Parler de Jésus avec un Témoin de Jéhovah
Les rencontres entre les chrétiens et les Témoins de Jéhovah tournent autour habituellement de la divinité. La raison est double. Tout d'abord, c'est le domaine où la théologie de la Tour de Garde dévie de la manière la plus dramatique de l'orthodoxie chrétienne. En opposition avec le concept trinitaire d'un Dieu en 3 personnes - Père, Fils et Saint-Esprit - les Témoins de Jéhovah ont été enseignés que seul Dieu le Père est "Jéhovah", le seul vrai Dieu ; que Jésus-Christ est l'Archange Michel, le premier être angélique créé par Dieu; et que le Saint-Esprit n'est ni Dieu ni une personne, mais plutôt la force active impersonelle de Dieu. De plus, le sujet de la divinité est le centre fréquent de la confrontation à la fois chez les Témoins de Jéhovah et les chrétiens (du moins chez ceux qui aiment leur témoigner) parce que les deux groupes se sentent en confiance et bien préparés pour défendre leur position et attaquer la position opposée.
À cause des profondes différences théologiques, de telles discussions prennent souvent la forme de guerre de tranchées spirituelle. - une longue liste d'arguments et de contre-arguments, allant nullepart et se terminant dans la frustration mutuelle. Mais cela n'a pas besoin d'être le cas, surtout si le chrétien "se fait tout à tous" en prenant un moment pour se mettre dans les souliers d'un Témoin de Jéhovah, cf. 1Co.9:22. Dans la pensée d'un Témoin de Jéhovah, il se perçoit comme un adorateur du vrai Dieu de la Bible, alors que pour lui, vous êtes une âme perdue qui a été mal guidée par le diable pour devenir un adorateur d'une divinité païenne à trois têtes. Sans l'ombre d'un doute, il est pas mal sincère dans ses croyances et se sent à la fois menacé et offensé par la doctrine de la Trinité. Pour un Témoin de Jéhovah, c'est tout simplement impensable d'accorder une quelconque attention sérieuse aux arguments en faveur de la trinité; il pécherait alors contre Jéhovah Dieu en entretenant une telle ouverture d'esprit.

Donc, afin de faire une percée quelque part avec les Témoins, il est nécessaire de remplir la brêche - de trouver un terrain commun qui le rendra capable de repenser sa théologie. Plutôt que de plonger dans la défense de la doctrine de la trinité qui peut être un casse-tête même pour un chrétien, prenons les choses une étape à la fois.

Un bon premier pas serait de considérer la question suivante: "Est-ce que Jésus-Christ est réellement un ange ? Ce sera terrifiant pour un Témoin de Jéhovah d'ouvrir sa croyance chérie à une réexamination critique, mais pas aussi terrifiant que de commencer à discuter sur les preuves que Dieu est trinitaire.

Puisque la Tour de Garde parle de "Jésus-Christ, lequel nous identifions à l'Archange Michel selon notre compréhension des Écritures" (Tour de garde, 15 février, 1979 P.31), mettons le Témoin "sous le spot" et demandons-lui de nous prouver par les Écritures que Jésus est Michel. Il n'y a aucun passage pour soutenir cette affirmation. La Traduction du Nouveau Monde de la Tour de Garde mentionne Michel 5 fois comme étant
  1. "l'un des principaux princes", Da.10:13
  2. "le prince du peuple (de Daniel)", Da.10:21
  3. "le grand prince qui se tient en faveur des fils du peuple (de Daniel)", Da.12:1
  4. "l'archange" qui "a un différent avec le diable au sujet du corps de Moïse", Jude 9
  5. un participant dans un conflit céleste quand "Michel et ses anges combattent le dragon", Ap.12:7
Demandez au Témoin de Jéhovah lequel de ces versets dit que Michel est Jésus-Christ. Aidez-le à voir qu'il est nécessaire de lire les Écritures et une argumentation compliquée de la Tour de Garde pour arriver à cette conclusion. Au lieu d'être simplement "l'un des principaux princes", Jésus-Christ est "le Seigneur des seigneurs et le Roi des rois" (Ap.17:14 Traduction du Nouveau Monde) et il est "bien au-delà de tout gouvernement et autorité et pouvoir et seigneurie et tout nom nommé, non seulement dans ce système de choses, mais aussi dans celui à venir" (Ep.1:21 TNM). Et, à l'encontre de "Michel qui n'a pas osé condamné le diable avec des paroles insultantes, mais dit, que le Seigneur te réprime !" (Jude 9), Jésus-Christ a manifesté son autorité sur le diable quand il lui a librement ordonné "Retire-toi de moi, Satan !" (Mt.4:10, TNM).

Dans son argumentation pour démontrer que Jésus est l'archange Michel, la société de la Tour de Garde utilise aussi un autre verset qui n'emploie pas le nom de Michel mais qui dit que "Le Seigneur lui-même descendra du ciel avec un appel retnetissant, avec la voix d'un archange et avec la trompette de Dieu!" (1Th.4:16, TNM).

