation, 1Co.14:26 et aussi sert de signe pour les juifs incrédules, 1Co.14:20-21, cf. Ac.2:13 mais son emploi ne s'est pas limité en leur présence.

A ce propos Alfred Kuen raconte: «Comment les langues peuvent-elles être à la fois expression de la louange, moyen d'édification personnelle et signe de jugement?

Le même événement peut être signe de jugement et de faveur, suivant le côté où l'on se trouve. Si Dieu intervient pour juger l'égypte, c'était pour Israel un signe de son action en sa faveur.

Ainsi les langues étaient à la fois signe de rejet d'Israel et d'adoption des païens, donc source de colère et de consternation pour les uns, de joie et d'actions de grâces pour les autres.»

J'aimerais noter que les langues n'étaient pas le signe du rejet total d'Israel mais seulement des juifs qui persistaient dans l'incrédulité, eux étaient outrés; n'oublions que des milliers de juifs se sont convertis à cette époque, la joie et les actions de grâce remplissaient leur coeur. cf. Ac.21:20

Actes 2:46 Ils étaient chaque jour tous ensemble assidus au temple, ils rompaient le pain dans les maisons, et prenaient leur nourriture avec joie et simplicité de coeur

- Le Webmestre

Ac.2:4 Et ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et se mirent à parler en d'autres langues, selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer. 5 Or, il y avait en séjour à Jérusalem des Juifs, hommes pieux, de toutes les nations qui sont sous le ciel. 6 Au bruit qui eut lieu, la multitude accourut, et elle fut confondue parce que chacun les entendait parler dans sa propre langue. 7 Ils étaient tous dans l'étonnement et la surprise, et ils se disaient les uns aux autres: Voici, ces gens qui parlent ne sont-ils pas tous Galiléens? 8 Et comment les entendons-nous dans notre propre langue à chacun, dans notre langue maternelle? 9 Parthes, Mèdes, Elamites, ceux qui habitent la Mésopotamie, la Judée, la Cappadoce, le Pont, l'Asie, 10 la Phrygie, la Pamphylie, l'Egypte, le territoire de la Libye voisine de Cyrène, et ceux qui sont venus de Rome, Juifs et prosélytes, 11 Crétois et Arabes, comment les entendons-nous parler dans nos langues des merveilles de Dieu? 12 Ils étaient tous dans l'étonnement, et, ne sachant que penser, ils se disaient les uns aux autres: Que veut dire ceci? 13 Mais d'autres se moquaient, et disaient: Ils sont pleins de vin doux.






Pour vous préparer à rencontrer Dieu,

voici les 5 pas vers le ciel









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes vendredi 21 juillet 2017