Le manteau d'onction


Tout vêtement venu en contact avec le canal oint de Dieu transporte une onction pour la manifestation.

1Rois 2:12 Elisée regardait et criait : Mon père ! mon père ! Char d’Israël et sa cavalerie ! Et il ne le vit plus. Saisissant alors ses vêtements, il les déchira en deux morceaux,
13 et il releva le manteau qu’Elie avait laissé tomber. Puis il retourna, et s’arrêta au bord du Jourdain ;
14 il prit le manteau qu’Elie avait laissé tomber, et il en frappa les eaux, et dit : Où est l’Eternel, le Dieu d’Elie ? Lui aussi, il frappa les eaux, qui se partagèrent çà et là, et Elisée passa.

Les signes et miracles sont l'évidence de la présence de Dieu.

Marc 16:20 Et ils s’en allèrent prêcher partout. Le Seigneur travaillait avec eux, et confirmait la parole par les miracles qui l’accompagnaient. Hébreux 2:3 comment échapperons-nous en négligeant un si grand salut, qui, annoncé d’abord par le Seigneur, nous a été confirmé par ceux qui l’ont entendu,
4 Dieu appuyant leur témoignage par des signes, des prodiges, et divers miracles, et par les dons du Saint-Esprit distribués selon sa volonté.

La force qui opère dans le manteau est la force de Dieu, non celle des hommes. Dans Marc 5:21-34, on rapporte la guérison d'une femme avec une perte de sang. Au verset 30, nous lisons que Jésus a senti une force sortir de lui après que la femme eut touché son vêtement. Il demanda ensuite qui avait touché ses vêtements.

Actes 19:11 Et Dieu faisait des miracles extraordinaires par les mains de Paul,
12 au point qu’on appliquait sur les malades des linges ou des mouchoirs qui avaient touché son corps, et les maladies les quittaient, et les esprits malins sortaient.

Remarquez que ce n'est pas Paul qui a opéré ces miracles particuliers, mais bien Dieu. La force qui guérissait les gens ne sortait pas de Paul, elle provenait de Dieu. Les hommes desquels on prend leurs manteaux pour les envoyer ne sont que des canaux à travers lesquels Dieu choisit de canaliser sa puissance. Dieu est le «propriétaire» de la puissance ; par conséquent Jésus l'a senti quand la puissance la quitter pour aller guérir la femme qui le touchait avec foi. Je ne suis pas le propriétaire de la puissance, et c'est pourquoi je n'ai jamais rien senti quitter mon corps quand les gens sont guéris et divers miracles se produisent à travers mes manteaux.

Un jour, alors que je marchais à travers à la congrégation pour me diriger vers le pupitre, un homme ayant une blessure à l'épine dorsale depuis 17 ans a touché mon vêtement ; il entendit immédiatement un craquement dans la région lombaire et fut instantanément guéri. Pour la première fois en 17 ans, il n'avait plus besoin de porter son support lombaire qui ne le quittait jamais. C'était la puissance de Dieu qui l'avait guéri, pas la mienne, parce que je n'ai rien senti sortir de mon corps. En fait, je l'ai appris seulement quand il a partagé son témoignage. Mais Jésus, le propriétaire de la puissance, sut que la puissance était sortie de lui quand la femme avec la perte de sang le toucha.

La puissance dans le manteau vient de Dieu. Tout ce que nous avons besoin de faire pour jouir de cette puissance c'est de provoquer Dieu avec notre obéissance. Quand Élisée a dit

« Où est le Dieu d'Élie ? »

Dieu est entré en action en sa faveur. C'est Dieu qui a frappé les eaux du Jourdain, pas Élie qui était depuis longtemps rendu au ciel. Tout ce que Dieu peut gérer, sa puissance peut aussi le gérer.

Actes 19:11 Et Dieu faisait des miracles extraordinaires par les mains de Paul

Les miracles ont été accomplis sans effort particulier de la part de Paul. Il est vrai que des mouchoirs ayant touché Paul furent apportés pour chasser des maladies et des mauvais esprits, mais c'était Dieu qui était à l'oeuvre. Les gens ont simplement reconnu que la main de Dieu était sur Paul. Alors quand Paul ne pouvait se présenter où se trouvait le problème, les gens savaient qu'ils pouvaient apporter n'importe quoi l'ayant touché pour confronter le problème et le problème disparaissait.

Dieu n'a pas changé, Il se sert encore des mains humaines pour effectuer son travail. Dieu travaille encore à travers des hommes qui transportent une onction transférable, des hommes envoyés pour la libération de l'humanité, pour la délivrance des captifs, l'ouverture des yeux aveugles, la résurrection des morts et pour la bénédiction du peuple.

En 1989, la femme d'un frère dans la foi est devenue folle. Elle se trouvait dans une autre ville très éloignée d'où je me trouvais. Comme je ne pouvais pas aller avec le frère où elle se trouvait, j'ai prononcé quelques paroles puissantes dans mon mouchoir et lui ait dit: « Descends à Ekpoma avec ceci, et la puissance qui oeuvre en moi t'accompagnera. À ton arrivée, essuie le visage de ta femme avec ce mouchoir et sa folie la quittera». Il est parti, rempli de foi, et a par la suite témoigné qu'aussitôt que sa femme folle vit le mouchoir, elle accourut pour lui ôter, mais il l'a empêché et lui a essuyé le visage avec le mouchoir et sa folie l'a quittée instantanément ! Elle devint enceinte le même mois et plus tard eut son bébé et en pris soin toute seule. Elle se porte bien dans le Seigneur jusqu'à ce jour.

Le manteau est un ministère de transmission d'onction. C'est un mystère prophétique de la fin des temps dans la main de celui qui le transporte pour accomplir des résultats étonnants par des signes et des miracles. C'est un transporteur d'énergie divine et de puissance céleste qui produit toujours des signes. Quand il se manifeste, les oeuvres du diable sont détruites. Ce manteau est désigné pour des exploits. Mon ami, le manteau d'un prophète de Dieu dans ta main fera des merveilles. Dieu m'a donné ce ministère de manteau pour la délivrance de l'humanité, et nous avons d'innombrables témoignages pour le prouver.

- David Oyedepo, fondateur de Winner's Chapel International, texte traduit par le webmestre tiré du livre "Winning Invisible Battles" P.211-215.









Vous êtes sur la page :



Et vous êtes arrivé de la page :


Cliquez ici pour y retourner


Depuis le 26 décembre 2009, visites sur les pages de ce thème

Nous sommes mercredi 29 mars 2017