Toutefois, l'expression "avec la voix d'un archange" signifie simplement que l'archange, comme la trompette de Dieu, annoncera la venue du Seigneur, non pas que le Seigneur est un archange. Soulignez au Témoins de Jéhovah qu'aucun des passages qu'il a tenté de présenter ne peut servir de preuves, même de loin, pour affirmer que Jésus-Christ est l'archange Michel. En fait, les Écritures affirment clairement le contraire ; c'est-à-dire que le Fils de Dieu est supérieur aux anges. Le premier chapitre d'Hébreux au complet est consacré sur ce thème. Faites lire au Témoin ce chapitre à voix haute avec vous, et, alors qu'il s'exécute, interrompez-le pour souligner le contraste frappant entre les anges et le Fils de Dieu.

Hé.1:5 Car auquel des anges Dieu a-t-il jamais dit: Tu es mon Fils, Je t'ai engendré aujourd'hui? Et encore: Je serai pour lui un père, et il sera pour moi un fils? 6 Et lorsqu'il introduit de nouveau dans le monde le premier-né, il dit: Que tous les anges de Dieu l'adorent!

Rappelez au Témoin de Jéhovah que les anges refusent constamment l'adoration :

Ap.22:8 C'est moi Jean, qui ai entendu et vu ces choses. Et quand j'eus entendu et vu, je tombai aux pieds de l'ange qui me les montrait, pour l'adorer. 9 Mais il me dit: Garde-toi de le faire! Je suis ton compagnon de service, et celui de tes frères les prophètes, et de ceux qui gardent les paroles de ce livre. Adore Dieu.

Mais le Père ordonne "Que tous les anges de Dieu l'adorent! " Hé.1:6. C'est ce qu'on pouvait lire dans la Traduction du Nouveau Monde de la Tour de Garde jusqu'en 1970 où la Société a changé la traduction pour "lui rendent obéissance" au lieu de "l'adorent" - ceci faisant partie de leur stratégie pour éliminer de la Bible toutes les références à la divinité de Jésus-Christ.

Il est vrai que vous n'avez pas encore prouvé la doctrine de la trinité dans cette discussion. Mais vous avez posé une bonne fondation en donnant des preuves convaincantes au Témoinde Jéhovah que Jésus-Christ n'est pas un ange (le Témoin fait face maintenant à la question de qui est vraiment Jésus), et vous lui avez montré que la Société de la Tour de Garde l'a induit en erreur, allant même jusqu'à altérer les Écritures pour ce faire. Maintenant vous êtes en bien meilleure position pour aller lui présenter l'évangile.

- David Reed, ex-ancien chez les Témoins de Jéhovah, traduit de l'anglais par le webmestre



Clint DeBoer, un autre ancien Témoin de Jéhovah qui a à coeur de leur témoigner encourage la même approche moins confrontante, voici une traduction française de ce qu'il a écrit en anglais :
Lors de mes premières tentatives de prendre le proverbial taureau par les cornes, j'ai essayé de les convaincre dans des débats directs, citant souvent plusieurs versets que j'avais étudié en rapport avec les pratiques cultuelles des Témoins de Jéhovah. Après plusieurs tentatives de "converseion" ratées, se terminant souvent avec un Témoin de Jéhovah complètement frustré qui ne veut plus rien savoir de revenir me visiter, j'en suis arrivé à une découverte surprenante: les Témoins de Jéhovah sont de vraies personnes, avec des vrais besoins et des vrais sentiments. Ils peuvent ressentir la frustration, la colère, la peur et la confusion. J'ai alors réalisé que la raison pour laquelle mes assauts frontaux sur les Témoins de Jéhovah n'ont jamais semblé fonctionner. C'est parce que je ne me suis jamais mis à leur place et tenu compte de leurs sentiments.

Un sage homme a dit un jour "Quand tu veux obtenir l'attention de quelqu'un, tu ne lui braques pas un faisceau lumineux dans les yeux". En présentant mes arguments et mes faits sans leur donner le temps de se préparer, j'ai oublié qu'ils étaient des êtres humains cherchant la vérité. Je ne leur ai pas parlé de la vérité dans l'amour.

Des mois plus tard, quand l'opportunité s'est à nouveau présentée de parler avec des Témoins de Jéhovah à ma porte, J'ai engagé la conversation avec eux et me suis entendu sur une étude biblique hebdomadaire afin de poursuivre la discussion sur ce qu'ils croient exactement. Ils ont accepté que j'allais leur poser des questions quand on arriverait sur un sujet avec lequel je suis en désaccord ou que je n'arrive pas à comprendre. La différence surprenante fut qu'au lieu de les aveugler avec mes questions et mes points de divergence, je leur donnais une opportunité de se préparer eux-mêmes pour un sujet de discussion.

Plus important encore, cependant, j'ai commencé à me soucier d'eux personnellement et à désirer leur salut.

De cette façon, je suis capable de rencontrer des Témoins sur une base hebdomadaire et de les enlever de la rue, en se concentrant sur des sujets chauds comme la nécessité de naître de nouveau pour entrer dans le royaume de Dieu, la théologie non-biblique de système à deux classes de croyants, et la vraie identité de Jésus-Christ.









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner



Nous sommes mercredi 22 février 2017